PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
-16%
Le deal à ne pas rater :
Mini Frigo Xbox Series X (4,5 L, 8 canettes)
56.99 € 67.99 €
Voir le deal

Partagez
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
 

 compte d'auteur déguisé mais j'ai signé quand même

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
Oxymorel
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  52
   Âge  :  33
   Localisation  :  Saint-Jean-de-Maurienne
   Date d'inscription  :  06/08/2022
    
                         
Oxymorel  /  Clochard céleste


Ce que tu dis est vrai, je ne toucherai même que 8% de DA.
Seule petite précision, le salon que j'évoquais n'est pas un petit salon local, c'est le plus important de la Côte d'Azur.

Sydney Laurent est certes connu mais elle traîne une réputation exécrable et ses tarifs sont nettement plus élevés, donc pour le coup je pense que c'est encore pire.
 
Jimilie Croquette
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3470
   Âge  :  43
   Localisation  :  Région Parisienne
   Date d'inscription  :  11/01/2019
    
                         
Jimilie Croquette  /  De l'Importance d'être Constamment Là


Par honnêteté intellectuelle, il est clair qu'Oxymorel compte vendre ses 50 ex lui-même et rentrer dans ses frais. Les 8%, c'est pour les ventes supplémentaires, s'il y en a.
https://linktr.ee/emilie_goudin.lopez
 
Oxymorel
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  52
   Âge  :  33
   Localisation  :  Saint-Jean-de-Maurienne
   Date d'inscription  :  06/08/2022
    
                         
Oxymorel  /  Clochard céleste


Citation :
Oxymorel compte vendre ses 50 ex lui-même et rentrer dans ses frais
Les vendre moi-même je vais m'y efforcer, bien qu'il faudra peut-être en déduire quelques uns à titre de publicité, nous verrons. En revanche cela ne me permettra pas de compenser les frais de déplacement.
 
Arno12
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  59
   Âge  :  51
   Localisation  :  12
   Pensée du jour  :  J'ai arrêté de penser ça fait trop mal
   Date d'inscription  :  27/12/2022
    
                         
Arno12  /  Clochard céleste


Il est aussi probable qu'une édition à compte d'éditeur ne permette pas de toucher un grand nombre de lecteur, je viens de regarder sur place des libraires, un ouvrage publié en janvier 2023 aux éditions Buchet Chastel (une vraie ME) n'est disponible que sur commande.

Mon contrat avec une ME à compte d'éditeur prévoit 8% de droit d'auteur, 20 exemplaires pour l'auteur, une correction et un échange sur le manuscrit (il est en cours de correction aujourd'hui), une couverture et une 40 de couverture qu'il me faudra valider. Combien de livres seront vendus ? Mystère.


 
Cervidé Grognon
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  487
   Âge  :  37
   Date d'inscription  :  07/06/2022
    
                         
Cervidé Grognon  /  Pour qui sonne Lestat


Oxymorel a écrit:
Ce que tu dis est vrai, je ne toucherai même que 8% de DA.
Seule petite précision, le salon que j'évoquais n'est pas un petit salon local, c'est le plus important de la Côte d'Azur.

Sydney Laurent est certes connu mais elle traîne une réputation exécrable et ses tarifs sont nettement plus élevés, donc pour le coup je pense que c'est encore pire.

Je viens d'aller voir le site du salon en question et honnêtement, je ne suis franchement pas sûre que moi je m'y déplacerais. A voir la liste des auteurs, il y a certes de grosses ME présentes, mais aussi beaucoup de petites ME très peu connues, et aussi des AE. C'est peut-être le plus important de la Côte d'Azur, mais ça reste un salon assez inconnu au niveau national ou international.
Sans compter que même si tu vas dans le plus grand salon du monde, le fait que toi tu es inconnu ne changera pas, donc les gens ne vont pas s'arrêter à ton stand pour autant.

Concernant Sidney Laurent, la réputation est exécrable chez les auteurs qui s'y connaissent un peu, ce qui veut dire une minorité de gens. Au final, ça reste donc une ME connue, en tout cas davantage que la tienne.
 
felix88
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  23
   Âge  :  39
   Date d'inscription  :  23/05/2021
    
                         
felix88  /  Homme invisible


Bonjour tout le monde,

quel débat!! Il me semble qu'Oxymorel nous faisait simplement part de son expérience et il se retrouve jugé et dévalorisé, je trouve ça bien dommage.
Comme je l'ai dit en sujet de ce post, je suis également passée par ce genre de ME, il est clair que la promo s'est réduit à...rien!
J'ai acheté 50 exemplaires que j'ai vendu en une semaine. Au total, j'ai vendu un peu plus de 200 livres, ce qui me réjouit, surtout que j'en ai eu de bons retours.
Certes, il est plus difficile de vendre sur un salon quand on est inconnu mais c'est possible! Et tous les grands auteur(e)s ont été des inconnus un jour.
Oxymorel, si tu es satisfait de ton expérience, alors réjouis toi!
 
Jimilie Croquette
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3470
   Âge  :  43
   Localisation  :  Région Parisienne
   Date d'inscription  :  11/01/2019
    
                         
Jimilie Croquette  /  De l'Importance d'être Constamment Là


La raison pour laquelle je suis si sévère, c'est parce que je pense que le discours de "j'ai payé pour être édité parce que c'était la meilleure solution" est dangereux.

C'est faire le lit des torrents de prestataires qui abusent de la fébrilité des auteurs débutants pour leur extorquer de l'argent.
Perso je m'en fiche, c'est pas mon argent. Mais c'est désespérant de voir des aspirants écrivains être pigeonnés.

L'argument spécifique au cas d'Oxymorel est cette histoire de salons, mais là aussi j'ai l'impression que le discours tenu par son prestataire est douteux. Les salons ne sont en aucun cas une étape obligatoire dans un parcours éditorial. Le cas d'une ME qui imposerait un salon à un auteur sans le défrayer, ça n'existe simplement pas.
https://linktr.ee/emilie_goudin.lopez
 
Cervidé Grognon
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  487
   Âge  :  37
   Date d'inscription  :  07/06/2022
    
                         
Cervidé Grognon  /  Pour qui sonne Lestat


felix88 a écrit:
Il me semble qu'Oxymorel nous faisait simplement part de son expérience et il se retrouve jugé et dévalorisé, je trouve ça bien dommage. !

Le souci c'est que là l'expérience, elle se résume à : je me suis fait enfler et j'ai adoré ça ! Donc forcément, c'est un peu difficile d'abonder dans ce sens, et de voir un auteur brader à ce point-là son boulot.

Encore une fois, je trouve hallucinant le nombre d'auteurs qui sont prêts à payer pour qu'une ME douteuse profite de leur boulot à eux.
T'en as déjà vu toi, des plombiers qui viennent sonner à ta porte et qui te proposent de te payer toi pour le laisser bosser gratos ? T'as déjà vu le boulanger te dire ''si t'acceptes ma baguette, je te file 100 balles en prime!''. Non, parce que ces gens-là se respectent et respectent leur boulot. Donc ce serait plutôt pas mal que les auteurs arrêtent d'être des pigeons (et d'en être fiers de surcroît, parce que des gens édités chez Sidney Laurent and co, qui ont payé 2000/3000 balles pour se faire entuber, et qui en sont super contents, j'en connais un paquet).
 
Azaby
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1147
   Âge  :  26
   Date d'inscription  :  13/09/2015
    
                         
Azaby  /  Effleure du mal


D'autant que ce n'est pas Oxymorel qui est à dévaloriser. Ce sont les maisons d'édition qui exploitent cette faille dans le système.

C'est déjà très difficile d'être crédible professionnellement en tant qu'auteur, et atrocement galère de percer. Si en plus l'idée qu'il est normal de payer pour s'ancrer dans le milieu se répand sur les réseaux sociaux, ça ne peut qu'empirer.

Le marché du livre est déjà noyé, les débutants de moins en moins lancés. Donner du fric à des maisons qui n'en sont pas vraiment, c'est un rétropédalage qui carbure à l'espoir des primo-auteurs mal renseignés.

Que des retraités ou des personnes qui ne sont pas familières d'Internet n'aient pas les infos et s'engagent sans savoir, c'est une chose. Que des auteurs de notre génération se laissent charmer par ces sirènes, c'en est une autre.
 
Oxymorel
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  52
   Âge  :  33
   Localisation  :  Saint-Jean-de-Maurienne
   Date d'inscription  :  06/08/2022
    
                         
Oxymorel  /  Clochard céleste


Felix
Citation :
Il me semble qu'Oxymorel nous faisait simplement part de son expérience et il se retrouve jugé et dévalorisé, je trouve ça bien dommage
C'est gentil de ta part.
Je me doutais bien que je me ferais tomber dessus, comme tous ceux qui passent par les maisons à compte d'auteur, mais je voulais surtout soulever le problème spécifique des frais de déplacement.

Là je prends l'exemple des éditions Estelas que tout le monde traite d'escroc par qu'il ne les prend pas en charge. Pourtant, si on regarde l'ancien fil qui lui est dévolu, personne n'évoque ce sujet et il en ressort qu'Estelas est un éditeur à conseiller.
Il me semble donc qu'il est un peu expéditif de diviser les éditeurs seulement en deux catégories, ceux qui auraient leur tampon de pureté d'un côté et les ordures de l'autre. Souvent ils nagent entre les deux, j'ai l'impression qu'Etelas en fait partie.

Cervidé
Citation :
Le souci c'est que là l'expérience, elle se résume à : je me suis fait enfler et j'ai adoré ça !
Je n'ai jamais fanfaronné de la sorte. Il y a du négatif, même beaucoup de négatif dans mon parcours, je ne crois pas m'en être caché, mais pas uniquement du négatif. J'essaie dans la mesure du possible d'en faire état avec honnêteté.
Peut-être que dans quelques mois je n'aurai vendu de livres qu'à mes vieilles tantes et reviendrai avec un discours aussi radical que le vôtre, par la force des choses je ne peux pas encore le savoir. Je me limite donc à l'instant présent.
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Citation :
Il me semble donc qu'il est un peu expéditif de diviser les éditeurs seulement en deux catégories, ceux qui auraient leur tampon de pureté d'un côté et les ordures de l'autre. Souvent ils nagent entre les deux, j'ai l'impression qu'Etelas en fait partie.

Là, je ne suis pas du tout d'accord. L'édition à compte d'auteur et l'édition à compte d'éditeur, ce n'est pas du tout le même métier. Cela a été parfaitement résumé ici, et c'est sans doute ce qu'il faut retenir : le client de l'éditeur à compte d'auteur, c'est l'auteur ; le client de l'éditeur à compte d'éditeur, c'est le lecteur. Et c'est bien pour cette raison que seul ce dernier parvient, parfois, à porter un roman vers le succès.
 
Oxymorel
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  52
   Âge  :  33
   Localisation  :  Saint-Jean-de-Maurienne
   Date d'inscription  :  06/08/2022
    
                         
Oxymorel  /  Clochard céleste


Alors dans quelle catégorie places-tu Estelas ? Il ne demande par d'argent mais exige la participation à plusieurs salons et dédicaces, sans rembourser les frais.
 
Arno12
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  59
   Âge  :  51
   Localisation  :  12
   Pensée du jour  :  J'ai arrêté de penser ça fait trop mal
   Date d'inscription  :  27/12/2022
    
                         
Arno12  /  Clochard céleste


Oxymorel a écrit:
Alors dans quelle catégorie places-tu Estelas ? Il ne demande par d'argent mais exige la participation à plusieurs salons et dédicaces, sans rembourser les frais.

C'est exigé dans le contrat d'édition ?
 
Jimilie Croquette
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3470
   Âge  :  43
   Localisation  :  Région Parisienne
   Date d'inscription  :  11/01/2019
    
                         
Jimilie Croquette  /  De l'Importance d'être Constamment Là


La réponse m'intéresse.

Maintenant, Orymorel, si tu veux rencontrer des gens et discuter de ton livre, je te recommande de prendre contact avec des librairies autour de chez toi. Appelle les, explique ton roman, et précise leur que tu apportes tes propres exemplaires (pour discuter des modalités de règlement / encaissement).
Je te recommande les CULTURA, qui sont plutôt réceptifs et acceptent souvent les auto-édités.

J'ai rédigé sur mon compte insta un petit tuto en trois étapes sur comment participer à des séances de dédicaces en librairies ou salons.
Voici les liens :
https://www.instagram.com/p/ClSxguqKYum/?igshid=YmMyMTA2M2Y=

https://www.instagram.com/p/CldQG_LqEYg/?igshid=YmMyMTA2M2Y=

https://www.instagram.com/p/ClnZShCqmap/?igshid=YmMyMTA2M2Y=


Dernière édition par elopez7228 le Jeu 6 Avr 2023 - 9:11, édité 1 fois
https://linktr.ee/emilie_goudin.lopez
 
Oxymorel
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  52
   Âge  :  33
   Localisation  :  Saint-Jean-de-Maurienne
   Date d'inscription  :  06/08/2022
    
                         
Oxymorel  /  Clochard céleste


Arno

Non pas dans le contrat, c'est un engagement tacite.
Mais de la même manière, mon éditeur, Au Pays Rêvé, me demande l'achat de 50 exemplaires sans que cela figure dans le contrat.

Elopez

Merci beaucoup, je vais regarder tout cela.
En effet j'ai l'intention d'aller à la rencontre de pas mal de librairies.
 
   
    
                         
Contenu sponsorisé  /  


 

 compte d'auteur déguisé mais j'ai signé quand même

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Ressources :: Édition et Autopublication-