PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez
Aller à la page : 1, 2  Suivant
 

 compte d'auteur déguisé mais j'ai signé quand même

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
felix88
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  11
   Âge  :  37
   Date d'inscription  :  23/05/2021
    
                         
felix88  /  Homme invisible


Bonjour à toutes et tous,

tout d'abord petite présentation rapide: je me suis inscrite ici il y a quelques mois sans jamais vraiment publier. j'ai laissé mon livre de côté quelques mois mais voilà que je recommence l'aventure.
C'est mon premier roman, envoyé à plusieurs maisons d'édition : traditionnelles, compte d'auteur (sans le savoir) ...
Des réponses négatives, pas de réponses du tout, des réponses positives mais qui ne me convenaient pas ( arnaque à 2000 balles...)

Et puis j'ai contacté une toute petite ME, toute jeune, le contrat stipule l'achat de 50 exemplaires. Non ne criez pas : tu te fais arnaquer!! C'est un compte d'auteur déguisé! Prends les jambes à ton cou!
Je sais que une ME ne demande aucun frais , oui mais voilà j'avais envie de tenter l'aventure. J'ai signé et pour le moment je ne regrette pas : je vais finaliser mon projet. Mon but n'est pas d'être millionnaire, juste être lue.

Alors, pourquoi es-tu là? allez vous me demander. Et bien, je pense ne pas être la seule à avoir signé ce genre de contrat et à l'assumer, j'aimerais avoir vos retours d'expériences. Comment ça se passe après. Comment faire la promo de mon livre?

Je vous remercie de m'avoir lue et encore plus de me répondre Wink
 
LuigiR
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  566
   Âge  :  54
   Date d'inscription  :  30/10/2018
    
                         
LuigiR  /  Gloire de son pair


Bonjour,
Intéressant ton témoignage...
Tu te retrouves avec 50 exemplaires de ton bouquin. Tu vas en offrir quelques-uns à tes proches. Super, c'est bientôt Noël.
Et le reste ? Tu vas aller voir tes collègues, tes voisins, pour leur proposer ton livre ?
Tu va faire le vide-greniers de ton village/quartier pour vendre tes livres ?
La ME a vendu 50 livres à toi. Elle a trouvé un client.
Je ne vois pas trop comment tu va t'en sortir !
Faire la promo de ton livre ? Où pourra-t-on l'acheter ? Auprès de toi ? La ME place en librairie ? Surement pas !
A moins que tu ne sois très connu (comme Joël Dicker, Eric Zemmour ou Albert Uderzo -il est mort ) je ne vois pas qui va avoir envie d'acheter ton livre. Personne ne saura qu'il existe !
Je crois que tu as fait une bêtise, mais tiens nous au courant de ton aventure....
En ligne
 
Azaby
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  592
   Âge  :  24
   Date d'inscription  :  13/09/2015
    
                         
Azaby  /  Gloire de son pair


Salut !

felix88 a écrit:
Comment faire la promo de mon livre?

Tu ne peux pas trop, c'est bien ça le problème. Sad

Il y a très peu de façons de gérer la promotion quand on est inconnu du public. Déjà qu'en auto-édition les auteurs (qui investissent leurs moyens dans la com', nourrissent bien leurs réseaux, mettent le paquet sur l'esthétique du texte quand ils sont sérieux) ont du mal...

Le simple fait que tu précises "compte d'auteur déguisé", en utilisant expressément l'idée de "déguisé" prouve que tu sais que tu as signé avec une structure qui se fait passer pour ce qu'elle n'est pas. Partant de là, je ne comprends même pas ce que tu cherches sur ce forum : des témoignages positifs pour te rassurer ? Je pense que tu auras du mal, car il est très difficile, pour ne pas dire impossible, de mieux s'en tirer avec du compte d'auteur qu'en auto-édition (si vraiment la publication était ton objectif à tout prix).

Signer ce genre de contrat, c'est se coltiner les inconvénients du compte d'éditeur (perte de la maîtrise légale de son texte et de son autonomie) sans en récupérer les nombreux avantages... plus les inconvénients de l'auto-édition (devoir assumer sa promotion seul, investir, batailler pour éviter le bide inévitable si tu ne fais pas tout pour t'en prémunir).

Je pense que tu ne trouveras pas grand monde d'optimiste quant au devenir de ton texte, mais je te souhaite néanmoins bon courage et bon vent.
 
felix88
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  11
   Âge  :  37
   Date d'inscription  :  23/05/2021
    
                         
felix88  /  Homme invisible


LuigiR Je cherchais des témignages de personnes ayant fait le même choix, pas un jugement. Je les vendrai autour de moi.

Pourquoi personne ne voudrait l'acheter? Tu ne lis que des auteurs connus?? et bien tu passes à côté de très bons ouvrages (je ne parle pas du mien hein!)

Oui je voudrais faire la promo de mon livre, on pourra le trouver dans certaines librairies qui travaillent avec la ME ainsi que sur certains sites (fnac, cultura, etc...). Pour ce qui est des librairies près de chez moi, j'ai l'intention d'aller leur présenter moi-même ce que j'ai fait, je ne vois pas où est le mal?

Azaby J'ai signé ce contrat car honnêtement, l'auto édition me fait peur. Je me suis dit que c'était un bon compromis. Merci pour ton encouragement.
 
meganefan
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  283
   Âge  :  21
   Date d'inscription  :  31/03/2021
    
                         
meganefan  /  Autostoppeur galactique


Si tu souhaites vendre tes exemplaires, il faut te créer une petite communauté via Facebook ou instagram et faire de la promo gratuite ou payante. Tu peux aussi envoyer le format ebook de ton livre gratuitement à des bookstagrameurs ou à des blogs qui te feront de la promo en échange. Sur internet tu trouveras plein de sites qui parlent de "comment faire sa promo quand on auto édite son livre", car tu es un peu dans le même cas finalement. Tu peux aussi démarcher des libraires en porte à porte pour une séance de dédicace. On ne sait jamais, tu peux tomber sur un gars sympa qui ne te dira pas non. Wink
 
BoiséeNoire
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1199
   Âge  :  20
   Localisation  :  Québec
   Date d'inscription  :  22/02/2020
    
                         
BoiséeNoire  /  Effleure du mal


Je pense que tu pourrais commencer par une présence sur les réseaux sociaux et l'envoie de SP (services presse) à des bookstagramers, booktubers et influenceurs. Certains acceptent les SP numériques (ce qui ne te coûtera pas un rond), d'autres (souvent les plus populaires) n'accepteront que de recevoir les livres au format broché. Tu peux contacter ces personnes directement sur leur profil sur les RS ou passer par une plateforme comme SimplementPro. La sphère bookstagram n'est vraiment pas à négliger.

Ensuite, tu peux contacter/appeler les librairies et bibliothèques près de chez-toi pour tenter d'organiser des séances de dédicaces. Tu peux aussi aller déposer des marque-pages chez eux pour qu'ils les distribuent à leurs clients.

Inscris-toi également à des salons du livre et autres événements littéraires.
 
Azaby
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  592
   Âge  :  24
   Date d'inscription  :  13/09/2015
    
                         
Azaby  /  Gloire de son pair


felix88 a écrit:
LuigiR    Je cherchais des témignages de personnes ayant fait le même choix, pas un jugement. Je les vendrai autour de moi.

Pourquoi personne ne voudrait l'acheter? Tu ne lis que des auteurs connus?? et bien tu passes à côté de très bons ouvrages (je ne parle pas du mien hein!)

Oui je voudrais faire la promo de mon livre, on pourra le trouver dans certaines librairies qui travaillent avec la ME ainsi que sur certains sites (fnac, cultura, etc...). Pour ce qui est des librairies près de chez moi, j'ai l'intention d'aller leur présenter moi-même ce que j'ai fait, je ne vois pas où est le mal?

Azaby   J'ai signé ce contrat car honnêtement, l'auto édition me fait peur. Je me suis dit que c'était un bon compromis. Merci pour ton encouragement.

Il y a un monde entre les auteurs peu connus et les primo-romanciers publiés dans des maisons que personne ne connaît.

Indépendamment de la qualité de l'ouvrage : le fait qu'il ne se vendra pas sans des efforts colossaux est une réalité liée au marché.

Ça m'est arrivé de démarcher des librairies avec le soutien de l'équipe commerciale de mes maisons : on se fait envoyer bouler dans beaucoup de cas. Des auteurs inconnus qui débarquent avec leur pavasse sous le coude, il y en a dans chaque ville. Tu ne seras pas solo dans ce cas-là et il faudra être absolument béton sur ce qui fait qu'on devrait te mettre en avant toi plutôt que les 50 autres qui sont passés ce mois-ci.

Sans oublier que la majorité pensera spontanément (à tort ou à raison ça n'est même pas le sujet) que publier dans une maison à compte d'auteur signe une incompréhension du monde du livre typique des auteurs débutants qui ont échoué à trouver une maison ou n'ont pas osé s'auto-éditer.

Je ne dis pas qu'ils auraient raison de penser ça, mais beaucoup le feront.

Démarcher les libraires ne suffira pas. Il y aura énormément de moyens à investir ailleurs, et ça nécessitera une bonne connaissance des réseaux sociaux et du mode de consommation des lecteurs ciblés.

Comme dit plus haut : il sera essentiel de te constituer une communauté solide, donc de travailler sur l'aspect numérique de ton identité d'auteur. C'est là que les ventes pourront se jouer.
 
felix88
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  11
   Âge  :  37
   Date d'inscription  :  23/05/2021
    
                         
felix88  /  Homme invisible


Merci pour ces réponses, je vais me renseigner sur tout ça car jusqu'ici les réseaux sociaux je ne connais pas des masses!!
Je vais bosser tout ça, je vais faire ce qu'il faut et peut-être que j'arriverai à faire lire mon livre à d'autres que mon entourage!

un grand merci pour ces renseignements.
 
fabiend
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  340
   Âge  :  41
   Localisation  :  Lens
   Pensée du jour  :  Ce canard est trop lourd ou corrompu
   Date d'inscription  :  30/09/2014
    
                         
fabiend  /  Tapage au bout de la nuit


Tu peux faire de la promo en en parlant ici, déjà.

Mais sinon, dis-nous en plus sur le contrat que tu as signé. Ton livre est vendu combien ? Imprimé uniquement ou format électronique aussi ? Version audio ? Tu perçois combien sur chaque vente ? Que stipule le contrat exactement ? Il t'engage pour combien de temps ? Etc. Ne nous laisse pas sur notre faim !
http://fabiendelorme.fr
 
Leah-B
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  575
   Âge  :  27
   Localisation  :  Sur le toit.
   Date d'inscription  :  27/07/2020
    
                         
Leah-B  /  Gloire de son pair


Coucou Félix,

Comme d'autres ici, je serais très curieuse d'en savoir plus sur ton contrat / sur ce que propose la ME dans l'autre sens.

Ton expérience peut aider d'autres personnes à ne pas se faire avoir !

Et si vraiment tu ne le sens pas, tu peux toujours négocier avec eux pour rompre le contrat. Tu leur laisses un peu de sous et ils te rendent tes droits... Ne perds pas espoir, Jack Kerouac a mis 7 ans à faire éditer Sur la route (qui se vend toujours à 100k ex. / par an 75 ans plus tard...)

Quelques questions qui peuvent te permettre d'y voir plus clair :

Ton éditeur envisage t-il un travail éditorial ? (ça paraît ubuesque comme idée, mais ce genre de ME "publitout" sortent souvent les manuscrits tel quel. Par travail édito, j'entends que l'éditeur va reprendre ton texte chapitre par chapitre, scène par scène, mot par mot...  en vue d'en obtenir la meilleure version possible. Il peut te demander de revoir l'introduction d'un perso, de retravailler un dialogue, de remplacer certains mots etc.  En somme, ça lui prend du temps et il s'investit car il sait qu'il mise sur ton bouquin et qu'il veut qu'il plaise à son lectorat.

Y a-t-il un tirage initial ou est-ce du POD ? J'ai rien contre le POD hein, je suis moi-même en POD, mais dans les faits, ce n'est pas toujours bon signe.

Ton manuscrit va t-il passer sous l'oeil d'un correcteur professionnel ? Si non, méfie-toi. Quel professionnel sérieux prendrait le risque de publier un manuscrit truffé de fautes ?

La couverture va t-elle être réalisée par un illustrateur/graphiste professionnel avec des images "pros" elles aussi, ou bien est-ce l'éditeur (ou le stagiaire qui s'y connait mieux) qui va bricoler quelque chose avec des photos libres de droits ?

Côté com, y a t-il des événements prévus ? Des salons, des rencontres, des dédicaces, des soirées avec les auteurs de la ME, ou bien c'est demerden sie sich ? Quelle est la présence de la ME sur les RS ? Fonctionne t-elle avec des services presse ? Si oui, combien ? Si c'est à toi de les envoyer, fuis...

Côté placement en librairie, comment ça se passe ? Est-ce que oui, tu seras chez un tel et un tel ou est-ce ce que c'est encore du demerden sie sich ? La ME se mobilise t-elle pour placer ton ouvrage ?

Ce que je veux te faire réaliser, c'est que si ton éditeur a pour but de faire de l'impression à la demande avec ton bouquin : 0 tirage donc + pas de travail édito ni de correction + une couverture claquée au sol + 0 com ou trois fois rien : eh bien ton bouquin va lui coûter beaucoup moins cher que les 50 x 10€ que tu lui auras donné.
 
LuigiR
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  566
   Âge  :  54
   Date d'inscription  :  30/10/2018
    
                         
LuigiR  /  Gloire de son pair


Bonsoir Felix88,
J'ai peut être été un peu dur avec toi. je m'en excuse.
Ce que je voulais dire c'est que comment pourrais-je avoir envie d'acheter ton livre si je ne sais pas qu'il existe ?
Et c'est bien ça le pb des éditions à compte d'auteur.
Maintenant, il m'arrive de lire des auteurs inconnus : ici sur le forum JE par exemple.
Mais aller chez un libraire pour commander un livre dont je ne connais ni le titre, ni l'auteur, je ne sais pas faire.
Sinon, les autres ont raison : Réseaux sociaux mais on ne construit pas un public en quelques jours.
Enfin, je vois parfois passer dans la presse régionale des articles sur des autoédités ou des comptes d'auteur. Si tu peux les contacter, ca doit marcher, surtout si ton livre est un peu régional !
Bon courage dans ton aventure éditoriale !
En ligne
 
felix88
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  11
   Âge  :  37
   Date d'inscription  :  23/05/2021
    
                         
felix88  /  Homme invisible


Bonjour à tous,

je vais essayer de répondre à toutes questions....

Le contrat: le livre sera broché et electronique.
Je perçois 12% sur chaque vente dès le premier exemplaire hors celui pour le dépôt légal et les 5 destinés à la presse.
Je suis engagé pour 2 ans.
Un tirage de 300 exemplaires (plus les 50 que j'ai commandé) est stipulé dans le contrat.

Il passe par un correcteur, ensuite je reçois le manuscrit et je dois valider les modifications apportées .
La couverture sera réalisée par un graphiste avec qui j'ai un rdv visio en novembre.
Pour la com, la ME se charge de trouver des salons, des dédicaces etc... Par contre pour les services de presse, je ne sais pas.
La ME travaille avec des librairies sur Paris, pour ce qui est près de chez moi, c'est à moi de démarcher.

Luigir, je suis bien consciente qu'il va être difficile de faire connaître mon manuscrit, mais je vais essayer, du moins par chez moi (l'avantage de connaître beaucoup de monde Smile ) . Tu devrais essayer un jour de choisir un livre un peu au hasard dans ta librairie, moi je fonctionne comme ça (pas tout le temps évidemment). Je choisis si le titre me plait ou encore la couverture, peu importe l'auteur. j'ai déjà eu de très bonnes surprises, d'autres un peu moins...
Les RS....je vais devoir bosser dur!! Ce n'est pas mon point fort...mes enfants s'y connaissent mieux que moi!! Smile
Pour la presse régionale, je pense avoir facilement un article, je les connais bien. Tout comme une place en librairie, je connais un des propriétaires. Alors ça ne fera pas tout mais ça m'aidera. et encore une fois, mon but n'est pas d'être milliardaire (sinon je Jouerais au loto) mais juste d'être lue, de partager mon aventure.

Je sais que je prends un risque en ayant fait ce choix mais comme je l'ai dit plus haut, je ne voulais pas d'auto édition. Evidemment la ME se présente très bien, à voir si tout sera fait comme prévu...
 
Leah-B
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  575
   Âge  :  27
   Localisation  :  Sur le toit.
   Date d'inscription  :  27/07/2020
    
                         
Leah-B  /  Gloire de son pair


Le tirage de 300 en + des tiens est intéressant.

Attention, ça tombe à l'eau si le contrat mentionne que si exemplaires non-vendus il reste, c'est à toi de les racheter / de financer leur mise au pilon.

12% de DA, c'est la moyenne haute de ce qui se fait. Pour un JE, ça met un peu la puce à l'oreille, je trouve. Genre je trouve perso que ma ME est généreuse, mais elle ne va pas jusque là.

2 ans c'est pas mal, ça te permet de récupérer tes droits assez vite. (hyper positive la meuf ahah)

Super pour les correcteurs, à checker s'il n'y a pas de mention "s'il reste des fautes, elles sont imputables à l'auteur". A voir aussi qui est-ce que c'est comme correcteur. (si c'est un kéké avec Antidote qui saura pas s'en servir...). Et pas de travail édito du coup ? ça en vrai, ça craint...

Pour la ME qui se charge de trouver salon & dédicace, concrètement, comment ça se passe ? Ont-ils par exemple un fil facebook ou tu vois défiler des images d'auteurs chez Cultura ? Parce que c'est très facile de dire "on met des choses en place" pour au final se contenter du service minimum et s'en sortir avec une courbette style "on a mis les moyens, les résultats ne dépendent pas de nous". Idem pour les librairies. J'ai fait un post cet été sur ma non-expérience avec l'édition à compte d'auteur : j'ai envoyé un manuscrit bidon à une de ces ME (dix fois le même chapitre copié collé). Elle se présentait comme partenaire avec la moitié des librairies par chez moi alors qu'obviously not. Au mieux, elle leur aurait envoyé un mail en mode "Hey, ce livre existe", mais ça, les libraires, ils s'en cognent. S'ils doivent commencer à s'occuper de toutes les micro-sorties...

C'est très honorable à toi d'acheter des petits auteurs. Perso, je suis une moyenne lectrice, je dois lire 2-3 livres pas mois, pas plus. Et j'ai une sainte horreur des trucs écrits avec les pieds. Si je ne connais ni l'auteur, ni la ME, si rien ne m'indique "tu peux aller en confiance", eh bien je nexte. J'ai déjà une PAL haute comme mon avant-bras sur la table basse du salon, avec du Nothomb, du Modiano, du Romain Gary. Je ne ferais pas passer un quidam avant ces lectures, à moins qu'il ne traite d'un sujet qui m'est tout à fait cher. On en arrive à la question "se démarquer..." Mais c'est un tout autre sujet.

Je finis sur une anecdote personnelle : (j'aime beaucoup les anecdotes personnelles). Une connaissance, genre un lointain tonton, avait fait publier un petit bouquin chez Amalthée. Il a payé je ne sais plus combien + été très déçu par l'accompagnement, les ventes, la com... Mais le pompom ça a été quand on lui a demandé (je ne sais plus dans quelles modalités) de récupérer les xx exemplaires pas vendus. Il s'est retrouvé avec des cartons de bouquins chez lui, et ça l'a bien fait bader.
 
La Pingue
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  58
   Âge  :  51
   Date d'inscription  :  31/12/2017
    
                         
La Pingue  /  Clochard céleste


Un ami de mes parents publie à compte d'auteur depuis des années. Son premier roman a été publié chez Flammarion, puis il n'a essuyé que des refus pour son deuxième. Depuis, il a publié au moins 20 romans à compte d'auteur et en est parfaitement heureux. Il a un petit groupe de lecteurs qui le suit (dont moi!), qui attend ses romans, et au moins il les publie tous, en choisissant sa couverture et sans concession sur ses histoires.
Il n'a pas connu la gloire ou la richesse, c'est sûr, alors qu'il écrit de façon absolument magnifique, bien mieux que nombre d'auteurs "bien" publiés.

Je ne dis pas que c'est un bon choix, je ne dis pas non plus que c'en est un mauvais. En tout cas il y trouve son compte.
(Je peux te donner ses coordonnées en MP si tu le souhaites, tu pourras même le lire!)

NB : j'ai publié à compte d'éditeur et ai vendu beaucoup moins de livres que lui Very Happy

NB 2 : j'ajoute que le bonheur n'est pas forcément de vendre 500.000 exemplaires. La plupart du temps, on n'a ni le talent pour de telles ventes, ni la chance d'être introduit dans le milieu. Voir son livre dans sa bibliothèque est déjà un plaisir infini, pour moi...


Dernière édition par La Pingue le Mar 26 Oct 2021 - 21:58, édité 1 fois
 
BoiséeNoire
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1199
   Âge  :  20
   Localisation  :  Québec
   Date d'inscription  :  22/02/2020
    
                         
BoiséeNoire  /  Effleure du mal


Je suis curieuse. Pourquoi l'ami de tes parents passe par le compte d'auteur plutôt que par l'auto-édition ?


Dernière édition par BoiséeNoire le Mar 26 Oct 2021 - 22:08, édité 1 fois
 

 compte d'auteur déguisé mais j'ai signé quand même

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Atelier :: Édition et Autopublication-