PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez
Aller à la page : Précédent  1, 2
 

 compte d'auteur déguisé mais j'ai signé quand même

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
La Pingue
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  58
   Âge  :  51
   Date d'inscription  :  31/12/2017
    
                         
La Pingue  /  Clochard céleste


BoiséeNoire a écrit:
Je suis curieuse. Pourquoi l'ami de tes parents passe par le compte d'auteur plutôt que par le l'auto-édition ?

Toutes mes excuses, j'ai fait une confusion. Effectivement, il s'agit d'auto-édition...
 
BoiséeNoire
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1199
   Âge  :  20
   Localisation  :  Québec
   Date d'inscription  :  22/02/2020
    
                         
BoiséeNoire  /  Effleure du mal


C'est très différent dans ce cas x)

Le compte d'auteur, c'est de payer une somme (parfois très dispendieuse) à un prestataire de services pour que celui-ci publie le roman. L'auto-édition, c'est payer les gens qu'on décide de payer et tout maîtriser soi-même.
 
Tengaar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1984
   Âge  :  37
   Localisation  :  Antichambre de Louis XIV
   Pensée du jour  :  CI-GÎT TENGAAR QUI SUCCOMBA À UNE SURDOSE DE FANFICTION Elle ne l'a pas volé, on l'avait prévenue, déjà que la fantasy c'est pas de la littérature, alors la FF, bon... enfin, c'est triste quand même
   Date d'inscription  :  21/04/2017
    
                         
Tengaar  /  (de Dunkerque)


BoiséeNoire a écrit:
C'est très différent dans ce cas x)

Le compte d'auteur, c'est de payer une somme (parfois très dispendieuse) à un prestataire de services pour que celui-ci publie le roman. L'auto-édition, c'est payer les gens qu'on décide de payer et tout maîtriser soi-même.

L'édition à compte d'auteur, ce n'est même pas un prestataire de service puisque la ME peut avoir le dernier mot et dispose des droits d'auteur. Un vrai prestataire de service, il en existe, se charge de la correction, du formatage, de la couverture (voire même du marketing), pour un prix conclut à l'avance et le client a un droit de regard sur le contenu. Ca me parait beaucoup plus sain.
 
felix88
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  11
   Âge  :  37
   Date d'inscription  :  23/05/2021
    
                         
felix88  /  Homme invisible


Lehah b je me souviens de ce poste, je l'avais lu! Pour ce qui est du reste, et bien je verrai si la ME tient ses promesses...

Lapingue, c'est exactement ça : je n'ai pas dans la tête d'en vendre 3000 exemplaires! juste trouver des personnes qui aiment ce que j'ai fait .
 
felix88
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  11
   Âge  :  37
   Date d'inscription  :  23/05/2021
    
                         
felix88  /  Homme invisible


Leahb j'ai vérifié mon contrat (tu m'as fait peur!!!), j'ai vérifié toutes les lignes...non la mise au pilon n'est pas à ma charge....ouf!!
 
marie-do
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  31
   Âge  :  38
   Date d'inscription  :  04/07/2020
    
                         
marie-do  /  Petit chose


J'ai eu plusieurs offres aussi de ce type de maisons pour mon manuscrit envoyé, sans savoir également la différence entre le compte d'auteur et le compte d'éditeur. Je les ai refusées après m'être renseignée et j'ai bien fait car quelques semaines plus tard une maison à compte d'éditeur prenait contact avec moi. Ce que je regrettais le plus et que je trouvais le plus louche c'était l'absence complète de travail éditorial...Soit disant il ne fallait rien retoucher au manuscrit...Quand je vois l'immense boulot réalisé avec mon éditrice sur mon texte, combien il a été amélioré, retravaillé, ça me pose encore plus de questions sur ces maisons à compte d'auteurs. Secundo: les libraires......Déjà quand tu te pointes dans une librairie en étant un parfait inconnu, ils sont hyper-méfiants. Tous m'ont demandée le numéro isbn pour voir justement si c'était du compte d'auteur ou du compte d'éditeur. Et même ainsi , ceux qui m'avaient dit qu'ils commanderaient le livre ne l'ont pas toujours fait. La promotion est ultra-rude parce-que le marché est ultra-concurrentiel. Dépasser le cadre de tes connaissances nécessite forcément un très gros travail de promo, de la presse (un minimum), des salons , plus facilement accessible dans une maison qui a déjà ses "entrées" et ses filons. Après si le but est juste de vendre quelques livres pour ton entourage ou quelques amis c'est différent. En tout cas, c'est ton choix, tu l'assumes et je trouves cela déjà très bien et te souhaite bonne chance dans cette aventure.
 

 compte d'auteur déguisé mais j'ai signé quand même

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Atelier :: Édition et Autopublication-