PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Le deal à ne pas rater :
Captive : où commander le Tome 2 Collector de Captive ?
26.90 €
Voir le deal

Partagez
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
 

 Gérer l'attente et l'absence de réponse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Bonjour Latsuna,

Combien d'éditeurs avez-vous contactés ? Vous avez entamé l'écriture d'un nouveau roman ?

En tout cas je vous remercie pour vos encouragements.
 
Alicia_M
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  217
   Âge  :  39
   Localisation  :  Périgueux (Dordogne)
   Date d'inscription  :  20/04/2020
    
                         
Alicia_M  /  Autostoppeur galactique


Winger a écrit:
N'as-tu pas d'autres projets, pas forcément littéraires, en attente ? En tout cas, félicitations pour en être venue à bout !

Chaque chose en son temps. Je vais déjà finaliser ce projet. Merci pour tes félicitations !  Very Happy

Comme toi, j’ai ce besoin de reconnaissance de la part des éditeurs, en raison de mon vécu. Mais tous ne se soucient pas de la qualité des œuvres. Certains s’attachent plutôt à l’intrigue ou au potentiel de vente du livre.

Winger a écrit:
Je suis donc le seul à ne pas tenir de fichier informatique recensant mes envois ?!

Je crois.  Laughing  Tu risques vite de t'embrouiller. Mon doc inclut aussi les infos trouvées sur les ME et mes impressions à leur sujet. Et l’avantage de lister les ME rejetées est de gagner du temps, quand on ne se rappelle pas si on les a déjà examinées.

J’approuve l’idée de mettre en avant ta réussite à ce concours. Quant aux BL, ils te suggéreraient sans doute des pistes pour éliminer des lourdeurs et faire des coupes par ci par là. Grâce au travail de mes BL et du mien, j’ai perdu plusieurs milliers de mots. Bonne chance !
 
Fred Dee
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  643
   Âge  :  40
   Date d'inscription  :  04/04/2022
    
                         
Fred Dee  /  Hé ! Makarénine


Tenir un tableau Excel de mes envois a été pour moi, en plus du fait de garder un bon suivi de chaque étape, le moyen de compiler mes propres données pour le jour où je repartirai à la recherche d'un éditeur.

Dans mon tableau, il y a la date d'envoi, le nom de l'éditeur, les informations qu'il demande (résumé, synopsis, biographie, lettre d'intention...), l'adresse mail (quand ce n'est pas un formulaire en ligne à remplir) et le délai de réponse s'il est annoncé. Et quand j'ai une réponse, je remplace cette dernière donnée par la date de réponse qui me permettra de calculer moi-même en combien de temps je peux espérer un retour.  

Et durant les mois d'attente, je mettais aussi dedans tous les nouveaux éditeurs que je trouvais, que je contacterais plus tard, avec toutes les données qui me serviraient pour les contacter. Au final, je me suis retrouvé avec un tableau avec une liste d'une cinquantaine de ME qui font de la SFFF (ou avec des collections dédiées à l'imaginaire). Je n'ai pas eu à toutes les contacter au final mais j'ai cette base de données à portée de main.

Et voilà aussi comment combler l'attente. Certes, c'est pas très rigolo de voir cette liste s'allonger, avec de plus en plus de réponses négatives. Mais j'ai aussi eu beaucoup de mal à me mettre à écrire autre chose après l'envoi de mon premier roman. Tourner la page quand ce chapitre n'est pas terminé n'a pas été une chose si évidente. Et pourtant je me disais qu'il fallait que j'écrive autre chose, au cas où, pour rebondir avec un autre bouquin, mais je n'ai commencé de nouveau roman (j'avais tout de même écrit deux, trois nouvelles) que plusieurs mois après le début des envois.

Néanmoins, se remettre à écrire est sans doute, de mon point de vue, le meilleur conseil à donner pour gérer cette période où l'on doute beaucoup.
 
Latsuna
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  9
   Âge  :  51
   Date d'inscription  :  20/09/2022
    
                         
Latsuna  /  Magicien d'Oz


Winger a écrit:
Bonjour Latsuna,

Combien d'éditeurs avez-vous contactés ? Vous avez entamé l'écriture d'un nouveau roman ?

En tout cas je vous remercie pour vos encouragements.
 7 éditeurs (Laffont, le passage, Castor astral, Anne carrière, Calmann levy, fayard et Leduc)

Oui, j'ai commencé il y a peu. Au vu des premières critiques du premier, ça encourage à garder la plume.

bon courage
https://www.latsuna.com
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


On en a deux en commun Smile Par contre, c'est pas le gros bordel en ce moment chez Fayard ?
 
Latsuna
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  9
   Âge  :  51
   Date d'inscription  :  20/09/2022
    
                         
Latsuna  /  Magicien d'Oz


Aucune idée. J'ai tout envoyé entre décembre 2021 et mars 2022. Aucune réponse.
Finalement, cette attente est-elle bien utile ?  Sans critique, c'est difficile de savoir s'il vaut mieux aller planter des carottes (ce qui est très bien aussi) ou continuer à garder la plume (au-delà du plaisir personnel).
Mais bon 3 critiques sur la FNAC et 1 sur Babelio m'encouragent à laisser le jardinage attendre un peu Wink
https://www.latsuna.com
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Lastuna a écrit:
Sans critique, c'est difficile de savoir s'il vaut mieux aller planter des carottes (ce qui est très bien aussi) ou continuer à garder la plume (au-delà du plaisir personnel).

Voilà qui règle définitivement la question : je n'ai pas la main verte !

Ces quelques jours sur JE ont suffi à me rassurer. Qui ne tient pas de tableau Excel ne peut pas décemment se prétendre anxieux Cool Laughing Et puisque je me sens bien dans le coin, me quedo.

Alicia a écrit:
Comme toi, j’ai ce besoin de reconnaissance de la part des éditeurs, en raison de mon vécu.

La reconnaissance, on espère tous la trouver. Cela dit, dans mon cas, je ne parlerais pas de besoin. Je préfère écrire un bon roman que personne ne voudra publier qu'un mauvais roman que tous les éditeurs s'arracheront. Et je cherche justement à savoir si j'ai écrit un bon roman. C'est cette question-là qui m'obsède. Comme le soulignait Chimère, un bon roman peut ne pas être publié. De la même façon, un mauvais roman peut se retrouver en vitrine de toutes les librairies de France (tout en gardant à l'esprit que la notion de qualité est subjective, évidemment). Autrement dit, même si j'espère qu'un éditeur composera mon numéro, ce n'est pas vraiment l'essentiel pour moi.

Fred Dee a écrit:
Néanmoins, se remettre à écrire est sans doute, de mon point de vue, le meilleur conseil à donner pour gérer cette période où l'on doute beaucoup.

Je crève d'envie de m'y remettre.


Dernière édition par Winger le Ven 7 Avr 2023 - 17:22, édité 1 fois
 
CalédoniaRob
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  1089
   Âge  :  42
   Localisation  :  La Paz Bolivie
   Date d'inscription  :  21/01/2022
    
                         
CalédoniaRob  /  Effleure du mal


Honnêtement moi en mars ça fera 2 ans que j’ai commencé à envoyer mon manuscrit à des ME, évidemment je l’ai énormément remanié et retravaillé depuis, c’est un manuscrit différent des tous premiers envois, mais je trouve que c’est de plus en plus difficile de gêrer l’attente et le silence 🤔 Entre temps j’ai participé cette année à 2 concours de nouvelles auxquels j’ai été à chaque fois séléctionné, ça m’a remit la pêche sur le moment et la confiance en moi, d’ailleurs en vrai c’est une bonne stratégie parce que ça met parfois en contact avec des maisons d’éditions, mais plus le temps passe plus je trouve ça difficile d’attendre… Je me suis rendu compte d’énormément de choses durant cette attente, sur le monde de l’édition en lui même…
On a tendance à croire naïvement au début parfois que si un manuscrit est bon ils vont vouloir le publier, hors ça n’est pas forcément le cas, ils ne voient pas forcément en fonction de la conjecture qu’il y ait un public, ou un marché, ça a l’air extrêmement subjectif ces décisions éditoriales et parfois très mercantil.
Et pour moi le rideau qui est tombé c’est sur ce mythe qu’ils entretiennent dans leurs interviews youtube et article comme quoi s’ils trouvent un manuscrit intéressant et bien ils vont quand même envoyer une lettre d’encouragement personnalisé 🤔 Dans mes 2 ans d’expérience ça ressemble à une licorne cette lettre personnalisée, une sorte de créature mythologique dont tout le monde parle la nuit auprès du feu mais que personne n’a vraiment vu de ses propres yeux 🤣😂
J’ai même lu des articles comme quoi des ME avaient publiés des manuscrits pcke de base l’auteur avait pleins de followers sur instagram, donc autant d’acheteurs potentiels.
Donc apparemment maintenant il faut mettre en avant l’auteur autant que le manuscrit en lui même lors de nos présentations en envoyant notre manuscrit 🤔 Créer une petite histoire pour nous même.
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Calédoniarob a écrit:
J’ai même lu des articles comme quoi des ME avaient publiés des manuscrits pcke de base l’auteur avait pleins de followers sur instagram, donc autant d’acheteurs potentiels.

On a dû lire les mêmes articles. C'est triste d'en arriver là, mais ce n'est pas surprenant non plus.


Dernière édition par Winger le Ven 7 Avr 2023 - 17:23, édité 1 fois
 
CalédoniaRob
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  1089
   Âge  :  42
   Localisation  :  La Paz Bolivie
   Date d'inscription  :  21/01/2022
    
                         
CalédoniaRob  /  Effleure du mal


Winger a écrit:
Calédoniarob a écrit:
J’ai même lu des articles comme quoi des ME avaient publiés des manuscrits pcke de base l’auteur avait pleins de followers sur instagram, donc autant d’acheteurs potentiels.

En tant que lecteur, quand je me promène sur le site d'un éditeur ou en librairie, j'ai l'impression de voir toujours le même bouquin...

C’est vrai ce que tu dis 🤔
 
Tengaar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  2723
   Âge  :  39
   Localisation  :  Antichambre de Louis XIV
   Pensée du jour  :  CI-GÎT TENGAAR QUI SUCCOMBA À UNE SURDOSE DE FANFICTION Elle ne l'a pas volé, on l'avait prévenue, déjà que la fantasy c'est pas de la littérature, alors la FF, bon... enfin, c'est triste quand même
   Date d'inscription  :  21/04/2017
    
                         
Tengaar  /  (de Dunkerque)


CalédoniaRob a écrit:
ils ne voient pas forcément en fonction de la conjecture qu’il y ait un public, ou un marché, ça a l’air extrêmement subjectif ces décisions éditoriales et parfois très mercantil.
Le but d'un éditeur n'est pas d'éditer mais bien de vendre des livres, donc évidemment que c'est mercantile. D'autant plus dans le ontexte actuel du marché du livre. L'art pour l'art, ça n'existe pas, l'art est forcément mercantile (ou sinon il n'est pas vu/lu/connu). A un moment si tu produis quelque chose, il faudra forcément le promouvoir et ça passe par choisir comment le présenter et donc "le vendre". DOnc c'est mercantile.

CalédoniaRob a écrit:
J’ai même lu des articles comme quoi des ME avaient publiés des manuscrits pcke de base l’auteur avait pleins de followers sur instagram, donc autant d’acheteurs potentiels.
Et du coup ben la personne qui peux amener un potentiel d'acheteurs de environ 1% de ses followeurs sera toujours plus intéressant que celui qui a 0 acheteur potentiel, toutes choses étant égales par ailleurs.
 
CalédoniaRob
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  1089
   Âge  :  42
   Localisation  :  La Paz Bolivie
   Date d'inscription  :  21/01/2022
    
                         
CalédoniaRob  /  Effleure du mal


Tengaar a écrit:
CalédoniaRob a écrit:
ils ne voient pas forcément en fonction de la conjecture qu’il y ait un public, ou un marché, ça a l’air extrêmement subjectif ces décisions éditoriales et parfois très mercantil.
Le but d'un éditeur n'est pas d'éditer mais bien de vendre des livres, donc évidemment que c'est mercantile. D'autant plus dans le ontexte actuel du marché du livre. L'art pour l'art, ça n'existe pas, l'art est forcément mercantile (ou sinon il n'est pas vu/lu/connu). A un moment si tu produis quelque chose, il faudra forcément le promouvoir et ça passe par choisir comment le présenter et donc "le vendre". DOnc c'est mercantile.

CalédoniaRob a écrit:
J’ai même lu des articles comme quoi des ME avaient publiés des manuscrits pcke de base l’auteur avait pleins de followers sur instagram, donc autant d’acheteurs potentiels.
Et du coup ben la personne qui peux amener un potentiel d'acheteurs de environ 1% de ses followeurs sera toujours plus intéressant que celui qui a 0 acheteur potentiel, toutes choses étant égales par ailleurs.

oui mais c’est du mercantile basé sur des ressentis extrêmement subjectijs, comme l’ont montré Jk Rowling, Werber, Frank Herbert, John kennedy Toole qui ont tous été refusé un nombre incroyable de fois par des éditeurs avant de triompher en tant que best sellers … Honnêtement ils se trompent tellement dans leurs choix littéraires que pourquoi ne pas le faire en plus en prenant en plus des risques ? Apparemment ces dernières années … pas de prises de risques, et c’est pas moi qui le dit il suffit de lire les derniers articles sur la rentrée littéraire qui justement disent qu’il n’y a peu ou presque pas, d’auteurs nouveaux.
 
Tengaar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  2723
   Âge  :  39
   Localisation  :  Antichambre de Louis XIV
   Pensée du jour  :  CI-GÎT TENGAAR QUI SUCCOMBA À UNE SURDOSE DE FANFICTION Elle ne l'a pas volé, on l'avait prévenue, déjà que la fantasy c'est pas de la littérature, alors la FF, bon... enfin, c'est triste quand même
   Date d'inscription  :  21/04/2017
    
                         
Tengaar  /  (de Dunkerque)


Je ne sais plus les chiffres exactes mais en école de commerce, j'avais vu que du genre 70% des décisions en entreprise ne reposait que sur "l'intime conviction" du décideur (et pas sur les chiffres) et que 50% se basaient uniquement sur ce que faisait la concurrence.
Autant dire, qu'on est pas sorti ...
 
Renan
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  164
   Âge  :  35
   Date d'inscription  :  07/06/2022
    
                         
Renan  /  Tycho l'homoncule


Ce topic est assez intéressant. On a l'impression que tout le monde a fait un excellent manuscrit, mais les méchantes maisons d'éditions, qui ne veulent que du fric, prennent des manuscrits sans intérêt.
Quand j'ai eu ma première série de refus, j'ai remis en question mon manuscrit, et non les éditeurs. J'ai tout retravaillé, et à force, j'ai reçu mes premiers refus personnalisés, puis réponses positives.
Je pense qu'il faut arrêter de penser que les éditeurs ne lisent pas, ou non pas vu que votre manuscrit est super, ou qu'ils préfèrent en prendre un merdique.
Si on a des refus, c'est que notre manuscrit doit être retravaillé. On a pris l'exemple de quelques auteurs refusés, et pour prendre l'exemple de werber, il a justement remis en cause son manuscrit, et il a bossé dessus, encore et encore.
Perso, les grands éditeurs m'ont refusé, et non, ce n'est pas injuste. Je ne suis juste pas un grand écrivain. Comme vous tous, avec du travail, je pourrais peut-être le devenir, mais pour l'instant je ne le suis pas, et faut pas critiquer ceux qui le comprennent.
Désolé si j'en énerve certains, mais c'est agaçant que l'on critique toujours l'édition, plutôt que les manuscrits que nous proposons.
 
CalédoniaRob
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  1089
   Âge  :  42
   Localisation  :  La Paz Bolivie
   Date d'inscription  :  21/01/2022
    
                         
CalédoniaRob  /  Effleure du mal


Renan a écrit:
Ce topic est assez intéressant. On a l'impression que tout le monde a fait un excellent manuscrit, mais les méchantes maisons d'éditions, qui ne veulent que du fric, prennent des manuscrits sans intérêt.
Quand j'ai eu ma première série de refus, j'ai remis en question mon manuscrit, et non les éditeurs. J'ai tout retravaillé, et à force, j'ai reçu mes premiers refus personnalisés, puis réponses positives.
Je pense qu'il faut arrêter de penser que les éditeurs ne lisent pas, ou non pas vu que votre manuscrit est super, ou qu'ils préfèrent en prendre un merdique.
Si on a des refus, c'est que notre manuscrit doit être retravaillé. On a pris l'exemple de quelques auteurs refusés, et pour prendre l'exemple de werber, il a justement remis en cause son manuscrit, et il a bossé dessus, encore et encore.
Perso, les grands éditeurs m'ont refusé, et non, ce n'est pas injuste. Je ne suis juste pas un grand écrivain. Comme vous tous, avec du travail, je pourrais peut-être le devenir, mais pour l'instant je ne le suis pas, et faut pas critiquer ceux qui le comprennent.
Désolé si j'en énerve certains, mais c'est agaçant que l'on critique toujours l'édition, plutôt que les manuscrits que nous proposons.

Oui, encore faudrait il que ça soit des refus personnalisés pour avoir des pistes pour retravailler son manuscrit … 🤔
 
   
    
                         
Contenu sponsorisé  /  


 

 Gérer l'attente et l'absence de réponse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 10Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Ressources :: Édition et Autopublication-