PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
-39%
Le deal à ne pas rater :
SEB Friteuse à huile (1.2 kg de frites)
49.99 € 82.35 €
Voir le deal

Partagez
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 

 Chiffres de vente en SFFF, difference grosses et petites ME ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
marie-do
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  87
   Âge  :  40
   Date d'inscription  :  04/07/2020
    
                         
marie-do  /  Pippin le Bref


Page de Bâtons a écrit:




Bref, je reste à cette conclusion de : en imaginaire, atteindre les 4 chiffres c’est déjà très très cool (en dehors des succès « exceptionnels »). Very Happy

(Source.)

Est-ce seulement vrai en imaginaire ?
Atteindre les 4 chiffres pour un livre, si l'on considère uniquement les ventes papiers, il semblerait que ce ne soit pas si fréquent !
 
Page de Bâtons
   
    Autre / Ne pas divulguer
   Nombre de messages  :  1339
   Âge  :  31
   Date d'inscription  :  25/01/2021
    
                         
Page de Bâtons  /  Tentatrice chauve


marie-do a écrit:
Est-ce seulement vrai en imaginaire ?
Atteindre les 4 chiffres pour un livre, si l'on considère uniquement les ventes papiers, il semblerait que ce ne soit pas si fréquent !
Oui tu as probablement raison, mais certains ici évoquaient la possibilité que le YA vende plus, par exemple, et j'imagine que c'est aussi le cas de la romance. Donc je préfère limiter mes généralisations au genre sur lequel j'ai trouvé le plus de chiffres (imaginaire adulte).

Quelques chiffres de plus (je vais continuer de remplir ce fil dès que j'en trouverais haha) confirmant que le "2000 exemplaires" semble être le seuil pour être considéré comme un "succès" :

Critic a écrit:
Et nous avons eu le plaisir de voir s’installer progressivement le roman Symphonie atomique d’Étienne Cunge qui, malgré une mise en place décevante à 900ex, par rapport à nos ambitions sur ce titre, a bénéficié d’un bouche-à-oreille bénéfique, puisque le livre a continué de se vendre tout au long de l’année 2022 (parution octobre 2021) et nous atteignons les 1900ex. Ce roman devrait continuer à trouver de nouveaux et nombreux lecteurs avec sa version Pocket (Étoiles montantes), en attendant la nouveauté de l’auteur à venir en mai Wink
Source : elbakin

Argyll a écrit:
Le deuxième semestre aura été largement meilleur, avec le succès de notre fantasy utopiste Un pays de fantômes (Margaret Killjoy), une œuvre qui se retrouve en coup de cœur un peu partout en librairie, y compris généralistes. Nous avons dépassé les 2000 exemplaires et il est certain que nous devrons réimprimer au cours de l’année.
Source : elbakin
https://www.instagram.com/sachaetdesmots/
 
HilnaMacPhom
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  574
   Âge  :  37
   Localisation  :  Brest
   Pensée du jour  :  Pas de panique
   Date d'inscription  :  02/07/2021
    
                         
HilnaMacPhom  /  Gloire de son pair


Cath a écrit:

Chiffres de vente en SFFF, difference grosses et petites ME ? - Page 4 Books_10

Je ne connais pas toutes les ME citées, mais s'il n'y a pas d'auto-édition dans le lot (ou édition à compte d'auteur), comme Flora, je ne m'explique pas ces chiffres.
 
Page de Bâtons
   
    Autre / Ne pas divulguer
   Nombre de messages  :  1339
   Âge  :  31
   Date d'inscription  :  25/01/2021
    
                         
Page de Bâtons  /  Tentatrice chauve


Je crois que c'est Fred qui a posté plus haut dans ce fil, mais il y a eut un "debunk" de la part d'une professionnelle du milieu : en gros ces chiffres sont par ISBN (ce qui déjà limite leur portée, un même titre peut avoir plusieurs ISBN selon les versions), et ce sont uniquement les ventes de ces ISBN par certains canaux (donc pas partout), et sans compter du tout les ventes numériques. L'image est donc trompeuse.

En lisant pas mal d'auteurs anglophones discuter du sujet, j'ai en tête que chez eux le seuil d'un "succès" en imaginaire adulte, c'est 5000 exemplaires. (en excluant les "best sellers" à 500k exemplaires et plus, qui sont des exceptions)
https://www.instagram.com/sachaetdesmots/
 
Flora
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  7079
   Âge  :  35
   Date d'inscription  :  10/04/2008
    
                         
Flora  /  Serial Constance killer


Et surtout, c'était ça qui m'avait fait réagir :

fabiend a écrit:
Cath a écrit:


Ceci étant dit, les deux éléments clés de ce thread c'est que sur un an :
- 88% des titres publiés font moins de 5000 ventes
- 66% des titres publiés font moins de 1000 ventes
- 15% des titres publiés font moins de 12 ventes. Oui. 12.

Ce n'est pas 15%. C'est 50%.

50% d'auteurs qui vendent moins de 12 exemplaires, c'était juste impossible pour moi.
Par contre, que 66% vendent moins de 1000 copies, ça me semble complètement réaliste. On avait un topic sur les ventes des JE, ça se comptait presque toujours en dizaines ou en centaines, très très rarement en milliers.


Chiffres de vente en SFFF, difference grosses et petites ME ? - Page 4 60011Chiffres de vente en SFFF, difference grosses et petites ME ? - Page 4 Bannie10
Votez pour concours d'extraits 123
jusqu'au 24 février, sur le thème Catastrophe !
Envie d'en savoir plus sur mes publications et mes projets ? Suivez le guide !
En cours sur JE : Le Renard et la Chouette
Mes lectures : Elodie, Korrigans, Loupiote, Martine et Sa Majesté aux dents longues
En ligne
 
Page de Bâtons
   
    Autre / Ne pas divulguer
   Nombre de messages  :  1339
   Âge  :  31
   Date d'inscription  :  25/01/2021
    
                         
Page de Bâtons  /  Tentatrice chauve


Est-ce que tu aurais le lien vers ce topic Flora ? Je ne l'ai pas vu !
https://www.instagram.com/sachaetdesmots/
 
Flora
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  7079
   Âge  :  35
   Date d'inscription  :  10/04/2008
    
                         
Flora  /  Serial Constance killer


Oui, je suis allée le chercher Wink

Le topic en question : Les ventes des JE

(C'est un topic qui comporte plusieurs pages, mais ne vous leurrez pas, c'est beaucoup de blabla Razz)


Chiffres de vente en SFFF, difference grosses et petites ME ? - Page 4 60011Chiffres de vente en SFFF, difference grosses et petites ME ? - Page 4 Bannie10
Votez pour concours d'extraits 123
jusqu'au 24 février, sur le thème Catastrophe !
Envie d'en savoir plus sur mes publications et mes projets ? Suivez le guide !
En cours sur JE : Le Renard et la Chouette
Mes lectures : Elodie, Korrigans, Loupiote, Martine et Sa Majesté aux dents longues
En ligne
 
Page de Bâtons
   
    Autre / Ne pas divulguer
   Nombre de messages  :  1339
   Âge  :  31
   Date d'inscription  :  25/01/2021
    
                         
Page de Bâtons  /  Tentatrice chauve


Merci Flora I love you

J'ai lu en diagonale, c'est super intéressant. Et ouais on dirait que l'atteinte des 4 chiffres est compliquée et relativement rare (et les plus gros chiffres semblent bien être en romance Laughing ).
https://www.instagram.com/sachaetdesmots/
 
fabiend
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  989
   Âge  :  44
   Localisation  :  Lens
   Pensée du jour  :  Ce canard est trop lourd ou corrompu
   Date d'inscription  :  30/09/2014
    
                         
fabiend  /  Bile au trésor


Ce qui semble à peu près certain c'est que, en France comme dans le monde Anglo-Saxon, pour pouvoir espérer vivre de sa plume, hors gros coup de bol (ça arrive mais par définition on ne peut pas compter dessus), il faut écrire beaucoup. L'époque où l'on pouvait s'en sortir en écrivant un bouquin tous les deux ans est révolue.
https://fabiendelorme.fr
 
Azaby
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1091
   Âge  :  26
   Date d'inscription  :  13/09/2015
    
                         
Azaby  /  Effleure du mal


fabiend a écrit:
Ce qui semble à peu près certain c'est que, en France comme dans le monde Anglo-Saxon, pour pouvoir espérer vivre de sa plume, hors gros coup de bol (ça arrive mais par définition on ne peut pas compter dessus), il faut écrire beaucoup. L'époque où l'on pouvait s'en sortir en écrivant un bouquin tous les deux ans est révolue.

Tout dépend de ce qu'on appelle "vivre de sa plume". En France, beaucoup d'auteurs vivent notamment grâce aux droits d'auteurs indirects, qui ne sont pas liés aux ventes de livres... Laughing

Écrire "beaucoup" est donc à relativiser. Oui, il faut écrire régulièrement, et organiser son planning en conséquence (mais ça, ça découle naturellement de la notion d'exercice professionnel de l'écriture !), mais on ne parle pas non plus de publier dix ouvrages par an !

 
marie-do
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  87
   Âge  :  40
   Date d'inscription  :  04/07/2020
    
                         
marie-do  /  Pippin le Bref


Pour compléter les exemples, j'ai eu une partie des chiffres de ventes transmis par mon éditeur en fin d'année :
-entre septembre et décembre 2021
778 exemplaires papier vendus (décompte définitif)
-sur l'année 2022 je n'ai pas le relevé (ce sera en fin d'année 2023) mais mon éditeur m'a dit qu'ils en avaient vendu à peu près autant voire un peu plus, dans les 800.
Ce qui fait environ 1500 exemplaires vendus (papier uniquement, le livre n'existe d'ailleurs que dans ce format) auquels il faut ajouter ceux sur lesquels je ne touche pas de droits (vendus directement par moi).
Il a eu droit à un second tirage (tirage initial à 1000 exemplaires) donc c'est sans doute pas trop mal.
C'est mon 1er livre donc je n'avais aucune idée ni de ce à quoi je devais m'attendre ni de l'ordre d'idée des ventes à partir desquelles on pouvait se dire que ça avait bien marché.
En tout cas après publication ce n'est pas plus simple. Faire exister un livre au milieu du flot continu de publications et le faire durer est un vrai second défi !
 
Page de Bâtons
   
    Autre / Ne pas divulguer
   Nombre de messages  :  1339
   Âge  :  31
   Date d'inscription  :  25/01/2021
    
                         
Page de Bâtons  /  Tentatrice chauve


Merci beaucoup Marie-do de partager tes chiffres ! Tu publies avec quelle ME et dans quels genre ? Very Happy
https://www.instagram.com/sachaetdesmots/
 
marie-do
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  87
   Âge  :  40
   Date d'inscription  :  04/07/2020
    
                         
marie-do  /  Pippin le Bref


Page de Bâtons a écrit:
Merci beaucoup Marie-do de partager tes chiffres ! Tu publies avec quelle ME et dans quels genre ? Very Happy


J'ai publié un récit-témoignage chez un éditeur du groupe Elidia
Peut-être que ça se vend plus facilement qu'un roman. Ce qui a aidé je pense c'est qu'il a reçu un prix coup de coeur à un salon à Dijon et un prix littéraire à un concours dans la ville où j'habite. Pas mal de presse aussi de tous supports radio, écrite, une petite télé aussi. Ce n'est meme pas une question financière pour moi (DA à 8% sur un livre qui en vaut 19), c'est plutôt que c'est chouette quand on écrit un livre d'avoir des retours de gens inconnus, de pouvoir répondre à des sollicitations diverses. Mais tu vois malgré tout, ça ne fait pas non plus des milliers et des milliers de ventes ! Bon là ça continue un peu donc c'est chouette car ca fait plus d'un an et ça continue à se vendre. J'ai bien l'impression que les éditeurs ne savent pas trop prévoir à l'avance le parcours d'un livre et c'est aussi ce qui fait le charme de l'aventure !!
 
Maxine
   
    Autre / Ne pas divulguer
   Nombre de messages  :  146
   Âge  :  49
   Date d'inscription  :  18/09/2022
    
                         
Maxine  /  Barge de Radetzky


Bonjour, j'ai signé dans une toute petite mais ancienne ME régionaliste axée "montagne", j'ai eu la bonne surprise d'apprendre que TOUS leurs livres se vendaient à 2000 ex. papier ( pas d'ebook) , DA à 10% . Alors certes ils n'en publient que 3 par an, ils n'ont pas de diffuseur mais un superbe réseau de librairies partenaires... Ce que je veux dire c'est que mieux vaut une petite ME engagée qu'une grosse ou vous serez noyés. Pour un premier roman publié, l'accompagnement est top, très humain et finalement, la vente devrait être bien aussi.. Y'a pas que les grands !Smile
 
Page de Bâtons
   
    Autre / Ne pas divulguer
   Nombre de messages  :  1339
   Âge  :  31
   Date d'inscription  :  25/01/2021
    
                         
Page de Bâtons  /  Tentatrice chauve


Page de Bâtons a écrit:
En lisant pas mal d'auteurs anglophones discuter du sujet, j'ai en tête que chez eux le seuil d'un "succès" en imaginaire adulte, c'est 5000 exemplaires. (en excluant les "best sellers" à 500k exemplaires et plus, qui sont des exceptions)
Je me permets de poster dans ce sujet pour rajouter le lien d'une discussion Reddit qui mentionne les chiffres des auteurs "mid-list", et le seuil du 5000k revient pas mal (tous genres confondus). Lien ici.

Un passage :
Un inconnu de Reddit a écrit:
ALSO... most of the above is based on my experience with YA, though it's likely comparable in adult? I've heard in adult SFF it's roughly comparable. (that 5K copies sold is considered pretty good as long as you weren't paid $$$) But I'll leave that to smarter people than me.
Trad:

Je trouve ça intéressant de comparer, car même si forcément le marché anglophone est bien plus gros, on peut quand même voir qu'on est pas siiii loin que ça (étant donné la différence de population) - en excluant les très grosses ventes qui là déforment tout.

(ce fil me sert de notes où je colle tout ce que je trouve sur les chiffres de vente Laughing )

Aussi, apparemment, dans un épisode de Procrastination, Estelle Faye indique que des bonnes ventes en SFFF adulte c'est 3k, et en YA 10-12k. Je n'ai pas encore écouté l'épisode par contre, je répète ce qu'on m'a dit.
https://www.instagram.com/sachaetdesmots/
 
   
    
                         
Contenu sponsorisé  /  


 

 Chiffres de vente en SFFF, difference grosses et petites ME ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Ressources :: Édition et Autopublication-