PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 

 Premier refus-comment ne pas se laisser décourager ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
elma24
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  7
   Âge  :  36
   Date d'inscription  :  09/03/2020
    
                         
elma24  /  Magicien d'Oz


Hello,

Il y a deux mois environ, j'ai envoyé pour la première fois un manuscrit à une maison d'édition. J'étais pleine d'espoir. J'ai choisi cette maison, car elle est proche de chez et surtout elle publie exactement le type de livres que j'écris. De plus, elle est très ouverte aux nouveaux auteurs et n'est pas trop grande, ni trop petite. Bref, hier soir, je reçois un e-mail de refus. Je pleure beaucoup. Le problème c'est que j'ai malheureusement tendance à me laisser vite décourager et à penser que je suis nulle. Là, je suis en train de me dire si ça vaut la peine que je continue d'écrire (je suis en train d'écrire un nouveau roman qui n'est pas la suite du premier, mais dont le personnage principal apparaissait comme personnage secondaire dans le premier). Je sais que ça peut sembler ridicule, car de nombreux auteurs ont dû essuyer plusieurs refus avant de publier et je sais aussi que je devrais prendre cette occasion pour m'améliorer, mais pour l'instant je suis sous le choc. Je vous mets le refus que j'ai reçu en spoiler.
J'espère que je ne paraitrai pas trop ridicule à vos yeux, c'est juste que malheureusement je prends les choses beaucoup à coeur.
Merci
Spoiler:
 
 
Florence_C
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3588
   Âge  :  45
   Localisation  :  Suisse
   Date d'inscription  :  19/10/2014
    
                         
Florence_C  /  Sang-Chaud Panza


Hello Elma,
Les refus, c'est difficile à encaisser. :calien:
L'avantage de celui que tu as reçu, c'est qu'il te donne des pistes d'amélioration.
Pourquoi ne pas en publier des parties sur le Forum pour obtenir de l'aide ?
Ou ne pas participer à des appels à texte, qui permettent de progresser sans s'attaquer à un texte trop long ?
Bon courage !


A la recherche d'un éditeur ? Quelques infos pratiques ici...
Mes romans ? C'est par ici...
http://fcochet.wix.com/fcochet
 
Julianne
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  447
   Âge  :  24
   Date d'inscription  :  11/08/2014
    
                         
Julianne  /  Pour qui sonne Lestat


Coucou Elma,
recevoir un refus fait toujours mal, même quand tu en as déjà reçu des dizaines. Ce n'est pas agréable, mais il ne faut rien lâcher. Ne surtout pas se décourager. Je sais que c'est compliqué, mais si tu commences déjà à te décourager au bout du premier refus, tu n'arriveras pas à progresser et à avancer Smile

Ce forum est de très bon conseils pour progresser. Comme te l'a dit Florence, essaie de poster tes premiers chapitres pour voir ce que les membres t'en disent. Relie-toi, travaille sur tes dialogues, puisque apparemment, c'est ce qui ne va pas.

Laisse passer le choc de ce refus, et après quelques jours, tu l'envisageras sous un autre angle, en prenant en compte les remarques faites par la ME. Ils t-on donné des pistes.

Surtout, ne laisse pas tomber l'écriture et accroche-toi Wink
 
BeyondTheWords
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  34
   Âge  :  22
   Pensée du jour  :  Les sceptiques seront confondus.
   Date d'inscription  :  26/04/2020
    
                         
BeyondTheWords  /  Petit chose


Bonjour Elma, Un refus n'est jamais facile à accepter, en effet, surtout lorsque c'est le premier que l'on reçoit. Néanmoins, il faut apprendre à s'endurcir, ne pas être démoralisée et prendre du recul avec ledit refus. Je ne dis pas que c'est facile, loin de là ! Mais des refus, tu en recevras par dizaines pendant ta carrière d'écrivain. C'est toujours dur, mais au fil du temps, on se braque, et on apprend comment rebondir.

Commence par te détacher de ces quelques lignes de réponse. En général, c'est difficile à encaisser, mais passé deux-trois jours, quand le "choc" aura diminué, tu seras à même d'envisager ce mail plus sereinement.
Il y a quelques pistes de retravail dans ce refus, même si elles sont minimes. Tu peux essayer de comprendre ce qu'ils ont voulu te dire, repérer dans ton texte quelques passages qui comportent des longueurs, comme ils te le font remarquer. Est-ce que tu ne peux pas y remédier par une petite réécriture, en dynamisant certains extraits ou en retravaillant les dialogues pour les rendre plus percutants ?

Tu peux aussi te servir de ces remarques pour ton roman en cours, en veillant à ce qu'il ne reproduise pas les mêmes erreurs.
Courage et surtout, ne te décourage pas ! Je prends aussi les choses beaucoup trop à coeur parfois, surtout lorsqu'il s'agit de mes passions, mais au fur et à mesure, on s'y fait !
 
Oryctérope
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  264
   Âge  :  30
   Date d'inscription  :  09/06/2020
    
                         
Oryctérope  /  Autostoppeur galactique


Salut Elma,

Je rejoins les autres: courage, c'est toujours difficile de recevoir des refus :calien: , mais c'est inéluctable.

Je crois que réussir à accepter cela nécessite d'aborder l'écriture avec beaucoup d'humilité (c'est une discipline difficile, exigeante, qui s'apprend), mais également confiance en soi (car si tu ne crois pas en ce que tu écris, personne n'y croira!). Cela peut paraître contradictoire, mais ces qualités ne sont pas incompatibles. Et j'ai la conviction que travailler un peu sur soi à ce sujet permet d'aborder les refus plus sereinement.

Plus prosaïquement, as-tu fait bêta-lire ton roman?
Outre le fait que la bêta-lecture permet d'améliorer son roman, elle permet aussi de se confronter à la critique d'une manière plus douce que via les éditeurs: les critiques de BL sont par essence bienveillantes et cherchent à t'aider à améliorer ton texte. Je trouve que c'est bien de commencer à se frotter à la critique par ce biais: c'est moins violent, mais ça te tanne quand même le cuir en prévision des soumissions éditoriales Wink

 
Florence_C
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3588
   Âge  :  45
   Localisation  :  Suisse
   Date d'inscription  :  19/10/2014
    
                         
Florence_C  /  Sang-Chaud Panza


Mes bêta-lecteurs sont loin d'être doux. :bum:
Mais c'est ce que j'aime chez eux : cash, sans gants.
Ils y vont à la tronçonneuse. affraid


A la recherche d'un éditeur ? Quelques infos pratiques ici...
Mes romans ? C'est par ici...
http://fcochet.wix.com/fcochet
 
zevoulon
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  47
   Âge  :  50
   Localisation  :  Vallée de Chevreuse
   Pensée du jour  :  Qui suis-je sinon un écrivain sans couverture ?
   Date d'inscription  :  16/06/2020
    
                         
zevoulon  /  Petit chose



Bonjour ELMA24,

Cela fait six ans que j'envoie des manuscrits aux éditeurs et aujourd'hui comme hier, les refus sont toujours plus ou moins difficiles à accepter. Pour mon dernier texte, j'ai contacté 67 éditeurs et je dois totaliser 25 refus. J'en ai eu deux dans la journée d'hier, le premier m'ayant passablement mis en colère pour la simple raison que l'éditeur m'a répondu sans lire mon texte qu'il ne publiait que des romans mais pas de recueil de nouvelles. Du coup, le deuxième refus arrivé hier soir a fini de m'achever... au moins temporairement !

Ce matin, je me suis décidé à reprendre contact avec un autre éditeur rencontré il y a deux ans. Tout cela pour dire que j'essaye de transformer ces moments difficiles en "énergie positive" pour poursuivre ma quête.

On m'a dit un jour que ceux qui arrivaient à être publiés n'étaient pas nécessairement ceux qui avaient le plus de talent mais ceux qui étaient persévérants. Je suis assez tenté de le croire.

Dans le cadre de ton refus, tu as un commentaire. J'avoue ne pas savoir si c'est où non une bonne chose. Ce qui est certain, ce que tu ne peux pas l'ignorer !

La relation auteur-éditeur est malheureusement une relation complètement déséquilibrée. Il faut accepter cette règle du jeu, aussi difficile soit-elle. En revanche, il me semble indispensable de ne pas perdre son âme pour espérer être publié "à tout prix".

Bien à toi,
Zévoulon
http://www.paul-jeanze.fr/
 
Oryctérope
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  264
   Âge  :  30
   Date d'inscription  :  09/06/2020
    
                         
Oryctérope  /  Autostoppeur galactique


Florence_C a écrit:
Mes bêta-lecteurs sont loin d'être doux. :bum:
Mais c'est ce que j'aime chez eux : cash, sans gants.
Ils y vont à la tronçonneuse. affraid

Ben moi, j'en ai des cash et des plus diplomates, mais dans les deux cas, ils ne sont pas complaisants, et c'est ça qui importe je pense: les bêta lecteurs ne doivent pas être complaisants.
Ce que je voulais dire en parlant de douceur, c'est que les bêta lecteurs ont une intention bienveillante quand ils nous lisent (si ce n'est pas le cas, faut s'inquiéter...) : ils veulent nous aider. Donc même s'ils nous mettent en PLS quand ils nous critiquent, et c'est très bien comme ça, le coup de tronçonneuse est plus facile à accepter.
Je ne sais pas si je suis claire scratch

à l'inverse, le refus d'un éditeur n'implique pas une intention bienveillante de sa part (même s'il y met les formes, et sans pour autant qu'il y ait de la malveillance: sa critique est généralement neutre/indifférente, émotionnellement parlant. "On n'est pas compatibles pour une raison X", point barre. ce qui est nettement plus hardcore à encaisser, je trouve)
 
Florence_C
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3588
   Âge  :  45
   Localisation  :  Suisse
   Date d'inscription  :  19/10/2014
    
                         
Florence_C  /  Sang-Chaud Panza


Bonjour Zévoulon,
As-tu aussi pensé à poster des extraits de ton roman sur le Forum, afin de recevoir d'éventuelles pistes d'amélioration ?
Les recueils de nouvelles sont malheureusement très compliqués à placer. L'éditeur a eu la correction de te répondre, ce qui est déjà pas mal. (Les refus par silence deviennent de plus en plus courants.)
Pour l'aspect persévérant, je ne suis qu'en partie d'accord. Certes, il faut s'accrocher et continuer, mais l'essentiel reste le texte.
Mon premier roman a trouvé preneur après de nombreuses réécritures, donc il ne faut pas perdre espoir, tout en se disant qu'il est peut-être nécessaire de revoir le fond et le style de son texte.
Bon courage pour la suite !


A la recherche d'un éditeur ? Quelques infos pratiques ici...
Mes romans ? C'est par ici...
http://fcochet.wix.com/fcochet
 
Florence_C
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3588
   Âge  :  45
   Localisation  :  Suisse
   Date d'inscription  :  19/10/2014
    
                         
Florence_C  /  Sang-Chaud Panza


Oryctérope a écrit:
Ben moi, j'en ai des cash et des plus diplomates, mais dans les deux cas, ils ne sont pas complaisants, et c'est ça qui importe je pense: les bêta lecteurs ne doivent pas être complaisants.
Ce que je voulais dire en parlant de douceur, c'est que les bêta lecteurs ont une intention bienveillante quand ils nous lisent (si ce n'est pas le cas, faut s'inquiéter...) : ils veulent nous aider. Donc même s'ils nous mettent en PLS quand ils nous critiquent, et c'est très bien comme ça, le coup de tronçonneuse est plus facile à accepter.
Je ne sais pas si je suis claire scratch

Tu es très claire et je suis entièrement d'accord avec toi... surtout pour la PLS. :mrgreen: :mrgreen:


A la recherche d'un éditeur ? Quelques infos pratiques ici...
Mes romans ? C'est par ici...
http://fcochet.wix.com/fcochet
 
Ahava-brumes
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3364
   Âge  :  30
   Localisation  :  Dans un château hanté
   Pensée du jour  :  Mon idéal c'est d'aimer avec horreur
   Date d'inscription  :  25/05/2012
    
                         
Ahava-brumes  /  Didon de la farce


Les refus font mal. Et c'est une bonne chose. Cela prouve que tu tiens à tes écrits.

Tu auras plein de refus au fil de ton parcours d'écrivain. Même en réussissant à publier une première fois, une deuxième fois, une troisième fois. Personne n'est immunisé contre les rejets. À toi de voir si tu te sens capable d'encaisser les montagnes russes émotionnelles.

On va pas se mentir, on en chie grave pour être publié et pour continuer de l'être. Il faut tout le temps se remettre en question, l'égo se fait piétiner, les idéaux deviennent cendres, les certitudes souffrent d'une distortion spatio-temporelle que même Bergson et Einstein n'ont pas vu venir.

Pleure un bon coup, ça fait toujours du bien, maudit le monde, flagelle-toi, puis mouche-toi et reprends tout depuis le début.

Quand on est auteur, il faut accepter de se retrouver propulsé n'importe comment sur les cases du Monopoly et parfois, cela implique la case départ. Elle, tu risques de la côtoyer à plusieurs reprises.

Je sais. Mon discours n'est pas des plus joyeux et rassurants, mais l'avantage, c'est que tu n'es pas seule. Viens galérer avec nous, on a des cookies !



Premier refus-comment ne pas se laisser décourager ? Giphy


Dernière édition par Ahava-brumes le Mer 8 Juil 2020 - 13:17, édité 1 fois
 
Azaby
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  570
   Âge  :  23
   Date d'inscription  :  13/09/2015
    
                         
Azaby  /  Gloire de son pair


Coucou !

Je vais rejoindre Ahava en ajoutant qu'on finit par s'habituer aux refus. Vraiment. Sauf l'exception des vraies descentes en flamme ou de déception d'un éditeur avec lequel tu travailles déjà... on encaisse de mieux en mieux au fil des années. Ça n'est jamais facile, mais je peux te garantir que ça ne restera pas aussi douloureux bien longtemps ! Smile

De mon côté, je garde absolument tous mes refus. Types ou personnalisés. Je les garde dans une pochette pour me rappeler, dès que j'avance dans mes projets, tous les écueils qu'il a fallu traverser... :p
 
Yaëlle M.
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  853
   Âge  :  23
   Date d'inscription  :  16/06/2019
    
                         
Yaëlle M.  /  Double assassiné dans la rue Morgue


Coucou !
Un refus fait mal, le premier bien sûr mais les suivants aussi, surtout lorsqu'ils viennent d'une ME en laquelle tu plaçais beaucoup d'espoir.

Mais je rejoins les autres : on s'y habitue. C'est la routine de l'écrivain en quête d'éditeur... Pour ma part, ce qui m'a aidée c'est :

1. D'aller lire sur le forum les parcours éditoriaux de d'autres JE, et notamment les Fails d'Ahava-Brumes. J'ai trouvé ça tellement inspirant de voir toutes les épreuves traversées avant de trouver ! Ça incite à la persévérance.
2. Croire en mon roman. C'est loin TRÈS loin d'être évident, surtout quand on debute, manque de confiance et reçoit des critiques sur les diverses plateformes où il est posté, mais c'est une des clés. Je me répétais quasi tous les jours que j'allais trouver. J'y croyais et, même après la quinzaine de refus successifs, j'y croyais toujours. Même si c'était dur lol.

3. Prendre du recul sur mon texte. Après une période de déprime (combo de 2 refus le même jour, dont un d'une maison que j'apprécie beaucoup), j'ai décidé que ça suffisait. Que l'écriture devait rester un plaisir et pas une source de tristesse. J'ai laissé posé le roman et la boîte mail deux petits mois avant de me ré attaquer à une énième réécriture avec plus de recul. Bref, le recul, c'est cool aussi.

En tous cas beaucoup de courage à toi !!! ♥
 
elma24
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  7
   Âge  :  36
   Date d'inscription  :  09/03/2020
    
                         
elma24  /  Magicien d'Oz


Je vous remercie de tout coeur pour vos réponses et votre compréhension.
Oui bien sûr que je l'avais fait lire à des bêta-lecteurs avant de l'envoyer. J'avais modifié certaines choses, mais personne ne m'avait fait de critiques concernant mes dialogues.
Le comble, c'est que mon roman se passe à Berlin et j'y suis justement en vacances aujourd'hui et demain ! Du coup impossible d'oublier ce refus !
Je vais néanmoins laisser passer quelques jours et je pense que ça ira mieux et que je pourrais prendre en compte les critiques faites.
 
DC
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3067
   Âge  :  33
   Localisation  :  High Fem Bitch
   Pensée du jour  :  Show me the monster inside of you
   Date d'inscription  :  28/07/2012
    
                         
DC  /  Gueule d'ange et diable au corps


Au moins on t'explique pourquoi c'est rejeté...
 

 Premier refus-comment ne pas se laisser décourager ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Atelier :: Édition et Autopublication-