PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 

 Premier refus-comment ne pas se laisser décourager ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
Maih'em
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  829
   Âge  :  37
   Localisation  :  Corrèze
   Pensée du jour  :  Ce dont on ne se souvient pas n'est jamais arrivé.
   Date d'inscription  :  05/12/2018
    
                         
Maih'em  /  Double assassiné dans la rue Morgue


Un refus? Ah ! Joyeux baptême alors ! Bienvenue ! Pompom girl

S'il y a quelqu'un dans la salle qui n'a jamais essuyé un refus, qu'il lève la main bien haute. Non? Personne? C'est bien, vous êtes des vrais !

Ne t'en fais pas, c'est dur à encaisser, mais c'est une confrontation nécessaire avec le monde de l'édition si tu veux vraiment te lancer dans le grand jeu.

Replonge toi dans ton texte, ou élargie simplement ton panel d'éditeurs à contacter, mais n'abandonne pas.

Pourquoi tombons nous?
https://www.snag-fiction.com/ciel-sans-etoiles En ligne
 
MaxenceSardane
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  405
   Âge  :  38
   Localisation  :  Dans les montagnes noires.
   Date d'inscription  :  25/02/2021
    
                         
MaxenceSardane  /  Pour qui sonne Lestat


Yaëlle M. a écrit:
J'ai laissé posé le roman et la boîte mail deux petits mois avant de me ré attaquer à une énième réécriture avec plus de recul.

Désolée de déterrer un vieux topic, mais il soulève une question que je me pose :
- lorsque toute votre liste de ME a refusé le manuscrit, le leur renvoyez-vous réécrit ? Combien de fois ?
- Si non, que faites vous de votre manuscrit ? L'abandonnez-vous pour passer à autre projet ?
En clair : que faire si personne n'a accepté le projet ?
https://danslesmontagnesnoires.wordpress.com
 
Flora
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  5016
   Âge  :  33
   Date d'inscription  :  10/04/2008
    
                         
Flora  /  Serial Constance killer


Je n'ai jamais épuisé une liste complète de ME (car de nouvelles maisons apparaissent sur ma liste petit à petit) mais je pense que je passerais à autre chose. Le premier projet que j'ai soumis à des maisons a essuyé 16 refus, j'ai encore quelques noms de maisons sous le coude mais je ne crois plus vraiment à une publication... et je ne vais pas me bloquer ad vitam eternam pour un vieux projet, alors que j'en ai de nouveaux, peut-être plus prometteurs, qui attendent Wink

En tout cas, je ne pense pas que je le renverrai à des maisons qui l'ont déjà refusé, à moins que la maison m'y encourage plus ou moins directement.


Premier refus-comment ne pas se laisser décourager ? - Page 2 Cde10010Premier refus-comment ne pas se laisser décourager ? - Page 2 Ftbout10Premier refus-comment ne pas se laisser décourager ? - Page 2 Insta11Premier refus-comment ne pas se laisser décourager ? - Page 2 1539428768-d-p-boutonPremier refus-comment ne pas se laisser décourager ? - Page 2 1537610532-btcommJe lis : Augustine et Matoskah
En ligne
 
BoiséeNoire
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1008
   Âge  :  20
   Localisation  :  Québec
   Date d'inscription  :  22/02/2020
    
                         
BoiséeNoire  /  Effleure du mal


Oui, je suis du même avis que Flora... je finis par abandonner ou songer à l'auto-publication (plus souvent à l'abandon). Je ne m'accroche pas aux viens projets qui ne trouve pas preneurs, je pense aux nouveaux projets Smile
 
Florence_C
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3588
   Âge  :  45
   Localisation  :  Suisse
   Date d'inscription  :  19/10/2014
    
                         
Florence_C  /  Sang-Chaud Panza


Cela dépend. Tu peux envisager une réécriture si tu y crois vraiment.
Certains de mes livres ont été réécrits 3 fois avant de trouver preneur (j'ai travaillé avec une correctrice GENIALE qui m'a fait beaucoup souffrir pour améliorer mon style).
Au final, aucun de mes projets n'est resté dans mes tiroirs.
Mais parfois, trouver une maison m'a pris des années... ou en REtrouver une, vu que beaucoup ont fermé.


A la recherche d'un éditeur ? Quelques infos pratiques ici...
Mes romans ? C'est par ici...
http://fcochet.wix.com/fcochet
 
Plumerose
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1170
   Âge  :  101
   Localisation  :  Dans chacune des histoires que j'écris (je déménage beaucoup, donc... )
   Pensée du jour  :  Bof, bof...
   Date d'inscription  :  29/11/2017
    
                         
Plumerose  /  Effleure du mal


MaxenceSardane a écrit:
Yaëlle M. a écrit:
J'ai laissé posé le roman et la boîte mail deux petits mois avant de me ré attaquer à une énième réécriture avec plus de recul.

Désolée de déterrer un vieux topic, mais il soulève une question que je me pose :
- lorsque toute votre liste de ME a refusé le manuscrit, le leur renvoyez-vous réécrit ? Combien de fois ?
- Si non, que faites vous de votre manuscrit ? L'abandonnez-vous pour passer à autre projet ?
En clair : que faire si personne n'a accepté le projet ?

Tout dépend : s'il y a eu des refus "motivés" ou non. 

Sinon : ne pas oublier que des auteures, comme Marie Vareille, ont reçu au départ, environ 25 lettres de refus. 
M. Vareille le dit, elle en tapissait l'intérieur de son armoire, de ces lettres de refus... jusqu'au parcours qu'on connaît, parce qu'elle a persévéré ! Wink 

DONC : à toi de voir, hein ! (mais le mieux, c'est quand même de savoir pourquoi une ME refuse ton manuscrit... )
 
Florence_C
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3588
   Âge  :  45
   Localisation  :  Suisse
   Date d'inscription  :  19/10/2014
    
                         
Florence_C  /  Sang-Chaud Panza


Plumerose a écrit:
(mais le mieux, c'est quand même de savoir pourquoi une ME refuse ton manuscrit... )

Je trouve que lorsqu'on relit un texte avec du recul - ou de bons bêta lecteurs (ou dans mon cas, l'oeil aiguisé d'une correctrice)-, on comprend assez vite pourquoi le manuscrit n'a pas trouvé preneur.


A la recherche d'un éditeur ? Quelques infos pratiques ici...
Mes romans ? C'est par ici...
http://fcochet.wix.com/fcochet
 
Plumerose
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1170
   Âge  :  101
   Localisation  :  Dans chacune des histoires que j'écris (je déménage beaucoup, donc... )
   Pensée du jour  :  Bof, bof...
   Date d'inscription  :  29/11/2017
    
                         
Plumerose  /  Effleure du mal


Florence_C a écrit:
Plumerose a écrit:
(mais le mieux, c'est quand même de savoir pourquoi une ME refuse ton manuscrit... )

Je trouve que lorsqu'on relit un texte avec du recul - ou de bons bêta lecteurs (ou dans mon cas, l'oeil aiguisé d'une correctrice)-, on comprend assez vite pourquoi le manuscrit n'a pas trouvé preneur.

Je compterais plutôt sur l'oeil extérieur, plus objectif... enfin, "les yeux", car quand une même remarque est faite à plusieurs reprises, hé bien, c'est sûrement qu'en effet, il convient de la prendre en compte... 

Certaines ME s'engagent à expliciter leur refus (je trouve ça vachement bien Wink !)
 
MaxenceSardane
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  405
   Âge  :  38
   Localisation  :  Dans les montagnes noires.
   Date d'inscription  :  25/02/2021
    
                         
MaxenceSardane  /  Pour qui sonne Lestat


Merci pour toutes ces réponses.
Donc, vous pensez tous qu'un bon manuscrit trouvera forcément preneur, et que s'il est refusé, ce n'est pas pour des questions de manque de place ou de trop plein de manuscrit ?
https://danslesmontagnesnoires.wordpress.com
 
Enirtourenef
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1262
   Âge  :  25
   Pensée du jour  :  "Chaque occasion est la meilleure"
   Date d'inscription  :  02/09/2015
    
                         
Enirtourenef  /  Tentatrice chauve


Comme disait Hodobema dans un autre sujet, il y a plein de critères, dont la question du manque de place, trop plein de manuscrit, un roman qui ressemble déjà existant dans la même ME et sorti récemment, etc. Dans le cas où le calendrier édito est déjà bien plein, par exemple, rien n'empêche de demander si on peut renvoyer le roman plus tard.

Je suis peut-être naïve (d'autant plus que je n'ai pas d'expérience éditoriale pour étayer ce que je dis) mais je pense qu'un bon roman trouvera forcément une maison prête à lui faire confiance. Grande, moyenne, petite, régionale, tout numérique, que sais-je encore. Il y a des tonnes et des tonnes et des tonnes de ME, des nouvelles qui se créent même récemment avec tous les problèmes Covid (je pense à Argyll, L'Abeille Bleue, Raven éditions... (qui me tente bien, d'ailleurs)) donc je pense qu'un bon roman trouvera un éditeur. Mais ça dépend de tellement de choses, y compris des effets de mode, etc.
https://enirenrekhtoues.blogspot.com/
 
Florence_C
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3588
   Âge  :  45
   Localisation  :  Suisse
   Date d'inscription  :  19/10/2014
    
                         
Florence_C  /  Sang-Chaud Panza


Je pense en effet qu'un bon texte "dans la tendance" (pas un OVNI littéraire) trouvera preneur.
Pas forcément tout de suite, pas forcément dans une grande maison.

Il arrive qu'un texte soit refusé par manque de place ou parce qu'un thème similaire vient d'être traité (ça m'est arrivé). Mais la ME m'avait alors contactée pour me dire que je pouvais envoyer mes textes directement à la directrice de collection, sans passer par la case "1er tri".

Si, en revanche, tu ne reçois que des refus-type, alors il faut envisager de retravailler le texte.


A la recherche d'un éditeur ? Quelques infos pratiques ici...
Mes romans ? C'est par ici...
http://fcochet.wix.com/fcochet
 
MaxenceSardane
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  405
   Âge  :  38
   Localisation  :  Dans les montagnes noires.
   Date d'inscription  :  25/02/2021
    
                         
MaxenceSardane  /  Pour qui sonne Lestat


Florence_C a écrit:
Mais la ME m'avait alors contactée pour me dire que je pouvais envoyer mes textes directement à la directrice de collection, sans passer par la case "1er tri".

Ah, il y a donc bel et bien cette option-là ! Du coup, ça va plus vite, j'imagine ?

En ce qui concerne le travail du texte, sur quelle piste s'orienter si on n'obtient que des refus-type ?


Dernière édition par MaxenceSardane le Jeu 1 Avr 2021 - 14:00, édité 1 fois
https://danslesmontagnesnoires.wordpress.com
 
Florence_C
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3588
   Âge  :  45
   Localisation  :  Suisse
   Date d'inscription  :  19/10/2014
    
                         
Florence_C  /  Sang-Chaud Panza


Oui, beaucoup plus vite.

Pour un retravail, il y a déjà la possibilité de publier sur le forum de manière à recevoir des commentaires. https://www.jeunesecrivains.com/f6-romans
Sinon un travail d'editing personnalisé permet de progresser à vitesse grand V. (Je conseille Emmanuelle Maia, société Maux de Textes, mais ce n'est pas donné.)


A la recherche d'un éditeur ? Quelques infos pratiques ici...
Mes romans ? C'est par ici...
http://fcochet.wix.com/fcochet
 
Lola P
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  98
   Âge  :  36
   Date d'inscription  :  30/06/2020
    
                         
Lola P  /  Pippin le Bref


MaxenceSardane a écrit:
En ce qui concerne le travail du texte, sur quelle poste s'orienter si on n'obtient que des refus-type ?

Ah, bonne question. Pas simple, surtout quand tu as soumis ton opus à la relecture sur les plateformes et, dans mon cas, également, à une relecture professionnelle ( Les Mots ) . J'avais récolté deux fiches de lecture qui pointaient ( dit sans vanité ) beaucoup d'éléments positifs et des points à retravailler,  sur lesquels j'ai bûché cheers
Pour l'heure, 11 refus, type ou non réponse dans les délais.
Donc, oui, retravailler le texte, même avec des axes d'amélioration précis, n'est pas toujours suffisant pour accéder au graal de l'édition ( ou pas rapidement ).
https://www.poesitive.me
 
MaxenceSardane
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  405
   Âge  :  38
   Localisation  :  Dans les montagnes noires.
   Date d'inscription  :  25/02/2021
    
                         
MaxenceSardane  /  Pour qui sonne Lestat


Lola P a écrit:
MaxenceSardane a écrit:
En ce qui concerne le travail du texte, sur quelle poste s'orienter si on n'obtient que des refus-type ?

Ah, bonne question. Pas simple, surtout quand tu as soumis ton opus à la relecture sur les plateformes et, dans mon cas, également, à une relecture professionnelle ( Les Mots ) . J'avais récolté deux fiches de lecture qui pointaient ( dit sans vanité ) beaucoup d'éléments positifs et des points à retravailler,  sur lesquels j'ai bûché cheers
Pour l'heure, 11 refus, type ou non réponse dans les délais.
Donc, oui, retravailler le texte, même avec des axes d'amélioration précis, n'est pas toujours suffisant pour accéder au graal de l'édition ( ou pas rapidement ).

Ah, c'est ce que je cherchais à savoir... tu comptes faire quoi, du coup ?

Dans mon cas, je n'ai reçu pour l'instant qu'un seul refus pour ce texte (j'en suis au tout début de mon itinéraire éditorial) mais il a déjà été relu sérieusement par une bonne vingtaine de personnes, sur des plateformes ou en BL (je ne compte pas les lectures sans correction ou retour solide derrière). Au départ, je m'étais inscrite ici pour le partager sur le forum, mais il fallait avoir posté plus de 100 messages avant de pouvoir le faire et la plupart des ME fermant leurs soumissions le 31 mars, j'ai mis la seconde rapidement dans les corrections. En fait, cela fait près d'un an que ce texte est en correction active, mais je n'osais pas l'envoyer, il m'a fallu tout ce temps pour me sentir prête... quand je l'ai senti, je l'ai fait et voilà. On verra bien. Au pire, s'il est refusé partout, je le remettrais en BL ici...
https://danslesmontagnesnoires.wordpress.com
 

 Premier refus-comment ne pas se laisser décourager ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Atelier :: Édition et Autopublication-