PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -40%
Tefal Ingenio Emotion – Batterie de cuisine 10 ...
Voir le deal
59.99 €

Partagez
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 

 Dépasser l'ego

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
SuperAlice
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1605
   Âge  :  39
   Localisation  :  Toulouse
   Date d'inscription  :  24/09/2017
    
                         
SuperAlice  /  Adjointe sérénissime à la modération reconnaissante


Bin ça n’a pas été dit, je ne l’avais pas dit puisque ce n’était pas vraiment la question posée au début mais les mots troubadours et trouvères expriment cette idée.

Je vous renvoie à Wikipedia.
https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Troubadour

A cette époque, on trouvait parce que seul Dieu créait.

Mais j’ai l’impression de trouver dans ma tête, même pas dans ma tête pour être franche, lol.
Mais oui, je trouve dans ma tête, au sens figuré bien sûr...

PS : ce Judas là, a été méchant... vraiment pas cool.
 
Jdoo
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  5043
   Âge  :  57
   Localisation  :  Paris
   Pensée du jour  :  Three blinds rabbits.
   Date d'inscription  :  05/11/2017
    
                         
Jdoo  /  Maîtrise en tropes


Mais pas que les troubadours, au moyen âge, à la renaissance, et même durant les lumières il ne faisait pas bon dire que la créativité ou l'inspiration puissent venir d'autre part que de Dieu. Mais je pense tout de même que l'on peut essayer de dépasser ça. Les premiers à émettre des doutes sur ce sujet (liste non exhaustive) Giordano Bruno (finit brûlé pour hérésie), Galilée (Dieu nous a donné la faculté de raisonner, c'est pour que l'on s'en serve). Hume (les vérités ne sont que des constructions de l'esprit humain), Kant qui dans sa première version de la critique de la raison pur, dit que l'on ne peut rien dire de Dieu etc... Et puis tout de même le moyen age et la scolastique comme argument d'autorité, c'est tout de même très hardi. ça c'est tout de même prit pas mal de coup de pelle.

Donc je pense que l'on peu modestement reprendre le flambeau et chercher des explications à l'inspiration et à la créativité autrement qu'en invoquant Dieu ou d'autre forces cosmiques. (explications qui ont le défaut de ne pas expliquer grand chose, voir rien du tout, ce qui est tout de même embêtant).
https://julesallea92.wixsite.com/image
 
SuperAlice
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1605
   Âge  :  39
   Localisation  :  Toulouse
   Date d'inscription  :  24/09/2017
    
                         
SuperAlice  /  Adjointe sérénissime à la modération reconnaissante


Lol en effet...

Ce qui est troublant parfois en poésie, c’est de s’apercevoir que ce que l’on écrit est à peu de choses près identique à quelque chose ayant déjà été écrit.
Le facteur de l’environnement soit, mais aussi de la construction cérébrale ou simplement un cheminement des idées quasi identiques.

Je pense que pour les romans c’est pareil, une description peut être quasi idem d’un coucher de soleil par exemple.

Même si j’ai l’impression de dire n’importe quoi, je pense que d’une époque à une autre nos sensibilités concernant certaines choses, comme là le coucher de soleil, ne va pas trop varier sauf exceptions bien sûr.
On irait chercher à travers nos sens ce qui nous plaît ou déplaît ou simplement ce que l’on veut dire au sujet d’une chose. A ce stade là, le mysticisme... est personnel.

C’est pour cela que je persiste à dire que je ne suis pas tant maître de mes textes, ce n’est pas une force divine, quoique je sois une divinité du moins pour Monsieur j’espère... mais parce que l’exercice de l’écriture et ce que j’aime faire en écriture font que j’aime faire ça de façon spontanée, surtout en poésie pour que le docteur, le plus grand des patients, puisse se régaler de pépites naturelles.

J’avoue qu’apres dans les textes explicatifs, il me faut souvent me retravailler...malheureusement d’ailleurs.
Comme là, je suis obligée de me relire...
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Ce qui est étrange et beau c'est de lire quelque chose d'analogue à ce qu'on a écrit dans des littératures très anciennes et très lointaines.

Des choses qui auraient pu difficilement nous parvenir par notre éducation, nos idées reçues.

J'aime les connexions insues.
 
Jdoo
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  5043
   Âge  :  57
   Localisation  :  Paris
   Pensée du jour  :  Three blinds rabbits.
   Date d'inscription  :  05/11/2017
    
                         
Jdoo  /  Maîtrise en tropes


Et bien soit que les créations dans un genre sont finis. Ou du moins les création intelligibles ou les classes de création (leur instanciations étant elles infinies, ce qui me semble être une idée platonicienne) et que l'on finit par converger vers ses formes idéales. Dans ce cas là l'artiste est plus (re)découvreur que créateur.

Soit que comme tu dis on est prisonnier de notre éducation de nos façons et que l'on ait du mal à s'en sortir. Du moins on hésite à aller dans l'audace .Ce qui expliquerait les rares changements de paradigmes artistiques qui se font de façon violente et toujours en rupture avec l'avant. Dans ce cas là l'artiste est peut être créateur, mais c'est pas donné à tout le monde, les autres étant des épigones (et je dis ça sans offense)

Soit on cherche mal et que la création est grosse comme une maison mais qu'on ne regarde pas dans la bonne direction.

Soit on surestime l'art. Et que l'on demande finallement beaucoup trop à quelque chose qui ne serait qu'une banal sécrétion de l'esprit. Dans ce cas l'artiste serait un sécréteur comme le nez secrète de la morve. Mais ça me parait un peu radical.

Soit je sais pas.
https://julesallea92.wixsite.com/image
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  2217
   Âge  :  99
   Localisation  :  ardèche
   Pensée du jour  :  Je suis ignorant de ce que j'ignore
   Date d'inscription  :  29/05/2016
    
                         
pehache  /  Crime et boniment


La notion (progressiste) de rupture semble partagée... et me semble erronée,  je crois que les artistes qui nous "touchent" le plus transgressent (ce qui implique connaître) les règles établies, transgresser n'est pas rompre.

Sur ce, il prit le pain, el partagea entre ses disciples etc.
 
Jdoo
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  5043
   Âge  :  57
   Localisation  :  Paris
   Pensée du jour  :  Three blinds rabbits.
   Date d'inscription  :  05/11/2017
    
                         
Jdoo  /  Maîtrise en tropes


Sauf pour ceux qui ont initialisé "l'art", et sûrement de façon parallèle, eux n'avaient pas de connaissance de règles antérieures puisqu'elles n'existaient tout simplement pas. Cela fait , il me semble un contre exemple de taille. Il y en a peut être d'autre.
Il y a peut être aussi le fait qu'une forme artistique arrive à son apogée et que ceux qui viennent après ont soit la possibilité de faire aussi bien, et plus sûrement beaucoup moins bien, avec de toute façon un air de déjà vu ou soit chercher une autre voie. (comme dirait Céline à propos de La Fontaine : Il n'y a rien à ajouter; c'est fait, c'est correct. C'est plein...). Il me semble que c'est dans ces cas là qu'il y a  un besoin de rupture sans que cela soit nécessairement une réussite ni d’ailleurs que cela n'implique un progrès. Du reste  j'ai du mal à croire au progrès dans l'art (qu'est ce que ça pourrait bien vouloir dire, le progrès, pour quelque chose de finallement assez triviale). Cela dit ce n'était pas la question d'origine.
https://julesallea92.wixsite.com/image
 
SuperAlice
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1605
   Âge  :  39
   Localisation  :  Toulouse
   Date d'inscription  :  24/09/2017
    
                         
SuperAlice  /  Adjointe sérénissime à la modération reconnaissante


« eux n'avaient pas de connaissance de règles antérieures puisqu'elles n'existaient tout simplement pas »
I love you
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  2217
   Âge  :  99
   Localisation  :  ardèche
   Pensée du jour  :  Je suis ignorant de ce que j'ignore
   Date d'inscription  :  29/05/2016
    
                         
pehache  /  Crime et boniment


"Avant la loi, pas de pêché"...
Cet avant-la-règle (avant la trace) permet de nourrir des fantasmes, non de faire avancer la discussion.
De plus, était-il question d'art ? Des volontés mnémiques, sacrées, etc. étaient au premier plan.
Jdoo, j'apprécie vos humeurs, mais vous êtes, permettez-moi, quand même le roi de l'embrouille au niveau de vos interventions (coq-à-l'âne, hareng fumé et j'en passe...).
Bises

Je salue la belle intervention (qui sent bon son réseau social) de darty, pleine d'originalité, d'à-propos et d'intelligence, comme à son habitude.

 
Jdoo
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  5043
   Âge  :  57
   Localisation  :  Paris
   Pensée du jour  :  Three blinds rabbits.
   Date d'inscription  :  05/11/2017
    
                         
Jdoo  /  Maîtrise en tropes


Mais qu'est ce qui t'arrive encore ? pourquoi tu prends la mouche ?
On se détends... Tout va bien se passer...

Tchuss.
https://julesallea92.wixsite.com/image
 
gilles
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  248
   Âge  :  74
   Localisation  :  Saint Maur (Indre)
   Date d'inscription  :  16/12/2013
    
                         
gilles  /  Autostoppeur galactique


Vouloir dépasser l'ego, c'est encore de l'ego
http://www.hancotte.com
 
RebeccaBlade
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  128
   Âge  :  34
   Localisation  :  Dans un miroir d'obsidienne.
   Pensée du jour  :  "Elle ne se rappelait pas de son passé, avait une autre personnalité qu’elle ne supportait pas – et elle savait que c’était réciproque"
   Date d'inscription  :  15/03/2016
    
                         
RebeccaBlade  /  Barge de Radetzky


Hum.
J'avais un peu délaissé ce topic, même si je l'ai lu avec grand intérêt.
Beaucoup de choses dites, d'interventions plus ou moins aimables (merci Judas, même si je suis quand même d'accord avec certaines des idées qu'il avait avancées) et au final, un beau fil à parcourir.

J'aime bien ce que tu dis, Gilles, car au final cela me fait penser qu'on restera à jamais incapable de dépasser l'ego... car on n'est pas en mesure de s'en séparer. Je considère l'ego comme faisant partie intégrante de qui nous sommes, même si effectivement certaines cultures tendent à chercher à s'en dépouiller. Grand bien leur fasse, et peut-être qu'il existe réellement des personnes y étant parvenues (mais tant que je n'en ai pas rencontré, je reste un peu sceptique (le fameux : je dois le voir pour le croire, ahahah)).

Et finalement la question levée est elle aussi intéressante, déjà évoquée avec une amie proche. Crée-t-on vraiment ce qu'on écrit ?
Peut-être. Au fond, on reste surtout humain donc, si un jour quelqu'un arrive avec un énorme pavé carré, d'une forme étonnante, édifiante, qui n'a a priori rien du tout à voir avec tout ce qu'on connaît, hé bien, il aura peut-être crée quelque chose. À moins que ce ne soit parce que son esprit est dérangé, altéré, ou que sais-je encore (création sous psychotropes, délicieux petits champignons, LSD, ou tant d'autres substances si agréables pour la santé mentale).
En fait, après réflexion, je considère que l'on est limité aussi à retransmettre uniquement ce que notre esprit peut appréhender. En tant qu'êtres humains, donc membres d'une même race, on sera bien sûr limités à ce que nous sommes capables de percevoir (genre, les couleurs. J'aimerais pourtant bien savoir comment voit un chat, lui qui peut regarder fixement dans une direction sans ciller, les yeux écarquillés, et nous qui nous demandons s'il ne serait pas en train de dévisager un fantôme ou autre créature du genre). Bon après, rien n'empêche d'imaginer comment les couleurs peuvent être perçues par une autre race.
Admettons, j'ai face à moi un Blorgh dont les yeux sont en fait deux petites fentes et à l'intérieur, une membrane qui agit partiellement comme un miroir. Ses yeux ne fonctionnent pas avec des cônes comme ceux d'un bon nombre d'espèces de cette Terre, mais avec un ensemble de billes.
Maintenant, faut réussir à décrire sa vision... et faire en sorte que le tout venant comprenne le sujet. Donc, d'en parler avec des termes et des concepts que l'homme connaît. Et là, je trouve que l'on perd partiellement en "création ex nihilo" (j'aime bien le ex nihilo, je ne le connaissais pas, mais il me plaît).

Du coup, je me demande si la creation ex nihilo ne serait pas trop déroutante pour quiconque contemple/lit/appréhende une telle œuvre. Car quoi qu'on en dise, notre esprit est formaté par nos sens, notre environnement, notre psychologie, et nos propres valeurs, interdits, et autres.
Ainsi, si on présente un ordinateur dernière génération, de type gaming (à cause de toutes ses lumières et couleurs dans tous les sens pour certains), à un peuple ayant passé son histoire entière dans les bois, isolé de tout contact humain... ça va être compliqué pour le moindre habitant de ces terres d'appréhender cette nouveauté. Et donc, d'en parler avec les siens autrement qu'avec ses propres termes.

Hum. Bon, par contre, je ne sais pas trop si je ne suis pas un peu partie dans tous les sens. Mais fallait quand même que j'apporte ma petite pierre. :mrgreen:
https://facebook.com/Divin.Art3
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  2217
   Âge  :  99
   Localisation  :  ardèche
   Pensée du jour  :  Je suis ignorant de ce que j'ignore
   Date d'inscription  :  29/05/2016
    
                         
pehache  /  Crime et boniment


Tout va bien, Jdoo ?
Où me voyez-vous prendre la mouche ?
Je dis que je vous trouve sympa, mais (très) brouillon. Rien de plus.

Si votre remarque est relative à la mouche du coche, là, navré, sa puérilité est sans bornes.
 
Jdoo
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  5043
   Âge  :  57
   Localisation  :  Paris
   Pensée du jour  :  Three blinds rabbits.
   Date d'inscription  :  05/11/2017
    
                         
Jdoo  /  Maîtrise en tropes


j'aurais encore mal lu, décidément...
Pour le reste j’essayerai de m'améliorer.

https://julesallea92.wixsite.com/image
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  33
   Âge  :  30
   Date d'inscription  :  30/05/2019
    
                         
Jadsée  /  Petit chose


gilles a écrit:
Vouloir dépasser l'ego, c'est encore de l'ego

Je ne suis pas d'accord. Enfin pas nécessairement. On peut tout simplement se rendre compte que l'on fait preuve de trop d'orgueil, et entamer une démarche sincère vers plus de modestie.

Cela dépend aussi de ce qui motive cette volonté de "dépasser l'égo".
 
   
    
                         
Contenu sponsorisé  /  


 

 Dépasser l'ego

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Dépendances :: Discussions générales-