PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
-25%
Le deal à ne pas rater :
Friteuse à air Moulinex Dual Easy Fry & Grill – Inox, 2 tiroirs
149.99 € 199.99 €
Voir le deal

Partagez
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 

 pseudo ou pas ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 


pseudo ou pas ?
garder mon nom d'épouse
pseudo ou pas ? - Page 5 Vote_lcap11%pseudo ou pas ? - Page 5 Vote_rcap
 11% [ 2 ]
conserver mon nom de jeune fille
pseudo ou pas ? - Page 5 Vote_lcap37%pseudo ou pas ? - Page 5 Vote_rcap
 37% [ 7 ]
prendre un nom de plume
pseudo ou pas ? - Page 5 Vote_lcap52%pseudo ou pas ? - Page 5 Vote_rcap
 52% [ 10 ]
autre idée, merci de développer
pseudo ou pas ? - Page 5 Vote_lcap0%pseudo ou pas ? - Page 5 Vote_rcap
 0% [ 0 ]
Total des votes : 19
 
Sondage clos

 
Camusso
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  576
   Âge  :  25
   Date d'inscription  :  18/03/2021
    
                         
Camusso  /  Gloire de son pair


Personnellement, je trouve ça un peu "agaçant" les écrivains qui multiplient les pseudos, car quand j'apprécie un auteur, je vais chercher un roman sous son pseudo X1, mais s'il a des pseudos X2, X3... Et qui dit multiplication de pseudo, dit multiplication de comptes sur les réseaux sociaux, et cetera.

Mais aussi multiplication de "classements", par exemple quand je cherche un écrivain, par exemple Machin, je vais vers les rayons et je cherche les livres rangés dans la collection "M". Si un écrivain possède un pseudo pour chaque genre, ça donnera par exemple "Bidule" pour la fantasy (donc lettre "B"), Trucmuche pour l'historique (lettre "T"), "Machin" pour le polar (lettre "M") et ainsi de suite.

Et pour moi, c'est moins vendeur d'avoir plusieurs pseudo car il faudra reconstruire une communauté, refaire une com en partant du début, alors qu'un auteur qui a vendu un ou plusieurs romans sous le même nom, il aura une base de lecteurs déjà acquise.

Et puis, en quoi un nom serait moins vendeur dans un genre qu'un autre ? A moins de choisir des pseudo vraiment clivants, par exemple si tu choisis "Bella D'Amour" pour ta romance, c'est sûr que ce ne sera pas vendeur pour un polar bien gore.

Pour moi, il faut choisir un nom qui passe assez partout, je pense notamment à Maxime Chattam qui a écrit du polar mais aussi du fantastique ou encore Fabrice Colin qui a d'abord écrit des romans de l'imaginaire avant de se tourner vers la littérature générale et la BD. Les exemples sont nombreux.

D'ailleurs, on parle de l'expression "se faire un nom" et pas "se faire des noms".

Après ce n'est que mon avis.
 
Tengaar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  2725
   Âge  :  39
   Localisation  :  Antichambre de Louis XIV
   Pensée du jour  :  CI-GÎT TENGAAR QUI SUCCOMBA À UNE SURDOSE DE FANFICTION Elle ne l'a pas volé, on l'avait prévenue, déjà que la fantasy c'est pas de la littérature, alors la FF, bon... enfin, c'est triste quand même
   Date d'inscription  :  21/04/2017
    
                         
Tengaar  /  (de Dunkerque)


Après, ça dépend. Si tu es très motivée à écrire deux genres de livres très différents genre romance / horreur, ça peut être effectivement efficace de te créer une communauté romance et une communauté horreur séparées.
Mais si, tu écris un bouquin de chaque et qu'ensuite tu changes de genre tous les deux trois bouquins, capitaliser sur ton nom me parait plus logique.

Les seuls cas où je pense c'est vraiment recommandé, c'est si tu veux séparer ta production "livres pour enfants" de tes autres livres (comme Arleston par exemple, qui a publié quelques ouvrages beaucoup adulte sous son vrai nom parce qu'il ne voulait pas que son public habituel tombe dessus par hasard) ou pour séparer ta production de "livres professionnels" si tu écris des guides ou autres manuels professionnels.
 
Jimilie Croquette
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3018
   Âge  :  42
   Localisation  :  Région Parisienne
   Date d'inscription  :  11/01/2019
    
                         
Jimilie Croquette  /  De l'Importance d'être Constamment Là


Perso j'écris mes J'Aime Lire sous le même nom que mes livres p*rnos : le mien.
https://linktr.ee/emilie_goudin.lopez
 
MBG
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  425
   Âge  :  34
   Date d'inscription  :  27/12/2022
    
                         
MBG  /  Pour qui sonne Lestat


elopez7228 a écrit:
Les pseudos c'est un truc personnel, donc prenez des pseudos si vous voulez...
Mais en ce qui me concerne, quand on tape mon nom (dans Amazon, dans Babelio...) on trouve tous mes livres et je trouve ça très pratique.

Pas vendeur pour qui ?

Pas vendeur pour le lectorat ?
Je n'imagine pas quelqu'un qui dirait "cette autrice dont je me suis donné la peine de chercher les références sur internet écrit AUSSI des polars alors que je suis là pour la romance ? (ou réciproquement), c'est boycott !"

Par contre j'imagine bien quelqu'un dire "Cette autrice dont je me suis donné la peine de chercher les références sur internet écrit AUSSI des polars alors que je suis là pour la romance ? Plusieurs publications, c'est bon signe car plusieurs éditeurs ont donc validé son travail, et dans plusieurs genres ça montre qu'elle est ecclectique."

Pas vendeur pour les ME ?
Une bibliographie fournie me parait plus vendeur qu'une bibliographie vierge. (aka : "Plusieurs publications, c'est bon signe car plusieurs éditeurs ont donc validé son travail")

Certains auteurs publient différents styles sous différents noms. Je ne me vois pas publier ( et ça inclut aussi l'AE) du young adult et de la romance un peu chaude sous le même nom.
Est-ce que Robin Hobb aurait autant attiré mon attention si le nom sur la couverture avait été un truc du genre " Marie Thérèse Dekennek " ?
Après c'est aussi une histoire de trucs assumés ou pas.
Et il faut être honnête, il y a des noms qui claquent plus que d'autres.
 
Camusso
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  576
   Âge  :  25
   Date d'inscription  :  18/03/2021
    
                         
Camusso  /  Gloire de son pair


LaurieAntoine a écrit:

Est-ce que Robin Hobb aurait autant attiré mon attention si le nom sur la couverture avait été un truc du genre " Marie Thérèse Dekennek " ?
Après c'est aussi une histoire de trucs assumés ou pas.
Et il faut être honnête, il y a des noms qui claquent plus que d'autres.

Si la personne n'a pas un nom qui "claque" de base, il peut choisir un pseudo qui déchire mais qui fait pour tous les genres.

Après, comme dit plus haut, c'est certain que si la personne écrit des albums jeunesse et des romans pornos et gore, il est nécessaire d'avoir plusieurs pseudos. Mais si c'est pour un polar, un historique, une romance légère, je ne vois pas le souci d'utiliser un seul pseudo.
 
MBG
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  425
   Âge  :  34
   Date d'inscription  :  27/12/2022
    
                         
MBG  /  Pour qui sonne Lestat


Désolée, je vous réponds à toute en même temps, je me plante tout le temps que je cherche à citer tout le monde Smile

Je suis un peu d'accord avec tout le monde Laughing C'est une vraie interrogation de ma part, avec une réelle hésitation.
Je crois que ça vient du fait que j'aime les auteurs qui se spécialisent dans un seul genre. J'ai du mal à imaginer Anne Perry faire autre chose que de l'historique par exemple.
En fait, je suis psychorigide.
 
Jimilie Croquette
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3018
   Âge  :  42
   Localisation  :  Région Parisienne
   Date d'inscription  :  11/01/2019
    
                         
Jimilie Croquette  /  De l'Importance d'être Constamment Là


Citation :
c'est certain que si la personne écrit des albums jeunesse et des romans pornos et gore, il est nécessaire d'avoir plusieurs pseudos.

Ou pas.  pseudo ou pas ? - Page 5 1f607

Et mon nom est Emilie Goudin-Lopez, c'est l'équivalent de Marie-Thérèse Dekennek et j'ai aucun problème avec. C'est mon nom. Il est pas beau, mais c'est le mien, celui qui me connecte à mes deux familles (celle qui m'a faite et celle que je me suis choisie).

Marie-Thérèse c'est le prénom de ma défunte grand-mère et elle était formidable.

Et puis, en vrai : est-ce que vous avez déjà reposé un livre qui vous intéressait parce que la sonorité du nom de l'auteur vous déplait ?
https://linktr.ee/emilie_goudin.lopez
 
MBG
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  425
   Âge  :  34
   Date d'inscription  :  27/12/2022
    
                         
MBG  /  Pour qui sonne Lestat


elopez7228 a écrit:
Citation :
c'est certain que si la personne écrit des albums jeunesse et des romans pornos et gore, il est nécessaire d'avoir plusieurs pseudos.

Ou pas.  pseudo ou pas ? - Page 5 1f607

Et mon nom est Emilie Goudin-Lopez, c'est l'équivalent de Marie-Thérèse Dekennek et j'ai aucun problème avec. C'est mon nom. Il est pas beau, mais c'est le mien, celui qui me connecte à mes deux familles (celle qui m'a faite et celle que je me suis choisie).

Marie-Thérèse c'est le prénom de ma défunte grand-mère et elle était formidable.

Et puis, en vrai : est-ce que vous avez déjà reposé un livre qui vous intéressait parce que la sonorité du nom de l'auteur vous déplait ?

Non, ton nom n'est clairement pas l'équivalent lol
Je n'ai pas reposé, mais parfois je ne l'ai pas pris. Oui c'est con, je sais.
 
Jimilie Croquette
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3018
   Âge  :  42
   Localisation  :  Région Parisienne
   Date d'inscription  :  11/01/2019
    
                         
Jimilie Croquette  /  De l'Importance d'être Constamment Là


ah bon.

Je vais reposer des livres parce que je n'aime pas l'auteur, mais pas parce que je n'aime pas la sonorité du nom de l'auteur. (Schi*ppa, Z*mmour, Enth*ven und so wieder und sofort).
Bon en vrai ces livres là je ne m'en approche même pas... je ne vois pas très bien dans quelle situation je vais rejeter un livre à cause de la sonorité du nom de l'auteur. pseudo ou pas ? - Page 5 1f610
https://linktr.ee/emilie_goudin.lopez
 
MBG
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  425
   Âge  :  34
   Date d'inscription  :  27/12/2022
    
                         
MBG  /  Pour qui sonne Lestat


elopez7228 a écrit:
ah bon.

Je vais reposer des livres parce que je n'aime pas l'auteur, mais pas parce que je n'aime pas la sonorité du nom de l'auteur. (Schi*ppa, Z*mmour, Enth*ven und so wieder und sofort).
Bon en vrai ces livres là je ne m'en approche même pas... je ne vois pas très bien dans quelle situation je vais rejeter un livre à cause de la sonorité du nom de l'auteur.  pseudo ou pas ? - Page 5 1f610

Quand tu flânes dans une librairie, certaines choses attirent ton œil. Ce n'est pas forcément une histoire de sonorité mais de ce à quoi renvoie ton livre. Au début Chattam publiait sous le nom de Maxime Williams, pour mieux coller à ses histoires qui se déroulent aux USA. Marguerite Donnadieu est devenue Duras entre autres pour donner un côté plus aristocratique à son nom.
Tu n'as jamais vu " le Nom des gens " ? C'est un peu le sujet du film Wink
 
Jimilie Croquette
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3018
   Âge  :  42
   Localisation  :  Région Parisienne
   Date d'inscription  :  11/01/2019
    
                         
Jimilie Croquette  /  De l'Importance d'être Constamment Là


Je me souviens surtout de "les origines on s'en fout", qui est la punchline de la fin.

Les gens prennent des pseudos pour plein de raisons qui les regardent, mais perso, je n'en partage aucune.
Si des lectrices viennent me dire que mon nom leur déplaît que je devrais en changer, je pense que je les enverrai poliment (non) chier.

Laurie Antoine, c'est un joli nom / pseudo en tous cas. ça ira très bien sur tes couvertures de livres.
https://linktr.ee/emilie_goudin.lopez
 
MBG
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  425
   Âge  :  34
   Date d'inscription  :  27/12/2022
    
                         
MBG  /  Pour qui sonne Lestat


elopez7228 a écrit:
Je me souviens surtout de "les origines on s'en fout", qui est la punchline de la fin.

Les gens prennent des pseudos pour plein de raisons qui les regardent, mais perso, je n'en partage aucune.
Si des lectrices viennent me dire que mon nom leur déplaît que je devrais en changer, je pense que je les enverrai poliment (non) chier.

Laurie Antoine, c'est un joli nom / pseudo en tous cas. ça ira très bien sur tes couvertures de livres.

Je pense peut-être garder Laurie Antoine pour les romances.
Ma série de romans policiers ( et une autre qui est déjà en cours d'écriture), ce sera sûrement sous mon nom de jeune fille, avec mon prénom qui sent les années 80 Smile

Mon nom de femme mariée, j'ai trop l'impression qu'il ne m'appartient plus, " Madame G*****" c'est pour les élèves lol
 
Chimère
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1066
   Âge  :  32
   Localisation  :  16
   Date d'inscription  :  15/07/2021
    
                         
Chimère  /  Constamment Fabulous


Camusso a écrit:
Personnellement, je trouve ça un peu "agaçant" les écrivains qui multiplient les pseudos, car quand j'apprécie un auteur, je vais chercher un roman sous son pseudo X1, mais s'il a des pseudos X2, X3... Et qui dit multiplication de pseudo, dit multiplication de comptes sur les réseaux sociaux, et cetera.

Mais aussi multiplication de "classements", par exemple quand je cherche un écrivain, par exemple Machin, je vais vers les rayons et je cherche les livres rangés dans la collection "M". Si un écrivain possède un pseudo pour chaque genre, ça donnera par exemple "Bidule" pour la fantasy (donc lettre "B"), Trucmuche pour l'historique (lettre "T"), "Machin" pour le polar (lettre "M") et ainsi de suite.

Tout à fait. Multiplier les pseudos, ça ne sert pas à grand-chose, sauf si on veut publier des trucs vraiment pas tout public [ou qu'on assume pas] ou par volonté de compartimenter son lectorat, éventuellement. Mais soyons honnêtes ; ce n'est valable que pour les auteurices célèbres, ce genre de manœuvre.
Coucou à Stephen King qui a voulu entuber les critiques (et faut vraiment pas être futé pour ne pas s'apercevoir que King et Bachman sont une seule et même plume), ou Romain Gary qui a trollé la société littéraire & le Goncourt avec Ajar.

LaurieAntoine a écrit:
Est-ce que Robin Hobb aurait autant attiré mon attention si le nom sur la couverture avait été un truc du genre " Marie Thérèse Dekennek " ?
Après c'est aussi une histoire de trucs assumés ou pas.
Et il faut être honnête, il y a des noms qui claquent plus que d'autres.

Je partage tout à fait cette vision.
Mes vrais prénom et nom, en plus d'être banals, je ne les apprécie pas et ils n'auraient aucune valeur sur une couverture. S'ils avaient été originaux, je les aurais peut-être gardés ; en attendant, adopter un nom de plume qui attire l'œil, et qui est représentatif de ce que j'écris et de qui je suis en tant qu'autrice, était une stratégie marketing qui fonctionne [à son niveau]. J'ai eu plusieurs retours d'inconnus qui m'ont dit s'être intéressés à mon livre / s'être abonnés à mon Insta grâce à mon nom de plume, qui les a interpellés. CQFD.

elopez7228 a écrit:
Et puis, en vrai : est-ce que vous avez déjà reposé un livre qui vous intéressait parce que la sonorité du nom de l'auteur vous déplait ?

Ouais.
Pas à cause du patronyme exclusivement ; mais, par association d'idées, quelqu'un qui me propose un ouvrage SFFF (car ce rejet ne concerne pas les autres genres) avec un patronyme banal à pleurer, c'est quelqu'un qui n'a pas foncièrement une grande imagination, ou de notion d'esbrouffe, d'inattendu, bref, dont la plume risque de manquer de ce petit quelque chose qui me fera vraiment apprécier son roman. En SFFF plus qu'ailleurs, je considère que l'on propose un tout, un genre de packaging, et que l'auteur.e doit aussi intriguer un minimum en plus de son livre. De la Fantasy écrite par Jeanne Dupont, pour moi, c'est niet. Aucun effort. Et la 4ème de couv' / les premières pages me donnent souvent raison ; c'est... plat.
Cette réflexion est motivée par mes goûts personnels et par la manière dont ma réflexion fonctionne, en aucun cas elle n'a pour but de persuader autrui.

Je pense qu'il n'y aura jamais de consensus sur ce sujet Razz
 
Jimilie Croquette
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3018
   Âge  :  42
   Localisation  :  Région Parisienne
   Date d'inscription  :  11/01/2019
    
                         
Jimilie Croquette  /  De l'Importance d'être Constamment Là


Ah on a trouvé notre point de dissension !

Je ne partage pas du touuuuuut ton point de vue. pseudo ou pas ? - Page 5 1f601
https://linktr.ee/emilie_goudin.lopez
 
Chimère
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1066
   Âge  :  32
   Localisation  :  16
   Date d'inscription  :  15/07/2021
    
                         
Chimère  /  Constamment Fabulous


Je sais, et c'est pas grave 8D
Je le répète, il n'y a aucun consensus possible là-dessus. Du coup, on discute pour voir les arguments de chacun.e, je trouve le sujet toujours aussi intéressant.
 
   
    
                         
Contenu sponsorisé  /  


 

 pseudo ou pas ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Ressources :: Édition et Autopublication-