PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
 

 Votre premier "non"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
Plumerose
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  658
   Âge  :  101
   Localisation  :  Dans chacune des histoires que j'écris (je déménage beaucoup, donc... )
   Pensée du jour  :  Bof, bof...
   Date d'inscription  :  29/11/2017
    
                         
Plumerose  /  Hé ! Makarénine


wannakillromeo a écrit:
Perso je suis du menu fretin français, et pourtant on a signé Votre premier "non"  - Page 4 4179165162

Wouah...  :woowoo:  !!

Maintenant, oui, j'ai vu cela, SHUB : les deux ME font pas mal de littérature étrangère traduite.... ce qui réduit forcément la place des nouveaux venus (enfin, s'ils arrivent à venir un jour, du coup....  Votre premier "non"  - Page 4 1f605  )

ALPHONSINE : c'est pas grave, pour le "menu fretin", on relira la  nouvelle d’Anton Tchekhov !  Votre premier "non"  - Page 4 1f606  Votre premier "non"  - Page 4 1f606  Votre premier "non"  - Page 4 1f606

Spoiler:
 
 
iletait4fois
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  10
   Âge  :  32
   Date d'inscription  :  15/03/2021
    
                         
iletait4fois  /  Homme invisible


Je l'ai reçu comme une claque au visage Votre premier "non"  - Page 4 1f605
Les suivants ont provoqué un petit pincement au cœur même si je ne les percevais plus aussi négativement que le premier.
 
nuit2chine
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1022
   Âge  :  48
   Pensée du jour  :  achemeneu
   Date d'inscription  :  09/03/2019
    
                         
nuit2chine  /  Effleure du mal


MaddyForeigner a écrit:
nuit2chine a écrit:

@Maddy, c'est aussi à Gallimard que tu as envoyé ton second écrit ? Tu leur avais envoyé "chicago requiem" ?

Bonne journée.

Je n'avais pas vu.

Non. Je n'ai pas beaucoup envoyé "Chicago Requiem". Je l'ai écrit après avoir eu l'agrégation et j'étais enceinte de 7 mois quand j'ai eu l'agrégation interne. Ma fille est née avec un handicap lourd diagnostiqué deux mois après sa naissance.
Mon roman qui commençait comme une saga familiale s'est terminé en roman noir. Il n'est pas autobiographique mais il a fonctionné comme une éponge.
Quand ma fille est plus ou moins sortie de l'hôpital, je l'ai envoyé à des ME, mais dans la précipitation et surtout par mail, entre avril et juillet 2016. J'ai aussi signé dans la précipitation. :rain: Le seul envoi dans une enveloppe timbrée que j'ai fait était à Héloise d'Ormesson et j'avais reçu un "non" très sympa (d'où la demande de Dreamcatcher sur FB pour que je leur envoie mon manuscrit qui a fini comme on sait).

Mais avant la naissance de ma fille cadette, j'avais plusieurs albums jeunesse édités et une carrière qui s'annonçait. J'avais signé avec Bayard Jeunesse presse. Avant 2015 donc. Ensuite je n'ai plus pu me projeter. Je n'ai plus pu écrire pour les enfants parce que mon aînée vieillissait et parce que ma fille cadette ne pourra pas comprendre mes histoires.
Alors bon. J'ai bien eu deux publications aux éditions du Dahu depuis 2015 (deux textes écrits avant 2015) mais je n'ai plus écrit de textes d'albums jeunesse par la suite. Et puis des ME avec lesquelles je travaillais ont fermé, d'autres se sont étonnées de mon silence.


Maintenant, si j'écris, ce sont plus des fictions adultes que j'ai envie d'écrire et je pense que ça sera en auto-édition. J'écris parce que j'en ai besoin plus que parce que j'attends quelque chose de mon nom sur la couverture (actuellement, avec mon métier + ma vie familiale, j'aurais du mal à être auteur professionnel : ce n'est pas vraiment comme si je comptais en vivre ou devenir auteur, bien au contraire).

Hum, Maddy...
On va se parler en privé, je connais très bien l'histoire de Chicago Requiem ;-)
MP ou clique sur mon profil FB, à ta convenance.
 
Rosaria
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  17
   Âge  :  31
   Date d'inscription  :  13/03/2021
    
                         
Rosaria  /  Homme invisible


Izabou a écrit:
Bonjour à tous,
Me voilà lancée dans la grande aventure de l'édition, premiers envois de mon premier roman le 20/02/2021.
Aujourd'hui j'ai reçu ma première réponse, je ne l'attendais pas si vite.
Bien préparée pas mes lectures, ce forum entre autres, j'avais pris du recul. Le "non" de Nathan Jeunesse ne m'a pas vraiment attristée . J'étais même assez contente, une réponse est arrivée, on ne m'a pas laissé mariner, ni avec le traditionnel "sans réponse de notre part d'ici x mois, votre projet n'a pas été retenu". Au moins je suis fixée mais si c'est une lettre type générique.
Alors par curiosité vous souvenez vous de votre premier "non" ? De votre réaction ?
Je pense que c'est le genre de post qui peut dédramatiser ce non qui fait souvent peur aux nouveaux auteurs.  
Bonne journée.


Chers tous,

Mon premier non m'a été expédié sous forme d'une phrase lapidaire et impersonnelle. Je m'attendais, moi si naïve et membre de la secte des bisounours, à une réponse délicatement ciselée, pensant que les maisons d'édition possédaient le souci du style rivé à la plume. Nenni ! J'aurais au moins espéré un refus éclatant qui aurait résonné comme les cris de ma mère dans mon enfance face à l'un de mes caprices !
 
Typomane
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  50
   Âge  :  47
   Localisation  :  L’Île-d’Olonne (Vendée)
   Date d'inscription  :  02/03/2021
    
                         
Typomane  /  Clochard céleste


Mon premier non, c’était celui de Soazig Le Bail, directrice de la collection « Petite Poche » de Thierry Magnier, à qui j’avais envoyé mon manuscrit, Maintenant toujours.

Elle m’avait répondu sur une carte écrite à la hâte pour dire qu’elle n’avait pas été convaincue, que les personnages semblaient un peu artificiels et n’exister qu’au service d’une démonstration (ce qui est drôle, parce qu’en fait je n’avais pas inventé grand-chose, m’inspirant de personnes et d’une situation bien réelles). Sur le coup, j’étais un peu vexé, bien sûr.

Deux ans après, je l’ai rencontrée au salon du livre jeunesse de Montreuil. Je lui ai rappelé mon manuscrit, son refus. « Je vous ai envoyé un refus personnalisé ? Je le fais rarement. Votre texte ne devait pas être trop mal.  » Du coup, vu l’admiration que j’ai pour cette collection jeunesse, mon premier refus est aussi celui dont je suis… le plus fier :-)


Dernière édition par Typomane le Lun 22 Mar 2021 - 16:41, édité 1 fois (Raison : Coquille sur le prénom de Soazig Le Bail)
https://compo85.fr/
 

 Votre premier "non"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Atelier :: Édition et Autopublication-