PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
 

 Votre premier "non"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
Plumerose
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1170
   Âge  :  101
   Localisation  :  Dans chacune des histoires que j'écris (je déménage beaucoup, donc... )
   Pensée du jour  :  Bof, bof...
   Date d'inscription  :  29/11/2017
    
                         
Plumerose  /  Effleure du mal


wannakillromeo a écrit:
Perso je suis du menu fretin français, et pourtant on a signé Votre premier "non"  - Page 4 4179165162

Wouah...  :woowoo:  !!

Maintenant, oui, j'ai vu cela, SHUB : les deux ME font pas mal de littérature étrangère traduite.... ce qui réduit forcément la place des nouveaux venus (enfin, s'ils arrivent à venir un jour, du coup....  Votre premier "non"  - Page 4 1f605  )

ALPHONSINE : c'est pas grave, pour le "menu fretin", on relira la  nouvelle d’Anton Tchekhov !  Votre premier "non"  - Page 4 1f606  Votre premier "non"  - Page 4 1f606  Votre premier "non"  - Page 4 1f606

Spoiler:
 
 
iletait4fois
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  21
   Âge  :  32
   Date d'inscription  :  15/03/2021
    
                         
iletait4fois  /  Homme invisible


Je l'ai reçu comme une claque au visage Votre premier "non"  - Page 4 1f605
Les suivants ont provoqué un petit pincement au cœur même si je ne les percevais plus aussi négativement que le premier.
 
nuit2chine
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1068
   Âge  :  48
   Pensée du jour  :  achemeneu
   Date d'inscription  :  09/03/2019
    
                         
nuit2chine  /  Effleure du mal


MaddyForeigner a écrit:
nuit2chine a écrit:

@Maddy, c'est aussi à Gallimard que tu as envoyé ton second écrit ? Tu leur avais envoyé "chicago requiem" ?

Bonne journée.

Je n'avais pas vu.

Non. Je n'ai pas beaucoup envoyé "Chicago Requiem". Je l'ai écrit après avoir eu l'agrégation et j'étais enceinte de 7 mois quand j'ai eu l'agrégation interne. Ma fille est née avec un handicap lourd diagnostiqué deux mois après sa naissance.
Mon roman qui commençait comme une saga familiale s'est terminé en roman noir. Il n'est pas autobiographique mais il a fonctionné comme une éponge.
Quand ma fille est plus ou moins sortie de l'hôpital, je l'ai envoyé à des ME, mais dans la précipitation et surtout par mail, entre avril et juillet 2016. J'ai aussi signé dans la précipitation. :rain: Le seul envoi dans une enveloppe timbrée que j'ai fait était à Héloise d'Ormesson et j'avais reçu un "non" très sympa (d'où la demande de Dreamcatcher sur FB pour que je leur envoie mon manuscrit qui a fini comme on sait).

Mais avant la naissance de ma fille cadette, j'avais plusieurs albums jeunesse édités et une carrière qui s'annonçait. J'avais signé avec Bayard Jeunesse presse. Avant 2015 donc. Ensuite je n'ai plus pu me projeter. Je n'ai plus pu écrire pour les enfants parce que mon aînée vieillissait et parce que ma fille cadette ne pourra pas comprendre mes histoires.
Alors bon. J'ai bien eu deux publications aux éditions du Dahu depuis 2015 (deux textes écrits avant 2015) mais je n'ai plus écrit de textes d'albums jeunesse par la suite. Et puis des ME avec lesquelles je travaillais ont fermé, d'autres se sont étonnées de mon silence.


Maintenant, si j'écris, ce sont plus des fictions adultes que j'ai envie d'écrire et je pense que ça sera en auto-édition. J'écris parce que j'en ai besoin plus que parce que j'attends quelque chose de mon nom sur la couverture (actuellement, avec mon métier + ma vie familiale, j'aurais du mal à être auteur professionnel : ce n'est pas vraiment comme si je comptais en vivre ou devenir auteur, bien au contraire).

Hum, Maddy...
On va se parler en privé, je connais très bien l'histoire de Chicago Requiem ;-)
MP ou clique sur mon profil FB, à ta convenance.
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  31
   Âge  :  32
   Date d'inscription  :  13/03/2021
    
                         
Rosaria  /  Petit chose


Izabou a écrit:
Bonjour à tous,
Me voilà lancée dans la grande aventure de l'édition, premiers envois de mon premier roman le 20/02/2021.
Aujourd'hui j'ai reçu ma première réponse, je ne l'attendais pas si vite.
Bien préparée pas mes lectures, ce forum entre autres, j'avais pris du recul. Le "non" de Nathan Jeunesse ne m'a pas vraiment attristée . J'étais même assez contente, une réponse est arrivée, on ne m'a pas laissé mariner, ni avec le traditionnel "sans réponse de notre part d'ici x mois, votre projet n'a pas été retenu". Au moins je suis fixée mais si c'est une lettre type générique.
Alors par curiosité vous souvenez vous de votre premier "non" ? De votre réaction ?
Je pense que c'est le genre de post qui peut dédramatiser ce non qui fait souvent peur aux nouveaux auteurs.  
Bonne journée.


Chers tous,

Mon premier non m'a été expédié sous forme d'une phrase lapidaire et impersonnelle. Je m'attendais, moi si naïve et membre de la secte des bisounours, à une réponse délicatement ciselée, pensant que les maisons d'édition possédaient le souci du style rivé à la plume. Nenni ! J'aurais au moins espéré un refus éclatant qui aurait résonné comme les cris de ma mère dans mon enfance face à l'un de mes caprices !
 
Typomane
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  51
   Âge  :  47
   Localisation  :  L’Île-d’Olonne (Vendée)
   Date d'inscription  :  02/03/2021
    
                         
Typomane  /  Clochard céleste


Mon premier non, c’était celui de Soazig Le Bail, directrice de la collection « Petite Poche » de Thierry Magnier, à qui j’avais envoyé mon manuscrit, Maintenant toujours.

Elle m’avait répondu sur une carte écrite à la hâte pour dire qu’elle n’avait pas été convaincue, que les personnages semblaient un peu artificiels et n’exister qu’au service d’une démonstration (ce qui est drôle, parce qu’en fait je n’avais pas inventé grand-chose, m’inspirant de personnes et d’une situation bien réelles). Sur le coup, j’étais un peu vexé, bien sûr.

Deux ans après, je l’ai rencontrée au salon du livre jeunesse de Montreuil. Je lui ai rappelé mon manuscrit, son refus. « Je vous ai envoyé un refus personnalisé ? Je le fais rarement. Votre texte ne devait pas être trop mal.  » Du coup, vu l’admiration que j’ai pour cette collection jeunesse, mon premier refus est aussi celui dont je suis… le plus fier :-)


Dernière édition par Typomane le Lun 22 Mar 2021 - 16:41, édité 1 fois (Raison : Coquille sur le prénom de Soazig Le Bail)
https://compo85.fr/
 
Liréo
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  197
   Âge  :  38
   Pensée du jour  :  La beauté sauvera le monde...ou le détruira.
   Date d'inscription  :  12/06/2021
    
                         
Liréo  /  Tycho l'homoncule


Mon premier non, je l'ai reçu il y a quelques jours. Manuscrit envoyé le 24/05/21, réponse type négative reçue le 31/05/21 soit exactement une semaine plus tard.  
Qu'est-ce ça m'a fait? honnêtement, je me suis dit: au moins je n'aurais pas attendu 7 mois une réponse négative. Pas le temps de se créer trop d'attente par rapport à la ME (Albin Michel imaginaire, pour ceux qui aimeraient savoir).
Et peu importe les raisons pour lesquelles j'ai été refusée ( sachant que je ne pense pas qu'ils aient lu mon manuscrit) pour moi c'est comme un 1er rdv, si ça ne colle pas, c'est next. Des portes se ferment, d'autres s'ouvriront: on reste positif.
 
charliie
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  211
   Âge  :  35
   Localisation  :  Paris
   Date d'inscription  :  28/05/2021
    
                         
charliie  /  Autostoppeur galactique


Mon premier non est arrivé dans les dix minutes après mon premier envoi Votre premier "non"  - Page 4 1f600
'on ne publie pas de romans de plus de 500 000 signes max'

Bon. C'est dommage de se contraindre de la sorte, mais bon, chacun son truc...
 
infinitude
   
    Autre / Ne pas divulguer
   Nombre de messages  :  1
   Âge  :  41
   Date d'inscription  :  29/06/2021
    
                         
infinitude  /  Début de partie


Mon premier non (qui est aussi ma seule réponse pour le moment): un mail poli et ponctuel du Castor astral.
Un soupçon de déception, une bonne dose de résignation.

L'impression que le jeu se résume à entrer dans les cases d'un catalogue, alors qualité ou pas...il faut coller à la ligne éditoriale et moi je colle pas à grand chose. C'était pourtant un envoi réfléchi, d'ailleurs depuis je n'ai pas réitéré car pas trouvé de maison.


 
Plumerose
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1170
   Âge  :  101
   Localisation  :  Dans chacune des histoires que j'écris (je déménage beaucoup, donc... )
   Pensée du jour  :  Bof, bof...
   Date d'inscription  :  29/11/2017
    
                         
Plumerose  /  Effleure du mal


INFINITUDE a écrit:
il faut coller à la ligne éditoriale et moi je colle pas à grand chose.

Ben, oui... mieux vaut envoyer là où tu as le plus de chances d'être édité...

Donc, et les ME le disent : avant envoi, regarder ce qu'elles publient ! Smile 

Bon courage à toi !
 
grenouille
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  829
   Âge  :  58
   Localisation  :  Essonne et Creuse
   Date d'inscription  :  22/07/2017
    
                         
grenouille  /  Double assassiné dans la rue Morgue


No

Mes 'non" se sont enchaînés (pas très vite - délai d'attente moyen quatre à six mois), et toujours le même courrier type (une fois, on m'a même refusé un titre... qui n'était pas le mien !)
Souvent mis en avant :"ne correspond pas à notre ligne éditoriale" - alors que tu as passé des heures et des heures à les sélectionner, par ce que, justement, les romans publiés ressemblent au tien.

Seules deux M.E. m'ont répondu sérieusement en argumentant leur refus (au moins, elles, elles avaient lu mon manuscrit !)

Et puis, un jour, n'y croyant plus (et honnêtement, je ne me souviens même plus où j'avais déniché ses coordonnées- dans un jet de la dernière chance)... Enfin, un oui ! (j'ai pris peur !!!)

Ne pas se décourager, jamais. Si on croit en notre projet, il faut persévérer, toujours et encore. NE PAS RENONCER !

ça m'a pris un peu plus de trois ans...

:flower:
http://mjlf.eklablog.com/accueil-c30241512
 
Juliette n'avait pas peur
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  6156
   Âge  :  22
   Pensée du jour  :  I still love this nonsense team we make
   Date d'inscription  :  18/09/2008
    
                         
Juliette n'avait pas peur  /  Iphigénie in a bottle


Ce titre de délinquant sexuel Laughing
http://lenuageetlecendrier.com/
 
VivianW
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  798
   Âge  :  110
   Date d'inscription  :  14/11/2014
    
                         
VivianW  /  Blanchisseur de campagnes


Mon premier nom m'a fait aussi mal que le dernier. J'avais 19 ans, achevé un recueil de nouvelles (comme si l'on publiait des recueils de nouvelles...) et par le plus grand des hasards j'ai eu la chance de filer le manuscrit a Jean Marc Roberts, a l'époque patron de Stock et créateur de la collection Bleue. J'ai eu droit a un petit mot quand il m'a rendu mon manuscrit... D.ieu comment j'aimerai tomber sur une pointure pareille aujourd'hui !
 

 Votre premier "non"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Atelier :: Édition et Autopublication-