PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 

 Votre premier "non"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
Izabou
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  113
   Âge  :  27
   Localisation  :  Nantes
   Date d'inscription  :  14/02/2021
    
                         
Izabou  /  Barge de Radetzky


Bonjour à tous,
Me voilà lancée dans la grande aventure de l'édition, premiers envois de mon premier roman le 20/02/2021.
Aujourd'hui j'ai reçu ma première réponse, je ne l'attendais pas si vite.
Bien préparée pas mes lectures, ce forum entre autres, j'avais pris du recul. Le "non" de Nathan Jeunesse ne m'a pas vraiment attristée . J'étais même assez contente, une réponse est arrivée, on ne m'a pas laissé mariner, ni avec le traditionnel "sans réponse de notre part d'ici x mois, votre projet n'a pas été retenu". Au moins je suis fixée mais si c'est une lettre type générique.
Alors par curiosité vous souvenez vous de votre premier "non" ? De votre réaction ?
Je pense que c'est le genre de post qui peut dédramatiser ce non qui fait souvent peur aux nouveaux auteurs.
Bonne journée.
 
elopez7228
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  873
   Âge  :  40
   Date d'inscription  :  11/01/2019
    
                         
elopez7228  /  Double assassiné dans la rue Morgue


Je ne les compte plus, j'en ai reçu peut être une centaine ?
Je ne me rappelle pas du premier, mais ça ne m'a ni vexée ni découragée. C'est comme les réponses négatives aux offres d'emploi, ça devient vite un bruit de fond... que les réponses positives éclipsent.
https://linktr.ee/emilie_goudin.lopez
 
Plumerose
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1254
   Âge  :  101
   Localisation  :  Dans chacune des histoires que j'écris (je déménage beaucoup, donc... )
   Pensée du jour  :  Bof, bof...
   Date d'inscription  :  29/11/2017
    
                         
Plumerose  /  Tentatrice chauve


Ah ah, je me souviens surtout du dernier "non", car il a été formulé sans aucun tact !! affraid :mrgreen:

Et il m'a affectée car, à cet espoir de publication, j'attachais beaucoup de choses, donc je m'étais projetée...  (dédicacer dans telle librairie, m'investir plus dans telle association (dont je suis d'ailleurs membre, mais je vais en sortir... ), participer à tel gros salon régional, etc, etc... )

Et puis, j'ai décidé de positiver et de me concentrer sur d'autres publications possibles, là où ça a de vraies chances parce que tout simplement, il y a une forte demande des ME et que ce que je produis répond à cette demande.

Donc, ça marchera tôt ou tard, et comme l'avait très justement souligné ELOPEZ : ça permet de sortir de la spirale de l'échec...

Spoiler:
 
 
MaxenceSardane
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  506
   Âge  :  38
   Localisation  :  Dans les montagnes noires.
   Date d'inscription  :  25/02/2021
    
                         
MaxenceSardane  /  Gloire de son pair


Mon premier "non", c'était pour l'anthologie Crocs et Alambics de Crins de Chimère. J'ai été prévenue assez vite, par un mail très gentil et générique m'expliquant que mon texte n'avait pas été retenu. J'avoue avoir été extrêmement déçue, mais plusieurs "non" et un "oui" plus tard, j'ai compris que ce n'était qu'une étape !
https://danslesmontagnesnoires.wordpress.com
 
Izabou
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  113
   Âge  :  27
   Localisation  :  Nantes
   Date d'inscription  :  14/02/2021
    
                         
Izabou  /  Barge de Radetzky


ELOPEZ7228 oui je m'attends à en faire une jolie collection (comme pour les offres d'emploi).
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Pour le manuscrit de mon premier recueil, un non et puis 30 jours plus tard un oui. J'ai envoyé, avec grand plaisir, mon recueil dédicacé à l'éditeur qui m'avait refusé. Pour seule réponse, un petit mot gentil me reprochant de ne pas lui avoir envoyé mon manuscrit. Comme quoi...


Dernière édition par Jean Luc Werpin le Ven 23 Avr 2021 - 8:57, édité 1 fois
 
Lola P
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  106
   Âge  :  37
   Date d'inscription  :  30/06/2020
    
                         
Lola P  /  Barge de Radetzky


Oui, je m'en souviens. J'en ai été mortifiée car j'escomptais un non détaillé et je n'ai eu qu'un refus type Sad
Conclusion : il vaut mieux ne rien attendre, ne pas projeter, ne pas spéculer.  Le oui reste l'exception.
https://www.poesitive.me
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


lu dans l'Express : il ne suffit pas de taquiner la muse pour être publié, loin de là : en moyenne, en France 1 seul manuscrit l'est, sur 6 000 envoyés par la poste aux éditeurs.


Dernière édition par Jean Luc Werpin le Lun 8 Mar 2021 - 20:39, édité 1 fois
 
BoiséeNoire
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1213
   Âge  :  20
   Localisation  :  Québec
   Date d'inscription  :  22/02/2020
    
                         
BoiséeNoire  /  Tentatrice chauve


Je m'en souviens même plus Neutral

Pareil que Elopez, je dois en avoir cumulé des centaines... faut s'en détacher Smile
 
MaxenceSardane
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  506
   Âge  :  38
   Localisation  :  Dans les montagnes noires.
   Date d'inscription  :  25/02/2021
    
                         
MaxenceSardane  /  Gloire de son pair


Jean Luc Werpin a écrit:
lu dans l'Express : il ne suffit pas de taquiner la muse pour être publié, loin de là : en moyenne, en France 1 seul manuscrit l'est, sur 6 000 envoyés par la poste aux éditeurs.

Voilà qui est encourageant... Shocked
https://danslesmontagnesnoires.wordpress.com
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Bon l'article date un peu (2012) mais la pression sur les éditeurs n'a pas baissé, loin de là. Donc le NON est vraiment très fréquent. A ce jour, je pense que seul un manuscrit sur cent a la chance de recevoir une réponse favorable. Je précise aussi qu'avoir été publié une première fois ne constitue pas une garantie d'être à nouveau publié.
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


MaxenceSardane a écrit:
Jean Luc Werpin a écrit:
lu dans l'Express : il ne suffit pas de taquiner la muse pour être publié, loin de là : en moyenne, en France 1 seul manuscrit l'est, sur 6 000 envoyés par la poste aux éditeurs.

Voilà qui est encourageant... Shocked


.... mais ce n'est pas une raison suffisante pour se décourager


Dernière édition par Jean Luc Werpin le Mar 9 Mar 2021 - 7:27, édité 1 fois
 
Plumerose
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1254
   Âge  :  101
   Localisation  :  Dans chacune des histoires que j'écris (je déménage beaucoup, donc... )
   Pensée du jour  :  Bof, bof...
   Date d'inscription  :  29/11/2017
    
                         
Plumerose  /  Tentatrice chauve


Jean Luc Werpin a écrit:
Je précise aussi qu'avoir été publié une première fois ne constitue pas une garantie d'être à nouveau publié.

Au passage, n'empêche que c'est très vrai... et je pense très dur, pour un auteur, d'avoir d'un coup un contrat dans une grosse ME, et ensuite plus rien dans cette ME (j'en connais plusieurs... ) ; du coup : ben, il reste les ME moyennes, et puis parfois, ça "finit" par l'auto-édition, mais cela peut aussi devenir un choix assumé ! Wink

Sinon : oui, il faut se blinder, je pense.

Je viens d'ailleurs de créer une rubrique "REFUS ME"  Twisted Evil  Twisted Evil  Twisted Evil , dans ma boîte mail ; comme ça, hop, ça partira directement là-dedans, et on passera aux autres !

Sans compter qu'il faut éviter le truc "envoi à une seule ME et j'attends"... (mauvais plan !!!  affraid )
 
hodobema
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  657
   Âge  :  25
   Date d'inscription  :  05/01/2021
    
                         
hodobema  /  Hé ! Makarénine


Moi je m'en souviens très bien, il est arrivé au bout d'un mois après ma soumission. J'ai dramatisé. Mais genre DRAMATISE. Mais moi je suis une énorme dramaqueen, à la moindre difficulté je vais être en mode "j'abandonne. la vie est trop dure et injuste" ptdrr alors bon je plains mes amis. Mais je m'en remets aussi très vite, en 2-3 jours j'avais déjà oublié.
Et avec du recul, je me dis heureusement qu'ils m'ont dit non ! J'aurais trop honte d'avoir publié une telle daube.
Donc maintenant, même si sur le moment ça pique l'ego, ça me pousse à vouloir faire mieux.

Par contre, c'est vrai que le métier d'auteur est assez démoralisant dans tout son ensemble. C'est quand même fournir énormément de temps, d'énergie, de travail, voire d'argent pour un avenir très très très incertain avec quasi aucune chance de pouvoir en vivre. L'arnaque quoi, quitte à faire autant de choses pour un travail on préférait être payé correctement et avoir une sécurité pro.
Mais bon, quand la passion est plus forte... Et qu'on reste rêveurs Razz
 
MaxenceSardane
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  506
   Âge  :  38
   Localisation  :  Dans les montagnes noires.
   Date d'inscription  :  25/02/2021
    
                         
MaxenceSardane  /  Gloire de son pair


hodobema a écrit:
Moi je m'en souviens très bien, il est arrivé au bout d'un mois après ma soumission. J'ai dramatisé. Mais genre DRAMATISE. Mais moi je suis une énorme dramaqueen, à la moindre difficulté je vais être en mode "j'abandonne. la vie est trop dure et injuste" ptdrr alors bon je plains mes amis. Mais je m'en remets aussi très vite, en 2-3 jours j'avais déjà oublié.
Et avec du recul, je me dis heureusement qu'ils m'ont dit non ! J'aurais trop honte d'avoir publié une telle daube.

Entièrement d'accord ! J'ai eu la même réaction que toi...
https://danslesmontagnesnoires.wordpress.com
 

 Votre premier "non"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Atelier :: Édition et Autopublication-