PortailAccueilRechercherDernières imagesS'enregistrerConnexion
-25%
Le deal à ne pas rater :
-25% Figurines Funko – Calendrier d’Avent Harry Potter 2022
18 € 24 €
Voir le deal

Partagez
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
 

 Terrifiée par les Synopsis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
Emsi
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  496
   Âge  :  69
   Localisation  :  Entre Bretagne et Sarthe
   Date d'inscription  :  16/02/2020
    
                         
Emsi  /  Pour qui sonne Lestat


Verowyn a écrit:
Emsi, tu veux peut-être dire 5000 caractères ?)

Oui !!! Very Happy Very Happy Very Happy  J'ai corrigé ! Je suppose que j'ai fait un mix entre les 5000 caractères et une autre demande déjà rencontrée, qui est 500 mots.
Le chiffre 5 semble inspirer les  éditeurs (ou les créateurs de formulaires !) Very Happy

En tout cas ton message est bien réconfortant. Si tous les éditeurs pouvaient suivre ta méthode...
 
fabiend
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  657
   Âge  :  42
   Localisation  :  Lens
   Pensée du jour  :  Ce canard est trop lourd ou corrompu
   Date d'inscription  :  30/09/2014
    
                         
fabiend  /  Hé ! Makarénine


Jedewyn a écrit:
Et à mon avis, c'est pas une mauvaise chose non plus : ça permet aussi de voir si l'auteur est capable de condenser son propos et si la trame reste cohérente et intéressante.

Je suis moyennement convaincu, tout le monde n'a pas forcément un bon esprit de synthèse, ce qui ne présume en rien de la qualité d'un manuscrit. D'ailleurs certaines histoires (y compris en littérature populaire) sont très difficiles à résumer, l'essentiel de l'attrait ne venant pas de l'intrigue en elle-même. Typiquement, toutes les histoires qui se focalisent sur l'évolution des personnages plutôt que sur les rebondissements de l'intrigue. Donc, typiquement, les romances.

Je peux prendre des tonnes de bestsellers / chefs d’œuvre que n'importe qui serait bien en peine de rendre intéressants via un simple résumé (ce qui n'est pas la même chose qu'une quatrième de couverture, qui elle, est censée donner envie de lire l'histoire en en dévoilant le moins possible, contrairement au résumé).
https://fabiendelorme.fr
 
Scarlet Dream
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1115
   Âge  :  43
   Date d'inscription  :  25/05/2020
    
                         
Scarlet Dream  /  Effleure du mal


J'avais posé la question à la ME avec qui j'ai signé et on m'avait répondu que je pouvais envoyer tout ce qui me semblait pertinent. J'ai donc envoyé, en plus du manuscrit bien sûr, un petit résumé style quatrième de couverture de mon premier tome, ainsi que le synopsis de mes trois tomes.

J'ignore s'ils ont tout lu. Peut-être pas car ça faisait beaucoup. Laughing

Pour les synopsis, je n'ai pas pris chapitre par chapitre, j'ai juste essayé de raconter l'histoire de façon complète et, je l'espère, simplement. Ils font une page chacun, sauf pour le deuxième tome (une page et deux lignes).

C'est vrai que ce n'est pas super facile comme exercice.
 
Emsi
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  496
   Âge  :  69
   Localisation  :  Entre Bretagne et Sarthe
   Date d'inscription  :  16/02/2020
    
                         
Emsi  /  Pour qui sonne Lestat


]
Jedewyn a écrit:
Et à mon avis, c'est pas une mauvaise chose non plus : ça permet aussi de voir si l'auteur est capable de condenser son propos et si la trame reste cohérente et intéressante.

fabiend a écrit:
Je suis moyennement convaincu, tout le monde n'a pas forcément un bon esprit de synthèse, ce qui ne présume en rien de la qualité d'un manuscrit. D'ailleurs certaines histoires (y compris en littérature populaire) sont très difficiles à résumer, l'essentiel de l'attrait ne venant pas de l'intrigue en elle-même. Typiquement, toutes les histoires qui se focalisent sur l'évolution des personnages plutôt que sur les rebondissements de l'intrigue. Donc, typiquement, les romances... Je peux prendre des tonnes de bestsellers / chefs d’œuvre que n'importe qui serait bien en peine de rendre intéressants via un simple résumé

Entièrement d'accord. Sur un autre fil je m'étais énervée contre les pitchs, certes plus courts qu'un résumé, mais basés sur ce même principe de "grandes lignes et ne faisons surtout pas dans la nuance". On avait alors pris comme point de départ ces formulaires qui demandent un résumé en... 500 caractères (je dis bien caractères) et je prenais comme exemple de truc impossible à définir en 500 caractères "Comment en emporte le vent". quelqu'un avait dit que c'était très possible à faire mais ce qu'elle proposait ne rendait pas compte, selon moi, de l'histoire.
Je regarde parfois des films à la télévision, et quand je consulte après coup le programme, pour vérifier par exemple le nom d'une actrice ou d'un acteur, et que je lis le résumé fourni par la production, je me dis que si j'avais lu ce résumé avant de voir ce film que j'ai aimé, jamais je n'aurais regardé ledit film, tellement le résumé ne représente pas du tout ce que j'ai vu. Parfois je me demande même si on parle bien du même film ! (j'exagère à peine)

Bon là il s'agit de pitch, mais pour un résumé au sens assez restrictif où l'entendent de nombreuses maisons d'édition, c'est pareil. Et je suis entièrement d'accord avec le fait qu'avoir ou pas l'esprit de synthèse ne préfigure en rien une capacité ou non à écrire une chouette histoire. Comme le disent les maîtres du marketing (et j'ai eu la chance d'en côtoyer des grands) : jamais un texte ne semblera trop long si vous savez trouver les mots qu'il faut.

C'est pourquoi ces limites obligées en caractères ou en nombre de mots sont horripilantes : si on ne sait pas écrire, ça se voit dès la première ligne nom d'un chien ! Et ça, que le résumé fasse 500 mots ou qu'il en fasse 1000. C'est ce que dit plus haut Verowyn, qui ne demande pas de synopsis mais dit plus comment elle réagirait si elle en demandait.

Mais bon, c'est comme ça, il faut faire ce que l'éditeur demande, et essayer de bien le faire. Pour ma part je trouve que beaucoup d'idées sympathiques ont été données ici, qui peuvent aider. Alors merci !
Et j'arrête d'intervenir sur ce fil parce que je vais finir par radoter...  confused
 
Jedewyn
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1665
   Âge  :  27
   Localisation  :  Entre le Rohan et Malaz
   Date d'inscription  :  15/12/2016
    
                         
Jedewyn  /  Fiancée roide


C'est aussi pour ça que dans mon message entier, je disais que le synopsis ne se substitue pas au texte, hein Smile Mais oui, ce sont les règles du jeu.
 
Lynkha
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  42
   Âge  :  47
   Date d'inscription  :  21/11/2021
    
                         
Lynkha  /  Petit chose


Lilia a écrit:
Je m'arrange toujours pour que le syno tienne sur une ou deux pages entre 500 et 700 mots. Je prend en général mon temps pour bien expliquer la situation initiale, les personnages (maxi 3 ou 4 nommés à mon avis, au dessus, on perd le lecteur) et l'élément déclencheur. Je soigne aussi particulièrement mon dénouement.

Il ne me reste plus grand chose pour mes péripéties. Je me concentre sur le plus important et n'hésite pas à en passer sous silence d'autres. J'utilise parfois des phrases qui condensent comme "Après plusieurs aventures pendant lesquelles Machin Nommer deux ou trois points important, il retrouve finalement son frère dans une vente d'esclave. Ou alors, "Machin passe alors par plusieurs épreuves qui le font grandir sur tel ou tel point, même si son égoïsme continuent à causer des tords à ses proches".
En général, c'est la partie qui fait le plus mal à tout le monde.

Dans les syno que j'écris, je ne cherche pas à être exhaustive sur le déroulé de l'histoire, ce serait de toute façon peine perdue et enlèverait toute la saveur du livre. Je m'applique à montrer que mon tout est cohérent et que la fin répond bien aux promesses soulevées par mon début.

Je cherche aussi à mettre en évidence un fil rouge, un thème, quelque chose qui ressort de mon histoire. Je ne veux pas que mon syno soit une simple suite de péripéties, je veux qu'il montre de quoi va parler mon histoire. Et dans mes histoires J'ai ces fils rouges. Si je montre que le début est sous-tendu par un défaut, c'est ce défaut qui va mettre mis en avant tout le long du syno, si c'est un thème, je vais essayer de mettre en évidence ce thème, si c'est la relation entre certains individu, c'est aussi ça qui va ressortir.

Merci Lilia. Ta manière de procéder me plaît beaucoup et rejoint ce que j'ai tenté sur mes derniers synopsis dans lesquels je décrivais plus mes intentions d'auteur que les détails des péripéties (ex : "les événements se répondent entre passé et présent", "le héros est confronté à ses anciennes décisions", etc.). Cependant, on s'écarte un peu de l'exercice qui consiste à décrire l'enchaînement des événements. C'est pour cela que je m'interrogeais sur ce qu'un éditeur cherchait à voir/comprendre de l'histoire au travers du synopsis.

Je me demande parfois si les listes de demande des éditeurs (synopsis, 4e de couverture, pitch, formatage du manuscrit, etc.) ne sont pas juste des moyens pour eux de tester la motivation des auteurs à leur envoyer leur texte.
https://www.wattpad.com/user/Lynkha3
 
Caliria
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  167
   Âge  :  33
   Date d'inscription  :  08/03/2022
    
                         
Caliria  /  Tycho l'homoncule


De mon côté après avoir pas mal lu que le synopsis pouvait être très utile pour (essayer de) se démarquer et peut-être attirer l'attention d'une ME, j'ai fait l'exercice pour mon 1er roman avant de l'envoyer, même si d'ailleurs souvent ce n'est pas demandé.

Je l'ai fait tenir en 1 page, 317 mots en l'occurrence. J'ai essayé de faire un déroulé chrono de l'histoire, sans chercher à mettre du suspense, donc en retraçant le cheminement et en essayant d'être synthétique, donc.
Si l'éditeur précise la longueur du synopsis, je l'adapte (ou par exemple si c'est sur un formulaire en ligne qui met un max de caractères).

Pour info, mon roman fait 60000 mots, j'imagine que s'il en faisait le double mon synopsis aurait été un peu plus long.
 
Eric
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  139
   Âge  :  56
   Localisation  :  Ardèche
   Date d'inscription  :  18/02/2022
    
                         
Eric  /  Barge de Radetzky


Le synopsis…

Il m’a donné des sueurs froides, et continue à m’en donner. D’abord l’exercice en soit est déplaisant au possible je trouve. Etant un récent écrivain, j’ai galéré à trouver comment faire. Et heureusement qu’il existe des blogs sur le sujet! Ce qui n’a pas enlevé la pénibilité pour moi de l’exercice.
- Le temps a utiliser (j’ai opté pour le présent)
- la longueur (1 page au final)
- devoir dévoiler l’intrigue jusqu’à la fin. Perso, je trouve que c’est une aberration, surtout quand on s’efforce d’aménager des « cliffhangers » dans son écrit pour tenir en haleine le lecteur jusqu’au bout ! Cela me faisait mal au coeur de tout détailler de façon clinique.

Le pire pour moi, c’est de me dire que bien des fois, c’est par ce seul document que son livre va être pré-jugé. Si on se plante là, tout est foutu, le livre ne sera même pas lu par les jury des ME.

Bref, vous l’avez compris, je déteste cet exercice.
 
Chimère
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  617
   Âge  :  31
   Localisation  :  16
   Date d'inscription  :  15/07/2021
    
                         
Chimère  /  Hé ! Makarénine


Eric a écrit:
- Le temps a utiliser (j’ai opté pour le présent)

Pour le coup, il faut toujours utiliser le présent dans un synopsis.

*

Depuis mes précédents posts, j'ai travaillé un peu plus sur cet exercice, et ça se passe mieux.
J'aime beaucoup faire les résumés de 4ème de couverture (j'ai trouvé et surtout compris le plan idéal sur un blog) ; pour les synopsis, j'écris de manière simple et concise sans me soucier de la longueur, ensuite je recoupe jusqu'à ce que tout tienne en une page (ou plus, selon les exigences des ME). Pas très fan, mais ça se passe bien mieux qu'au début.

Mais je suis en train de me demander si on ne devrait pas ouvrir un topic/une section pour recueillir les avis des autres membres sur la qualité de nos résumés / synopsis quelque part, ça pourrait être fort utile ?
(Sauf si ça existe déjà)
 
Tengaar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  2416
   Âge  :  38
   Localisation  :  Antichambre de Louis XIV
   Pensée du jour  :  CI-GÎT TENGAAR QUI SUCCOMBA À UNE SURDOSE DE FANFICTION Elle ne l'a pas volé, on l'avait prévenue, déjà que la fantasy c'est pas de la littérature, alors la FF, bon... enfin, c'est triste quand même
   Date d'inscription  :  21/04/2017
    
                         
Tengaar  /  (de Dunkerque)


Y'a déjà eu un (voire plusieurs) topics de ce genre ^^
En ligne
 
   
    
                         
Contenu sponsorisé  /  


 

 Terrifiée par les Synopsis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Ressources :: Édition et Autopublication-