PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Le deal à ne pas rater :
TV LED 32” Continental Edison CELED32SAHD24B3
139.99 €
Voir le deal

Partagez
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 

 Terrifiée par les Synopsis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
Jimilie Croquette
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3018
   Âge  :  42
   Localisation  :  Région Parisienne
   Date d'inscription  :  11/01/2019
    
                         
Jimilie Croquette  /  De l'Importance d'être Constamment Là


zéro constructif : bravo pour la win sur wattpad!!!!
https://linktr.ee/emilie_goudin.lopez
 
Plumerose
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  2165
   Âge  :  104
   Localisation  :  Dans chacune des histoires que j'écris (je déménage beaucoup, donc... )
   Pensée du jour  :  Demain, ça ira mieux !
   Date d'inscription  :  29/11/2017
    
                         
Plumerose  /  Tentatrice Alopécique


ENIF a écrit:
Le plus dur c'est de retirer les détails qu'il reste toujours à la fin et qu'il faut enlever pour pas perdre le lecteur du syno dans trop d'infos.

Oui, c'est ma difficulté...  Terrifiée par les Synopsis - Page 2 1f605  j'ai beaucoup de mal avec ça (donc, mon synopsis n'est toujours pas fini !).

ENIF a écrit:
carrément de t'enregistrer en train de raconter ton histoire puis de transcrire ce que tu dis et de partir de cette base pour travailler le synopsis.

J'adore l'idée, je vais essayer !!!  Terrifiée par les Synopsis - Page 2 1f44c  Terrifiée par les Synopsis - Page 2 1f603 


NUIT2DECHINE a écrit:
Ce roman raconte l'histoire de tel personnage, dont le but est celui-ci, et qui va se retrouver face à telle et telle difficultés. Il finira par passer par cette étape, avant d'arriver à la fin de l'histoire qui sera celle-ci et résoudra les problématiques sus-citées.

Merci, excellent !!!  Terrifiée par les Synopsis - Page 2 1f603  Terrifiée par les Synopsis - Page 2 1f44c
 
Chimère
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1066
   Âge  :  32
   Localisation  :  16
   Date d'inscription  :  15/07/2021
    
                         
Chimère  /  Constamment Fabulous


Les éditions Chambre Noire ont eu l'excellente idée - et la bonté d'âme - de mettre à disposition un guide pour écrire son synopsis en se basant sur ce que veut la profession ; PDF ici.

Et un exemple très clair fourni par Les Murmures Littéraires.


Dernière édition par Chimère le Ven 28 Jan 2022 - 17:04, édité 1 fois
 
hodobema
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1798
   Âge  :  27
   Date d'inscription  :  05/01/2021
    
                         
hodobema  /  Six-Cent-Team


Intéressant !

Le "Faire court (3-4 pages environ)" me fait rire, pour moi c'est très long 3-4 pages pour un synopsis
 
Chimère
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1066
   Âge  :  32
   Localisation  :  16
   Date d'inscription  :  15/07/2021
    
                         
Chimère  /  Constamment Fabulous


Certains éditeurs ne veulent qu'une page de synopsis, c'est d'ailleurs dans cette dynamique que j'ai rédigé le mien ; quelques autres ME demandent effectivement quelque chose d'un peu plus long et détaillé, je vais donc composer une version longue (mais elle ne sera pas Oscarisée comme LOTR, j'en ai peur. Tuez-moi.)

PS : Post précédent mis à jour avec l'exemple des Murmures Littéraires.
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


je recommande de faire comme les éditeurs paresseux et de copier/coller un bon passage du livre en quatrième de couverture
 
meganefan
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  495
   Âge  :  23
   Date d'inscription  :  31/03/2021
    
                         
meganefan  /  Pour qui sonne Lestat


Sinon, il y a la technique de résumer chaque chapitre et ensuite de coller bout à bout tous ces petits résumés, puis de reformuler le tout de manière plus fluide.
De toute façon, la plupart des ME ne s'attardent sur le synopsis qu'après avoir jeté un œil au premier chapitre. Les éditeurs savent qu'un écrivain peut être doué à écrire un livre, et nul à le résumer, et inversement. Ce n'est pas du tout le même exercice.
 
Chimère
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1066
   Âge  :  32
   Localisation  :  16
   Date d'inscription  :  15/07/2021
    
                         
Chimère  /  Constamment Fabulous


En fait, ce qui fait surtout suer avec les synopsis, c'est que personne ne veut le même.
Une ME à qui j'ai envoyé mon manuscrit veut que ça tienne sur une page maximum (avec dévoilement de toute l'intrigue et de la fin), d'autres ne donnent pas de limite de pages mais veulent un truc "concis", et enfin Chambre Noire, par exemple, demande "3 ou 4 pages", donc clairement ils ne seront pas satisfaits de mon synopsis brossé d'une page que j'ai utilisé plusieurs fois.
Et il y en a encore une autre qui veut un résumé (4ème de couverture) + un résumé des intrigues principales + un résumé des intrigues secondaires + un résumé de la fin, le tout séparément.

Herlcinze, un passage / une quatrième de couv' ne peut pas convenir quand un éditeur exige le dévoilement complet de l'intrigue, des points-clés et de la fin. La quatrième de couv', c'est juste pour situer/donner envie/refiler au comité de lecture.

Quand une ME ne demande pas de synopsis, je ne le mets pas, ou alors je mets juste mon résumé de 4ème de couv' en qui j'ai assez confiance.
Meganefan, ta technique est également conseillée et plébiscitée par des ME et des sites de conseils aux auteurs, mais elle est très risquée pour un roman long. J'ai commencé la version longue de mon synopsis, sachant que j'ai 5 parties, je voudrais leur allouer une page chacune et serrer un peu, pour rentrer dans les clous de ME telles que Chambre Noire. C'est infâme, comme exercice ; parce qu'il faut être concis, mais pas non plus chiant comme la pluie, sachant qu'on présente un roman et non un bulletin météo.
Bref, c'est peut-être un exercice intéressant, mais c'est surtout une belle merde x'D
 
Plumerose
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  2165
   Âge  :  104
   Localisation  :  Dans chacune des histoires que j'écris (je déménage beaucoup, donc... )
   Pensée du jour  :  Demain, ça ira mieux !
   Date d'inscription  :  29/11/2017
    
                         
Plumerose  /  Tentatrice Alopécique


MEGANFAN a écrit:
Sinon, il y a la technique de résumer chaque chapitre et ensuite de coller bout à bout tous ces petits résumés, puis de reformuler le tout de manière plus fluide.

Justement, je fais cela, mais me rends compte que ça ne va pas, car il y a trop de détails, on cerne mal la ligne directrice, bref, ça fait fouillis. Wink 

CHIMERE a écrit:
En fait, ce qui fait surtout suer avec les synopsis, c'est que personne ne veut le même.

Oui, et même chose avec la mise en page... 

Le mieux, c'est d'avoir le résumé + le synopsis. Ensuite, adapter les choses, mais pas trop non plus, sinon, à la fin, ça va nous prendre plus de temps que l'écriture du roman lui-même.  Sad

CHIMERE a écrit:
Les éditions Chambre Noire ont eu l'excellente idée - et la bonté d'âme - de mettre à disposition un guide pour écrire son synopsis en se basant sur ce que veut la profession ; PDF ici.

Et un exemple très clair fourni par Les Murmures Littéraires.

Merciiii !!!  Terrifiée par les Synopsis - Page 2 1f49d   Terrifiée par les Synopsis - Page 2 1f49e
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


chimère a écrit:
un passage / une quatrième de couv' ne peut pas convenir quand un éditeur exige le dévoilement complet de l'intrigue, des points-clés et de la fin. La quatrième de couv', c'est juste pour situer/donner envie/refiler au comité de lecture.

ah oui, là c'est différent. c'est à se demander comment james joyce aurait fait pour résumer finnegans wake avec ce genre d'éditeurs
 
Plumerose
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  2165
   Âge  :  104
   Localisation  :  Dans chacune des histoires que j'écris (je déménage beaucoup, donc... )
   Pensée du jour  :  Demain, ça ira mieux !
   Date d'inscription  :  29/11/2017
    
                         
Plumerose  /  Tentatrice Alopécique


Herclinze a écrit:
chimère a écrit:
un passage / une quatrième de couv' ne peut pas convenir quand un éditeur exige le dévoilement complet de l'intrigue, des points-clés et de la fin. La quatrième de couv', c'est juste pour situer/donner envie/refiler au comité de lecture.

ah oui, là c'est différent. c'est à se demander comment james joyce aurait fait pour résumer finnegans wake avec ce genre d'éditeurs

En fait, j'ai vu cette exigence surtout pour les romances (d'amour, de Noël, etc... ) ; je ne sais pas pourquoi, si ce n'est dans une optique de, peut-être, voir si ça pourrait donner qqe chose en film ? 
Ou alors, pour être sûr que "romance" ne rime pas avec "vide sidéral" et que l'histoire est construite ? 

Aucune ME ailleurs ne demande cela pour le thriller, par exemple (enfin, celles que j'ai vues... ).
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


oui, de toute façon, la littérature, comme la théologie, n'existe plus. c'est confondu avec la chronique ou le scénario
 
Lia83
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  36
   Âge  :  40
   Date d'inscription  :  19/01/2022
    
                         
Lia83  /  Petit chose


Bonjour à tous,

Alors déjà je te conseillerai de ne pas écrire une synopsie pour une ME mais tout d'abord pour les lecteurs...qu'as tu envie de leur dire sur cette histoire ? Imagine aussi que tu dois raconter ton histoire à quelqu'un qui n'a pas le temps...que lui dirais tu ? A mon sens il est logique que les actions aillent chronologiquement mais par contre pour ma part je ne mets pas tout...je ne donne pas ma fin pour que la ME soit comme le lecteur, qu'elle est envie de lire pour savoir. Donc perso je ne spoile pas dans les synopsies. Sauf si la ME stipule qu'elle doit être obligatoirement mise. Mais pour le moment j'ai eu qu'une seule ME que j'ai démarché et elle m'a signé direct du coup j'ai pas eu à en démarcher d'autre (grosse erreur de ma part d'ailleurs). J'espère que ça t'aura un peu aidé Smile
 
Emsi
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  802
   Âge  :  71
   Localisation  :  Entre Bretagne et Sarthe
   Date d'inscription  :  16/02/2020
    
                         
Emsi  /  Double assassiné dans la rue Morgue


Entièrement d'accord avec TOUT ce qui vient d'être dit sur ce sacré synopsis, qui pour un romancier est "le monde à l'envers' c'est certain ! Mille fois plus dur à rédiger que le roman lui-même, ça aussi c'est vrai. Tout est vrai dans vos messages !

L'idée de reprendre à l'écrit ce qu'on aurait raconté à l'oral pour résumer notre bouquin : bonne idée et que 'aimerais bien appliquer, sauf que... quand je raconte à quelqu'un le sujet d'une série ou d'un film que j'aime bien, ce que je trouve justement important à dire pour distinguer ce film ou cette série d'un autre film ou d'une autre série dont le thème serait approchant, ben ce sont... les détails qui font toute la différence !  Smile Or dans un synopsis, comme l'a dit quelqu'un plus haut, les détails, il n'en faut pas. Dès lors, comment montrer SA différence d'avec un autre manuscrit dont le thème serait le même ?
Reste, comme le dit très positivement quelqu'un (de très optimiste) que l'éditeur aura peut-être la curiosité (le temps ?) de lire une page de ton bouquin, pour voir comment tu écris. Et c'est là qu'on peut voir ta différence.

Sinon, moi la solution que j'applique est de raconter l'histoire brute de béton dans le synopsis (résultat affreux et démoralisant au possible !) MAIS, pour me distinguer, de parler de mon style d'écriture dans la lettre d'accompagnement. Si dans cette lettre je dis que j'aime les silences, les non-dits, l'émotion..., ça donne toute suite une autre dimension au côté abrupt et synthétique du synopsis, qui ne sera donc pas pris au pied de la lettre.
Bémol : bien sûr ma solution ne fonctionne qu'avec les éditeurs qui aiment recevoir des manuscrits par voie postale (il reste encore quelques-uns de ces dinosaures) et apprécient une belle lettre d'accompagnement (une page, ça suffit à dire beaucoup de choses et mine de rien, à parler du manuscrit d'une autre façon que ne le fait le synopsis). Parce que par formulaire informatique, la zone "pour se présenter" est tellement réduite qu'on ne peut guère s'amuser à y définir son style d'écriture.
 
Plumerose
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  2165
   Âge  :  104
   Localisation  :  Dans chacune des histoires que j'écris (je déménage beaucoup, donc... )
   Pensée du jour  :  Demain, ça ira mieux !
   Date d'inscription  :  29/11/2017
    
                         
Plumerose  /  Tentatrice Alopécique


Merci, MIA, mais en fait : je suppose que les personnes qui lisent le synopsis s'en servent pour faire le premier tri, mais ce ne sont pas les personnes du comité de lecture, je ne pense pas...  Wink

Du coup, on peut mettre la fin (ce que demandent la plupart des ME, d'ailleurs).

Sinon, oui, mieux vaut présenter à plusieurs ME. 
La difficulté, c'est choisir, si tu as deux réponses positives en même temps (ou plus, ça peut arriver, je pense, surtout en romance...). 

EMSI a écrit:
... parler de mon style d'écriture dans la lettre d'accompagnement. Si dans cette lettre je dis que j'aime les silences, les non-dits, l'émotion..., ça donne toute suite une autre dimension au côté abrupt et synthétique du synopsis...

Oui, mais comme tu le soulignes : encore faut-il que la lettre soit lue. Ce peut être un document word, quand on envoie par mail (la ME CITY : ce sont des envois par mail, par exemple... ), mais beaucoup ne la lisent pas...  Sad
 
   
    
                         
Contenu sponsorisé  /  


 

 Terrifiée par les Synopsis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Ressources :: Édition et Autopublication-