PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -40%
-40% Nike Crater Impact SE
Voir le deal
68.97 €

Partagez
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 

 Terrifiée par les Synopsis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
Emsi
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  478
   Âge  :  69
   Localisation  :  Entre Bretagne et Sarthe
   Date d'inscription  :  16/02/2020
    
                         
Emsi  /  Pour qui sonne Lestat


Plumerose a écrit:
je suppose que les personnes qui lisent le synopsis [...} ne sont pas les personnes du comité de lecture...  Wink(

C'est bien là tout le problème en effet. Je lisais dans un article de journal sur un éditeur régional  l'histoire du "comité de lecture" : des bonnes copines de l'éditeur, qui lisaient les manuscrits sélectionnés par la secrétaire et bras droit technique de l'éditeur, laquelle avouait sans malice avoir très peu de connaissance en littérature et encore moins dans le genre majeur publié par l'éditeur, et avoir appris "peu à peu" à juger de la qualité ou pas de ce qu'elle recevait et triait. Outre le fait que le propos était.. "surprenant", je me dis qu'il n'aurait pas fallu se trouver au "début de carrière" de cette personne :mrgreen:

Mais il y a tout de même des maisons d'édition (plutôt les grandes, tout de même...) où la personne qui lit est une directrice de collection. Et si ensuite elle fait lire à "des copines", là ce n'est pas gênant car au moins au départ le tri aura été fait par une personne qualifiée.
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1663
   Âge  :  102
   Localisation  :  Dans chacune des histoires que j'écris (je déménage beaucoup, donc... )
   Pensée du jour  :  Bof, bof...
   Date d'inscription  :  29/11/2017
    
                         
Plumerose  /  Tentatrice Alopécique


C'est une question entière : qui est qualifié pour faire partie d'un CL ?

Une vraie question qui mériterait, je pense, l'ouverture d'un sujet. Wink
 
Emsi
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  478
   Âge  :  69
   Localisation  :  Entre Bretagne et Sarthe
   Date d'inscription  :  16/02/2020
    
                         
Emsi  /  Pour qui sonne Lestat


Bon alors arrêtons ici, parce qu'on va nous reprocher (à juste titre) de flooder Very Happy
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1663
   Âge  :  102
   Localisation  :  Dans chacune des histoires que j'écris (je déménage beaucoup, donc... )
   Pensée du jour  :  Bof, bof...
   Date d'inscription  :  29/11/2017
    
                         
Plumerose  /  Tentatrice Alopécique


Emsi a écrit:
Bon alors arrêtons ici, parce qu'on va nous reprocher (à juste titre) de flooder Very Happy

Oui, c'est pour cela que je propose d'en faire un sujet à part entière... 

Ceci dit : j'arrive plus ou moins au bout de ce fichu synopsis, et j'ai l'impression d'avoir carrément désossé mon manuscrit...  Sad Sad Sad 

Autant, la 4ème de couv. ou même un résumé, ça va, car ça peut mettre l'histoire en valeur... autant le synopsis "tue" le manuscrit...
 
Emsi
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  478
   Âge  :  69
   Localisation  :  Entre Bretagne et Sarthe
   Date d'inscription  :  16/02/2020
    
                         
Emsi  /  Pour qui sonne Lestat


Plumerose a écrit:
Autant, la 4ème de couv. ou même un résumé, ça va, car ça peut mettre l'histoire en valeur... autant le synopsis "tue" le manuscrit...

Tellement vrai... Si c'était juste un exercice compliqué mais plaisant (ce qu'est malgré tout la 4è de couv, avec son côté teasing) ça irait, mais là c'est carrément la roulette russe, avec issue fatale pour le texte ! :mrgreen:
(je trouve que le choix d'émoticônes manque de bombe qui explose et autres binettes négatives, dont une avec entonnoir sur la tête, pour symboliser les situations folles. Mais voilà que je floode encore !!! :rain: )

 
Chimère
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  554
   Âge  :  31
   Localisation  :  16
   Date d'inscription  :  15/07/2021
    
                         
Chimère  /  Gloire de son pair


J'ai terminé mon synopsis version longue, je suis en train de l'évaluer. J'ai sélectionné des objectifs à atteindre, et tenté de les respecter :

- Maintenir une continuité (ne pas sauter du coq à l'âne), une cohérence
- Détailler autant qu'il est nécessaire de le faire, mais en un minimum de mots (pas de fioritures, d'exercices de style, de "regardez comme j'écris bien")
- Mettre l'accent sur ce qui est original / particulièrement digne d'intérêt / ce qui différencie mon roman des autres (sans en faire trop)
- Garder un ton neutre, celui de la narration

J'ai donc résumé plus de 160 000 mots en 2688 environ, soit plus de 400 pages en 5 pages. Même si c'était ardu et très chronophage, je suis obligée d'admettre que c'était un exercice intéressant et que j'ai l'impression d'avoir appris quelque chose de non négligeable. Réduire mes paragraphes en supprimant tout ce qui était facultatif était un challenge pointu (c'est fou ce qu'on s'étend).
Bon, par contre, je ne sais pas bien ce qu'il vaut, si ça se trouve j'ai chié dans la colle, mais c'est un autre problème.
 
Emsi
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  478
   Âge  :  69
   Localisation  :  Entre Bretagne et Sarthe
   Date d'inscription  :  16/02/2020
    
                         
Emsi  /  Pour qui sonne Lestat


Chimère a écrit:
JJ'ai donc résumé plus de 160 000 mots en 2688 environ, soit plus de 400 pages en 5 pages.

Ah mais 5 p ages, c'est le paradis ça ! santa santa santa santa Moi aussi je veux bien faire un synopsis en 5 pages ! Le rêve ! santa Mais sur les formulaires, on a droit à 5000 mots maxi (c'est quasiment, pour ne pas dire exactement, le même formulaire qui sert à tous les éditeurs, français en tout cas), et quand c'est un envoi courrier, l'usage (et la sagesse) veut qu'on ne dépasse pas 2 pages.
Sinon, non pour moi l'exercice n'est pas intéressant, pour les raisons dites dans d'autres messages : dans les proportions de mots qui sont demandées, ça ne veut rien dire.

Maintenant, il y a parfois malentendu sur ce mot "synopsis". Les éditeurs (surtout nouveaux) s'en gargarisent et l'emploient à tort à la place de résumé. Moi je demandent toujours si c'est vraiment un synopsis (découpage façon scénario de film) qu'ils veulent, ce qui implique, pour s'en rapprocher, un minimum de 2 pages (et bien plus pour que ce soit un vrai "synopsis") ou si c'est un résumé (je ne parle pas d'un résumé 4è de couv ,mais d'un résumé au sens basique du terme : sans teasing, sans "marketing"). Il y a une sacrée différence de traitement entre les deux.
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1663
   Âge  :  102
   Localisation  :  Dans chacune des histoires que j'écris (je déménage beaucoup, donc... )
   Pensée du jour  :  Bof, bof...
   Date d'inscription  :  29/11/2017
    
                         
Plumerose  /  Tentatrice Alopécique


EMSI a écrit:
là c'est carrément la roulette russe, avec issue fatale pour le texte ! Terrifiée par les Synopsis - Page 3 692578

Trop ça !!!  Terrifiée par les Synopsis - Page 3 1f606  Terrifiée par les Synopsis - Page 3 1f606  Terrifiée par les Synopsis - Page 3 1f606 

CHIMERE : je trouve ta méthode super bien !!!  Terrifiée par les Synopsis - Page 3 1f44c 

Spoiler:
 
Lynkha
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  39
   Âge  :  47
   Date d'inscription  :  21/11/2021
    
                         
Lynkha  /  Petit chose


Le synopsis a également toujours été ma hantise : impossible de faire un travail propre avec des intrigues qui se recoupent entre plusieurs personnages, voire plusieurs trames temporelles.

Personnellement, ça m'intéresserait de savoir ce qu'un éditeur recherche lorsqu'il demande un synopsis : cela me permettrait de comprendre comment lui présenter l'histoire. Je suis personnellement persuadée qu'il est impossible de juger de la qualité d'une intrigue sur un synopsis ; pour moi, le travail sur l'intrigue se dévoile précisément dans les détails qui ne figureront pas dans ce document.

Si quelqu'un a un début de réponse à cette question, ça m'intéresse beaucoup !
https://www.wattpad.com/user/Lynkha3
 
Emsi
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  478
   Âge  :  69
   Localisation  :  Entre Bretagne et Sarthe
   Date d'inscription  :  16/02/2020
    
                         
Emsi  /  Pour qui sonne Lestat


Lynkha a écrit:
Si quelqu'un a un début de réponse à cette question, ça m'intéresse beaucoup !

Bonjour
Je ne prétends pas avoir de réponse absolue, mais comme je l'ai dit dans un message plus haut, je pense que pas mal d'éditeurs, surtout des nouveaux éditeurs, utilisent à tort le mot "synopsis" alors que ce qu'ils attendent est un bon vieux "résumé de texte".
Pour ma part, je leur pose directement la question, ce qui donne grosso modo :
"Donnez-vous au mot synopsis son sens premier de découpage quasiment scène par scène, incluant le final, ou souhaitez-vous lire un résumé du roman, plus étoffé qu'une 4è de couv mais moins technique qu'un vrai synopsis ?"

Jusqu'à présent, les réponses que j'ai reçues allaient plus dans le sens d'un résumé (certains me précisant même qu'ils ne souhaitaient pas que je dévoile la fin - alors qu'un synopsis la dévoile).

Bien sûr, quel que soit le sens que l'éditeur dit donner à ce mot, il convient de respecter l'espace demandé (1 ou 2 pages pour les vrais synopsis, ce qui déjà est impossible à tenir, ou les fameux "5000 caractères maximum" des formulaires, encore moins compatibles !!!!)
C'est pourquoi j'aime bien les éditeurs "à l'ancienne" qui font confiance à ta capacité à écrire un bon vieux "résumé de texte", et à le faire dans un sage espace (pour moi, 2 pages maximum)

Donc ma solution : demander à l'éditeur ce qu'il veut exactement. C'est aussi une façon de lui montrer que tu connais la différence entre ces éléments et que donc tu as une certaine expérience de l'écriture. Et ça, ça peut être rassurant pour lui car tu lui montres ainsi un certain professionnalisme, et tu lui montres aussi, en te renseignant sur ses attentes précises, que tu veux lui éviter une perte de temps (tu ne lui enverras pas ce dont il ne veut pas).


Dernière édition par Emsi le Lun 31 Jan 2022 - 8:05, édité 1 fois
 
Verowyn
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  295
   Âge  :  36
   Date d'inscription  :  20/01/2013
    
                         
Verowyn  /  Autostoppeur galactique


Emsi, tu veux peut-être dire 5000 caractères ? 5000 mots, c'est beaucoup plus que 2 pages Word, avec une mise en page classique. Wink
(Et 5000 caractères, ça fait environ 1000 mots, soit 2 ou 3 pages Word.)

Citation :
Personnellement, ça m'intéresserait de savoir ce qu'un éditeur recherche lorsqu'il demande un synopsis

Je suis pas la mieux placée pour répondre parce que nous, on demande juste un "court résumé", et on l'utilise pour se répartir les manuscrits selon nos goûts au sein du comité de lecture.

Mais, si je devais travailler avec un synopsis, voilà comment je ferais :
Je lirais le premier chapitre.
En quelques pages, je détermine si :
Cas 1 : C'est pas assez assez abouti (les techniques narratives sont mal maîtrisées, le style est plat, les enjeux sont mal posés, etc.)
Cas 2 : C'est pas mal, pourquoi pas...
Cas 3 : C'est génial, j'adore

Dans le Cas 1, c'est un refus. Dans le Cas 3, je suis happée par ma lecture et je la poursuis avec enthousiasme.
C'est donc dans le Cas 2 que je pourrais avoir recours au synopsis, pour vérifier si l'auteur sait où il va avec son intrigue, m'assurer qu'il ne va pas se perdre en route.

Honnêtement, je ne sais pas s'il y a des éditeurs qui émettent des refus sur la base seule du synopsis.
Pour moi, la décision devrait toujours être basée sur le manuscrit, tout le reste ne servant qu'à étayer cette décision.
Mais il y a peut-être des collègues qui éprouvent le besoin d'élaguer rapidement, suivant le nombre de textes qu'ils reçoivent, et qui se basent sur le synopsis ? (Pour moi, ce n'est pas efficace, parce que si on veut aller vite, on peut très bien établir un refus en 5 min sur la base des 2 premières pages du roman, en ayant une idée claire de la façon d'écrire de l'auteur, ce que ne donnera pas le synopsis, mais bon...)
 
Lilia
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  273
   Âge  :  31
   Localisation  :  Strasbourg
   Date d'inscription  :  31/01/2017
    
                         
Lilia  /  Autostoppeur galactique


Personnellement, mes potes me trouvent un peu folle parce que j'aime beaucoup les syno. Peut-être parce que je commence par un syno de travail d'une page avant de me lancer dans l'écriture, du coup écrire le syno final est plus simple ? Je ne sais pas. J'aime le travail de concision et mes ami.e.s auteur viennent parfois me voir pour que je corrige le syno.

Je m'arrange toujours pour que le syno tienne sur une ou deux pages entre 500 et 700 mots. Je prend en général mon temps pour bien expliquer la situation initiale, les personnages (maxi 3 ou 4 nommés à mon avis, au dessus, on perd le lecteur) et l'élément déclencheur. Je soigne aussi particulièrement mon dénouement.

Il ne me reste plus grand chose pour mes péripéties. Je me concentre sur le plus important et n'hésite pas à en passer sous silence d'autres. J'utilise parfois des phrases qui condensent comme "Après plusieurs aventures pendant lesquelles Machin Nommer deux ou trois points important, il retrouve finalement son frère dans une vente d'esclave. Ou alors, "Machin passe alors par plusieurs épreuves qui le font grandir sur tel ou tel point, même si son égoïsme continuent à causer des tords à ses proches".
En général, c'est la partie qui fait le plus mal à tout le monde.

Dans les syno que j'écris, je ne cherche pas à être exhaustive sur le déroulé de l'histoire, ce serait de toute façon peine perdue et enlèverait toute la saveur du livre. Je m'applique à montrer que mon tout est cohérent et que la fin répond bien aux promesses soulevées par mon début.

Je cherche aussi à mettre en évidence un fil rouge, un thème, quelque chose qui ressort de mon histoire. Je ne veux pas que mon syno soit une simple suite de péripéties, je veux qu'il montre de quoi va parler mon histoire. Et dans mes histoires J'ai ces fils rouges. Si je montre que le début est sous-tendu par un défaut, c'est ce défaut qui va mettre mis en avant tout le long du syno, si c'est un thème, je vais essayer de mettre en évidence ce thème, si c'est la relation entre certains individu, c'est aussi ça qui va ressortir.

Notons que je n'ai encore synopsié que des romans à maxi 2 voix et que des one-shot, ce qui est plus simple.

Ah et quelques conseils :
- Limiter les mots inventé et les noms de lieux au maximum. Pas la peine de préciser que ça se passe dans la république de Kiranka si on ne sort de toute façon jamais de ce royaume. Pour les mots inventés, préférez des mots génériques connus, quitte à perdre en précision.
- Ne parler d'un personnage, d'un lieu ou d'un objet particulier que s'il est mentionné plus tard dans le syno.

Voilà, je sais que c'est un exercice compliqué, et pas facile.
Je ne sais pas s'il y a des endroits prévus pour mais je suis dispo pour relire en cas de soucis, en MP ou lors d'atelier de correction si vous voulez.
 
hodobema
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1034
   Âge  :  25
   Date d'inscription  :  05/01/2021
    
                         
hodobema  /  Effleure du mal


Citation :
Honnêtement, je ne sais pas s'il y a des éditeurs qui émettent des refus sur la base seule du synopsis.
Perso j'en ai reçu ! Les ME en question disaient clairement que le synopsis ne les avait pas convaincu

Pour écrire un synopsis, j'utilise la technique des pitch/4eme de couv mais que je développe aka celle ci : "Protagoniste ; Incident déclencheur ; Objectif principal ; Objectif secondaire ; Obstacle ; Arène". Je la trouve utile pour rester concis et écrire moins d'une page (comme certaines ME le demandent)
 
Jedewyn
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1541
   Âge  :  27
   Localisation  :  Entre le Rohan et Malaz
   Date d'inscription  :  15/12/2016
    
                         
Jedewyn  /  Roland curieux


Ouaip, je confirme : il y a pas mal de ME qui refusent clairement à partir du synopsis. En général, quand tu pars en CL et que tu reçois une notification là-dessus, ça veut dire que tu as passé la "présélection" sur la base du synopsis. Je vois plusieurs ME qui pratiquent la chose. Et à mon avis, c'est pas une mauvaise chose non plus : ça permet aussi de voir si l'auteur est capable de condenser son propos et si la trame reste cohérente et intéressante. Même si, évidemment, ça ne se substitue pas forcément au manuscrit entier.

Beaucoup de bons points ont été soulignés en amont donc pas besoin de s'étendre dessus encore une fois. Mais je trouve intéressant de voir comment nos techniques et nos ressentis à tous sont différents vis-à-vis du synopsis.

Perso, ça ne me dérange pas d'en écrire parce que je fais souvent l'exercice mental de simplifier mes écrits dans mon esprit. J'adore analyser. Ca compte pour mes études autant que pour mon écriture. Donc en général, j'essaye de faire ressortir les points essentiels : worldbuilding, trame, personnages, arcs narratifs, chute.
Par contre, je fonctionne avec plusieurs synopsis pour chaque manuscrit : comme les ME ont toutes ou presque des exigences particulières, j'ai déjà composé des écrits-types - sous forme de lettre, sous forme de 4e de couv, avec pitch, avec ou sans dévoilement de la fin, etc. Inutile de dire que chaque manuscrit est accompagné d'un dossier long comme le bras Laughing
 
Chimère
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  554
   Âge  :  31
   Localisation  :  16
   Date d'inscription  :  15/07/2021
    
                         
Chimère  /  Gloire de son pair


Merci pour vos messages, c'est très intéressant.
Lilia, je vais peut-être te MP =)

De toute manière, j'en suis rapidement parvenue à la conclusion que le résumé/synopsis, c'est comme un plat du jour hebdomadaire ; une base inamovible, et la sauce que tu adaptes à chaque client.
Il ne faut pas se contenter d'une seule version et la balancer à toutes les ME, c'est comme les lettres de présentation.

J'ai un résumé de 4ème de couverture, un synopsis complet d'un peu moins d'une page, et un synopsis version longue de 5 pages, tous découlant d'une demande spécifique d'une ME. Evidemment, il m'arrive de réutiliser une même version pour plusieurs envois, si les conditions des ME sont similaires.
Il me reste encore un pitch à faire, puis un résumé des intrigues principales & un résumé des intrigues secondaires, découlant là aussi de demandes spécifiques. Une fois que j'aurais tout ça en stock, je serai rodée. Pour faire écho au thème principal du topic, j'admets que c'était effrayant et laborieux, et que se jeter à l'eau est donc salutaire au lieu de rester dans sa peur (je ne jette pas la pierre, c'est ce que j'ai fait jusqu'à ce que je me bouge).
 
   
    
                         
Contenu sponsorisé  /  


 

 Terrifiée par les Synopsis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Ressources :: Édition et Autopublication-