PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez
Aller à la page : 1, 2  Suivant
 

 Faire sa promotion sur Internet?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
Ancolie
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  240
   Âge  :  43
   Date d'inscription  :  28/02/2018
    
                         
Ancolie  /  Autostoppeur galactique


Bonjour,

Mon premier roman va paraître dans quelques mois aux éditions LIbre2Lire. J'ai à peine commencé la relecture du BAT que je me pose déjà la question de ma promotion... Je ne suis pour l'instant pas présente sur les réseaux sociaux, et je n'y connais pas grand chose.

Quelle stratégie vous semblerait la meilleure :
- animer un profil Facebook pour faire ma pub?
- animer une page Facebook ?
- un autre réseau social?
- une page- vitrine d'auteur (sans blog)
- ou faire un blog?

J'ai une préférence pour le blog, mais je me demande comment les gens tomberont dessus...

Une précision sur ce que j'aimerais faire : bien sûr me présenter et faire ma pub, mais aussi offrir d'autres contenus (critiques de livres, présentation d'oeuvres d'art ou de musées...). Celà vous parait-il pertinent?

(et accessoirement : celà sert-il vraiment à quelque chose?)
http://vanessalagarde.eklablog.com/
 
Tengaar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1778
   Âge  :  36
   Localisation  :  Antichambre de Louis XIV
   Pensée du jour  :  CI-GÎT TENGAAR QUI SUCCOMBA À UNE SURDOSE DE FANFICTION Elle ne l'a pas volé, on l'avait prévenue, déjà que la fantasy c'est pas de la littérature, alors la FF, bon... enfin, c'est triste quand même
   Date d'inscription  :  21/04/2017
    
                         
Tengaar  /  (de Dunkerque)


La plupart des spécialistes des réseaux sociaux te dirait que se créer une présence sur les réseaux sociaux quelques jours avant la sortie de ton livre c'est déjà trop tard. Qu'il aurait fallu te créer une communauté bien avant.

Ensuite sur la question de quel réseau et bien ça dépend de ton public : en gros, si c'est des jeunes, évite FB, ce n'est plus à la mode. Si c'est des trente-quarantenaire, oui FB peut être une bonne idée. En ce moment ce qui marche c'est Instagram même si mon cerveau n'a toujours pas compris comment poster des photos peut avoir un intérêt pour des écrivains mais soit.

L'intérêt d'une page personnelle est qu'elle reflète vraiment ta personnalité mais c'est difficile de faire quelque chose qui rende bien.

Le blog est une bonne idée si tu as quelque chose à dire.

Dans tous les cas, se bâtir une présence sur les réseaux demande du temps et de l'investissement personnel. Mais oui, si des gens passent sur ta page en cherchant un certain contenu, ils vont se rendre compte que tu écris, seront peut-être intéressés.
 
Ancolie
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  240
   Âge  :  43
   Date d'inscription  :  28/02/2018
    
                         
Ancolie  /  Autostoppeur galactique


Tengaar, merci pour ta réponse.
Je ne suis pas trop à l'aise avec les réseaux sociaux, et je ne vois pas trop comment me créer une communauté. Sur Facebook, j'ai l'impression que les posts ne sont pas vus. J'ai éliminé Instagram car la base est de faire de belles photos, et poster des photos de nounours tenant des livres ne m'intéresse pas trop... (et puis je ne cible pas particulièrement les jeunes.).

http://vanessalagarde.eklablog.com/
 
Maih'em
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  776
   Âge  :  36
   Localisation  :  Corrèze
   Pensée du jour  :  Ce dont on ne se souvient pas n'est jamais arrivé.
   Date d'inscription  :  05/12/2018
    
                         
Maih'em  /  Blanchisseur de campagnes


Insta reste la plateforme la plus en vogue, les autres ... Après les jolies photos, c'est pas obligé, tu peux faire des trucs naturels, familiales, ton vécu d'auteur (photo de salon, dédicace, réception de tes exemplaires, partager les story des autres booksta qui t'ont lu...).
Si tu veux te consacrer à Facebook, il va falloir entrer dans un max de groupe privé pour au final, y balancer ta pub, et c'est ça que moi je me refuse à faire.
Sinon, le reste, site web et blog, c'est un peu peanuts.
https://www.snag-fiction.com/ciel-sans-etoiles
 
VelvetRope
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  2044
   Âge  :  36
   Pensée du jour  :  Robert Frost a dit : "Deux routes s'offraient à moi. Et là, j'ai choisi celle où on n'allait pas."
   Date d'inscription  :  16/05/2017
    
                         
VelvetRope  /  Crime et boniment


Perso, j'essaye de jongler entre FB et Insta, qui sont les réseaux avec lesquels je me sens le plus à l'aise. Je ne suis pas une grosse consommatrice de réseaux sociaux, mais on n'a rien sans rien et une fois qu'on se fait la main ça n'est pas si terrible. J'ai créé les deux comptes dès la signature du contrat, soit un peu plus de deux mois avant la sortie du roman.

J'ai lié les deux comptes pour que ce que je publie sur Instagram soit envoyé automatiquement sur Facebook (à moins que j'en décide autrement), mais je n'envoie pas exactement les mêmes choses des deux côtés.
Facebook me sert à communiquer vraiment sur le bouquin. J'écris de longs messages, j'y inclue des liens vers le site de l'éditeur, ou mon blog, ou mon compte Insta ; je demande aux gens de faire tourner les publications, etc.

Avec Instagram, l'idée est davantage de créer une identité, faire en sorte que mon nom ne soit justement pas qu'un nom (je ne saurais pas dire si j'y arrive mais l'idée de départ est là). En deux mois, j'ai jonglé entre différents types de publications : des extraits courts du roman, écrits de ma main (que ce soit facilement reconnaissable) ; les portraits de mes personnages ; des photos de paysages qui m'inspirent pour écrire, ou de mes carnets d'écriture, ce genre de choses ; des images liées au roman, comme la couverture, ou encore la première interview ; j'utilise les story pour partager les musiques qui ont accompagné l'écriture du roman.
En gros, j'essaye de me "présenter" aux gens, de partager des choses pour qu'ils apprennent à me connaître.

Je comptais sur le blog pour échanger directement avec eux, mais je n'arrive pas à vraiment alimenter le truc. Les publications sont peu suivies, et même si je le dis dans chaque post, personne ne commente Razz

Bref, il faut se montrer pour qu'on se souvienne de nous, je crois. Histoire que le nom ou le titre rappelle au moins vaguement quelque chose quand le roman sort. Mais je débute, en vrai je ne sais pas si c'est vraiment ce qu'il faut faire.

Courage, en tout cas !
https://scriptavril.wixsite.com/monsite-1
 
TITAN
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  539
   Âge  :  122
   Localisation  :  Dans une grotte au sommet de l'Everest
   Pensée du jour  :  L'écriture est la peinture de la voix
   Date d'inscription  :  26/12/2015
    
                         
TITAN  /  Gloire de son pair


Alors, je ne suis pas du même avis que Tengaar, Facebook ce n'est pas que pour les vieux, c'est encore un réseau social plébiscité par les gens, les vieux et les jeunes. Pour avoir une communication efficace, il y a plusieurs règles à suivre (j'ai fais des études d'information-communication donc je m'y connais un peu) :

Concernant l'aspect "Présence" :

- Être présent partout : le mieux c'est d'avoir un compte sur les principaux réseaux sociaux (Facebook, Instagram, Twitter et pourquoi pas Linkedin = malgré son aspect "professionnel", il ne faut pas le négliger parce que là, tu as les professionnels du livre, les bibliothécaires, les libraires... et c'est intéressant d'avoir des contacts, comme ça ces relations peuvent déboucher sur de potentielles rencontres au sein des bibliothèques, salons...)

- Faire un blog/site : c'est incontournable, quand une personne tape dans le moteur de recherche ton nom, il peut tomber sur ton blog/site et les gens apprécient de visiter les sites des auteurs.

- Être actif : là-dessus, pas de doute, si tu as des comptes/blog mais que tu ne les mets pas à jour régulièrement, les gens vont finir par se désabonner. Il faut que tu fasses preuve de dynamisme, montrer que tu es quelqu'un d'actif, les gens aiment ça, le dynamisme. En plus c'est valorisant, ça montre que tu n'es pas quelqu'un de passif.

Sur l'aspect "Visuel/Contenu" :

- Avoir un visuel commun : je m'explique, sur chaque compte, il est fortement recommandé d'avoir un visuel commun, c'est-à-dire, par exemple, sur les photos de profil, il faut que ce soit les mêmes (pas une photo de ton chat sur FB, une photo de tes pieds en vacances sur Twitter, une photo de ton dernier rouleau de PQ sur Instagram). Comme ça les gens te reconnaissent immédiatement, n'ont pas de doute en tombant sur ton profil. Ah oui, encore une chose, ne change pas tes photos de profils toutes les semaines, garde la même au moins 1 an, voir 2 ans, de quoi rassembler une communauté.

- Avoir des contenus attractifs : sur les réseaux sociaux, quand tu veux faire un post, met obligatoirement une photo, une image, pour donner un aspect attractif, parce que si tu mets simplement un message genre "Mon roman sort demain en librairie", en petits caractères sur fond blanc, ça le fait pas. Tu peux faire des posts avec des photos de tes livres, des extraits, des photos de toi...

-  Varier les contenus : Il est important de varier, d'éviter la redondance. Ne publie pas que des photos de ton livre, essaye de varier en mettant des courtes vidéos, des selfies, des messages plus longs... Après, ce que tu peux faire, mais ce n'est pas obligatoire, c'est discuter de l'actualité, des évènements qui se passent dans le monde, de donner ton avis. Après c'est plus délicat, évite tout de même de donner ton avis sur la réforme des retraites par exemple mais tu peux parler du climat, des inégalités, promouvoir des évènements en faveur des maladies/handicaps... Ce n'est qu'une option, ce n'est pas obligatoire.

Sur l'aspect "Relation" :

- Chouchouter ta communauté : Quand, par exemple, une personne te contacte par messagerie pour te demander quand est la date de la sortie de ton livre, et même si tu as fait 250 posts sur la date en question et que ça te fait chier de répondre, répond quand même. Chaque personne est un acheteur potentiel, mais aussi un diffuseur potentiel (au sens où il en parlera dans ton entourage). Si tu ne réponds pas, tu te feras passer pour quelqu'un de méprisant.  

De même pour les commentaires dans tes posts, si y a 250 personnes qui te disent la même chose, genre "ton livre est trop beau", tu leur réponds : "merci", même si ce n'est qu'un simple merci avec un petit smiley, ça leur fera plaisir (pas besoin de faire des réponses de 500 mots pour chaque commentaire).

- Lier tes différents comptes : il est important de mettre sur chaque compte des liens renvoyant, ou simplement les coordonnées de tes autres comptes, comme ça ceux qui sont intéressés s'abonneront aux autres comptes. Et aussi il est tout à fait pertinent de faire des posts régulièrement, genre tous les 5-6 mois, pour faire connaître aux gens ta présence sur les réseaux sociaux (type de post : "Je ne suis pas uniquement sur Facebook, vous pouvez me rejoindre sur Twitter : Pseudo, Instagram : Pseudo, Linkedin : Instagram ou sur mon blog : adresse URL)

Surtout, une excellente communication, c'est une communication ACTIVE !

Voilà, j'ai essayé de donner au maximum des informations, il est très probable que j'en ai oublié, mais si tu as des questions, n'hésite pas, ici (ou en mp si tu as des questions plus personnelles).
 
Guanaco
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  380
   Âge  :  53
   Date d'inscription  :  28/04/2018
    
                         
Guanaco  /  Tapage au bout de la nuit


Très bien TITAN pour ce super résumé. J'ajouterai simplement que tout ceci prend beaucoup de temps, il faut parfois forcer sa nature (sans s'oublier quand même). On finit par se prendre au jeu et on a du mal à quitter Facebook par exemple, parce qu'on va voir une page puis une autre, c'est trop chronophage.

Je suis aussi sur Instagram, mais comme TENGAAR, mon cerveau n'a pas bien compris l'intérêt. Et je ne mets pas de jolies photos ou de jolis visuels car je ne suis pas très douée pour ça et ce n'est pas ce qui est primordial pour moi.

Et puis parfois, on rencontre des gens virtuellement sur Facebook et on finit par les rencontrer en vrai (IRL, voilà un terme que je ne connaissais pas il y a quelque temps) lors d'un salon par exemple.
http://marie-meyel.fr/
 
Anna Labrousse
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  467
   Âge  :  60
   Pensée du jour  :  Vous êtes vivant, alors vivez !
   Date d'inscription  :  30/04/2019
    
                         
Anna Labrousse  /  Pour qui sonne Lestat


Bonjour,
Je crois que Titan a bien résumé la question.
Mon premier roman est sorti le 2 octobre, j'ai réactivé mes réseaux en ouvrant un blog qui lui est dédié. J'avais tenu un blog pendant plus de dix ans, je ne partais donc pas de rien. J'ai rendu public un compte Twitter que j'alimentais uniquement pour mes proches au moment où j'écrivais ce roman. J'ai supprimé les tweets trop personnels et j'ai mis l'accent sur des contenus liés aux livres, à la littérature et à la culture en général.
Cela permet aussi d'échanger avec des chroniqueurs, de suivre des personnes qui s'intéressent aux mêmes thématiques que les tiennes.
Ceci prend du temps. Offrir un contenu demande de l'énergie. Je pense que cela alimente quand même bien le bouche à oreille, et si on te cherche en tapant ton nom, on tombe sur toi !
C'est un travail de longue haleine qui se construit au fur et à mesure... Et par-dessus tout, il faut avoir ENVIE de le faire. Si on le voit comme une obligation, il n'en sort rien de bon.

En tout cas, félicitations pour la sortie de ton roman, j'espère qu'il connaîtra un beau parcours !
http://sylvielassalle.fr
 
fleur-de-lyss
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  796
   Âge  :  25
   Date d'inscription  :  11/07/2013
    
                         
fleur-de-lyss  /  Blanchisseur de campagnes


Citation :
Alors, je ne suis pas du même avis que Tengaar, Facebook ce n'est pas que pour les vieux, c'est encore un réseau social plébiscité par les gens, les vieux et les jeunes.
"Facebook, c'est pour les parents et les grands-parents", c'est ce que disent mes jeunes Wink Pour les gens dans la vingtaine, ça se discute, mais les ados boudent Facebook (je suis en contact avec les jeunes toute la journée, ils ont mis des mois à savoir que j'avais écrit un livre parce qu'ils me cherchaient sur Instagram et que je n'y suis pas. Ils ont fini par faire une recherche google et tombé dessus, mais ils n'ont toujours pas trouvé mon compte Facebook, puisqu'eux n'y sont pas).
Les jeunes sont encore sur Snapchat et suivent certaines célébrités comme ça. Mais bon, on parle d'une tranche de la population réduite, même si elle est attractive. Les 12-18 sont d'assez bons lecteurs, mais ils sont très spécifiques dans leur goût.
 
Ancolie
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  240
   Âge  :  43
   Date d'inscription  :  28/02/2018
    
                         
Ancolie  /  Autostoppeur galactique


Merci à tous pour vos réponses! Du coup, je vais regarder aussi comment fonctionne Instagram. (ce serait plutôt pour y poster la même chose que sur Facebook, je ne voudrais pas faire de contenu spécifique, celà me prendrait vraiment trop de temps! ).
Je suppose que dès qu'on commence à avoir quelques personnes qui interagissent avec nous, tout ce travail devient gratifiant, mais en attendant, cela ressemble plutôt à une énorme montagne à gravir!

(Edit : ) Guanaco, Anna-Labrousse, j'ai été voir vos sites qui sont dans votre signature. Effectivement, ils créent tout de suite une proximité avec le lecteur. Bravo pour votre travail!
http://vanessalagarde.eklablog.com/
 
AWW
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  152
   Âge  :  52
   Localisation  :  Paris
   Date d'inscription  :  03/09/2019
    
                         
AWW  /  Tycho l'homoncule


bonjour,
ce post est des plus intéressants et je me rends compte qu'écrire un livre est finalement simple... mais par contre le vendre ou en faire la publicité (ça ce n'est qu'un produit) est des plus compliqué même s'il faut multiplier les canaux de communication et unifier le discours.

Personnellement, j'ai créé un site (genre blog) et quel que soit le réseau social je renvoi vers le site central. Ça ne marche pas pour l'instant car je n'ai pas suffisamment d'ami sur FB (moins de 50) et aucun abonné. Même s'il y a des visites, elles ne se produisent que lorsque je fait le buzz, puis ça retombe. Donc la permanence est la clé... mais je ne peux pas passer tout mon temps là-dessus.
http://alexandrerogerauteur.wordpress.com
 
Ancolie
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  240
   Âge  :  43
   Date d'inscription  :  28/02/2018
    
                         
Ancolie  /  Autostoppeur galactique


Oui, la promotion est essentielle, mais je me demande bien qui irait consulter mes différents comptes… Je ne prévois pas de passer trop de temps sur les réseaux sociaux, et pourtant l'investissement semble être la clé de tout.
Je cherche encore comment apprivoiser Facebook (je ne parle même pas d'Instagram, je dois avoir un vieux compte dont j'ai perdu le mot de passe…) : il semble plutôt facile d'être "amis" avec des gens que je n'ai jamais vus, et qui s'intéressent de près ou de loin à la lecture/écriture, mais le peu de posts que j'y ai faits semblent n'avoir aucune visibilité.
(d'ailleurs, sur Facebook, vous utilisez votre profil personnel, ou une page d'auteur?)

Le site central paraît incontournable, je crois que je vais me concentrer dessus, et voir à l'usage si ce sera un blog mis à jour régulièrement, ou juste un site de présentation.

http://vanessalagarde.eklablog.com/
 
Maih'em
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  776
   Âge  :  36
   Localisation  :  Corrèze
   Pensée du jour  :  Ce dont on ne se souvient pas n'est jamais arrivé.
   Date d'inscription  :  05/12/2018
    
                         
Maih'em  /  Blanchisseur de campagnes


Page auteur sauf si tu n'as aucune intention d'utiliser ta page personnelle. Et puis même, page auteur, ça fait plus sérieux.
https://www.snag-fiction.com/ciel-sans-etoiles
 
Tengaar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1778
   Âge  :  36
   Localisation  :  Antichambre de Louis XIV
   Pensée du jour  :  CI-GÎT TENGAAR QUI SUCCOMBA À UNE SURDOSE DE FANFICTION Elle ne l'a pas volé, on l'avait prévenue, déjà que la fantasy c'est pas de la littérature, alors la FF, bon... enfin, c'est triste quand même
   Date d'inscription  :  21/04/2017
    
                         
Tengaar  /  (de Dunkerque)


Sur FB surtout ne pas utiliser de page perso mais une page auteur qu'il faut alimenter au moins deux à trois fois par semaine en contenus relatif à l'écriture ou aux thèmes développés dans vos romans ou vos sources d'inspiration ou de chatons mignons.
 
nuit2chine
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1025
   Âge  :  48
   Pensée du jour  :  achemeneu
   Date d'inscription  :  09/03/2019
    
                         
nuit2chine  /  Effleure du mal


Bonjour Ancolie

Sur FB, il existe un tas de groupes spécialisé en lecture/littérature. Nous y discutons des livres lus ou écrits par les participants. Si tu le souhaites, je t'y invite, rien ne t'oblige à accepter, mais il est vrai que parler de ce que l'on fait à des gens potentiellement intéressés peut t'être bénéfique pour ta promo.

Bonne journée.
 

 Faire sa promotion sur Internet?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Atelier :: Édition et Autopublication-