PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -50%
-50% Nike Jordan Air 200E
Voir le deal
67.47 €

Partagez
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 

 [Avis ME] Sudarenes Editions

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
Enirtourenef
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  2319
   Âge  :  26
   Pensée du jour  :  "Chaque occasion est la meilleure"
   Date d'inscription  :  02/09/2015
    
                         
Enirtourenef  /  Guère épais


Peut-être tout simplement qu'ils ont racheté cette maison !
 
BoiséeNoire
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  2140
   Âge  :  21
   Localisation  :  Québec
   Date d'inscription  :  22/02/2020
    
                         
BoiséeNoire  /  Crime et boniment


Perso, je ne serais pas surprise qu'ils publient sans lire...

Après tout, si vous relisez les pages précédentes, vous tomberez sur ma propre expérience avec cette ME. On m'avait bien proposé un contrat à compte d'auteur caché (la ME ne l'avait jamais dit, je l'ai découvert en lisant les petits caractères du contrat) et la ME n'avait lu aucun de mes romans, se contentant de me dire "choisissez celui dont vous penserez qu'il se vendra le mieux"...

Pourquoi auraient-ils changés leurs pratiques maintenant ?
 
Aelnen
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  118
   Âge  :  39
   Date d'inscription  :  06/11/2020
    
                         
Aelnen  /  Barge de Radetzky


Je ne pense pas qu'ils ont racheté la ME vu la plupart des auteurs concernés n'ont pas retrouvé de contrat. ou en tout cas, l'exemple cité c'est le seul repris par Sudarenes.
 
lili-orionis
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  692
   Âge  :  30
   Date d'inscription  :  08/03/2019
    
                         
lili-orionis  /  Hé ! Makarénine


L'explication est toute simple : l'auteure en question avait déjà publié chez Sudarènes auparavant et souhaitait tenter une autre maison. Le manuscrit a été accepté ailleurs, corrigé et finalement, la maison a fermé. L'auteure a récupéré ses droits puis a proposé son manuscrit à sa maison d'origine qui l'a accepté. Tout s'est ensuite enchaîné et finalement, sa date de publication annoncée n'a pas beaucoup différé de la publication initiale.
 
BoiséeNoire
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  2140
   Âge  :  21
   Localisation  :  Québec
   Date d'inscription  :  22/02/2020
    
                         
BoiséeNoire  /  Crime et boniment


Dans tous les cas, la réputation de Sudarène boite de la patte et je pense qu'un miracle ne pourrait pas rattraper ça... surtout qu'on a appris que Publilivres était à eux (voir le topic dédié à Publilivres directement) il y a peu... Il faut croire que les vieilles habitudes de compte d'auteur ont la vie dure...

Pour moi, cette ME, c'est next direct.

Donc, AELNEN, avant d'envoyer un autre manuscrit chez-eux, je te conseille vraiment de lire les différents avis (fort peu flatteurs) qui ont été déposés sur le forum sur cette ME...
 
Enirtourenef
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  2319
   Âge  :  26
   Pensée du jour  :  "Chaque occasion est la meilleure"
   Date d'inscription  :  02/09/2015
    
                         
Enirtourenef  /  Guère épais


Un miracle peut-être pas, mais le temps sans doute ! Le problème avec les réputations c'est qu'elles se font très vite mais ont beaucoup de mal à se défaire, surtout dans des petits mondes où "tout le monde se connaît" (littérature, journalisme, cinéma...). D'autant qu'on fait toujours plus confiance à des gens que l'on croit connaître ou en tout cas avec qui on a un lien de confiance (amis, proches, membres de forum sur qui on s'est fait une idée positive, etc.) que quelqu'un d'autre (par exemple si 100 avis sur internet sur un livre vous disent qu'il est super, mais que votre meilleur ami vous dit qu'il a détesté et que ça vaut pas le coup, c'est lui que vous allez croire en priorité).
Et si en plus la maison floute elle-même son image en faisant à côté du compte d'auteur, ça rend les choses encore plus difficiles pour redresser la réputation.
 
Julianne
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  480
   Âge  :  25
   Date d'inscription  :  11/08/2014
    
                         
Julianne  /  Pour qui sonne Lestat


Je n'ai pas vraiment d'avis sur cette ME, mais pour mon roman refusé chez eux, j'ai eu droit à " Nous pouvons quand même vous publier en numérique chez Publilivre " Neutral
 
Enirtourenef
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  2319
   Âge  :  26
   Pensée du jour  :  "Chaque occasion est la meilleure"
   Date d'inscription  :  02/09/2015
    
                         
Enirtourenef  /  Guère épais


Aïe.
À la limite, que la même entreprise ait du compte d'auteur et du compte d'éditeur, c'est pas gênant (je veux dire, le média Brut. c'est le même proprio qu'une boîte de com' et pourtant les journalistes et les communicants se détestent et se présentent souvent comme l'antithèse l'un de l'autre) mais s'ils mélangent tout, ça floute encore plus leur image !
Défaire une image c'est déjà suffisamment compliqué comme ça (y a des gens spécialisés dans la e-réputation, c'est un truc sérieux !) et on n'a pas forcément les financements pour le faire (communicants compétents pour redresser la barre, spécialistes en réputation numérique etc.) donc si en plus par-dessus ça les mecs qui répondent aux envois de manuscrits brouillent les pistes ils s'enfoncent eux-mêmes !
Soit que leur situation économique est pas top et donc ils veulent profiter du compte d'auteur pour remonter la barre, soit que c'est une grossière erreur de communication (et ça peut leur coûter très cher, parce qu'on voit bien ici que du coup des primo-écrivains vont se tâter à envoyer leur manuscrit, voire y renoncer (perso, ça me donne pas très envie d'y envoyer le mien) et du coup ils passent peut-être à côté de trésors qui leur ferait gagner de l'argent). Au mieux, tout mélanger est une maladresse ; au pire, c'est une faute professionnelle (un journaliste ira jamais vous dire qu'il fait de la communication, et un chargé de com'/rédacteur digne de ce nom n'ira jamais se prétendre journaliste : chacun chez soi).
 
Mokkimy
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  5446
   Âge  :  122
   Pensée du jour  :  Déifier des prunes.
   Date d'inscription  :  12/12/2006
    
                         
Mokkimy  /  Maîtrise en tropes


Après, j'ai l'impression que de plus en plus de grands noms de l'édition renvoient vers du compte d'auteur quand ils ne sont pas intéressés. En dernier lieu et sauf erreur, le Cherche-Midi.

Je ne sais pas trop quoi en penser, du coup.
https://lamonstrotheque.home.blog/
 
Enirtourenef
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  2319
   Âge  :  26
   Pensée du jour  :  "Chaque occasion est la meilleure"
   Date d'inscription  :  02/09/2015
    
                         
Enirtourenef  /  Guère épais


Ben... vu que l'édition est un peu tendue en ce moment, c'est peut-être un moyen de se faire de l'argent. Ou alors de partir du principe que la majorité des gens qui envoient des manuscrits savent pas trop la différence entre tout ça, sont justes contents de se voir proposer autre chose au lieu d'une fin de non recevoir ? Du coup ils considèreraient ça comme entrant dans les Relations Publiques ? C'est possible aussi... Mais je trouve ça quand même un peu curieux de mélanger deux branches radicalement différentes.
 
Aelnen
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  118
   Âge  :  39
   Date d'inscription  :  06/11/2020
    
                         
Aelnen  /  Barge de Radetzky


@Boiseenoire non je ne compte pas leur envoyer ;-) j'avais aussi eu de très très nombreux avis négatifs par ailleurs à leur sujet. Et si je liste tout... hum non, je passe mon tour ;-)
 
Deborah Lefèvre
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  24
   Âge  :  33
   Date d'inscription  :  24/07/2020
    
                         
Deborah Lefèvre  /  Homme invisible


lili-orionis a écrit:
L'explication est toute simple : l'auteure en question avait déjà publié chez Sudarènes auparavant et souhaitait tenter une autre maison. Le manuscrit a été accepté ailleurs, corrigé et finalement, la maison a fermé. L'auteure a récupéré ses droits puis a proposé son manuscrit à sa maison d'origine qui l'a accepté. Tout s'est ensuite enchaîné et finalement, sa date de publication annoncée n'a pas beaucoup différé de la publication initiale.

Je me permets de rectifier : en fait, il y avait soi-disant, une "clause de préférence".
Donc, Sudarènes a récupéré le manuscrit et l'a publié. L'autre ME a fermé quelques semaines plus tard.
Voilà, c'est pas aussi simple que ça en fait...
 
Hantaro
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  18
   Âge  :  32
   Date d'inscription  :  10/04/2020
    
                         
Hantaro  /  Homme invisible


Bien le bonjour,

Je viens de faire le tour des différents topics sur cette ME, suite à une proposition contractuelle de sa part.

Je dois avouer que certains avis font froid dans le dos, mais le contrat que j'ai reçu est bien à compte d'éditeur.

J'espère qu'ils ont bel et bien changé comme disent certains auteurs.
 
BoiséeNoire
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  2140
   Âge  :  21
   Localisation  :  Québec
   Date d'inscription  :  22/02/2020
    
                         
BoiséeNoire  /  Crime et boniment


Moi, je suis restée marquée par mon expérience très négative (que tu as sans doute pu lire quelque part sur un ou l'autre des topics Sudarènes) et cette ME est bien au chaud sur ma liste noire.

Si j'étais toi, j'attendrais de voir si j'aurais pas de meilleures propositions ailleurs de ME qui ont des réputations moins... sulfureuses.

Signer un contrat à tout prix n'importe où juste parce qu'on a reçu un "oui" d'une structure à compte d'éditeur, très peu pour moi. Lollipop aussi était à compte d'éditeur... et quel carnage ce fut pour tous les auteurs !
 
Kabee Grey
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  12
   Âge  :  51
   Date d'inscription  :  03/01/2020
    
                         
Kabee Grey  /  Homme invisible


Coucou tout le monde !

Je sais que ce sujet date d'il y a presque 4 ans, mais je voudrais partager mon expérience toute récente en tant que lectrice.
J'ai été contactée par un auteur pour faire le service presse des deux premiers tomes de sa saga publiés chez Sudarènes.

J'ai été stupéfaite de découvrir une avalanche de fautes d'orthographe, de conjugaison, de syntaxe. L'auteur en question savait pour ce problème éditorial. Nous en avons longuement discuté. Lorsqu'il m'a proposé de lire la suite, il était tout heureux de me dire que cette fois-ci, je devais trouver moins de coquilles. Et moi, désolée de lu apprendre que son roman en était encore truffé. Sans compter le tiers de l'histoire qui aurait été à revoir avec un travail éditorial sérieux, cela lui aurait évité de raconter la même chose sur plus de 300 pages.

La couverture posait également problème sur le premier tome. Elle ne correspondait en rien à son histoire.

A contrario, il est vrai qu'il participe à de gros salons grâce à cette ME.

C'est donc un fonctionnement bien curieux. Si certains trouvent chaussure à leur pied, ma foi... Cela dit, personnellement, je fuirais cette maison d'édition.
https://www.instagram.com/kabeegrey_auteure/
 
   
    
                         
Contenu sponsorisé  /  


 

 [Avis ME] Sudarenes Editions

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 7 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Ressources :: Édition et Autopublication :: Maisons d'Édition-