PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment :
Cartes Pokémon : la prochaine extension ...
Voir le deal

Partagez
Aller à la page : Précédent  1 ... 11 ... 18, 19, 20, 21, 22, 23  Suivant
 

 Vos proches savent-ils que vous écrivez ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  106
   Âge  :  22
   Localisation  :  En train d'hiberner
   Date d'inscription  :  06/11/2019
    
                         
mysata  /  Barge de Radetzky


MaxenceSardane :
Ouff j'ai eu peur ! Je pensais que c'était quelqu'un qui menaçait de se faire passer pour celui qui avait écrit ton livre et de le proposer à des maisons d'éditions lool
 
MaxenceSardane
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  954
   Âge  :  40
   Localisation  :  Dans les montagnes noires.
   Date d'inscription  :  25/02/2021
    
                         
MaxenceSardane  /  Bile au trésor


Bon, je pense que nous ne sommes pas les seuls sur ce forum à écrire et lire pour s'évader du monde réel... et il doit bien y avoir d'autres cancers !
https://danslesmontagnesnoires.wordpress.com
 
Profsamedi
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  3130
   Âge  :  75
   Localisation  :  Paris
   Pensée du jour  :   "Là où l'on brûle des livres, on finit aussi par brûler des hommes." Heinrich Heine (écrivain allemand du XIXᵉ siècle)
   Date d'inscription  :  27/01/2020
    
                         
Profsamedi  /  Didon de la farce


Certes. C’était une plaisanterie innocente autour du fait que la littérature blanche prédominait !
Désolé. Embarassed
En toute amicale estime, Philippe.
 
MaxenceSardane
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  954
   Âge  :  40
   Localisation  :  Dans les montagnes noires.
   Date d'inscription  :  25/02/2021
    
                         
MaxenceSardane  /  Bile au trésor


Y a pas de mal Smile
Mais je suis bien d'accord avec toi.
https://danslesmontagnesnoires.wordpress.com
 
CC33
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  86
   Âge  :  43
   Date d'inscription  :  09/03/2021
    
                         
CC33  /  Pippin le Bref


Quel bon sujet !

Pour ma part cela fait 3 ans que j’écris et personne, mais absolument personne n'est au courant. Je ne sais pas pourquoi je n'en parle pas autour de moi. Je suis comme bloqué/tétanisé à l'idée d'en parler. Mais cela ne me le fait qu'avec les personnes que je connais. Ce n'est pas un roman autobiographique, mais j'ai dû mettre beaucoup de moi. Forcément.
J'ai fini un manuscrit il y a 3 mois que j'ai fait lire à 6 Bêtas lecteurs/rices que je ne connaissais pas. ça fait du bien de ne plus être seul avec son histoire!
J'attends de voir si mon manuscrit peut intéresser des maisons d'éditions. Si j'ai la chance que ce soit le cas, je pourrais difficilement me cacher ad vitam aeternam
Si personne ne veut de mon manuscrit je ne sais pas encore ce que j'en ferai.
 
jihel
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  1652
   Âge  :  65
   Localisation  :  PERPIGNAN
   Pensée du jour  :  Le rêve t'offre des réalités que la réalité n'aurait jamais rêvé t'offrir
   Date d'inscription  :  08/09/2020
    
                         
jihel  /  Fiancée roide


J'écris depuis 2017 et depuis le début je partage avec mes proches dont quelques uns ont été un grand soutien, notamment quand je doute... euh... tout le temps quoi !
A dire vrai certains ont enregistré le fait sans s'y intéresser.
D'autres m'ont soutenu.
Personne n'a ironisé.
Donc ça m'a plutôt fait du bien.

Concernant le côté "mise à nu", je mets un peu de moi dans un grand nombre de personnages mais encore faut-il savoir lesquels ahah.
Et si mes amis le devinent c'est qu'ils me connaissent suffisamment pour ne pas avoir besoin de lire mes confidences.
Par contre j'ai voulu me lancer dans un écrit très personnel qui mettait en scène dans des moments vécus des personnes de mon entourage et j'ai renoncé. J'avais l"impression de violer leur intimité et, pour le coup, de dévoiler des ressentis ponctuels dont ils n'avaient peut-être pas eu conscience.

Mais au final, quand je vois des yeux s'embuer ou un sourire se dessiner quand un de mes proches, par ex, écoute une chanson que je viens de terminer, eh bien, je me dis que je lui offre quelque chose de plus précieux qu'un cadeau acheté dans un commerce. Un bout de moi et la confiance de le lui offrir.
Alors même si je ne devais jamais être publié (ce qui n'est d'ailleurs pas totalement mon Graal) je continuerais à écrire...

Smile
 
MarieHeinos
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  42
   Âge  :  32
   Date d'inscription  :  02/04/2021
    
                         
MarieHeinos  /  Petit chose


Bonjour et merci pour cette question.
J'ai écrit pendant plus d'un an avant de faire lire mes mots. J'ai une nature solitaire. Le soutien de ceux qui m'aiment m'a longtemps paru inutile dans ma démarche d'écriture. Le plus dur a été de confier mon récit à un premier lecteur. Je refusais en quelque sorte d'offrir mes personnages à son jugement. Puis, je me suis habituée à être lue. Ceux qui me connaissent voient des parts de moi dans chacun de mes personnages. Certains d'entre eux sont devenus des sujets récurrents dans nos conversations, font désormais partie de mes amitiés. Je pense que chaque auteur est différent sur ce point.
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1301
   Âge  :  44
   Date d'inscription  :  25/05/2020
    
                         
Scarlet Dream  /  Tentatrice chauve


Ce soir j'ai dit à mes parents qu'une ME m'avait permis de corriger mon texte avant de leur soumettre une deuxième fois. J'ai expliqué le contexte. Réponse : c'est la loterie. Bon ils n'ont pas tort. Avec toutes les cases à cocher, faut vraiment avoir un sacré bol (en plus du travail, bien sûr). Mais vous croyez qu'ils m'auraient encouragée, qu'ils auraient dit que cette nouvelle occasion était une chance et "saisis la, fonce, on est avec toi, ne lâche rien !".

Ben non. Décidément, à leur attitude, je sens bien qu'ils s'en fichent pas mal. Mon rêve d'être éditée un jour ne se réaliserait jamais qu'ils n'en auraient rien à cirer. Je pense même fortement qu'ils s'attendent à ce que je n'ai que des refus, que jamais ça ne marchera.

Quand vos proches ne vous soutiennent pas dans vos rêves, vos aspirations, comment voulez vous avoir confiance en vous ?

Pour eux, c'est juste un passe temps. Ils ne mesurent pas du tout à quel point ça me tient à cœur. Ça me donne l'impression qu'ils ne connaissent pas aussi bien qu'ils se l'imaginent. Ce sont mes parents, ils m'ont faite et pensent donc tout savoir de moi... Mais s'ils savaient...

Zut, un peu de soutien (je ne demande pas non plus des groupies), c'est trop demandé ?

J'ai compris, pas la peine de compter sur eux pour ça.
 
Hirondelle
   
    Autre / Ne pas divulguer
   Nombre de messages  :  8
   Âge  :  29
   Date d'inscription  :  30/04/2021
    
                         
Hirondelle  /  Magicien d'Oz


Mes parents sont issus d'un milieu très modeste donc ils savent que j'écris mais cela est lointain pour eux et l'idée qu'un jour mon nom soit écrit sur la couverture d'un livre leur parait très irréelle et indigne d'intérêt vu que cela ne paye pas assez.
 
jihel
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  1652
   Âge  :  65
   Localisation  :  PERPIGNAN
   Pensée du jour  :  Le rêve t'offre des réalités que la réalité n'aurait jamais rêvé t'offrir
   Date d'inscription  :  08/09/2020
    
                         
jihel  /  Fiancée roide


Hello !

Je te confirme Scarlet. J'ai des super potes qui s'intéressent à moi, ont été présents dans des moments difficiles mais qui, quand on parle de mes projets, mes envies d'écriture, y accordent un intérêt distrait.
C'est également le cas de beaucoup de monde avec lesquels j'évoque le sujet dans une conversation.
Je ne te connais pas ni tes parents, mais il est probable que, comme le dit Hirondelle, ce soit juste une distance par rapport à l'écriture elle même, pas par rapport à toi. Je pense que beaucoup d'artistes ont connu la même chose quand ils dessinent, peignent, composent...
Beaucoup de personnes ne voient pas ces activités comme des passions mais, comme tu le dis toi-même, comme des passe-temps.
Donc ne leur en veux pas et ne sois pas déçue.
Partage ta passion ici Wink
 
Tengaar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  2762
   Âge  :  40
   Localisation  :  Antichambre de Louis XIV
   Pensée du jour  :  CI-GÎT TENGAAR QUI SUCCOMBA À UNE SURDOSE DE FANFICTION Elle ne l'a pas volé, on l'avait prévenue, déjà que la fantasy c'est pas de la littérature, alors la FF, bon... enfin, c'est triste quand même
   Date d'inscription  :  21/04/2017
    
                         
Tengaar  /  (de Dunkerque)


Scarlet Dream a écrit:
Ce soir j'ai dit à mes parents qu'une ME m'avait permis de corriger mon texte avant de leur soumettre une deuxième fois. J'ai expliqué le contexte. Réponse : c'est la loterie. Bon ils n'ont pas tort. Avec toutes les cases à cocher, faut vraiment avoir un sacré bol (en plus du travail, bien sûr). Mais vous croyez qu'ils m'auraient encouragée, qu'ils auraient dit que cette nouvelle occasion était une chance et "saisis la, fonce, on est avec toi, ne lâche rien !".

Mes parents ne m'ont jamais dit "saisis la, fonce, on est avec toi, ne lâche rien !"
C'est peut-être une question de génération mais les miens n'étaient vraiment pas dans la mouvance "renforcement positif" vis-à-vis de leurs enfants Laughing
Un jour, ils m'ont dit "tu travailles pour toi, tu es responsable de tes succès et de tes échecs" (voilà ça c'était mes encouragements pour passer mon bac XD).
Je ne sais pas s'il y a beaucoup de parents comme on en voit dans les sitcoms US à passer leur temps à encourager les gamins, à leur dire qu'ils sont fiers d'eux, qu'ils les aiment et patati et patata. Peut-être les nouvelles générations de parents ?
 
Profsamedi
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  3130
   Âge  :  75
   Localisation  :  Paris
   Pensée du jour  :   "Là où l'on brûle des livres, on finit aussi par brûler des hommes." Heinrich Heine (écrivain allemand du XIXᵉ siècle)
   Date d'inscription  :  27/01/2020
    
                         
Profsamedi  /  Didon de la farce


Tengaar a écrit:
.../...
Je ne sais pas s'il y a beaucoup de parents comme on en voit dans les sitcoms US à passer leur temps à encourager les gamins, à leur dire qu'ils sont fiers d'eux, qu'ils les aiment et patati et patata. Peut-être les nouvelles générations de parents ?

Je ne connais pas les sitcoms US, je ne suis pas de la nouvelle génération de parents, mais j'ai une fille qui va passer son bac l'année prochaine, et oui, je n'arrête pas, comme sa mère, de passer mon temps à l'encourager, à lui dire qu'on est fier d'elle, qu'on l'aime et patati et patata, parce qu'elle le mérite. Et que si ce ne sont pas ses parents qui le font, personne d'autre ne le fera, et que c'est notre rôle.
Et on est bien récompensé, car elle est vraiment bien das sa tête et bien dans sa peau avec d'excellents résultats. Et oui, nous en sommes très fiers. Wink  
Je suis triste que d'autres parents n'aient pas compris ça. Ça veut dire qu'on a fait mai 68 pour rien quoi...
 
artiste-en-herbe
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  10
   Âge  :  23
   Date d'inscription  :  17/11/2020
    
                         
artiste-en-herbe  /  Homme invisible


Tengaar a écrit:
Scarlet Dream a écrit:
Ce soir j'ai dit à mes parents qu'une ME m'avait permis de corriger mon texte avant de leur soumettre une deuxième fois. J'ai expliqué le contexte. Réponse : c'est la loterie. Bon ils n'ont pas tort. Avec toutes les cases à cocher, faut vraiment avoir un sacré bol (en plus du travail, bien sûr). Mais vous croyez qu'ils m'auraient encouragée, qu'ils auraient dit que cette nouvelle occasion était une chance et "saisis la, fonce, on est avec toi, ne lâche rien !".

Mes parents ne m'ont jamais dit  "saisis la, fonce, on est avec toi, ne lâche rien !"
C'est peut-être une question de génération mais les miens n'étaient vraiment pas dans la mouvance "renforcement positif" vis-à-vis de leurs enfants Laughing
Un jour, ils m'ont dit "tu travailles pour toi, tu es responsable de tes succès et de tes échecs" (voilà ça c'était mes encouragements pour passer mon bac XD).
Je ne sais pas s'il y a beaucoup de parents comme on en voit dans les sitcoms US à passer leur temps à encourager les gamins, à leur dire qu'ils sont fiers d'eux, qu'ils les aiment et patati et patata. Peut-être les nouvelles générations de parents ?
Mes parents non plus ne sont pas tellement comme ça haha mais au fond moi non plus. Je veux dire qu'on ne se dit pas "je t'aime" tout le temps parce qu'on le sait. Et puis je pense qu'on ne devrait pas attendre d'avoir les encouragements d'autres pour se lancer dans un projet, parce qu'ont vit pour soi ! :flower: :flower:
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Scarlet Dream a écrit:
Ce soir j'ai dit à mes parents qu'une ME m'avait permis de corriger mon texte avant de leur soumettre une deuxième fois. J'ai expliqué le contexte. Réponse : c'est la loterie. Bon ils n'ont pas tort. Avec toutes les cases à cocher, faut vraiment avoir un sacré bol (en plus du travail, bien sûr). Mais vous croyez qu'ils m'auraient encouragée, qu'ils auraient dit que cette nouvelle occasion était une chance et "saisis la, fonce, on est avec toi, ne lâche rien !".
Je pense qu'il y a tout ce qui a été dit, et peut-être aussi le fait de pas s'emballer, histoire que la chute fasse moins mal (l'optimisme, tout ça xP)

Je pense que, quand on sait qu'une personne, ou des personnes, ne va pas nous soutenir, ça ne sert plus à rien d'espérer/s'en préoccuper. Ils sont comme ça, point. Le soutien ne viendra pas d'eux, il viendra d'ailleurs, et puis c'est tout ! Smile Ça ne va pas dire qu'ils ne seront pas quand même un peu contents à la fin quand t'auras ton nom sur la couverture !

De mon côté, j'écris depuis le début de l'adolescence, donc mes parents ont forcément appris que j'écrivais à un moment ou à un autre, et comme je grattais des cahiers au CDI ou en cours, mes amis et autres camarades de classe l'ont vu aussi. Par contre, ils sont très peu à savoir que c'est sérieux. J'ai une copine de lycée à qui j'ai dit que j'avais fini d'écrire mon roman, point (et c'était pas tchat, je ne sais pas si je serais capable d'en parler "en vrai"), une amie à qui je passais des textes courts quand je participais à des appels à textes et à qui j'ai fini par passer le roman. Et après, des amis d'amis qui sont bêta-lecteurs. À part ces gens-là, personne sait. Je n'en parle jamais chez moi. Mes parents ou ma sœur ne savent même pas que j'ai fini le roman et que j'ai commencé à l'envoyer en ME, ils ne savent pas de quoi ça parle, d'ailleurs, ils savent même pas que j'ai écrit un roman.
Je pense que ça vient du fait que de toute façon j'ai du mal à parler de moi (oui, sur ce forum ça se voit pas, donc vous avez le droit de pas me croire Razz ) et puis aussi que l'écriture est vraiment intime et que j'ai juste pas envie d'en parler, c'est un peu comme un secret (même si c'est très paradoxal) (une des raisons pour lesquelles je prendrais un pseudo si quand (huhuhu) je serais publiée).
Quand j'ai parlé de visu de mon roman avec une de mes bêtal-lectrices, j'étais pas bien x) Puis j'ai fini par me mettre en "mode travail" mais j'étais quand même pas méga à l'aise. J'aime pô ça.
 
hodobema
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1962
   Âge  :  27
   Date d'inscription  :  05/01/2021
    
                         
hodobema  /  Six-Cent-Team


Il faut quand même rappeler que c'est ton rêve, pas celui des autres, donc normal que les autres soient moins excités à cette idée. Puis la famille, ça ne se choisit pas... On peut pas leur en vouloir d'avoir des défauts. A l'inverse des amis que tu peux choisir selon des critères comme l'envie d'avoir des amis qui te tirent vers le haut et s'intéressent à tes centres d'intérêt (et inversement). C'est pour ça que moi, je ne parle jamais d'écriture ou d'édition avec ma famille car ils s'en tapent. D'ailleurs je leur ai dit que j'écrivais des romans que récemment. Par contre, j'en parle avec mes amis mais là encore j'ai appris à me canaliser parce que pareil, ils ne sont pas passionnés par ça, mais en tant qu'amis, ils s'intéressent à ce qui me plait. On va dire que je râle auprès de mes amis, mais tout ce qui est "technique", je n'en parle que sur ce forum.

Artiste en herbe a écrit:
Et puis je pense qu'on ne devrait pas attendre d'avoir les encouragements d'autres pour se lancer dans un projet, parce qu'ont vit pour soi !

True !
En ligne
 
   
    
                         
Contenu sponsorisé  /  


 

 Vos proches savent-ils que vous écrivez ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 19 sur 23Aller à la page : Précédent  1 ... 11 ... 18, 19, 20, 21, 22, 23  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Dépendances :: Discussions générales-