PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
-14%
Le deal à ne pas rater :
Console Sony PS5 Slim Edition Standard Blanc et Noir
474.99 € 549.99 €
Voir le deal

Partagez
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 

 Que pensez-vous de mes étapes d'auto-édition ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
Docal
   
    Autre / Ne pas divulguer
   Nombre de messages  :  767
   Âge  :  29
   Date d'inscription  :  30/03/2023
    
                         
Docal  /  Blanchisseur de campagnes


"Ce n'est plus de l'art si le public influence l’œuvre, ça devient du business."

Sauf qu'un béta lecteur ne te donnera pas des retours pour mieux vendre mais pour être mieux compris. Il ne se situera probablement pas non plus dans ton "public".

Comment savoir si tu n'oublie pas la moitié des infos nécessaires à la compréhension de ton livre sans que quelqu'un ne le lise ?
 
Sheldon78
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  42
   Âge  :  32
   Pensée du jour  :  "Un bon film, c'est d'abord un bon méchant." Alfred Hitchcock
   Date d'inscription  :  03/12/2023
    
                         
Sheldon78  /  Petit chose


Azaby a écrit:
J'irais même jusqu'à dire que tu auto-édites pour de très mauvaises raisons

Je ne citerai pas les 4 maisons d'édition qui m'ont fait une offre, mais franchement.... ça sent le mauvais plan.

Entre les briefings au téléphone et par mail et les retours d'auteurs publiés :

-Un prix exorbitant pour être édité (au delà de 2000 balles).
-Une première couverture imposée qui est souvent dégueulasse.
-Un prix d'achat des livres exorbitant (genre 25 euros).
-Souvent l'obligation d'acheter des exemplaires à stocker chez soi en attendant de les revendre 25 balles avec la première de couverture dégueulasse.
-Un réseau de distribution soi-disant avec Hachette, mais c'est du pipeau. Ils n'ont pas de réseau.
-De drôles de maisons d'éditions qui pour la plupart n'ont pas de locaux identifiables in situ et qui ont une situation un peu douteuse au RCS.
-Enfin, certaines maisons se disent "à compte d'éditeur" mais "vous devrez mobiliser votre réseau, y compris financièrement, et faire la promotion de votre livre et nous attendrons des résultats". Au moins dans les cabinets de conseil il y a un vrai contrat en CDI avec un salaire quand c'est "nous attendrons des résultats". Laughing

Donc oui, je vais auto-éditer.
Je ne vais pas attendre de rencontrer par hasard un employé de Flammarion ou de Gallimard dans un train pour laisser la trace que je veux de mon passage sur terre.

Et pour trouver des béta-lecteurs, ou correcteurs ou peu importe comment on les appelle, peu importe les débats qu'on peut avoir avec eux, je vais commencer ma chasse par ici. Car je n'en connaît aucun physiquement.
(Ma famille ne croit pas vraiment à mon roman, et c'est l'une des choses qui me poussent le plus à publier. Je veux lutter contre la haine bien française contre la SF Fantasy.)
 
Azaby
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1091
   Âge  :  26
   Date d'inscription  :  13/09/2015
    
                         
Azaby  /  Effleure du mal


De ce que je vois, tu as moins envie de publier que de (te ?) prouver quelque chose.

Tu n'as même pas daigné te renseigner sur le monde de l'édition classique assez longtemps pour en tirer des conclusions éclairées et mesurées.

Bonne chance dans ta quête, mais ne t'attends pas à ce qu'on te laisse entendre ici que tu es sur le bon chemin. Effectivement, par rapport à ce que tu veux (et à la conception biaisée que tu te fais du travail d'auteur), tu ne trouveras jamais ton bonheur autrement. drunken
 
Docal
   
    Autre / Ne pas divulguer
   Nombre de messages  :  767
   Âge  :  29
   Date d'inscription  :  30/03/2023
    
                         
Docal  /  Blanchisseur de campagnes


Bah en gros, les proposition que t'as eu, c'est des maisons à compte d'auteur, des arnaques qui font leur beurre sur des auteurs qui veulent se faire éditer à tout prix.

Une maison d'édition réglo (a compte d'éditeur), ne te fais rien payer et prend en charge la correction et promotion à ses frais.

Après, le prix des livres dépend de leur taille. Un bouquin de 1000 pages ne coutera pas aussi cher qu'un de 250 pages.

Pour trouver un éditeur, garde l’œil ouvert sur les appels à texte d'éditeurs qui ont un catalogue qui correspond à ce que tu écris.
 
Emsi
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  802
   Âge  :  71
   Localisation  :  Entre Bretagne et Sarthe
   Date d'inscription  :  16/02/2020
    
                         
Emsi  /  Double assassiné dans la rue Morgue


Sheldon78 a écrit:


L'épuration wokiste pose problème dans le sens où elle conduit à ce que tous les livres parlent de petits oiseaux qui gazouillent dans la main d'une enfant qui rit.

Very Happy Very Happy Very Happy  J'adore !!! Je m'en reservirai Very Happy
Mais sinon, Sheldon, j'avoue être d'accord avec ce qui t'a été globalement répondu, et que je trouve très sensé et surtout très réaliste au vu de nos expériences ici et là, à beaucoup d'entre nous, sur l'utilité des beta lecture.
On sait très bien combien un malentendu dans les mots peut provoquer de dégats (voire, des guerres, et moins dangereusement, de quiproquos dans la compréhension d'un récit, du caractère d'un personnage, de la logique de l'histoire). Et je suis d'accord que plus ce que tu as écrit est ancien et bien ancré (et figé) dans ta tête, plus tu cours le risques de ne pas voir ce qui peut ne pas être compris de la façon dont tu le voyais.
Mais bon, je ne vais pas reformuler tout ce qui t'a été dit...


Dernière édition par Emsi le Dim 3 Déc 2023 - 23:10, édité 1 fois
 
Sheldon78
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  42
   Âge  :  32
   Pensée du jour  :  "Un bon film, c'est d'abord un bon méchant." Alfred Hitchcock
   Date d'inscription  :  03/12/2023
    
                         
Sheldon78  /  Petit chose


Docal a écrit:

Pour trouver un éditeur, garde l’œil ouvert sur les appels à texte d'éditeurs qui ont un catalogue qui correspond à ce que tu écris.

Ils l'ont déjà mon manuscrit, avec mes coordonnées.
Ils peuvent m'appeler ma porte est toujours ouverte.
 
Emsi
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  802
   Âge  :  71
   Localisation  :  Entre Bretagne et Sarthe
   Date d'inscription  :  16/02/2020
    
                         
Emsi  /  Double assassiné dans la rue Morgue


Sheldon78 a écrit:

Ils peuvent m'appeler ma porte est toujours ouverte.

Là tu fais fort, quand même !!! :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:
 
Sheldon78
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  42
   Âge  :  32
   Pensée du jour  :  "Un bon film, c'est d'abord un bon méchant." Alfred Hitchcock
   Date d'inscription  :  03/12/2023
    
                         
Sheldon78  /  Petit chose


Emsi a écrit:
peut provoquer de dégats

Shocked Ah ouais. D'accord.

(Je sais bien qu'on est au bord d'une Troisième Guerre Mondiale. Mais quand bien même. Je ne m'attendais pas à cet argument.)
 
Blackmamba
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  1324
   Âge  :  31
   Pensée du jour  :  Ne pas écouter la voix qui te dit de tout lâcher parce que tu ne vaux rien..
   Date d'inscription  :  28/07/2023
    
                         
Blackmamba  /  Tentatrice chauve


J'ai suivi le fil de loin en cette soirée, et je trouve dommage de rester sur ses positions sans prendre un peu de recul, avec de l'écoute ? Sheldon78, ton assurance et ta détermination t'honorent, je le pense sincèrement. À mon sens, c'est le genre de qualité dont on a besoin lorsqu'on livre un projet solitaire, pour tenir sur le long terme, malgré les obstacles et les aléas pas toujours prévus.

Mais je suis plus axé sur la nuance et l'écoute pour ma part, ainsi que la remise en question pour ne pas tomber dans des erreurs évitables : tes qualités me semblent un peu déborder sur la prise en compte des conseils que tu reçois ici. Conseils que tu es venu demander ici à la base, si j'ai bien suivi ? Peut-être que la réalité te donnera raison sur ta voie. Mais peut-être qu'être intéressé et écouter les paroles de ceux qui ont déjà arpenté ce chemin pourrait constituer un plus, une force, un avantage ? Personne n'a, il me semble, la science infuse ici. Chaque parcours est différent, et chaque cheminement d'artiste également.

Pour être honnête, je pense que tes valeurs te font faire un petit peu fausse route sur certains points : le cheminement d'un artiste, qu'il soit écrivain, charpentier, martial, se construit sur de l'échange et du partage, à sensibilités diverses et variées. On ne deviendra jamais champion de l'UFC en s'entraînant dans son coin, et sans tourner avec des combattants au style différent du notre. Le principe s'applique à n'importe quelle discipline : pour engranger des connaissances, côtoyer ses semblables est une bonne chose. Tu discutes autour de ton récit avec des gens ici qui l'ont lu, et de même pour leurs récits à eux. L'échange de sensibilité stimule, et tu vas parfois te dire "ah ouais, ce petit truc là, fait sous cet angle, j'y avais pas pensé. Mais c'est tellement évident ! Je vais essayer !" Si tu es un artiste, alors tu sauras déceler des petites choses comme ça je pense. Et la provoquer chez d'autres aussi en retour ! Un échange et un partage quoi. Ce forum le permet, dans un cadre structuré et bienveillant globalement. 

L'échange autour des récits des uns et des autres, à coup de lectures/commentaires, aide à progresser, à recevoir des retours de lecteurs qui ne seraient pas forcément tenté par notre récit en librairie, mais qu'ici, ça donne une bonne expérience, ou bien une pas top, ça arrive aussi. Mais c'est un retour d'expérience intéressant. De ton côté, tu préfères rester sur ta ligne, seul l'éditeur ou les lecteurs payants me jugeront. À partir du moment où tu veux vendre ton récit, tu veux qu'il touche des lecteurs variés non ? Ce n'est pas ce qui existe sur ce forum ? Et comment t'assurer que ta logique interne, de ta narration, ton paradigme, ect, soit perceptible pour le lecteur qui ne connait pas ton récit autant que le tien ? Car oui, tu vas donner à lire une œuvre que tu connais par cœur, les yeux fermés, à des gens qui n'en sauront jamais autant que toi. Ce qui coule de source pour toi ne le sera pas toujours pour ton lectorat ? Tu vois ce que je veux dire ?

La transmission entre l'artiste et le lecteur est une affaire d'équilibre : ce n'est pas soit tout l'un, soit tout l'autre qui est responsable en cas d'incompréhension. En tant qu'auteur, tu as ta part à faire pour que ton propos, sans le dénaturer, puisse toucher le plus grand nombre. Et le lecteur aura aussi son effort à faire pour ne pas qu'on lui mâche tout le travail. Tu trouveras peut-être que t'adapter à ton public est une hérésie ? Mais entends une chose factuelle : la littérature, si tu veux te faire publier, est une industrie, même en auto-édition. Ce qui implique compromis avec des lois du marché, certaines tendances et normes issues de cette industrie. Bien ou mal n'est pas tant la question, c'est ainsi, et c'est tout.

Et dans cet esprit, autant écouter ce que les autres ici ont à te dire ? Tu l'ignores peut-être, mais les gens qui t'ont répondu ont pour certains déjà été publiés. Je pense qu'au moins, il faudrait prendre en compte leur propos ? Tu tomberas aussi sur d'autres qui ont été de l'autre côté, celui de l'édition, à travailler en comité de lecture, ect ect. J'ai appris beaucoup de choses que pleins de gens ignorent, car je suis resté ouvert. Et c'est le conseil que je te donne : rester ouvert aux mots qu'on t'adresse. Car écouter l'autre ne veut pas dire te renier, ou que ce que tu crois ne vaut rien, non. C'est plutôt de t'enrichir, toi et ce que tu as déjà.
 
Sheldon78
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  42
   Âge  :  32
   Pensée du jour  :  "Un bon film, c'est d'abord un bon méchant." Alfred Hitchcock
   Date d'inscription  :  03/12/2023
    
                         
Sheldon78  /  Petit chose


Blackmamba a écrit:
la littérature, si tu veux te faire publier, est une industrie, même en auto-édition. Ce qui implique compromis avec des lois du marché

Il y a au moins un million d'années-lumière entre ta vision et la mienne.
Et peut-être même entre la vision de 99 % des gens ici et la mienne.

Je pense que je vais l'auto-éditer sans béta-lecture, et même sans correction, avec un pseudonyme.
Il n'y a rien d'illégal à cela.

Bonne année 2024 à tous.
 
Docal
   
    Autre / Ne pas divulguer
   Nombre de messages  :  767
   Âge  :  29
   Date d'inscription  :  30/03/2023
    
                         
Docal  /  Blanchisseur de campagnes


Beau troll à n'en pas douter. (t'inquiète, on a tous une soirée à tuer de temps en temps)
 
Lize Bee
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  286
   Âge  :  25
   Localisation  :  Tours
   Date d'inscription  :  02/02/2022
    
                         
Lize Bee  /  Autostoppeur galactique


Sheldon78 a écrit:
Blackmamba a écrit:
la littérature, si tu veux te faire publier, est une industrie, même en auto-édition. Ce qui implique compromis avec des lois du marché

Il y a au moins un million d'années-lumière entre ta vision et la mienne.
Et peut-être même entre la vision de 99 % des gens ici et la mienne.

Je pense que je vais l'auto-éditer sans béta-lecture, et même sans correction, avec un pseudonyme.
Il n'y a rien d'illégal à cela.

Bonne année 2024 à tous.

Je crois que ce que Blackmamba voulait dire ne concernait pas le fait de changer ton histoire pour plaire au plus grand monde. 
Les auteurs écrivent ce qui leur tient à cœur et vient toucher un lectorat qui s'intéresse auxdits thèmes. 
Toutefois le compromis se fait sur d’autres points. Loin de vouloir dénaturer ton idée, les lecteurs souhaitent à minima la comprendre. Tu veux t’auto-editer ? C’est l’option que tu choisis avec beaucoup de courage car ce n’est pas un parcours facile. En revanche, comme ça a été souligné, je suppose que tu ne vas pas l’offrir gratuitement. Des personnes vont payer pour lire ton livre. Le minimum à donner pour respecter ces personnes est un ouvrage clair. 

Tu estimes ton idée originale et c’est très bien. Mais ton monde, tu l’as façonné depuis 10 ans. Tu le connais par cœur, tu l’as même sans doute construits avec des éléments qui n’apparaîtront pas dans ton livre. Mais les péripéties doivent s’enchaîner correctement, de manière compréhensible pour le plus grand nombre, sans incohérence ou mauvaise gestion des éléments de l’univers. Après, le lecteur apprécie ou non. 

Là est cette notion de compromis : parvenir à admettre la subjectivité de l’auteur sur son propre texte. 
Des manuscrits OVNI, il y en a beaucoup et c’est une vraie richesse. 
Personne ne t’a dit que les BL étaient là pour remettre en question l’ensemble de tes idées. La plupart le font bénévolement donc s’ils n’apprécient pas un manuscrit, ils ne poursuivent généralement pas. 

Si tu penses être au dessus de tout ça, grand bien te fasse après tout. En revanche, comme indiqué au dessus, des gens payent pour lire ton œuvre et le respect de l’auteur envers ses lecteurs réclament qu’ils aient les clés pour comprendre un minimum ton monde. Que si tu indiques qu’un personnage a 50 ans, tu peux difficilement sans explication le faire se comporter comme un gamin de 15 ans. Que, sauf si c’est un de ses traits de caractère, ton personnage ne s’adapte pas à toutes les situations et qu’il ait une identité propre, qu’il ne réagisse pas de manière complément illogique. C’est ça que vient te pointer ton bêta lecteur. Les retours sont parfois durs, mais avec un minimum de remise en question, tu peux considérablement améliorer ton manuscrit. Toutefois, au final, c’est toi qui a la main. Aucun BL ne va te mettre de couteau sous la gorge pour modifier ton texte. 

Non ce n’est pas interdit par la loi de présenter un manuscrit non abouti à l’édition ou à l’auto édition. Mais toi qui veux te prouver quelque chose, si deux personnes payent et se retrouvent avec des fautes, coquilles et incohérences dans tout le manuscrit et le descendent en notation que leur répondras-tu ? « Vous n’avez pas compris mon génie » ? Parce que, quelques soient les plateformes que tu as cité, un manuscrit avec deux avis une étoile d’un auteur inconnu ne sera pas acheté. Et de ce que je comprends ton but est d’être lu. 
C’est ça le compromis à faire, à mon sens, entre lecteur et auteur : le respect de celui qui paye et de ce fait, la remise en question, non pas de l’histoire et de l’intrigue, mais du fait de savoir si la narration est compréhensible par tous. 

Tu es peut être quelqu’un de très sûr de lui ou, comme Docal le pense (je suis assez d’accord avec toi d’ailleurs, j’ai sans doute perdu mon temps avec ce message) un troll. En revanche, c’est pas super cool de prendre la phrase du message de Blackmamba qui t’arranges quand il a pris le temps de te développer une idée pour t’apporter une aide que tu es venu réclamer ici. (En espérant que tu me parles pas de wokisme parce que je ne pense pas que le respect de l’autre sur un forum collectif sur lequel tu poses une question soit une forme de dictature de la bienpensance)

En espérant que ça pourra t’éclairer un minimum. Bon courage dans ton œuvre.
 
Mika
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  695
   Âge  :  37
   Date d'inscription  :  11/07/2022
    
                         
Mika  /  Hé ! Makarénine


Il vaut mieux recevoir des retours de beta-lecteurs que des critiques qui descendent ton livre une fois auto-édités. Ça me paraît une étape incontournable pour polir ton roman. Tu as peur de la pensée woke (?), mais tu n'es en rien obligé d'intégrer toutes les remarques de tes beta-lecteurs. Or, le risque de voir trainer une incohérence ou qu'un axe narratif soit mal compris est grand. Je te conseille de rester ouvert plutôt que de foncer tête baissée. Une fois le livre auto-édité, il sera trop tard pour revenir en arrière.
 
Jimilie Croquette
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3006
   Âge  :  42
   Localisation  :  Région Parisienne
   Date d'inscription  :  11/01/2019
    
                         
Jimilie Croquette  /  De l'Importance d'être Constamment Là


Citation :
Je pense que je vais l'auto-éditer sans béta-lecture, et même sans correction, avec un pseudonyme.
Il n'y a rien d'illégal à cela.
Rien d’illégal en effet.
Mais si comme tu l’as dit toi-même ton objectif est de rendre à la fantasy ses lettres de noblesse, c’est mieux de faire les choses bien.

Pour faire une métaphore sportive, T’entraîner dans ta discipline tout seul c’est une chose, mais si tu comptes gagner un championnat, il va falloir à un moment te frotter au reste de la profession.
Sans quoi, le risque est grand d’être déçu et/ou découragé.
https://linktr.ee/emilie_goudin.lopez
 
pascallarc
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  34
   Âge  :  34
   Localisation  :  Paris, France
   Pensée du jour  :  Beauté, élégance, passion
   Date d'inscription  :  02/11/2022
    
                         
pascallarc  /  Petit chose


Jimilie Croquette a écrit:
Si personne ne le lit c’est quoi ? 10 ans à écrire dans le vent ?

Tout à fait, pour moi là où tu dois dépenser 90% de ton effort une fois que tu as commencé ou écrit ton œuvre c'est : marketing, marketing, marketing. Et ça peut commencer très tôt, même avant d'avoir écrit une ligne.
https://pascallarc.com
 
   
    
                         
Contenu sponsorisé  /  


 

 Que pensez-vous de mes étapes d'auto-édition ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Ressources :: Édition et Autopublication-