PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -14%
Console Sony PS5 Slim Edition Standard Blanc et Noir
Voir le deal
474.99 €

Partagez
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 

 Un contrat peut-être mais ce n'est pas sûr...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
Azaby
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1090
   Âge  :  26
   Date d'inscription  :  13/09/2015
    
                         
Azaby  /  Effleure du mal


Jimilie Croquette a écrit:
Je ne partage pas ton opinion ? Si t’es un éditeur salarié pour éditer des livres, lire des manuscrits, dénicher des auteurs, c’est sur les heures de travail et ça fait partie du taff.
L’éditrice de J’Aime Lire qui m’a fait retravailler mon manuscrit pendant UN AN sans aucun contrat signé pour aboutir à un manuscrit qu’elle jugeait assez bon pour le soumettre au comité éditorial, c’était clairement son taff en tant qu’éditrice chez Bayard Presse.

C’est comme si tu disais que le temps que fournit l’éditrice de Fyctia, la fameuse Camille, sur discord, était du bénévolat. C’est du community management et elle est totalement payée pour. La stratégie marketing a l’œuvre est de maintenir un lien avec les candidates, ca participe au rayonnement de la plate-forme, et donc à sa promotion sur les RS par lesdites candidates, et donc à l’abondance de participations aux concours (et aux ventes qui suivent). Ça fait partie de son travail.

Je suis d'accord avec toi sur la première partie de la phrase.

Oui, un éditeur (salarié, du coup, si on écarte les freelances) est payé pour éditer des livres. Il est aussi payé pour lire des manuscrits. Pour dénicher des auteurs.

Mais certainement pas pour relire des manuscrits qui ont déjà été refusés. On parle ici d'un cas où il n'y avait pas de manifestation spontanée d'intérêt. Ce n'est pas l'éditeur qui a senti quelque chose et a demandé une refonte, ici.

Il n'y a pas eu (à moins qu'il me manque des informations) d'engagement de l'éditrice à lire elle-même le manuscrit et à faire un retour. Il a juste été précisé qu'il était possible de donner une seconde chance (ce qui est en soi une preuve de respect et qui est une chance). Partant de là, et même si ça "fait bien" et qu'on peut arguer que ça renforce le lien avec la communauté qui suit la maison (ce qui la plupart du temps n'est pas nécessaire) et que ça fait partie du job... l'éditrice ne s'est engagée à rien et ne doit rien.

Le comité de lecture relira un texte refusé, c'est du travail en plus. Je ne vois pas à quel moment il y a un manquement à ne pas argumenter sur le nouveau refus, ou à ne pas répondre rapidement (si l'éditrice n'a pas donné de date en amont).

Pour moi l'éditrice est parfaitement dans son droit, et a fait ce à quoi elle s'était engagée : faire repasser en lecture un texte initialement refusé, mais retravaillé. Ça manque de tact, oui. Mais à mon sens c'est loin d'être irrespectueux.

Dans ce genre de situation, je pense qu'il est important de distinguer les attentes et l'espoir qu'on a en tant qu'auteurs, de l'engagement effectivement formulé de l'éditeur.



 
Emsi
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  802
   Âge  :  71
   Localisation  :  Entre Bretagne et Sarthe
   Date d'inscription  :  16/02/2020
    
                         
Emsi  /  Double assassiné dans la rue Morgue


Azaby a écrit:
Oui, c'est une question de tact de réponse vite et de motiver les refus. Mais certainement pas une question de respect. C'est déjà une preuve de respect que l'éditeur invite à resoumettre (et c'est une chance que d'être dans cette configuration où l'on peut resoumettre).

Je suis vraiment convaincue que pour équilibrer les relations auteurs/éditeurs, on doit aussi passer par la reconnaissance du travail de l'éditeur. Et je ne vois vraiment pas où est l'irrespect à ne pas répondre positivement ou rapidement.

Entièrement d'accord avec ça, et c'est pourquoi je n'ai pas d'amertume (ceci en référence à mon message un peu plus haut). Le fait que ce soit le financier et pas l'éditrice qui m'ait informé est en effet un manque de tact (et j'aurais tendance à penser : une gêne de l'éditrice) mais en aucun cas je ne percevrais ça comme un manque de respect.
 
savannah
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  67
   Âge  :  101
   Pensée du jour  :  Oui, j'ai 100 ans, et alors ? J'ai toujours fait plus jeune que mon âge 0_ô
   Date d'inscription  :  12/09/2023
    
                         
savannah  /  Clochard céleste


Pour ma part, on peut jouer sur les mots autant qu'on veut, quand on répond à un auteur "Si, au contraire, retravaillez votre roman et soumettez le nous à nouveau", c'est qu'on est un minimum intéressé.
Sinon, on répond " Nous sommes désolés mais sur 9 finalistes nous n'avons qu'un gagnant et ne pouvons publier que lui". Ça s'entendrait dans le sens où ils y a plusieurs concours par an.

Mais le monde, et d'autant plus celui de l'édition est loin d'être sincère, donc respectueux en individuel.

Ma conclusion est que je ne participerai plus aux concours Fyctia. Mais ça le monde entier s'en fout et ça me convient très bien.
https://www.wattpad.com/user/SavannahRhys
 
savannah
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  67
   Âge  :  101
   Pensée du jour  :  Oui, j'ai 100 ans, et alors ? J'ai toujours fait plus jeune que mon âge 0_ô
   Date d'inscription  :  12/09/2023
    
                         
savannah  /  Clochard céleste


Citation :
Pour moi l'éditrice est parfaitement dans son droit, et a fait ce à quoi elle s'était engagée : faire repasser en lecture un texte initialement refusé, mais retravaillé. Ça manque de tact, oui. Mais à mon sens c'est loin d'être irrespectueux.
Je vais redire, parce que je pense avoir été mal comprise, je n'en veux aucunement à la personne avec qui j'ai été en relation. Elle a été plus que correcte. Jeparle de l'équipe qui a lu ou relu derrière.
Quoi que l'on en pense, être cp n'a finalement aucune valeur. C'est ce qui m'a le plus touchée. Cela dit, j'ai fait le deuil, c'est bon.
https://www.wattpad.com/user/SavannahRhys
 
Azaby
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1090
   Âge  :  26
   Date d'inscription  :  13/09/2015
    
                         
Azaby  /  Effleure du mal


savannah a écrit:
Pour ma part, on peut jouer sur les mots autant qu'on veut, quand on répond à un auteur "Si, au contraire, retravaillez votre roman et soumettez le nous à nouveau", c'est qu'on est un minimum intéressé.
Sinon, on répond " Nous sommes désolés mais sur 9 finalistes nous n'avons qu'un gagnant et ne pouvons publier que lui". Ça s'entendrait dans le sens où ils y a plusieurs concours par an.

Mais le monde, et d'autant plus celui de l'édition est loin d'être sincère, donc respectueux en individuel.

Je trouve ton paragraphe assez dur. Le fait qu'on t'invite à resoumettre (sur suggestion de ta part) indique que l'équipe ne se projette pas dans ce texte en l'état, mais que cette décision peut être amenée à changer si tu refaçonnes le récit. S'ils avaient précisé "nous aimerions publier ce texte mais nous ne l'envisageons pas en l'état", j'aurais pu comprendre que ça passe pour un manque de respect, mais là...

Finalement, même refondu, ton texte n'a pas suscité de coup de coeur chez eux. C'est très dommage (et ça ne dit rien sur la qualité de ton texte et de tes refontes), mais c'est le jeu lorsqu'on accepte de travailler sans contrat. Ça peut aboutir sur un refus, et un retour à la case départ.

Et ça n'est pas lié à la ME en particulier. Toutes les MEs peuvent potentiellement avoir le même cheminement (peu importe qu'elles fonctionnent par un système de CP ou non). Personnellement j'ai attendu 6 mois avant d'avoir un retour négatif sur un roman que j'ai conçu avec l'éditrice suite à de longs entretiens téléphoniques...

Si cette situation se représente, n'hésite pas à être claire quant au fait que tu ne souhaites pas travailler sans contrat, ou que tu aimerais avoir un suivi du texte et un retour dans le cas où finalement ça ne collerait pas.
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  115
   Âge  :  34
   Date d'inscription  :  18/07/2014
    
                         
olknox  /  Barge de Radetzky


K.Holmes a écrit:
Je préfère envoyer mon manuscrit a 200 ME plutôt que le retravailler pour une ME sans aucune garantie.


Tout est dit. Laughing
 
Plumerose
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  2142
   Âge  :  104
   Localisation  :  Dans chacune des histoires que j'écris (je déménage beaucoup, donc... )
   Pensée du jour  :  Bof, bof...
   Date d'inscription  :  29/11/2017
    
                         
Plumerose  /  Tentatrice Alopécique


SAVANNAH a écrit:
Pour ma part, on peut jouer sur les mots autant qu'on veut, quand on répond à un auteur "Si, au contraire, retravaillez votre roman et soumettez le nous à nouveau", c'est qu'on est un minimum intéressé.
Sinon, on répond " Nous sommes désolés mais sur 9 finalistes nous n'avons qu'un gagnant et ne pouvons publier que lui". Ça s'entendrait dans le sens où ils y a plusieurs concours par an.

Oui, c'est ça, ce qui me dérange le plus.

Ou alors, la ME pourrait dire qu'il y a de très faibles chances que le manuscrit repris soit publié, finaliste ou pas.

Car le fait de repasser le manuscrit retravaillé en CL pour lecture, en le considérant comme un autre manuscrit, fait que le statut de "finaliste du concours" ne vaut plus rien chez eux, du coup. Un peu comme si les compteurs étaient à nouveau mis à zéro...
 
savannah
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  67
   Âge  :  101
   Pensée du jour  :  Oui, j'ai 100 ans, et alors ? J'ai toujours fait plus jeune que mon âge 0_ô
   Date d'inscription  :  12/09/2023
    
                         
savannah  /  Clochard céleste


Citation :
(sur suggestion de ta part
Bonté mais arrête de dire que c'est par suggestion de ma part ! Relis moi ! J'ai dit "je suppose qu'il n'est pas la peine que je remanie mon texte" Et il m'a été répondu "si AU CONTRAIRE" Au lieu de " Non en effet".

Bon c'était ma première expérience dans le sens revoyez votre copie et on verra, certes.

https://www.wattpad.com/user/SavannahRhys
 
Azaby
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1090
   Âge  :  26
   Date d'inscription  :  13/09/2015
    
                         
Azaby  /  Effleure du mal


savannah a écrit:
Citation :
(sur suggestion de ta part
Bonté mais arrête de dire que c'est par suggestion de ma part ! Relis moi ! J'ai dit "je suppose qu'il n'est pas la peine que je remanie mon texte" Et il m'a été répondu "si AU CONTRAIRE" Au lieu de " Non en effet".

Bon c'était ma première expérience dans le sens revoyez votre copie et on verra, certes.


Ce que je veux dire, c'est que ce n'est pas un retour spontané de ta maison. J'ai bien compris quelle forme avait pris l'échange.
"Si, au contraire" ne signifie en aucun cas qu'ils ont des vues sur ton récit, mais que si tu souhaites transformer ton texte pour retenter ta chance, tu en as la possibilité et qu'ils l'étudieront avec plaisir. Ce qui est déjà un geste humain et pro de leur part. C'est un bon signe, je suis d'accord avec toi. Mais ça n'a rien d'un engagement, ni même d'une manifestation d'intérêt.

C'est là, à mon sens, que c'est créé l'espoir dont la déception t'a été douloureuse. Et je ne peux que te comprendre.
 
savannah
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  67
   Âge  :  101
   Pensée du jour  :  Oui, j'ai 100 ans, et alors ? J'ai toujours fait plus jeune que mon âge 0_ô
   Date d'inscription  :  12/09/2023
    
                         
savannah  /  Clochard céleste


Citation :
Ce qui est déjà un geste humain et pro de leur part.
Tout à fait. J'aurais quand même voulu savoir ce qui pêchait une fois de plus.
Je reconnais par contre que irrespect est un mot fort. Incorrect correspond davantage.
https://www.wattpad.com/user/SavannahRhys
 
Ouendi
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  68
   Âge  :  39
   Pensée du jour  :  A chaque jour suffit sa peine
   Date d'inscription  :  19/05/2023
    
                         
Ouendi  /  Clochard céleste


Plumerose a écrit:
SAVANNAH a écrit:
Pour ma part, on peut jouer sur les mots autant qu'on veut, quand on répond à un auteur "Si, au contraire, retravaillez votre roman et soumettez le nous à nouveau", c'est qu'on est un minimum intéressé.
Sinon, on répond " Nous sommes désolés mais sur 9 finalistes nous n'avons qu'un gagnant et ne pouvons publier que lui". Ça s'entendrait dans le sens où ils y a plusieurs concours par an.

Oui, c'est ça, ce qui me dérange le plus.

Ou alors, la ME pourrait dire qu'il y a de très faibles chances que le manuscrit repris soit publié, finaliste ou pas.

Car le fait de repasser le manuscrit retravaillé en CL pour lecture, en le considérant comme un autre manuscrit, fait que le statut de "finaliste du concours" ne vaut plus rien chez eux, du coup. Un peu comme si les compteurs étaient à nouveau mis à zéro...

Je crois qu'il faut faire vivre la plateforme et pour cela, que les anciens ne la quittent pas et que de nouveaux arrivent. Il y a des objectifs de développement tout à fait compréhensibles du point de vue commercial.
Alors, oui, il faut enchainer les concours et d'une certaine façon les participant.e.s, susciter de l'envie, créer du désir et laisser croire que chacun.e, dispose de la même chance de remporter les concours.

Sur ce point, j'ai un doute et je serais assez curieuse de savoir si les prochain.e.s gagnant.e.s seront des CP et plutôt le 1er ou le second désigné Laughing Laughing Laughing Question
 
Plumerose
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  2142
   Âge  :  104
   Localisation  :  Dans chacune des histoires que j'écris (je déménage beaucoup, donc... )
   Pensée du jour  :  Bof, bof...
   Date d'inscription  :  29/11/2017
    
                         
Plumerose  /  Tentatrice Alopécique


En fait, il arrive qu'un ancien CP gagne un concours "genre" deux ans plus tard... donc tout est possible.

Dans mon cas, ce qui m'a embrouillée, c'est d'avoir à tout prix voulu tout faire : donc, enchaîner avec le concours romance puis avec celui "Faits Divers" que j'étais presque sûre que gagner (je trouvais que c'était mathématiquement plausible, ha ha !!).

Mais ce que je remarque, c'est qu'on est nombreux/ses à se dire : ça va, là, les concours F*ctia, j'arrête !

On arrête, donc...

Et puis, quelque temps plus tard, on trouve une raison X ou Y pour s'y recoller !! Un contrat peut-être mais ce n'est pas sûr...  - Page 5 1f605 Un contrat peut-être mais ce n'est pas sûr...  - Page 5 1f606

PS : comme le souligne JIMILIE CROQUETTE, ça nous fait au moins BOSSER sur de nouveaux textes (et du coup, pour ma part, j'ai à présent grâce à eux et en un an : un 3ème thriller écrit aux 2/3 avec les grandes lignes pour le 3ème tiers ; deux romances complètes + un romance presque finie. (En plus du texte CP "Une ombre...").

Donc, c'est quand même pas mal.
 
savannah
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  67
   Âge  :  101
   Pensée du jour  :  Oui, j'ai 100 ans, et alors ? J'ai toujours fait plus jeune que mon âge 0_ô
   Date d'inscription  :  12/09/2023
    
                         
savannah  /  Clochard céleste


Pour ma part, si je devais reparticiper, ce serait pour avoir des avis de lecteurs. Car j'avoue que Shadow a été une merveilleuse expérience pour moi et m'a bien aidée à reprendre mon premier jet.
https://www.wattpad.com/user/SavannahRhys
 
Ahava-brumes
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3582
   Âge  :  32
   Localisation  :  Dans un château hanté
   Pensée du jour  :  Mon idéal c'est d'aimer avec horreur
   Date d'inscription  :  25/05/2012
    
                         
Ahava-brumes  /  Sang-Chaud Panza


Le truc que je ne comprends pas dans cette histoire, c'est cette valeur du CP.

À mon sens, un CP accordé par Fyctia, n'a pas d'autre valeur que celle d'offrir un ticket pour la finale d'un concours organisé à l'instant T. On est lu par un jury qui choisit ou non de nous publier et basta.

Éventuellement, la ME veut bien relire notre texte retravaillé, mais je ne vois pas en quoi être coup de pouce change la donne quant aux conditions de lecture du manuscrit, ses possibles chances d'être retenu et la volonté chez Hugo de faire un effort parce que "ouais, t'as vu, c'est un CP, le texte a été remarqué, peut-être que…".

Dans un concours, il faut des concurrents. À partir de là, on va choisir une poignée de candidats qui apparaissent prometteurs. Mais leur désidérabilité aux yeux de Fyctia/Hugo et certainement d'autres ME qui choisiraient une méthode de sélection similaire, se limite au pur contexte de cet appel à textes. Ce n'est pas une désidérabilité absolue qui transcenderait le reste et qui  influerait sur la décision de l'éditeur une fois passé ce concours.

Pour le reste, je comprends la déception des auteurs. Lorsqu'un éditeur laisse sa porte ouverte et que cela n'aboutit pas malgré l'énergie investie, ça fait mal et on aimerait évidement des explications un peu plus fournies qu'un mail de trois lignes.

J'ai vécu un cas assez similaire il y a quelques années et au final, mon texte remanié n'a même pas été lu. L'éditrice est partie et on m'a ghostée. Le texte a été publié ailleurs et j'ai fait en sorte de continuer mes démarches auprès d'autres éditeurs en attendant leur retour (qui n'est jamais venu) pour gérer ces longs mois de flou. Au final, j'ai bien fait.

Ça ne m'empêchera pas de resoumettre avec cette ME si j'ai un truc qui correspond et cela m'a conforté dans l'idée que plus l'attente est longue, moins il y a de chances pour que l'issue soit positive.
 
Ouendi
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  68
   Âge  :  39
   Pensée du jour  :  A chaque jour suffit sa peine
   Date d'inscription  :  19/05/2023
    
                         
Ouendi  /  Clochard céleste


Plumerose a écrit:

PS : comme le souligne JIMILIE CROQUETTE, ça nous fait au moins BOSSER sur de nouveaux textes (et du coup, pour ma part, j'ai à présent grâce à eux et en un an : un 3ème thriller écrit aux 2/3 avec les grandes lignes pour le 3ème tiers ; deux romances complètes + un romance presque finie. (En plus du texte CP "Une ombre...").

Donc, c'est quand même pas mal.

Je trouve que leur interface est sympa et que oui, ça crée une émulation qui peut servir l'écriture. Mais gaffe, sur le discord et pour celles qui enchainent les concours, certaines décrivent des symptômes proches de l'épuisement Mad Mad :Electricité:
Parce que ça prend du temps d'écrire, de lire les autres, de commenter etc.

savannah a écrit:
Pour ma part, si je devais reparticiper, ce serait pour avoir des avis de lecteurs. Car j'avoue que Shadow a été une merveilleuse expérience pour moi et m'a bien aidée à reprendre mon premier jet.

Oui, ça me semble être l'atout majeur de la plateforme. Alors pourquoi pas, en se ménageant et en n'entretenant aucune attente quant au résultat sinon celle d'améliorer le texte Razz
 
   
    
                         
Contenu sponsorisé  /  


 

 Un contrat peut-être mais ce n'est pas sûr...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Ressources :: Édition et Autopublication-