PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment :
Display One Piece Card Game Japon OP-08 – Two ...
Voir le deal

Partagez
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 

 Univers fantasy : tout planifier avant ou non ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
JustRedac
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  87
   Âge  :  38
   Date d'inscription  :  28/08/2018
    
                         
JustRedac  /  Pippin le Bref


Bonjour à tous et merci d'avance de prendre le temps de me lire et de me répondre.

Parmi mes nombreux projets, je souhaite écrire de la fantasy en créant tout un univers riche...

Il y a quelques années, j'ai écris un roman fantasy, comme ça au feeling, mais arrivée vers la fin, j'avais l'impression que quelque chose clochait et j'ai tout recommencé à zéro, cette fois-ci avec un plan complet et détaillé de chaque chapitre, de chaque moment important. J'ai fais des fiches de chaque perso, des dessins, j'ai créé une carte... Et j'ai commencé à écrire.

Mais voilà, en cours de route, je me suis rendue compte qu'en planifiant tout en détail du début à la fin, ça me bridait énormément et je n'appréciais plus du tout ce que j'écrivais. J'ai donc mis en pause ce roman pour me lancer dans l'écriture d'un thriller policier.

Mais j'ai toujours cette envie dans un coin de ma tête d'écrire de la fantasy. Je ne manque pas d'idées, ni d'inspiration. Depuis toutes les années où j'écris, je n'ai jamais connu ce que l'on appelle la page blanche. Quand je n'écris pas, c'est par manque de temps.

Donc je souhaite débuter un nouveau projet de fantasy et je voulais connaître un peu vos avis. Est-ce que vous écrivez au fil de l'eau ou est-ce que vous planifiez tout ?

Je sais que pour créer mon univers, je dois d'abord mettre en place divers éléments, comme les personnages principaux, les peuples, les croyances, les villes/pays.... Mais j'ai encore peur que cela me bride.

Tous conseils est bon à prendre, alors j'attends les vôtres !

Merci à vous.
 
Page de Bâtons
   
    Autre / Ne pas divulguer
   Nombre de messages  :  1428
   Âge  :  31
   Date d'inscription  :  25/01/2021
    
                         
Page de Bâtons  /  Roland curieux


En Fantasy comme ailleurs, tu trouveras de tout dans les méthodes des auteurices : celles qui planifient dans les moindres détails, de la fiche de personnages à l’univers, en passant par les scènes beat par beat ; et ceux qui improvisent entièrement du début à la fin, en n’ayant peut-être en tête qu’un vague pitch et une ou deux scènes clefs. Il n’y a pas de bonne ou mauvaise méthode, mais il faut surtout tester, et à force tu trouveras le fonctionnement qui te correspond à toi. Smile

Tu as essayé avec un plan, ça n’a pas fonctionné. Essaie sans ! Tu n’es pas obligé non plus de planifier ton worldbuilding (perso j’improvise à 95% l’univers), donc essaie d’écrire sans le faire, en découvrant en même temps que tes personnages. Et tu verras si cette méthode te correspond plus ou non. Smile

Si tu lis l’anglais, j’ai une référence d’un livre d’un auteur de SFFF qui donne sa méthode pour improviser à 100%, sans aucun plan : Writing into the Dark par Dean Wesley Smith.
https://www.sachamorage.com/newsletter-autrice/
 
Tsume
   
    Autre / Ne pas divulguer
   Nombre de messages  :  437
   Âge  :  38
   Localisation  :  Akuda bar
   Pensée du jour  :  ...
   Date d'inscription  :  06/04/2022
    
                         
Tsume  /  Pour qui sonne Lestat


Hello!

Je n'ai écris qu'un roman de fantasy pour le moment, donc ma réponse sera assez partielle : )
Je n'ai pas fait de monde très compliqué façon Tolkien, mais j'ai défini par avance une géographie assez succincte pour garder une cohérence topographique : montagnes, rivières, lacs... Pour les constructions, je les ai définies suivant les ressources (rares)  des diverses régions. J'ai dessiné une carte mais principalement pour notifier les déplacements de mes personnages. Ils ont chacun une fiche juste pour ne pas me tromper dans la couleur de leur vêtement, pour me rappeler s’ils portent une armure et quand... Pour leur caractère, je le laisse se développer dans l'histoire.
Les descriptions sont disséminées dans le récit et sont très simples et courtes, je les utilise pour l'ambiance : un joli jardin, des bâtiments austères etc. Je n'ai pas mis de systèmes de croyances ni de divinités, mais j'ai décrit quelques cérémonies pour donner de la crédibilité et une existence aux personnages.

Une fois l'univers dessiné à grands traits, c'est au fur et à mesure que je rajoute des détails au feeling. En général, Je connais l'histoire du début à la fin, dans les grandes lignes ; ainsi j’évite de me disperser et je ne refuse pas une idée qui vient "comme ça" En règle général, je la note dans un carnet et je reviens dessus au moment clé.

Il y a certains points que je n'ai pas développés car sans intérêt je pense ; je n'ai pas mis de système monétaire en place, par exemple. J'ai articulé l'univers autour de ce qui compte pour les personnages : ce qui est normal pour eux l'est pour nous. S'ils ne sont pas affectés par la politique, ce n'est pas forcement nécessaire d'en informer le lecteur.

Voilà pour moi, j’espère que ça te donnera quelques pistes de réflexions Very Happy
 
Sarashina
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  303
   Âge  :  40
   Localisation  :  Au pays de l'Oiseau d'Or
   Date d'inscription  :  12/07/2023
    
                         
Sarashina  /  Tapage au bout de la nuit


Personnellement je fais entre les deux. Tu n'as pas besoin d'être dans un extrême ou dans l'autre!

Pour mon roman fantasy, j'ai écrit la première version sans me poser de question car à l'époque je l'avais situé dans la Terre du milieu mais comme j'avais envie de publier j'ai décidé de tout reprendre pour m'en détacher.
J'ai donc réfléchi au monde de façon générale mais je l'ai détaillé et approfondi petit à petit en même temps que j'écrivais la v2 (tout en ayant la trame générale de mon 1er jet comme base pour voir ce dont j'avais besoin).
J'écrivais et je voyais au bout de quelques chapitres vers où ça me menait et ce dont j'avais besoin comme nouvelles recherches docu. Ça a beaucoup transformé mon roman et finalement j'ai pas mal dévié (et je suis super contente du résultat, beaucoup plus profond et original!) Je reste quand même dans la trame général que je connais par coeur mais je ne regarde plus trop la v1 sauf pour certaines parties et je me laisse plutôt guider par mes recherches docus qui me donnent de nouvelles idées!

Ah j'ai quand même un plan général qui évolue régulièrement et j'écris mon objectif en tête de chaque chapitre que j'écris (thèmes, scènes, émotions clés, etc)

Donc voilà pour moi le worldbuilding ne me bride pas mais m'enrichit et me stimule (si ça bride c'est souvent qu'on reste trop longtemps dessus, il faut savoir avoir des limites et faire d'autres choses; moi j'ai un peu du mal j'avoue haha) Univers fantasy : tout planifier avant ou non ? 1f609
 
JustRedac
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  87
   Âge  :  38
   Date d'inscription  :  28/08/2018
    
                         
JustRedac  /  Pippin le Bref


Merci beaucoup pour ta réponse Page de Bâtons.

Pour mon roman policier, j'écris dans aucun plan et je prends beaucoup plus de plaisir. Seulement, pour créer un univers fantasy cohérent, je sais qu'il faut quand même passer par une phase de préparation, au moins dans les grandes lignes.

Quand j'écris, j'aime avancer en même temps que mes personnages, découvrir en même temps qu'eux. C'est vraiment ce qui me fait vibrer. Mais je pense que cette méthode fonctionne pour certains genres et pas pour d'autres.

Merci beaucoup pour le livre, je vais regarder de ce pas !

Tsume : merci pour ta réponse. Je songe beaucoup à réaliser à peu près la même méthode que toi, planifier dans les grandes lignes, mais pas trop. Avec un plan trop détaillé, j'ai l'impression qu'il n'y a plus aucune place à la créativité et du coup ça me bloque énormément et ça m'empêche d'écrire.
 
JustRedac
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  87
   Âge  :  38
   Date d'inscription  :  28/08/2018
    
                         
JustRedac  /  Pippin le Bref


Merci Sarashina pour ta réponse. Il y a quelques années, quand j'ai commencé mon roman de fantasy, la V1 était sans plan, mais ça ne collait pas. J'ai fais une V2 avec un plan vraiment hyper détaillé et là), ça m'a complètement bloqué donc je pense que je fais faire un mix des deux sans trop me prendre la tête.
 
Page de Bâtons
   
    Autre / Ne pas divulguer
   Nombre de messages  :  1428
   Âge  :  31
   Date d'inscription  :  25/01/2021
    
                         
Page de Bâtons  /  Roland curieux


Citation :
Pour mon roman policier, j'écris dans aucun plan et je prends beaucoup plus de plaisir. Seulement, pour créer un univers fantasy cohérent, je sais qu'il faut quand même passer par une phase de préparation, au moins dans les grandes lignes.
Alors non, vraiment, tu n’es pas obligé ! Peut-être que cela signifiera que tu devras régler les incohérences en correction, mais tu peux tout à fait te lancer en Fantasy sans plan/préparation. Si c’est l’idée qu’il « faut » un plan/une préparation qui te bloque, tu peux t’en débarrasser. Smile

Perso j’avais écrit un roman en suivant la méthode du livre que j’ai cité (donc, sans aucun plan et en improvisation totale), c’était de la Fantasy, et c’était à la fois très fun et tout à fait faisable ! (Il y a effectivement pas mal de choses que je devrais corriger en profondeur si je voulais publier ce roman, mais au final, pas plus que pour les romans que j’ai écrit avec beaucoup de préparation…)
https://www.sachamorage.com/newsletter-autrice/
 
Cervidé Grognon
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  483
   Âge  :  37
   Date d'inscription  :  07/06/2022
    
                         
Cervidé Grognon  /  Pour qui sonne Lestat


Hello,

de mon côté, j'ai tendance à noter dans un carnet les trucs indispensables à ne surtout pas oublier (une scène, une ambiance, un nom, un lieu...) puis j'écris les scènes qui me motivent le plus, peu importe dans quel ordre chronologique elles arrivent. Ensuite, j'écris au milieu, avant, après... je suis une adepte de la technique puzzle ! Une fois terminée, ça demande un gros boulot de relecture pour s'assurer que ce puzzle fonctionne bien, pour rattraper ce qui ne fonctionne pas... c'est sans doute plus long que de faire un plan précis, mais je suis incapable de tout planifier de toutes façons, alors j'aime bien cette méthode un peu bordélique !
 
JustRedac
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  87
   Âge  :  38
   Date d'inscription  :  28/08/2018
    
                         
JustRedac  /  Pippin le Bref


Encore merci à tous pour vos réponses et en vous lisant, je pense que la meilleure solution pour moi est de partir sans plan, mais de dresser quand même quelques grandes lignes sommaires pour avoir un semblant de fil conducteur.
 
Tengaar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  2746
   Âge  :  40
   Localisation  :  Antichambre de Louis XIV
   Pensée du jour  :  CI-GÎT TENGAAR QUI SUCCOMBA À UNE SURDOSE DE FANFICTION Elle ne l'a pas volé, on l'avait prévenue, déjà que la fantasy c'est pas de la littérature, alors la FF, bon... enfin, c'est triste quand même
   Date d'inscription  :  21/04/2017
    
                         
Tengaar  /  (de Dunkerque)


Généralement, je construis ma carte en même temps que j'écris. Je décris des lieux et pof, je les mets sur ma carte avec de beaux patatoïdes, ce qui me permet de ne pas faire trop de contre-sens si d'aventure je dois retourner à cet endroit. Et j'essaye d'être cohérente sur les durées de trajets. Par exemple, ne pas mettre deux capitales à moins d'une journée de marche chacune Laughing

Je ne sais plus qui avait posté un fort pratique tableau sur les délais de déplacements à pied / à cheval / en charrette etc.
 
JustRedac
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  87
   Âge  :  38
   Date d'inscription  :  28/08/2018
    
                         
JustRedac  /  Pippin le Bref


Merci pour ta réponse. Si jamais tu retombes sur ce tableau, je serais curieuse d'y jeter un oeil !
 
Docal
   
    Autre / Ne pas divulguer
   Nombre de messages  :  967
   Âge  :  29
   Date d'inscription  :  30/03/2023
    
                         
Docal  /  Bile au trésor


J'ai prévu le roman que j'ai en cours comme un exercice, donc il y avait pas mal de planification.

Après il y a des choses auxquelles tu ne peux pas trop couper. Genre définir au moins les personnages et les thématiques explorées. Le but étant de garder un tout cohérent du début à la fin. Et à ce niveau une fulgurance sur le moment qui change ton personnage peut parfois plus te bloquer pour la suite qu'une fiche de personnage stricte ne l'aurait fait.

Tu vas, dans tout les cas, te restreindre dans ce que tu peux faire à mesure que ton travail avance, que tu planifie ou non. Donc au moins prévoir ce que tu ne veux pas voir changer est une priorité.

Avoir un plan ça te permet aussi de faire sauter une partie de l'angoisse de la page blanche : tu sais toujours plus ou moins sur quoi écrire.

Après pour l'univers : tu ne peux juste pas tout remplir, c'est simplement impossible. Donc attendre d'avoir un lore complet avant de te lancer dans quelque chose est une manière certaine de ne jamais te lancer dans quelque chose.
 
Tengaar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  2746
   Âge  :  40
   Localisation  :  Antichambre de Louis XIV
   Pensée du jour  :  CI-GÎT TENGAAR QUI SUCCOMBA À UNE SURDOSE DE FANFICTION Elle ne l'a pas volé, on l'avait prévenue, déjà que la fantasy c'est pas de la littérature, alors la FF, bon... enfin, c'est triste quand même
   Date d'inscription  :  21/04/2017
    
                         
Tengaar  /  (de Dunkerque)


JustRedac a écrit:
Merci pour ta réponse. Si jamais tu retombes sur ce tableau, je serais curieuse d'y jeter un oeil !

Je t'avoue espérer que le/la JE en question passe par ici et reposte le dit tableau Laughing Laughing Laughing
 
Jimilie Croquette
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3298
   Âge  :  42
   Localisation  :  Région Parisienne
   Date d'inscription  :  11/01/2019
    
                         
Jimilie Croquette  /  De l'Importance d'être Constamment Là


Tengaar a écrit:

Je ne sais plus qui avait posté un fort pratique tableau sur les délais de déplacements à pied / à cheval / en charrette etc.

Vienne et Bratislava, 63 km de distance.
1h de voiture, et 13 heures de marche. Pile une journée.
Plus court c'est en effet difficile ! :mrgreen:
https://linktr.ee/emilie_goudin.lopez
 
Sarashina
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  303
   Âge  :  40
   Localisation  :  Au pays de l'Oiseau d'Or
   Date d'inscription  :  12/07/2023
    
                         
Sarashina  /  Tapage au bout de la nuit


La vitesse de voyage dépend de plusieurs critères : le mode de transport (pied, cheval, mule, charriot etc) mais aussi le type de route (chemin sauvage, voie royale, piste dans le désert etc) et la géographie (on va plus vite sur du plat que des montagnes où il faut zigzaguer et trouver un col).
J'ai trouvé un lien qui donne pas mal de réponses:
https://portes-imaginaire.org/rubriques/enrichir-histoire/voyager-au-moyen-age/
 
   
    
                         
Contenu sponsorisé  /  


 

 Univers fantasy : tout planifier avant ou non ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Ressources :: Écritoire-