PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -28%
Brandt LVE127J – Lave-vaisselle encastrable 12 ...
Voir le deal
279.99 €

Partagez
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 

 De la chute dans les nouvelles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
Opalescent
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  59
   Âge  :  22
   Date d'inscription  :  06/12/2023
    
                         
Opalescent  /  Clochard céleste


Alors je trouve ça très intéressant!
D'empêche moi j'ai une nouvelle mais que je ne considère pas à chute...
Dans le sens qu'elle apporte une information qu'il n'y avait pas au début et permet de comprendre mieux certains enjeux de la nouvelle. Mais en même temps elle n'est pas "surprenante".
J'ai essayé de mettre des indices et je ne trouve pas qu'elle est "sensationnel" ou extrêmement "forte".
Peut être émotionnellement mais sans plus.

J'ai lu récemment Rain's Head.
C'est un manga, ou un homme chat (monde anthropomorphique) recueille un chaton abandonné, ce chaton n'as pas beaucoup de temps a vivre et en échange de bien s'occupée d'elle, il veut couper sa tête (quand elle est décédée) car c'est un taxidermiste. Et pour lui c'est le plus bel hommage qu'il peut rendre à des gens et il veut faire ça pour un être qu'il aurait aimé.

On sait donc comment elle va finir et le souhait de cet homme se réalise car leur relation se développe et ils deviennent une véritable famille. Et la fin se termine comme ça, ce n'est pas un twist ou une chute. Mais le développement touchant et dramatique a tout de même finit par me laisser une forte impression à la fin. Et j'ai complètement pleurée X').

Mais du coup même si c'est un one-shot , c'est plutôt un mini roman, non?
Une novella, c'est ça?
 
CalédoniaRob
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  1100
   Âge  :  42
   Localisation  :  La Paz Bolivie
   Date d'inscription  :  21/01/2022
    
                         
CalédoniaRob  /  Effleure du mal


ce qui différencie une nouvelle d’une novella apparemment c’est la durée. Une novella est peut être 3 fois plus longue qu’une nouvelle mais 1 tiers à moitié moins qu’un roman, c’est variable mais il y a des standards de nombres de mots.
 
Docal
   
    Autre / Ne pas divulguer
   Nombre de messages  :  920
   Âge  :  29
   Date d'inscription  :  30/03/2023
    
                         
Docal  /  Bile au trésor


Je dirais que la chute n'est pas forcément nécessaire, mais qu'il faut au moins une ouverture.

Soit on comprend la nouvelle sous un nouveau jour, soit elle nous laisse avec une interrogation non résolue qui nous fera réfléchir. L'idée est de laisser quelque chose au lecteur à la sortie.

Une chute n'est qu'une des manières d'amener cette réflexion en invitant le lecteur à revenir sur le texte.
 
fabiend
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  1016
   Âge  :  44
   Localisation  :  Lens
   Pensée du jour  :  Ce canard est trop lourd ou corrompu
   Date d'inscription  :  30/09/2014
    
                         
fabiend  /  Effleure du mal


Une nouvelle c'est une histoire courte, ni plus ni moins.

Et comme l'histoire est courte, on arrive naturellement soit à des fins inattendues (à chute donc), soit à des fins un peu ouvertes (l'histoire est finie, il y a une résolution, mais on sait qu'il peut encore se passer des choses après, mais ça, "c'est une autre histoire"). Mais ça n'est pas nécessaire.

Mais de toute façon, le mieux pour comprendre la forme "nouvelle", c'est de lire des tonnes et des tonnes de nouvelles, dans tous les genres (SF, fantastique, policier, littéraire, etc.) et toutes les sources (anthologies, recueils, magazines, etc.)
https://fabiendelorme.fr
 
Risaout
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  22
   Âge  :  27
   Date d'inscription  :  11/09/2023
    
                         
Risaout  /  Homme invisible


Ouiiii, parlons technique.
Alors alors, je partage la le peu que j'ai compris à propos des nouvelles.

1 - la chute ne compte qu'en fonction de l'intrigue er des enjeux tissés en amont - le coup de "ah bein non c'est un reve" est pas satisfaisant parce qu'on construit une tension en amont qu'au final on fait retomber comme un soufflet.

La nouvelle, c'est court, donc la fameuse chute est inévitable, parce que ce qui va être dit en un chapitre d'epilogue est condensé en un paragraphe, ou quelques phrases, ou mots.

Plus la tension en amont est grande, plus la hype augmente, et plus la fin (si en plus originale) aura un impact fort sur le lecteur. Mis tout dépend des enjeux, des problèmes développés avant.

Dans la nouvelle, le personnage a en général un problème, (sans autre péripétie) et c'est la façon dont ce problème est résolu (à la fin) qui intéresse, si le problème posé en amont est intéressant. Plus la résolution est originale, ou innatendue, plus la fin donnera une impression de chute.

Si pas allergique à l'anglais, je recommende vivement cette masterclasse - https://youtu.be/blehVIDyuXk?si=ol7E0opQ5MnL80Hl

Depuis que j'ai ça en tête mes nouvelles sont passées de :on dirait un début de roman il se passe rien on comprend pas à, y'a une histoire, et donc une résolution, plus ou moins surprenante, et les émotions sont au rendez-vous (normalement).
 
CalédoniaRob
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  1100
   Âge  :  42
   Localisation  :  La Paz Bolivie
   Date d'inscription  :  21/01/2022
    
                         
CalédoniaRob  /  Effleure du mal


dés fois la chute des nouvelles dépend de la fausse piste qui s’est développée tout au long de la nouvelle, en gros on te montre une situation et à la fin tu découvres que c’était lui kaiser sauze (référence usual suspect pour ceux qui ne l’aurait pas vu).
 
fabiend
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  1016
   Âge  :  44
   Localisation  :  Lens
   Pensée du jour  :  Ce canard est trop lourd ou corrompu
   Date d'inscription  :  30/09/2014
    
                         
fabiend  /  Effleure du mal


Risaout a écrit:
La nouvelle, c'est court, donc la fameuse chute est inévitable

L'immense majorité des nouvelles publiées de nos jours se terminent sans chute, je ne sais pas pourquoi ce mythe perdure.

Un épilogue, même de quelques lignes ou phrases, ce n'est pas une chute. Une chute c'est une fin inattendue, un épilogue, c'est juste une manière d'accompagner le lecteur vers la sortie, en douceur. C'est l'inverse d'une chute, en fait.
https://fabiendelorme.fr
 
   
    
                         
Contenu sponsorisé  /  


 

 De la chute dans les nouvelles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Ressources :: Écritoire-