PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Le deal à ne pas rater :
Manga Fire Force : où commander le Tome 34 Fire Force édition ...
11.50 €
Voir le deal

Partagez
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 

 Débat sur les campagnes de précommande

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
Le Renard Rouge
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  451
   Âge  :  27
   Localisation  :  Reims
   Date d'inscription  :  29/12/2017
    
                         
Le Renard Rouge  /  Pour qui sonne Lestat


Aujourd'hui avec toutes les solutions type Amazon KDP et autres, je me demande vraiment pourquoi se tourner vers des maisons à compte d'auteur (déguisées en ME participatives pour la pluspart)
 
Flora
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  7094
   Âge  :  35
   Date d'inscription  :  10/04/2008
    
                         
Flora  /  Serial Constance killer


Ce n'est pas du tout la même démarche.

Se dire que l'auto-édition, c'est mieux que les maisons d'édition participatives parce que l'un est gratuit et l'autre pas, ce n'est pas du tout pertinent pour moi. Une auto-édition sérieuse implique un investissement, en argent et en temps, qui est loin d'être négligeable et l'auteur doit tout gérer seul : se taper tout le côté administratif, gratter de la visibilité, démarcher les salons, assumer seul les mauvais retours et les plaintes vu qu'il est responsable de tout... Franchement, moi, j'ai envie d'être éditée mais aucune envie d'être auto-éditée à ce stade de ma carrière d'écrivaine.

Souvent, les auteurs qui sollicitent les maisons à compte d'auteur ou participatives cherchent à être accompagnés dans leur démarche, et c'est une envie que je comprends très bien. Beaucoup de ces auteurs sont mal informés, mais même s'ils se sont un peu renseignés, le monde de l'édition est très dur : on le voit sur ce forum, certains auteurs cherchent pendant des mois, voire même des années, sans avoir de contrat. Du coup, si tu as envie que ton livre existe, mais que tu n'as aucune envie de te taper toutes les démarches, la mise en page, les ventes, et j'en passe... clairement, une maison qui te demande de payer vaudra mieux qu'une auto-édition, même gratuite.

Personnellement, je préfère ne pas être éditée plutôt qu'éditer avec une maison qui me demande un investissement financier, mais je préfère aussi ne pas pas être éditée plutôt qu'auto-éditer. On ne met pas tous le curseur au même endroit.


Débat sur les campagnes de précommande - Page 3 60011Débat sur les campagnes de précommande - Page 3 Bannie10
Votez pour concours d'extraits 123
jusqu'au 24 février, sur le thème Catastrophe !
Envie d'en savoir plus sur mes publications et mes projets ? Suivez le guide !
En cours sur JE : Le Renard et la Chouette
Mes lectures : Elodie, Korrigans, Loupiote, Martine et Sa Majesté aux dents longues
En ligne
 
Tengaar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  2725
   Âge  :  39
   Localisation  :  Antichambre de Louis XIV
   Pensée du jour  :  CI-GÎT TENGAAR QUI SUCCOMBA À UNE SURDOSE DE FANFICTION Elle ne l'a pas volé, on l'avait prévenue, déjà que la fantasy c'est pas de la littérature, alors la FF, bon... enfin, c'est triste quand même
   Date d'inscription  :  21/04/2017
    
                         
Tengaar  /  (de Dunkerque)


Flora a écrit:
Du coup, si tu as envie que ton livre existe, mais que tu n'as aucune envie de te taper toutes les démarches, la mise en page, les ventes, et j'en passe... clairement, une maison qui te demande de payer vaudra mieux qu'une auto-édition, même gratuite.

Dans ce cas là, tu peux passer par un prestataire de service, au moins tu auras ton mot à dire sur la qualité finale. Et d'ailleurs, j'ai une amie qui est passée par Librinova pour son roman et elle a eu plein de retours de chroniqueurs, son bouquin a été sélectionné à des prix etc. Donc au final, je pense que ça a été un meilleur choix pour elle que d'essayer de placer son livre dans une ME participative.
En ligne
 
Flora
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  7094
   Âge  :  35
   Date d'inscription  :  10/04/2008
    
                         
Flora  /  Serial Constance killer


Tengaar a écrit:
Dans ce cas là, tu peux passer par un prestataire de service, au moins tu auras ton mot à dire sur la qualité finale. Et d'ailleurs, j'ai une amie qui est passée par Librinova pour son roman et elle a eu plein de retours de chroniqueurs, son bouquin a été sélectionné à des prix etc. Donc au final, je pense que ça a été un meilleur choix pour elle que d'essayer de placer son livre dans une ME participative.

Oui, oui, je ne pousse personne à signer un contrat avec une maison participative Razz Si je voulais à tout prix être éditée et que je ne trouvais pas de maison, je pense que je passerais par un prestataire de service. Le Renard Rouge ne parlait pas de cette alternative, c'était "pourquoi ne pas s'auto-éditer à la place" : ben... pour plein de raisons en fait Laughing


Débat sur les campagnes de précommande - Page 3 60011Débat sur les campagnes de précommande - Page 3 Bannie10
Votez pour concours d'extraits 123
jusqu'au 24 février, sur le thème Catastrophe !
Envie d'en savoir plus sur mes publications et mes projets ? Suivez le guide !
En cours sur JE : Le Renard et la Chouette
Mes lectures : Elodie, Korrigans, Loupiote, Martine et Sa Majesté aux dents longues
En ligne
 
Le Renard Rouge
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  451
   Âge  :  27
   Localisation  :  Reims
   Date d'inscription  :  29/12/2017
    
                         
Le Renard Rouge  /  Pour qui sonne Lestat


Flora a écrit:
Le Renard Rouge ne parlait pas de cette alternative, c'était "pourquoi ne pas s'auto-éditer à la place"

Bah si, justement je parlais de ces alternatives  :mrgreen:

Passer par un prestataire/partenaire comme librinova ou amazon KDP (meme si un peu plus de travail de ce coté là) pour moi c'est ce que je considère comme de l'auto-édition.

Et la question se pose par rapport à des ME à compte d'auteur.


Flora a écrit:
Souvent, les auteurs qui sollicitent les maisons à compte d'auteur ou participatives cherchent à être accompagnés dans leur démarche

Et pour le coups je suis très dubitatif sur l'accompagnement des ME à compte d'auteur.
 
niadle
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  60
   Âge  :  50
   Localisation  :  Indre et Loire, près de Tours
   Date d'inscription  :  22/01/2023
    
                         
niadle  /  Clochard céleste


Bonsoir,

Alors, je vais apporter mon témoignage au sujet de ces maisons d'édition peu scrupuleuses.
En septembre, j'ai reçu une proposition du Lys Bleu, un mois après envoyé mon manuscrit dans cette seule ME, joliment séduite par le discours du directeur sur youtube, où j'étais arrivée "par hasard", si tant est qu'on croit aux hasards.
Passée la joie de cette réponse positive, l'émoi d'avoir été reconnue, que mon écrit ait plu, arrivent les questions que je me pose au sujet du contrat type reçu dans le mail. Impossibles à joindre au téléphone, je pose mes questions par mail. Je reçois une espèce de mail évasif qui ne répond à aucune de mes questions. Je relance, et reste sans réponse pendant de longs jours. C'est là que je commence à chercher des infos sur la toile, que je découvre un contrat d'édition commenté sur un site, et que je me rends compte que certaines clauses me dérangent dans la proposition que j'ai reçue.
Entre temps, je reçois des mails m'incitant à signer le contrat, plusieurs mails... Par contre, impossible d'avoir jamais quelqu'un au téléphone, ni de réponses à mes questions.
Je commence à vraiment douter, à me demander si je devais signer ou pas. Je n'ai pas l'intention de vivre des ventes de ce livre, j'ai juste envie qu'il soit lu par les gens qu'il pourrait intéresser. J'ai une petite idée de réseau sur lequel je pourrais faire la promotion du livre. Alors je commence à penser qu'il vaut peut-être mieux que je signe avec eux, quitte à devoir faire moi-même ma promotion, que de risquer de refuser cette possibilité d'être éditée et ne pas trouver d'autre éditeur...
Et puis, il y a les fameux 40 bouquins à acheter, avec une super promo (!!) de 30% (sur le prix TTC alors que les droits d'auteurs sont eux calculés sur le prix HT!)
Ensuite, j'ai regardé comment se portait la société, et là j'ai vu un chiffre d'affaires qui m'a semblé faramineux.
J'ai alors réalisé que cette ME faisait du fric sur le dos des auteurs qui paient les livres qu'ils ont écrits, qu'ils se retrouvent avec 40 livres à devoir écouler, et que du coup, la ME a d'emblée une belle somme d'argent qui rentre à chaque nouveau livre publié. Et comme par hasard, il y en a tous les jours des nouveaux chefs d'œuvre! Là je commence à trouver que ces pratiques ne sont pas dans mes valeurs, et que je n'ai aucune envie de participer à cette magouille, moi qui ai horreur des gens qui ne cherchent que le profit...
Puis, le coup de grâce, une semaine après la proposition, je reçois un mail du directeur qui m'intime de signer, car comprenez-vous, il m'a gardé une place dans sa ligne éditoriale (quel privilège!) et que si j'ai changé d'avis, il aimerait le savoir, et connaître les raisons de cette volte face!
Je peux vous assurer que je lui ai bien expliqué les raisons de ma volte face, en effet! Un long mail détaillant bien tout ce que je pensais de leurs pratiques, et les détails du contrat que je trouvais plus que louche...

Alors, depuis, j'ai commencé par retravailler mon manuscrit, plusieurs fois, puis je l'ai envoyé à d'autres ME. Et si je ne suis jamais publiée, et bien, tant pis, je préfère ça que d'engraisser ces crapules!
Et dans ce cas, je me tournerai peut-être vers un prestataire de services ou l'auto-édition. Je ne me suis pas encore renseignée là-dessus, préférant encore garder l'espoir Very Happy
 
Jimilie Croquette
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3018
   Âge  :  42
   Localisation  :  Région Parisienne
   Date d'inscription  :  11/01/2019
    
                         
Jimilie Croquette  /  De l'Importance d'être Constamment Là


bravo d'avoir eu la patience et la tête froide pour flairer le piège.
Ils sont très forts.
https://linktr.ee/emilie_goudin.lopez
 
Le Renard Rouge
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  451
   Âge  :  27
   Localisation  :  Reims
   Date d'inscription  :  29/12/2017
    
                         
Le Renard Rouge  /  Pour qui sonne Lestat


Bravo Niadle ! Razz
 
marie-do
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  87
   Âge  :  40
   Date d'inscription  :  04/07/2020
    
                         
marie-do  /  Pippin le Bref


J'ai eu une expérience similaire, pas avec le Lys Bleu mais le même genre.
Comme toi, 1er manuscrit, un peu perdue dans ce milieu inconnu, je suis aussi tombée "par hasard" sur ce genre de sites et de vitrine alléchante à 1ère vue (quand tu cherches où envoyer ton manuscrit, ce sont d'ailleurs quasiment toujours des comptes d'auteur qui sortent en 1er du moteur de recherche). Ils m'ont répondu très vite (trop vite pour être honnête), n'ont rien trouvé à redire sur mon manuscrit, n'ont jamais répondu à mes questions, restaient injoignables par téléphone, ont toujours été très pressés (et pressants) pour que je signe.......J'ai trouvé cela super louche dans l'approche avant même d'avoir jeté un oeil à leur "contrat". Surtout l'absence totale de choses à redire sur le fond ou la forme du manuscrit m'a mise mal à l'aise d'emblée. A moins d'être un génie littéraire sorti de nulle part, il est totalement anormal (surtout pour un 1er manuscrit) de ne recevoir que des louanges et de lire qu'ils respectent trop le travail d'un auteur pour suggérer des modifications (sic !!).
Comme toi, j'ai fait des recherches et j'ai découvert comment ces "maisons" fonctionnaient. Ce ne sont pas des éditeurs tout simplement.
J'ai fait ensuite très attention à n'envoyer mon manuscrit que dans des maisons à compte d'éditeur. Et ça a payé puisqu'assez peu de temps après j'ai eu la chance d'être contactée (par téléphone) par une éditrice qui m'a dit avoir lu et apprécié mon manuscrit mais qu'il y avait pas mal de choses à retravailler. Elle ne m'a rien proposé du tout, nous avons passé une dizaine de minutes au téléphone puis elle m'a dit qu'ils étaient "ouverts à la réception d'une nouvelle version". Ce que j'ai fait quelques semaines plus tard en m'aidant des indications et conseils qu'elle m'avait donné. Ensuite nous avons encore discuté par téléphone puis nous avons travaillé en aller-retour de fichiers word avec des commentaires et annotations le long d'un gros 1/3  du manuscrit. J'ai adoré faire ce travail au cours duquel j'ai énormément progressé et appris en matière d'écriture, je sentais moi-même combien leurs remarques aidaient à vraiment transformer le texte en mieux. Toujours aucune proposition à ce stade même si je pensais bien qu'ils avaient l'air franchement intéressés et qu'ils me "testaient" surtout sur ma capacité à faire évoluer le texte. Puis la proposition est arrivée assez rapidement ensuite et nous avons poursuivi le travail éditorial comme nous l'avions commencé. J'ai signé le contrat, sans aucun rapport avec celui que j'avais lu de la part des "autres" et en toute confiance. Evidemment aucune trace de livres à acheter ni de pré-ventes ou choses du genre. Le livre est sorti en septembre 2021 avec une belle présence en librairie (une soixantaine) et pas mal de presse/salons durant l'année qui a suivi. Deux prix coup de coeur aussi dont j'ai été très fière  Débat sur les campagnes de précommande - Page 3 1f60a
Au travail effectué et au résultat final, j'ai tout de suite mesuré le gouffre qui existe avec ces "maisons" qui ne demandent aucune modification ou n'effectuent aucun travail. C'est ça le plus grave de mon point de vue, cette absence d'exigence qui est pourtant absolument fondamentale. C'est une signature pour être certain que ces maisons ne sont pas sérieuses (elles ne le sont pas à ce stade, elles ne le seront pas plus pour la suite et notamment pour la promotion). Aujourd'hui quand je vois le chemin parcouru par mon livre je suis tellement heureuse d'avoir passé mon chemin et d'avoir flairé le mauvais coup avec ces maisons.
Des maisons d'édition à compte d'éditeur il y en a plein, de toutes les tailles. Je crois qu'il faut persister dans les envois, bien regarder les lignes éditoriales et donner une chance à son texte de rencontrer les bonnes personnes !! J'espère que tu auras cette chance !


Dernière édition par marie-do le Ven 24 Fév 2023 - 14:07, édité 1 fois
 
niadle
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  60
   Âge  :  50
   Localisation  :  Indre et Loire, près de Tours
   Date d'inscription  :  22/01/2023
    
                         
niadle  /  Clochard céleste


Whaouh! Voilà un témoignage qui fait du bien!
Et oui, je suis d'accord avec le fait que si un éditeur accepte ton texte tel quel, c'est qu'il y a un vrai problème!
J'espère pouvoir un jour raconter mon histoire par la suite avec la même fin que la tienne!
Tu as piqué ma curiosité, à savoir, c'est quel genre ton livre? Je serais contente de le lire s'il correspond à ce que j'aime Very Happy
 
marie-do
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  87
   Âge  :  40
   Date d'inscription  :  04/07/2020
    
                         
marie-do  /  Pippin le Bref


niadle a écrit:
Whaouh! Voilà un témoignage qui fait du bien!
Et oui, je suis d'accord avec le fait que si un éditeur accepte ton texte tel quel, c'est qu'il y a un vrai problème!
J'espère pouvoir un jour raconter mon histoire par la suite avec la même fin que la tienne!
Tu as piqué ma curiosité, à savoir, c'est quel genre ton livre? Je serais contente de le lire s'il correspond à ce que j'aime Very Happy

Je l'espère aussi très sincèrement pour toi !
Mon livre est un récit (témoignage) sur les troubles des conduites alimentaires (anorexie/boulimie) dont j'ai souffert pendant 15 ans et la manière dont j'en suis sortie. C'est un livre qui parle de rencontres essentielles, de la question du sens, du deuil et aussi de spiritualité qui a été pour moi un puissant facteur de résilience. Il faut être intéressé par la question de la vie intérieure pour apprécier ce livre mais j'avoue avoir été très agréablement surprise par tous les retours positifs émanant de personnes très diverses et pas forcément concernées par ces troubles !
Bon courage et bonne chance à toi dans ta quête d'éditeur !
 
Arno12
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  59
   Âge  :  51
   Localisation  :  12
   Pensée du jour  :  J'ai arrêté de penser ça fait trop mal
   Date d'inscription  :  27/12/2022
    
                         
Arno12  /  Clochard céleste


Vos expériences sont en effet très enrichissantes et je crois surtout qu'il ne faut pas se précipiter et accepter un temps long pour avoir des retours de vrais éditeurs. Il faut accepter aussi que le volet commercialisation d'un livre est important et qu'il faudra être présent sur les réseaux sociaux, faire des dédicaces dans des librairies, un livre se vend rarement sans publicité et c'est une partie de l'activité d'un écrivain que je n'avais pas bien mesuré.
 
niadle
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  60
   Âge  :  50
   Localisation  :  Indre et Loire, près de Tours
   Date d'inscription  :  22/01/2023
    
                         
niadle  /  Clochard céleste


Merci Marie-Do!
Je veux bien le titre de ton livre Very Happy , j'aime les histoires de vie et de résilience!

Arno12 a écrit:
Vos expériences sont en effet très enrichissantes et je crois surtout qu'il ne faut pas se précipiter et accepter un temps long pour avoir des retours de vrais éditeurs. Il faut accepter aussi que le volet commercialisation d'un livre est important et qu'il faudra être présent sur les réseaux sociaux, faire des dédicaces dans des librairies, un livre se vend rarement sans publicité et c'est une partie de l'activité d'un écrivain que je n'avais pas bien mesuré.
C'est bien une partie qui me fait un peu peur, le côté "public"...
 
marie-do
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  87
   Âge  :  40
   Date d'inscription  :  04/07/2020
    
                         
marie-do  /  Pippin le Bref


niadle a écrit:
Merci Marie-Do!
Je veux bien le titre de ton livre Very Happy , j'aime les histoires de vie et de résilience!

Arno12 a écrit:
Vos expériences sont en effet très enrichissantes et je crois surtout qu'il ne faut pas se précipiter et accepter un temps long pour avoir des retours de vrais éditeurs. Il faut accepter aussi que le volet commercialisation d'un livre est important et qu'il faudra être présent sur les réseaux sociaux, faire des dédicaces dans des librairies, un livre se vend rarement sans publicité et c'est une partie de l'activité d'un écrivain que je n'avais pas bien mesuré.
C'est bien une partie qui me fait un peu peur, le côté "public"...

Alors si tu aimes les histoires de vie et de résilience c'est exactement cela. Avec une dimension spirituelle (je le précise toujours car cela peut rebuter certains même si le sujet est abordé de manière très ouverte, il s'agit plus de mon propre cheminement et de comment la redecouverte de la foi m'a aidée)
Le titre: "Là où je ne voulais pas aller. De l'anorexie à la faim de vivre" ☺
Il a reçu le prix coup de coeur du salon du livre de Dijon 2021 et le prix littéraire du salon des auteurs de ma ville. Ça a été une très belle expérience je dois dire avec beaucoup d'émotions et de surprises.
Tu trouveras pas mal de choses sur internet, vidéos, interviews qui te donneront une idée. Et comme dit plus haut c'est vrai qu'il faut être prêt en tant qu'auteur à répondre aux sollicitations. La promotion c'est le job de l'attache presse mais ensuite c'est à l'auteur de se lancer pour parler de son livre. Ce n'est pas toujours très simple j'avoue surtout quand il s'agit d'un témoignage très personnel. Mais les retours de lecteurs, souvent tellement touchants que j'en ai parfois pleuré, valent bien toutes ces petites prises de risque 😉
 
niadle
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  60
   Âge  :  50
   Localisation  :  Indre et Loire, près de Tours
   Date d'inscription  :  22/01/2023
    
                         
niadle  /  Clochard céleste


Merci! Je vais le lire Very Happy

Et merci pour ces bons conseils, j'imagine qu'il faut se lancer, et qu'ensuite, àa va tout seul! Laughing
 
   
    
                         
Contenu sponsorisé  /  


 

 Débat sur les campagnes de précommande

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Ressources :: Édition et Autopublication-