PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Le deal à ne pas rater :
Cartes Pokémon : où commander le coffret Pokémon Go Collection ...
64.99 €
Voir le deal

Partagez
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 

 Quel rythme d'écriture peut être considéré comme rapide ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
Chimère
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  525
   Âge  :  30
   Localisation  :  16
   Date d'inscription  :  15/07/2021
    
                         
Chimère  /  Gloire de son pair


Tout est dans le titre ; en vue d'échanger à ce sujet avec des professionnel.les, j'aimerais savoir à partir de quel rythme d'écriture peut-on se considérer comme rapide.

À titre d'exemple, j'ai entamé la rédaction d'une novella (dont la finalité sera de se placer entre 20-30 000 mots) lundi dernier (le 9), et j'en suis à 11733 mots aujourd'hui, le dimanche 15.
Concernant mon rythme habituel, je trouve celui-ci très rapide, mais d'un point de vue général et en "comparaison" à d'autres, l'est-il vraiment ?

J'aimerai pouvoir situer mes interlocuteur.ices sur ma rapidité d'écriture, et savoir si je me place dans une norme ou un peu au-dessus concernant cette novella.

Le but de ce topic n'est pas la compétition, ni d'afficher ses scores, ni de se faire mousser, bien évidemment. Je fournis des nombres et dates précis pour étayer ma question, et je vous invite à faire de même, mais ne tournons pas ça en concours du "moi je" Wink
 
Enirtourenef
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  2176
   Âge  :  26
   Pensée du jour  :  "Chaque occasion est la meilleure"
   Date d'inscription  :  02/09/2015
    
                         
Enirtourenef  /  Crime et boniment


On peut pas comparer. Si pour ton rythme habituel c'est rapide alors c'est rapide, point.

Y a tellement de paramètres qui rentrent en ligne de compte !

• Le style, pour commencer (les trucs que j'écris pour le pur plaisir je tourne entre 1 000 et 1 500 mots à l'heure, pour un style vraiment pas recherché, c'est juste du tartinage avec des dialogues partout ; les romans sérieux, je suis plus entre 800 et 1 100 mots à l'heure).
• Le nombre de mots du projet, ensuite (fatalement) et si tu travailles à côté. Roman 1, 160 000 mots, premier jet écrit en 6 mois (je travaillais et j'étais pas rapide) ; Roman 2, 160 000 mots, premier jet écrit en 2 mois et demi (j'étais encore au chômage) ; Roman-presque-trois, 69 000 mots, étalé sur 3 mois (avec un mois quasi off puisqu'en correction sur autre chose, et un premier mois à 40 000 mots, en travaillant à côté). Les projets pas sérieux je calcule pas, mais comme je peux faire des sessions à 2 ou 3 000 mots voire plus, ça peut monter au 9 000 par semaine, parfois plus. Quand je travaillais pas, j'te faisais des jours entiers d'écriture à 9 000 mots la journée, ça trois fois de suite ou quasi, ce qui m'amenait à plus de 20 000 mots la semaine.
• Ensuite, ça dépend aussi de ta manière de travailler. Moi, j'ai besoin du bon mot, de la bonne teinte de couleur, du bon jargon, de suite : donc je vais avoir tendance à m'arrêter souvent pour chercher un synonyme, une descriptions d'une technique, le nom d'une arme, etc., etc., etc. Mais je sais qu'il y a des auteurs qui mettent "[rouge comme le pull de mémé]" et qui reviennent chercher le nom exact de la teinte en corrections. Du coup, les jours où je m'arrête beaucoup (pour chercher si un cheval peut galoper dans une pente, s'il est humainement possible de faire tel ou tel truc), bah forcément je fais des sessions à moins de mots.
• Ton état psychologique ou la difficulté de la scène : y a des séquences que je trouve plus dures, soit à cause des émotions que je mets dedans, soit d'un point de vue technique, et du coup j'avance pas vite du tout (à titre d'exemple, ça fait une heure que je suis devant le PC sur une séquence pourtant simple mais pour laquelle je sais pas comment m'y prendre, du coup j'ai du mal à me concentrer et je suis là à te répondre au lieu de bosser).

Du coup, une vitesse d'écriture, c'est hyper personnel. Ça dépend aussi si t'es plus architecte ou plus jardinier, et tout bêtement si tu tapes vite sur l'ordi ou pas. On peut pas avoir de mesure objective de ce qui est rapide ou pas. SI c'est rapide pour toi, alors c'est rapide, et c'est tout !

Après, si t'as quand même besoin de te placer, 11 733 en 7 jours t'es sur une base de NaNo.
https://enirenrekhtoues.blogspot.com/
 
Chimère
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  525
   Âge  :  30
   Localisation  :  16
   Date d'inscription  :  15/07/2021
    
                         
Chimère  /  Gloire de son pair


Je suis complètement d'accord avec ce que tu dis, mais tout cela, tu ne peux pas franchement l'expliquer en discussion (et ça n'intéressera pas forcément ton interlocuteur.ice de toute façon)

C'est vraiment pour me donner une idée, savoir si je peux dire sans rougir que pour ce projet-là, je bosse "vite" ou si je suis "dans la norme" de l'écrivain.e ""standard"" dirons-nous.

Et comme je ne connais rien au NaNo, je veux bien que tu développes un peu TwT
 
Enirtourenef
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  2176
   Âge  :  26
   Pensée du jour  :  "Chaque occasion est la meilleure"
   Date d'inscription  :  02/09/2015
    
                         
Enirtourenef  /  Crime et boniment


Mais en fait la comparaison aux autres ça sert à rien, c'est ce que j'essaye d'expliquer en tartinant mes chiffres. (Et je pense qu'on peut tout à fait le dire en discussion, tous ces paramètres. Si ça intéresse pas les gens, ils avaient qu'à pas poser la question de la rapidité.)

Pour Roman 1 j'étais sur une base de 800 mots à l'heure. Pour Roman 2 j'étais sur une base de 1 100 mots à l'heure. Conclusion : même si quelqu'un sur Terre est capable de sortir du 3 000 à l'heure on s'en bat les steacks : pour Roman 2 j'étais rapide et j'avais cette impression de rapidité. Point barre. Si tu es rapide pour toi, alors tu es rapide pour toi.

Tu dis toi-même que c'est pas une compétition, mais tu dis que tu ne veux pas "avoir à rougir" sauf que on rougit quand on se compare aux autres ! Donc vraiment, dit que tu es rapide si c'est ce que tu ressens, et point barre ! :mrgreen:

Le NaNo c'est le défi d'écrire 50 000 mots en un mois. Donc il faut tourner autour de 1 666 mots par jour. Avec 11 733 mots en 7 jours tu es à 1 676 mots par jour donc une base de NaNo.
https://enirenrekhtoues.blogspot.com/
 
Chimère
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  525
   Âge  :  30
   Localisation  :  16
   Date d'inscription  :  15/07/2021
    
                         
Chimère  /  Gloire de son pair


Tout à fait, mais quand on parle productivité, faut répondre en omettant tous ces détails qui ont de l'importance...
Et je n'aime pas ça, mais j'aime encore moins parler sans être certaine de ce que je dis.

Le "pas à rougir", c'était plus dans le sens "parler sans mentir" (et donc rougir), pardon, c'était plus clair dans mon esprit au moment de l'écrire.

Et merci pour tes explications sur le NaNo =)
 
Enirtourenef
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  2176
   Âge  :  26
   Pensée du jour  :  "Chaque occasion est la meilleure"
   Date d'inscription  :  02/09/2015
    
                         
Enirtourenef  /  Crime et boniment


Mais ici y a pas de vérité absolue puisqu'on est hors comparaison. Ou plutôt, on n'est pas sur une comparaison socio-référencée mais sur une comparaison auto-référencée. Donc si tu dis que tu es rapide parce que c'est ce que tu vis par rapport à tes statistiques habituelles et à tes émotions et ressentis et perceptions, tu dis la vérité. C'est tout.
https://enirenrekhtoues.blogspot.com/
 
BoiséeNoire
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  2140
   Âge  :  21
   Localisation  :  Québec
   Date d'inscription  :  22/02/2020
    
                         
BoiséeNoire  /  Crime et boniment


Je dois écrire dans les 4-5-6 romans par an environ.

En ce moment, avec mes deadlines, je m'oblige à écrire 880 mots par jour sur un projet et 1 400 mots par jour sur un autre. (total : 2 280)

Les gens ont tendance à me trouver plutôt productive.
Mais je suis certaine que d'autres écrivent plus ou plus vite.

Dans tous les cas, si je me compare à moi-même, je suis contente de mon rythme actuel Smile
Est-ce que le qualifierait de "rapide" ? Je ne sais pas trop...

Sans les deadlines, quand je me la coule douce, un roman (entre 50k et 70k mots), ça peut me prendre dans les 4-5 mois à écrire.

J'aimerais ajouter que, souvent, quand on commence un projet, ça va toujours plus vite. J'en ai déjà discuté avec plusieurs JE, mais je trouve que les 10k premiers mots sont ceux qui sont les plus faciles à écrire quand on commence un nouveau projet et il n'est pas si rare d'en dérouler 4-5k en un seul jour. Pour moi, ça se complique quand on arrive dans les 20k-30k... ou autour du milieu du roman. Un mélange parfois de lassitude, de page blanche, une baisse de motivation... etc.

Un autre bon exemple, c'est que lorsque j'écris des nouvelles (pour des AT par exemple) ben souvent je vais les écrire one-shot... dérouler de 1k à 5k mots en un seul jour, parfois une seule soirée. C'est pas tant une question de quantité, mais de "facilité" parce que la nouvelle est "facile" à écrire, puisque l'histoire est relativement "simple" et qu'on connaît son début, son milieu et sa fin.

Sinon, pour parler de toi, Chimère, tu me sembles avoir effectivement un rythme régulier de NaNoWriMo Razz
 
Enirtourenef
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  2176
   Âge  :  26
   Pensée du jour  :  "Chaque occasion est la meilleure"
   Date d'inscription  :  02/09/2015
    
                         
Enirtourenef  /  Crime et boniment


BoiséeNoire a écrit:
Je dois écrire dans les 4-5-6 romans par an environ.
Ça c'est pareil, ça veut "rien dire" dans le sens où si t'écris 4 romans de 60 000 mots t'es à 240 000, et moi avec mon 160 000 et mon 70 000 je suis à 230 000 donc pas si loin alors que j'ai écrit deux fois moins de "projets finis".
Donc je trouve ça un peu piégeux (et peut-être culpabilisant pour certains nouveaux auteurs qui se comparent plus facilement aux autres) de parler en terme de romans et pas de nombre de mots.

Pour le blues du milieu je sais pas, je me souviens pas de mes milieux x) Je crois que s'il y a baisse de moral elle est pas assez significative pour que ça m'ait marquée ! Quand je suis arrivée au milieu de Roman-presque-3, comme je m'étais mis un objectifs assez court de mots j'avais peur que ça rentre pas x) Mais j'ai pas eu trop de mal à écrire, dans mon souvenir. Je crois plutôt que c'était l'inverse genre "oh lala j'ai déjà écrit tout ça ! allez, on refait la même et c'est bientôt fini !" x)
https://enirenrekhtoues.blogspot.com/
 
Andrée Martin
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  47
   Âge  :  36
   Date d'inscription  :  15/05/2022
    
                         
Andrée Martin  /  Petit chose


J'ai écrit pendant un an environ mon roman de 450 000 caractères espaces compris 🥺🙄🥺
 
BoiséeNoire
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  2140
   Âge  :  21
   Localisation  :  Québec
   Date d'inscription  :  22/02/2020
    
                         
BoiséeNoire  /  Crime et boniment


Ben là... le but du topic n'est pas de culpabiliser les autres et c'était pas mon intention non plus 😅
 
Enirtourenef
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  2176
   Âge  :  26
   Pensée du jour  :  "Chaque occasion est la meilleure"
   Date d'inscription  :  02/09/2015
    
                         
Enirtourenef  /  Crime et boniment


J'ai pas dit que c'était ton intension ! Juste que je lis parfois dans les messages, de la part d'autres aussi, hein, c'était une réflexion que je m'étais déjà faite, des "j'ai écrit 6 romans en 2 ans" et ça paraît très impressionnant alors que rapporté au nombre de mots et comparé à des gens qui écrivent des briques mais moins, en fait c'est souvent kiff-kiff et c'est pour ça que je trouve le nombre de mots plus intéressant.
https://enirenrekhtoues.blogspot.com/
 
Hortense
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  55
   Âge  :  34
   Localisation  :  Paris
   Pensée du jour  :  Ou pas ?
   Date d'inscription  :  31/10/2021
    
                         
Hortense  /  Clochard céleste


Bonjour,

Personnellement j'écris environ 1000 mots par heure pendant environ 3 heures (les bons jours).
Les mauvais, je peux passer 4 heures (réparties sur 2 semaines) sur un paragraphe de 50 mots, en particulier lorsque je veux évoquer quelque chose sans en parler frontalement. Oui, oui, c'est du vécu.

Mais ça dépend de beaucoup de choses, je ne vais pas revenir dessus.

Pour moi, il vaut mieux éviter de te comparer aux autres. Si tu cherches à te rassurer, tant mieux, mais il y aura toujours des gens qui écriront plus vite que toi, et ça peut venir empoisonner ton écriture. On n'est pas tous égaux face à l'écriture, on a tous nos petites habitudes et nos petites et grandes difficultés. On a tous une vie à côté, parfois une famille, parfois un travail, parfois des problèmes de santé ou psychologiques ou des difficultés diverses.
Sans compter que le temps d'écriture en lui-même ne représente qu'une petite partie du temps qu'on passe sur un roman. Il faut compter le temps de trouver une idée, de préparer le roman, le temps des corrections et des affinages... Si tu écris vite mais que tu passes plus de temps sur tout le reste, est-ce que tu écris plus vite que quelqu'un qui écrit lentement mais qui a besoin de moins de préparation et de correction ?

Perso je ne me compare pas. Je suis sur mon roman depuis plus d'un an et demi (40k mots actuellement et 9 mois de préparation), et je n'ai même plus l'ambition de finir mon premier jet avant la fin de l'année. J'ai trop de contraintes en-dehors de l'écriture pour avancer à un rythme soutenu.
https://hortensemerisier.wordpress.com/
 
Sklaërenn
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1512
   Âge  :  28
   Localisation  :  Dans le lointain des mystères
   Pensée du jour  :  I'm the fucking writer for my story life
   Date d'inscription  :  15/06/2013
    
                         
Sklaërenn  /  Roland curieux


En deux ans, j'ai écrit + de 300k. Pourtant, je me suis trouvée assez lente si je prends en compte les moments de pause (forcée ou non) que j'ai faite. Pour autant, en échangeant avec d'autres personnes, il semblerait que ça soit plutôt rapide. En parallèle, je sais que d'autres écrivent encore plus que moi. Mais si pendant un temps, je me comparais aux autres, j'ai arrêter de le faire. 

Je ne cherche pas a aller plus vite ou moins vite que d'autres, je vais juste à mon rythme ( plutôt productif en ce moment, j'avoue, mais c'est rare que ça m'arrive. Genre, c'est la deuxième fois que j'écris autant de temps en aussi peu de temps et où je me sens encore dans la fièvre de l'écriture  Laughing) et si je vais plus ou moins vite que d'autres, c'est pas bien grave. 

L'important, je pense, c'est de ne pas se mettre la pression ni de se culpabiliser. On a tous un rythme qui nous est propre, sans compter les aléas de la vie qui font que nous ne sommes pas aussi disponible que d'autre pour écrire, donc c'est un peu compliqué de dire si ton rythme est vraiment rapide ou non de fait.
http://airyscine.forumgratuit.org
 
Chimère
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  525
   Âge  :  30
   Localisation  :  16
   Date d'inscription  :  15/07/2021
    
                         
Chimère  /  Gloire de son pair


Merci pour vos réponses diverses et variées qui apportent des points de vue intéressants.

Mais il n’est pas question de me comparer (dans le sens de savoir si machin est plus rapide que moi par esprit de compétition ou de légitimité, on s’en fiche), c’est surtout pour avoir une idée des normes « standard » (gros guillemets), afin de pouvoir évoquer de façon claire et concise où je me situe par rapport à elles  (qu’on le veuille ou non, on rapporte toujours tout à des normes, aussi vagues soient-elles).

Du coup, j’y vois un peu plus clair et je vous remercie (mais ne vous privez pas d’apporter de nouveaux points de vue à ma suite).
 
Hortense
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  55
   Âge  :  34
   Localisation  :  Paris
   Pensée du jour  :  Ou pas ?
   Date d'inscription  :  31/10/2021
    
                         
Hortense  /  Clochard céleste


Chimère a écrit:
Merci pour vos réponses diverses et variées qui apportent des points de vue intéressants.

Mais il n’est pas question de me comparer (dans le sens de savoir si machin est plus rapide que moi par esprit de compétition ou de légitimité, on s’en fiche), c’est surtout pour avoir une idée des normes « standard » (gros guillemets), afin de pouvoir évoquer de façon claire et concise où je me situe par rapport à elles  (qu’on le veuille ou non, on rapporte toujours tout à des normes, aussi vagues soient-elles).

Du coup, j’y vois un peu plus clair et je vous remercie (mais ne vous privez pas d’apporter de nouveaux points de vue à ma suite).
Si tu veux avoir une idée de la "norme" ou du "standard", il te suffit de te baser sur les écrivains à plein temps connus.
Exception faite d'Amélie Notomb (qui dit en écrire 4 par an... mais ce sont des romans très courts donc ça s'équilibre), la moyenne haute est d'un roman par an pour des gens dont c'est la seule activité. La plupart en écrivent même encore moins.

Là, on parle d'un produit fini, pas du premier jet (encore une fois, la vitesse d'écriture d'un premier jet ne veut absolument rien dire). Donc préparation + écriture + corrections + affinages = 1 année à temps plein. Ce qui reste une bonne moyenne, puisqu'il est estimé qu'un roman demande environ 1000 à 2000 heures de travail (la fourchette est large mais un temps plein fait 1607 heures donc on y est)... mais encore une fois, ça va dépendre de la longueur, du genre, du style, de la narration, de tout un tas de paramètres internes et externes au livre lui-même...
https://hortensemerisier.wordpress.com/
 
   
    
                         
Contenu sponsorisé  /  


 

 Quel rythme d'écriture peut être considéré comme rapide ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Ressources :: Écritoire-