PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -40%
-40% Nike Crater Impact SE
Voir le deal
68.97 €

Partagez
 

 Auto-edition, regrets ou pas?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
Liréo
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1272
   Âge  :  39
   Pensée du jour  :  La beauté sauvera le monde...ou le détruira.
   Date d'inscription  :  12/06/2021
    
                         
Liréo  /  Tentatrice chauve


Coucou tout le monde

Je me pose beaucoup de questions concernant l'auto-édition qui me parait pour le moment un parcours insurmontable à mon niveau.
Regrettez-vous de vous être lancés dans l'aventure ou pas?
Si c'était à refaire, avec le recul, qu'auriez-vous fait différemment? Que referiez-vous de la même façon?
Y trouvez-vous des points très négatifs (des choses qui vous cassent vraiment les pieds) ou pas vraiment?
Pour les primo auto-édités: retenteriez-vous l'aventure ou préféreriez-vous passer par une ME pour une prochaine publication? Pour les autres (les aguerris): qu'est-ce que vous aimez tout particulièrement dans cette façon de procéder?
Ceux qui ont essayé les deux peuvent aussi apporter leur contribution.
Merci pour vos lumières. Auto-edition, regrets ou pas? 770102
 
BoiséeNoire
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  2140
   Âge  :  21
   Localisation  :  Québec
   Date d'inscription  :  22/02/2020
    
                         
BoiséeNoire  /  Crime et boniment


Je te conseille de consulter tous ces sujets :

https://www.jeunesecrivains.com/t58131-vivez-vous-de-l-autoedition-combien-gagnez-vous
https://www.jeunesecrivains.com/t58083-taches-sous-taches-a-realiser-dans-l-autoedition
https://www.jeunesecrivains.com/t58047-rupture-de-contrat-autoedition-avis-amazon
https://www.jeunesecrivains.com/t57778-a-qui-s-adresser-pour-une-auto-publication
https://www.jeunesecrivains.com/t51539-fonctionnaire-et-autoedition
https://www.jeunesecrivains.com/t55581-auto-edition-et-best-seller-mythe-ou-realite?highlight=mythe (petite préférence pour celui-ci où les discussions ont été fort intéressantes)

Est-ce que je regrette ?
Je ne regrette pas mon auto-édition, c'était tout pensé, car je tenais mordicus à garder les droits sur le livre pour pouvoir le laisser entièrement dispo sur mon compte Wattpad. Son auto-édition a été rentable.

Ce que je referais différemment ?
Payer quelqu'un pour faire la maquette intérieure (je suis nulle).

En ce moment, je stoppe l'auto-édition sans pour autant mettre une croix définitive dessus, c'est juste parce que, en ce moment, les maisons d'édition traditionnelles sont plus rentables pour moi (car j'ai la chance d'avoir des tirages plutôt importants et une bonne diffusion) et moins chronophage, mais aussi parce que les livres auto-édités ne sont pas éligibles pour la plupart des concours littéraires et pour les obtentions de bourses et subventions auprès de mes organismes gouvernementaux.
 
Liréo
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1272
   Âge  :  39
   Pensée du jour  :  La beauté sauvera le monde...ou le détruira.
   Date d'inscription  :  12/06/2021
    
                         
Liréo  /  Tentatrice chauve


Merci Boisée Noire, ta réponse est très enrichissante. C'est bien d'avoir l'avis de quelqu'un qui a tenté les deux.
Au delà de la question de la rentabilité et de toutes les tâches à réaliser soi-même, c'est vraiment savoir comment cette aventure a été vécue par l'un ou l'autre. Visiblement tu ne regrettes pas d'avoir essayé et tu t'en es très bien sortie mais comme tu as aussi la chance que tes livres en ME connaissent un certain succès, tu préfères cette formule pour le moment. Ce que je comprends tout à fait.
Ne pas hésiter à déléguer ce qu'on galère à faire.
Merci pour les liens que tu as partagé, j'irai jeter un oeil :flower:
 
Imoen
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  392
   Âge  :  46
   Date d'inscription  :  15/11/2019
    
                         
Imoen  /  Tapage au bout de la nuit


J'ai auto-édité un de mes romans (les autres sont en ME) car j'avais plusieurs manuscrits en recherche d'éditeurs, je ne me voyais pas les harceler d'envois. J'ai donc décidé d'auto-éditer le plus ancien, en partant du principe que si je n'avais toujours pas de réponse positive, c'est que personne n'en voulait.

Finalement, après l'avoir auto-édité, j'ai reçu trois réponses positives très tardives (6 à 12 mois après la soumission). J'ai décliné la première immédiatement car je venais juste de l'auto-éditer, j'y avais investi de l'argent (couverture + distribution en librairie par Bookelis), je voulais vivre l'expérience jusqu'au bout. Je n'ai pas regretté : les ventes en auto-édition ont dépassé toutes mes espérances, je n'aurais jamais fait ce score là dans cette ME.

J'avais décidé d'accepter la 2ème réponses positives, car justement, mes ventes avaient atteint un très bon niveau, je me doutais que ça finirait par redescendre, et je voulais offrir une vie en librairie à mon roman (la 2ème ME était diffusée en librairies). Finalement, la MA a été confrontée à des difficultés économiques et organisationnelles qui m'ont un peu fait peur et j'ai décidé de ne pas signer.
Et finalement j'ai aussi, après beaucoup d'hésitation, refuser l'offre de la 3ème ME que je ne trouvais pas assez intéressantes au vu des revenus que me rapportaient l'AE.

Bref, je m'étale Rolling Eyes Pour revenir au sujet : je ne regrette pas l'AE en elle-même. Cela dit, dorénavant, j'attendrai plus longtemps les réponses des éditeurs avant de décider de m'auto-éditer (c'est quand même un peu frustrant de devoir refuser une proposition d'une ME). Et au final, même si mes ventes en AE sont très bonnes (meilleures que dans la plupart de mes ME), je préfère quand même signer en ME (sous réserve que la ME soit bien diffusée en librairie) : c'est beaucoup moins de boulot et j'adore voir mon roman en rayon :mrgreen:
https://www.juliettesachs.fr/
 
fabiend
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  602
   Âge  :  42
   Localisation  :  Lens
   Pensée du jour  :  Ce canard est trop lourd ou corrompu
   Date d'inscription  :  30/09/2014
    
                         
fabiend  /  Hé ! Makarénine


Liréo a écrit:

Regrettez-vous de vous être lancés dans l'aventure ou pas?

Absolument pas, quand je vois le temps qui s'écoule entre le moment où le manuscrit est terminé et le moment où il est publié en édition traditionnelle, je serais sans doute à peine en train de toucher le premier exemplaire de mon premier roman terminé il y a 8 mois si je m'étais lancé dans la quête d'un éditeur traditionnel.

Citation :

Si c'était à refaire, avec le recul, qu'auriez-vous fait différemment? Que referiez-vous de la même façon?

J'aurais investi dans des outils tels que Vellum, InDesign et Antidote plus tôt, j'aurais gagné du temps. À part ça, pas grand-chose.

Citation :
Y trouvez-vous des points très négatifs (des choses qui vous cassent vraiment les pieds) ou pas vraiment?

Le seul point un peu négatif, c'est que c'est galère et un peu cher de rendre ses ouvrages papier commandables en librairie. Je suis obligé de diriger mes éventuels lecteurs vers des libraires en ligne systématiquement. Mais ce n'est pas un drame non plus, et peut-être que je franchirai le pas un de ces jours.

Citation :
qu'est-ce que vous aimez tout particulièrement dans cette façon de procéder?

La liberté, je peux publier des choses que jamais une maison d'édition traditionnelle n'aurait osé publier parce que je m'adresse parfois à un marché d'ultra-niche.

Je gagne aussi plus d'argent comme ça. Près de 3 € par exemplaire vendu sur un livre papier à 10€, jamais un éditeur traditionnel ne serait capable de me proposer cela.

Toujours sur l'aspect liberté : je choisis moi-même à quoi ressemblera ma couverture, ma quatrième de couverture. Je choisis à quel date, à quel prix, sous quels formats et via quels canaux de vente chacun de mes ouvrage paraît. Je suis responsable de mes succès comme de mes échecs.

Et enfin, le plus important à mes yeux : je conserve l'intégralité des droits sur mes ouvrages. Rien que l'idée de devoir céder un manuscrit à un tiers pour toute la durée de ma vie plus 70 ans après ma mort (il y a encore des contrats de ce type-là apparemment) me révulse. Ça ne me dérange pas de céder une nouvelle à un magazine ou une anthologie pour une durée de 6 mois ou même un an en échange d'une rémunération fixe, mais plus que ça, c'est hors de question.
https://fabiendelorme.fr
 
Paige_eligia
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  720
   Âge  :  31
   Date d'inscription  :  25/04/2020
    
                         
Paige_eligia  /  Blanchisseur de campagnes


Regrettez-vous de vous être lancés dans l'aventure ou pas? :
--- Non. C'était super enrichissant j'ai beaucoup appris sur le monde du livre.

Si c'était à refaire, avec le recul, qu'auriez-vous fait différemment? Que referiez-vous de la même façon?
---- plus jamais un lancement de campagne en septembre. La prochaine fois je choisirais mieux mon créneau et je pensais être déjà bien préparé : je me trompais. Le lancement ne se fera qu'une fois tout prêt (couverture, correction, maquette, goodies, boîtes...). Par contre je recommencerai la même com, ça a bien fonctionné.

Y trouvez-vous des points très négatifs (des choses qui vous cassent vraiment les pieds) ou pas vraiment?
--- l'URSSAF... Et l'impossibilité d'écrire pendant le lancement d'un roman.

Pour les primo auto-édités: retenteriez-vous l'aventure ou préféreriez-vous passer par une ME pour une prochaine publication?
--- tout dépendra de ma santé et de mon énergie. Si mon corps suit je recommence sinon je regarderai peut être du côté de certaines ME.

https://paigeeligia.com/
 
Liréo
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1272
   Âge  :  39
   Pensée du jour  :  La beauté sauvera le monde...ou le détruira.
   Date d'inscription  :  12/06/2021
    
                         
Liréo  /  Tentatrice chauve


@ Imoen: Quelle aventure! Je n'imagine même pas dans quel état j'aurais été de devoir réfléchir à décliner l'offre de trois ME après avoir investi dans l'AE... Au final ça a été une belle surprise si je comprends bien.
Citation :
Et au final, même si mes ventes en AE sont très bonnes (meilleures que dans la plupart de mes ME), je préfère quand même signer en ME (sous réserve que la ME soit bien diffusée en librairie) : c'est beaucoup moins de boulot
Comme quoi les ventes ne font pas tout.
Citation :
j'adore voir mon roman en rayon
Ben oui je comprends! Qui n'aime pas ça?
Merci Imoen. :flower:

@Fabiend
Citation :
quand je vois le temps qui s'écoule entre le moment où le manuscrit est terminé et le moment où il est publié en édition traditionnelle, je serais sans doute à peine en train de toucher le premier exemplaire de mon premier roman terminé il y a 8 mois si je m'étais lancé dans la quête d'un éditeur traditionnel.
Oui j'avoue que c'est un peu le rêve de pouvoir publier rapidement son manuscrit.  Le temps d'attente avec une ME est une réalité que j'ignorais totalement avant. Au delà du fait qu'il faille attendre une réponse positive, il faut aussi attendre un créneau pour la publication. L'AE nous évite ça et c'est vraiment un avantage.

Citation :
Le seul point un peu négatif, c'est que c'est galère et un peu cher de rendre ses ouvrages papier commandables en librairie. Je suis obligé de diriger mes éventuels lecteurs vers des libraires en ligne systématiquement. Mais ce n'est pas un drame non plus, et peut-être que je franchirai le pas un de ces jours.
C'est aussi un point noir pour moi cette disponibilité du livre papier, d'autant que comme j'habite à La Réunion, les frais de port en commandant en ligne sont exorbitants. J'ai vu que Bookelis proposait un pack monde pour rendre le livre dispo en librairie mais je trouve que ce n'est vraiment pas donné.

Citation :
La liberté, je peux publier des choses que jamais une maison d'édition traditionnelle n'aurait osé publier

Point très intéressant que tu soulèves : tu restes entièrement maître de ton manuscrit.

En tout cas, on sent que tu es aguerri en la matière et très débrouillard. Merci pour ton témoignage hyper positif, c’est très encourageant. :head:

@Paige

J’ai suivi ton parcours de loin l’année dernière et tu m’as vraiment impressionnée. C’est d’ailleurs en suivant tes aventures que j’ai réellement pris conscience de tout ce qu’impliquait une bonne AE.

Citation :
--- l'URSSAF

Mon pire cauchemar…Evil or Very Mad

Citation :
tout dépendra de ma santé et de mon énergie. Si mon corps suit je recommence sinon je regarderai peut être du côté de certaines ME.

L’AE c’est effectivement un énorme investissement, et c’est un point qui me fait aussi un peu peur parce que ça demande beaucoup de casquettes. Un peu comme si on demandait à un chanteur de tout gérer pour son concert : la musique, les lumières, le son, la salle, les ventes de billets…ça me paraît fou.
En tout cas je trouve que tu t’en es très bien sortie ! Pompom girl
 
nuit2chine
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1331
   Âge  :  49
   Pensée du jour  :  100HO7+LHO+L100
   Date d'inscription  :  09/03/2019
    
                         
nuit2chine  /  Tentatrice chauve


Bonjour

Autopubliée depuis peu, je n'ai pas assez de recul pour pouvoir répondre à toutes tes questions, mais je tente tout de même :

Regrettez-vous de vous être lancés dans l'aventure ou pas ?
Pour l'instant, non. Je suis seule maitre à bord, je décide de tout : mise en page, couverture, je fixe les prix. Bref, c'est bien d'être le chef. Et puis, mes livres trouvent leur public.

Si c'était à refaire, avec le recul, qu'auriez-vous fait différemment ?
J'aurais mis en place une campagne de lancement afin d'attirer plus de lecteurs sur les réseaux sociaux.
Mieux cherché mon imprimeur, j'en ai découvert des moins chers que celui avec qui je travaille.
Demandé des n° ISBN à l'AFNIL tant qu'ils étaient gratuits.

Que referiez-vous de la même façon ?
Le choix des thèmes des mes ouvrages.

Y trouvez-vous des points très négatifs (des choses qui vous cassent vraiment les pieds) ou pas vraiment ?
Les impôts, mais pourquoi ces gens sont-ils de tels rapaces ? Je ne gagne rien et ils arrivent à me taxer dessus !

Pour les primo auto-édités: retenteriez-vous l'aventure ou préféreriez-vous passer par une ME pour une prochaine publication ? Pour les autres (les aguerris): qu'est-ce que vous aimez tout particulièrement dans cette façon de procéder ?
J'aurais aimé être publiée par une maison d'édition, afin qu'ils s'occupent du référencement ainsi que tout ce qui concerne l'administratif, c'est une partie compliquée pour moi.


Si tu as d'autres questions, n'hésite pas.

Bonne journée.
 
Liréo
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1272
   Âge  :  39
   Pensée du jour  :  La beauté sauvera le monde...ou le détruira.
   Date d'inscription  :  12/06/2021
    
                         
Liréo  /  Tentatrice chauve


@Nuit2chine
Je ne savais pas que les ISBN étaient payants maintenant! Tu m'apprends quelque chose.
Les impôts... On sait ce qu'on en pense...
Citation :
J'aurais aimé être publiée par une maison d'édition, afin qu'ils s'occupent du référencement ainsi que tout ce qui concerne l'administratif, c'est une partie compliquée pour moi.
C'est aussi un aspect qui me rebute dans l'AE, c'est tellement mieux quand quelqu'un s'en occupe à notre place...
Merci pour tes éclairages :flower:
 
nuit2chine
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1331
   Âge  :  49
   Pensée du jour  :  100HO7+LHO+L100
   Date d'inscription  :  09/03/2019
    
                         
nuit2chine  /  Tentatrice chauve


Bonjour

Pour cette histoire avec l'AFNIL, j'ai voulu demander plusieurs numéros, ils m'ont réclamé 25€. à ce qu'il paraît, une fois la somme réglée, on peut refaire des demandes d'ISBN, ça ne coûtera plus rien.
Je ne sais pas ce qu'il en est si on demande un seul numéro.

Oui, question référencement, j'avais pensé faire appel à BoD, mais 20€ par livre/an, pour être référencée sur tous les sites (Amazon, Decitre...) afin d'être dispo chez les libraires, et vu combien ils se servent au passage (ça peut monter jusqu'à 40% la marge d'un libraire), le prix de l'impression pas vraiment donné... J'aime autant passer par mon petit imprimeur qui ne me coûte pas cher. Certes, je vends moins que si j'étais passée par ces intermédiaires, mais ça me permet de proposer un livre pour un tarif correct à mes lecteurs.

De rien, ça me fait plaisir. Ce forum est fait pour ça, l'entraide :-)

Bonne journée.
 
Eric
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  126
   Âge  :  55
   Localisation  :  Ardèche
   Date d'inscription  :  18/02/2022
    
                         
Eric  /  Barge de Radetzky


Hello,

Je n’ai eu à ce jour qu’une seule expérience en AE. Bien qu’ayant le plaisir d’être lu, j’y ai perdu de l’argent. Je ne passerai plus par une plateforme d’AE (comme Librinova) car bien que qualitative, cela reste trop cher. Je n’ai pas prolongé l’aventure avec eux après la fin de formule d’un an.

Je vais republier mon livre en AE, mais en étant autonome sur tout (couverture, modification en temps réél gratuites, mes propres isbn etc). J’ai trouvé une formule qui ne me « coûtera » rien. Alors oui, on ne pourra pas commander mon livre en librairie, mais pour ce que j’en ai vendu par ce biais là, cela n’a guère d’importance. Être achetable en librairie ne signifie pas être présent en rayon…

Donc je regrette mon choix de formule des débuts (franchement, c’est pas si dur de faire ses propres maquettes, mais c’est long), mais en aucun l’AE vu que je vais continuer dans cette voie.

Ce qui ne m’empêche de répondre à certains AT, au cas où la chance me sourirait.
 
HilnaMacPhom
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  232
   Âge  :  35
   Localisation  :  Brest
   Pensée du jour  :  Tout vient à point à qui sait attendre, ou pas
   Date d'inscription  :  02/07/2021
    
                         
HilnaMacPhom  /  Autostoppeur galactique


Je l'ai fait quand Amazon a ouvert la possibilité en 2014.
J'étais vraiment heureuse que mes livres puissent exister en tant qu'objets, pour n'importe qui.
Cependant je n'ai jamais investi de temps et d'énergie dans de la promotion, de la diffusion...
J'ai dû en vendre une dizaine.
Je n'ai donc pas perdu un centime, mais pas gagné grand chose non plus....

En revanche, aujourd'hui, j'aimerais virer tous ces livres de la plate-forme pour me racheter une virginité éditoriale : de nombreuses ME refusent les auteurs auto-édités, ça bloque l'accès à certains appels à texte...
Spoiler:
.
Qui plus est, les quelques libraires à qui j'en avais parlé n'avaient vraiment pas envie de mettre en avant des bouquins Amazon, alors que c'est un concurrent fort et déloyal pour eux (je peux comprendre).
J'ai essayé de faire disparaître mes livres d'Internet : ben j'ai pas encore réussi. Même en retirant les livres de la vente, ils restent dans le catalogue Amazon, et même sur Google books.

Je n'ai pas encore trouvé la parade (je n'y ai pas passé beaucoup de temps non plus) mais ça me dérange vraiment.

Ceci dit, je pense que l'auto-édition d'une manière générale (et pas avec Amazon) reste un très bon vecteur, mais il faut VRAIMENT s'y investir et savoir dès le départ que ça fermera des portes.
Je n'exclus pas d'y revenir un jour (mais le jour où je pourrais me payer une structure pour faire la promo + diffusion = sans doute jamais)
 
fabiend
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  602
   Âge  :  42
   Localisation  :  Lens
   Pensée du jour  :  Ce canard est trop lourd ou corrompu
   Date d'inscription  :  30/09/2014
    
                         
fabiend  /  Hé ! Makarénine


Tu parles d'éditeurs qui refusent des textes autoédités ou bien des auteurs autoédités ? Ce n'est pas la même chose.

Refuser un texte qui a déjà été édité, c'est normal (qu'il ait été autoédité ou non d'ailleurs). Un éditeur préférera un texte inédit plutôt qu'une réédition.

Refuser un manuscrit inédit d'un auteur précédemment autoédité, c'est complètement ridicule et c'est la preuve d'un manque de professionnalisme total de la part de l'éditeur. C'est plutôt une bonne chose de ne pas pouvoir travailler avec eux, dis-toi que tu ne perds pas grand-chose.
https://fabiendelorme.fr
 
   
    
                         
Contenu sponsorisé  /  


 

 Auto-edition, regrets ou pas?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Ressources :: Édition et Autopublication-