PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 

 Comment reconnaître une maison d'édition à compte d'auteur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
Florence_C
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3619
   Âge  :  45
   Localisation  :  Suisse
   Date d'inscription  :  19/10/2014
    
                         
Florence_C  /  Sang-Chaud Panza


Je passe par là, et je remets le lien :
https://www.florence-cochet.com/contrats-que-je-ne-signerais-pas

Bonne soirée !


A la recherche d'un éditeur ? Quelques infos pratiques ici...
Mes romans ? C'est par ici...
http://fcochet.wix.com/fcochet
 
MaxenceSardane
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  499
   Âge  :  38
   Localisation  :  Dans les montagnes noires.
   Date d'inscription  :  25/02/2021
    
                         
MaxenceSardane  /  Pour qui sonne Lestat


Super tableau, Boiséenoire ! Et merci Florence pour remettre ton lien (je l'avais déjà lu mais j'y retourne^^)
https://danslesmontagnesnoires.wordpress.com
 
Scribolitain
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  81
   Âge  :  35
   Date d'inscription  :  12/04/2021
    
                         
Scribolitain  /  Pippin le Bref


Florence_C a écrit:
Je passe par là, et je remets le lien :
https://www.florence-cochet.com/contrats-que-je-ne-signerais-pas

Bonne soirée !

Merci Florence pour ce lien. Tu n'as jamais eu de soucis avec les maisons citées dans ton article ? En général elles n'aiment pas trop que l'on révèle leurs manoeuvres Wink
https://scribolitain.com/
 
Florence_C
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3619
   Âge  :  45
   Localisation  :  Suisse
   Date d'inscription  :  19/10/2014
    
                         
Florence_C  /  Sang-Chaud Panza


Si, plus d'une fois... mais j'ai de très bons avocats dans mes amis... :mrgreen:


A la recherche d'un éditeur ? Quelques infos pratiques ici...
Mes romans ? C'est par ici...
http://fcochet.wix.com/fcochet
 
Scribolitain
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  81
   Âge  :  35
   Date d'inscription  :  12/04/2021
    
                         
Scribolitain  /  Pippin le Bref


Florence_C a écrit:
Si, plus d'une fois... mais j'ai de très bons avocats dans mes amis... :mrgreen:

Ah ah ! C'est une mission d'intérêt public en même temps Wink
https://scribolitain.com/
 
Florence_C
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3619
   Âge  :  45
   Localisation  :  Suisse
   Date d'inscription  :  19/10/2014
    
                         
Florence_C  /  Sang-Chaud Panza


La plupart des menaces envoyées par ces ME ne peuvent pas aboutir.
Il ne faut pas se laisser impressionner.
(Il y a par exemple une "ME" de romance qui menace tous les gens qui utilisent un certain hashtag... Au secours !)


A la recherche d'un éditeur ? Quelques infos pratiques ici...
Mes romans ? C'est par ici...
http://fcochet.wix.com/fcochet
 
Plumerose
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1245
   Âge  :  101
   Localisation  :  Dans chacune des histoires que j'écris (je déménage beaucoup, donc... )
   Pensée du jour  :  Bof, bof...
   Date d'inscription  :  29/11/2017
    
                         
Plumerose  /  Tentatrice chauve


Après, il y a ce type de ME (avec laquelle, on le sait, j'avais initialement signé, mais sans aucune obligation d'acheter l'once d'un exemplaire de mon livre + la ME en aurait offert 5, quand même... ), et qui énonce clairement son fonctionnement : https://jdheditions.fr/nos-contrats/

La ME assume complètement ses positions, bon, pourquoi pas... ? 
Mais ce n'est pas "le contrat rêvé, la plupart du temps"... 

Elle fait cela aussi, qui est alors clairement du vrai compte d'auteur, je pose le lien : https://jdheditions.fr/livre-sur-mesure/

Bon, finalement, si c'est dit clairement et assumé... 

Par contre, la ME qui te fait croire que... et peut te présenter une facture pouvant grimper très haut, ça, c'est inadmissible ! 

Au passage, à l'époque, et j'ai retrouvé le lien, j'avais trouvé ce parcours intéressant, et montrant quand même la marge entre le compte participatif et le vrai compte d'auteur... (attention, l'article est long... Wink ) : https://jdheditions.fr/revues/dauteur-a-editeur-par-jean-david-haddad/?fbclid=IwAR29VztF724sjSRiIW71xnsYbM4vC9k_Y2jrgJsx3y5p1TiYUXv60SN9aXY

Alors, ça peut paraître bizarre que je ne "descende" pas plus que ça cette ME que j'ai quittée, mais c'est parce qu'elle est intéressante, malgré tout, souvent à la lisière de... (donc, je suis contente de ne plus en être, pour ma part... ) mais tout n'est pas mauvais, loin de là. 

Et puis, le côté transparent et assumé, je trouve ça fondamental. 

C'est ce que devraient faire les ME qui font des contrats pas tout à fait classiques... (en termes d'achat d'un certain nombre de livres, en termes de % de DA, etc... ) : assumer, c'est mieux. Et c'est clair, au moins.

 ______________________________

EDIT : 24h plus tard 

Parfois, on ne parvient pas à le savoir... par exemple, les Editions "Quadrature", dont j'avais entendu pas mal de choses positives, faisait pourtant acheter une 20aine d'exemplaires à leurs auteurs, à charge pour eux de les revendre... 

Alors, ça a peut-être changé, d'après ce que dit la ME, oui... mais moi, à l'époque, voir que leurs auteurs ramaient autant que moi chez L'Harmattan, à "chercher de la clientèle", ben...  Rolling Eyes ça ne m'a pas fait plus envie non plus.

Ce n'est pas contre la ME, mais quand on va y voir, elle ne parle pas de cela (si je comprends bien, c'est "la surprise" pour l'auteur, après que son manuscrit a été accepté).

Et des ME comme ça, il y en a plein... donc à présent, si la ME n'est pas "connue", avant d'envoyer quoi que ce soit, mieux vaut demander : si elle place en librairie, et si le contrat demande que l'auteur achète un nombre "x" de ses propres livres... 

LIEN : https://editionsquadrature.be/quadrature-qui/

PS : je parle de "Quadrature", mais ça peut être plein d'autres ME aussi, hein ! 

Alors bon, ce n'est pas non plus une ME qui publiera n'importe quoi, et elle ne fera rien payer d'autre. 
C'est donc ce qu'on peut appeler "du compte participatif", mais pas du compte d'auteur...
 
Sun-Na
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  65
   Âge  :  30
   Date d'inscription  :  05/08/2017
    
                         
Sun-Na  /  Clochard céleste


Je rajouterais à la liste plusieurs éléments :

- Certaines maison d'édition à compteur d'auteur proposent des contrats nommés "contrat d'édition à compte d'éditeur".
Généralement, un vrai éditeur à compte d'éditeur n'a pas besoin de le mentionner sur l'entête du contrat.

Sachez que cette appellation du contrat ne fait en rien du contrat un vrai contrat à compte d'éditeur. C'est le contenu qui le fait. Un contrat ayant pour titre "contrat à compte d'éditeur" peut en réalité être un contrat à compte d'auteur.
Si un litige devait arriver devant un juge, ce dernier ne s’arrête pas à la qualification du contrat. Il regarde ce qu'il contient pour le juger à compte d'éditeur ou non.
Conclusion : un titre de contrat ne veut rien dire.

- Certaines maison à compte d'auteur signent leur emails par leur prénom uniquement, pas de nom de famille. Qui dans le monde professionnel n'indique pas son identité ? C'est la base d'un professionnel : savoir qui nous parle et à qui on s'adresse. La signature par un prénom uniquement leur permet de se donner une image proche des auteurs. Mais pour moi c'est le contraire : je veux savoir à qui j'ai affaire.

- Une maison à compte d'auteur est généralement pressante. Si vous ne répondez pas dans les jours ou dans la semaine qui suit, ils vous relancent. Un éditeur à compte d'éditeur pourra vous relancer, mais ne vous refusera jamais quelques jours de plus pour réfléchir au contrat.
 
Plumerose
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1245
   Âge  :  101
   Localisation  :  Dans chacune des histoires que j'écris (je déménage beaucoup, donc... )
   Pensée du jour  :  Bof, bof...
   Date d'inscription  :  29/11/2017
    
                         
Plumerose  /  Tentatrice chauve


SUN-NA a écrit:
Généralement, un vrai éditeur à compte d'éditeur n'a pas besoin de le mentionner sur l'entête du contrat.
Oui et non, car vu le nombre de ME qui sortent de terre comme des champignons d'automne, avec des contrats bizarres, certaines ME préfèrent préciser "compte d'éditeur", ce qui leur évite de devoir répondre à la question qu'on leur posera à ce sujet.

Ceci dit, tu as bien raison : ce n'est pas, en soi, la garantie qu'il s'agit bien d'un vrai contrat à compte d'éditeur !  Comment reconnaître une maison d'édition à compte d'auteur - Page 2 1f62c 

C'est le contenu qui compte, et il faut l'éplucher, ce qu'on a tendance à ne pas vraiment bien faire pour un premier contrat, parce qu'on fait confiance et qu'on est dans l'euphorie (après, on aura tout le temps de déchanter, malheureusement... Comment reconnaître une maison d'édition à compte d'auteur - Page 2 1f62f )
 
Scribolitain
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  81
   Âge  :  35
   Date d'inscription  :  12/04/2021
    
                         
Scribolitain  /  Pippin le Bref


Il y a plein d'éléments intéressants. Que diriez-vous de faire une note à ce sujet et qui condenserait tout ce qu'il faut savoir avec :

1. Un texte qui rappelle que ce n'est pas la norme de faire payer pour éditer un livre. Beaucoup d'auteurs se font avoir par les discours du genre "c'est normal de mettre la main au portefeuille, on est une petite structure, blablabla..."

2. Comment identifier une maison à compte d'auteur OU à compte participatif ? Du coup, synthetiser tout ce qu'on a dit pour faire une liste ou un tableau. On peut utiliser le modèle de tableau fourni par boisée noire en le remettant un peu à jour car certaines infos ne me semblent plus valable (les maisons à compte d'auteur ont évolué et sont moins facilement identifiables).

3. Si le manuscrit a été envoyé à la maison, qu'est-ce qui doit alerter l'auteur (échanges avec la maison, éléments du contrat). On peut envisager de mettre un lien vers le site de Florence si elle est OK.

Qu'en pensez-vous ? Cela pourrait aider les auteurs qui se posent des questions et ne plus voir de messages désespérés de X qui a signé avec Y et maintenant lui doit 3000 euros tout en ayant perdu ses droits d'auteur pour toujours...

Je veux bien le faire ou bien on le fait ensemble ici et on recopie le tout dans une nouvelle note. Comme vous voulez Smile
https://scribolitain.com/
 
Plumerose
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1245
   Âge  :  101
   Localisation  :  Dans chacune des histoires que j'écris (je déménage beaucoup, donc... )
   Pensée du jour  :  Bof, bof...
   Date d'inscription  :  29/11/2017
    
                         
Plumerose  /  Tentatrice chauve


SCRIBOLITAIN a écrit:
Je veux bien le faire ou bien on le fait ensemble ici et on recopie le tout dans une nouvelle note. Comme vous voulez

C'est une bonne idée ! Est-ce qu'un tableau interactif serait possible, tu crois ? 

Je suis nulle en "trame de tableau", mais ce serait bien de faire : compte d'éditeur ; compte participatif ; compte d'auteur.

Et à partir de là, de détailler, sachant qu'une ME peut très bien être correcte, faire du compte d'éditeur, mais "le minimum" ; contrairement à une autre qui en fera plus, entre autres pour que le livre se vende (que ce soit placement en librairie et/ou autres formes de publicité).

Il ne faudrait pas oublier d'inclure les ME associatives, dans les ME pratiquant le compte d'éditeur, pour celles qui le font toutefois... 
Et bien distinguer le compte participatif où on ne te fait payer que 20 ou 30 livres avec remise de 30% à revendre, et rien de plus, des autres genres où tu peux te retrouver avec une grosse facture pour tout... 

Peut-être même intégrer les ME "entre les deux", mais là, ça devient compliqué, et pourtant il y en a : ces ME qui font à la fois du compte d'éditeur et du compte d'auteur... 

Et puis, distinguer aussi les ME qui font peu de promo. mais ont quand même une ou deux librairies (L'Harmattan sur Paris, Sydney Laurent à Cagnes-sur-Mer... https://editions-sydney-laurent.fr/ouverture-de-la-premiere-librairie-sydney-laurent-editions/) de celles qui font zéro promo. et ont zéro point de vente physique...

J'ajoute aussi ce petit lien, même si l'article date un peu, mais bref, c'est pas mal : https://jeanfabienauteur.wordpress.com/2012/06/13/le-monde-de-ledition-3-ou-ne-pas-envoyer-mon-manuscrit/
 
Scribolitain
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  81
   Âge  :  35
   Date d'inscription  :  12/04/2021
    
                         
Scribolitain  /  Pippin le Bref


Salut,

J'ai commencé à rédiger la note en m'attaquant à la première partie (différence entre les maisons, ce qui est gratuit ou pas). J'ai fait un tableau mais j'ai des doutes sur certaines parties. Si certains veulent bien y jeter un oeil et confirmer ce que j'ai mis (notamment les histoires de contrat pour les maisons d'édition à compte participatif).

Edit : je viens de rajouter la partie 2 sur comment reconnaître une maison à compte d'auteur/participatif,

Manque juste la partie 3 : une fois le manuscrit envoyé (attitude de la maison + contrat)

Partie 1:
 

Partie 2:
 
https://scribolitain.com/
 
Sun-Na
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  65
   Âge  :  30
   Date d'inscription  :  05/08/2017
    
                         
Sun-Na  /  Clochard céleste


Scribolitain a écrit:
Voici un tableau pour comprendre la différence :
(Je me suis arrachée les cheveux avec l'outil tableau, donc voici une copie laide et floue de mon doc excel. Je ferai un truc propre plus tard)
Comment reconnaître une maison d'édition à compte d'auteur - Page 2 Tablea11

Je me permets juste de réagir sur le tableau.

Colonne compte participatif :
- Ligne prestations  Arrow promotion : je rajouterais que parfois les exemplaires ne sont pas à acheter par l'auteur lui-même, et que parfois certaines maisons font des "souscriptions" ou des préventes = campagne de crowdfunding type ulule ou autre pour que l'auteur vende ses premiers exemplaires à ses proches ou à ses amis.
- Ligne coûts : dans le cas de figure décrit précédemment, le coût est de 0 € pour l'auteur, sauf s'il décide d'acheter lui-même des exemplaires pour accélérer la campagne
- Ligne type de contrat : Le contrat participatif n'existe pas. Certaines maisons font des contrats d'édition, d'autres des contrats de prestation de services. C'est variable et cela dépend des maisons.
- Ligne droits cédés : les droits peuvent être cédés ou non. Cela dépend du type de contrat. Si c'est un contrat d'édition, les droits sont cédés. Si c'est un contrat de prestations, les droits ne sont pas cédés.
- Ligne rémunération de l'auteur : pourcentage sur les ventes

Colonne compte d'auteur :
- Lignes prestations : toutes les prestations ne sont pas toujours payantes. Il suffit que l'une d'elle soit payante pour qualifier un compte d'auteur. Mais toutes les ME à compte d'auteur ne font pas tout payer. Je pense qu'il faudrait rajouter cette nuance au tableau.
- Ligne coût : je dirai plutôt que le tarif le plus bas tourne autour de 700 €
- Ligne droits d'auteurs : là aussi ça dépend de ce qu'ils mettent dans le contrat. La plupart du temps ils sont entre guillemets conservés, sous entendus qu'ils sont cédés à la ME sans exclusivité. Mais certains contrats à compte d'auteur peuvent prévoir l'exclusivité des droits.

Colonnes compte d'éditeur (les deux colonnes) :
- Ligne rémunération de l'auteur : toutes les ME à compte d'auteur ne proposent pas d'à-valoir (souvent les petites structure n'ont pas toujours la trésorerie). Cela ne signifie pas pour autant que le contrat n'est pas légal. Bien entendu c'est mieux pour l'auteur d'en négocier un, mais ce n'est pas une obligation.
 
Florence_C
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3619
   Âge  :  45
   Localisation  :  Suisse
   Date d'inscription  :  19/10/2014
    
                         
Florence_C  /  Sang-Chaud Panza


Pour avertir les "jeunes" auteurs depuis des années sur mon site, je pense qu'il n'y a pas pire sourd que celui qui ne veut pas entendre... Il suffit de faire une recherche minimaliste sur Google pour trouver des dizaines d'articles qui expliquent qu'il ne faut RIEN payer pour se faire éditer. Mais bon... au bout d'un moment...  Suspect

Ensuite, non, une petite structure ne fait pas forcément de l'impression à la demande.

Enfin, pour moi, il n'y a pas vraiment de différence entre "participatif" et "compte d'auteur". Les deux ont pour clients l'auteur, PAS le lecteur. Donc ces structures n'ont pas vraiment d'intérêt à vendre les livres de l'auteur. (Mais cela n'engage que moi...)


A la recherche d'un éditeur ? Quelques infos pratiques ici...
Mes romans ? C'est par ici...
http://fcochet.wix.com/fcochet
 
Tengaar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1985
   Âge  :  37
   Localisation  :  Antichambre de Louis XIV
   Pensée du jour  :  CI-GÎT TENGAAR QUI SUCCOMBA À UNE SURDOSE DE FANFICTION Elle ne l'a pas volé, on l'avait prévenue, déjà que la fantasy c'est pas de la littérature, alors la FF, bon... enfin, c'est triste quand même
   Date d'inscription  :  21/04/2017
    
                         
Tengaar  /  (de Dunkerque)


Florence_C a écrit:
Enfin, pour moi, il n'y a pas vraiment de différence entre "participatif" et "compte d'auteur". Les deux ont pour clients l'auteur, PAS le lecteur. Donc ces structures n'ont pas vraiment d'intérêt à vendre les livres de l'auteur. (Mais cela n'engage que moi...)
Je ne suis pas tout à fait d'accord, parce que certaines ME font des crowdfunding en y mettant de la promo. Par exemple celui-là, je ne pense pas que les 152 contributeurs soient dans le carnet d'adresses de l'auteur (mais de la capacité "d'influenceuse" de la youtubeuse qui a lancé sa ME en commençant par éditer un bouquin à elle puis en crachant sur l'auto-édition)).
La ME des Moutons électriques aussi fait des crowdfunding et il me semble qu'elle peut être qualifiée de "mauvaise ME".

Donc ce point pour moi reste à voir.
 

 Comment reconnaître une maison d'édition à compte d'auteur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Atelier :: Édition et Autopublication-