PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Le deal à ne pas rater :
Pèse-personne connecté – XIAOMI Mi Body Composition Scale 2 à ...
14.99 €
Voir le deal

Partagez
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 11 ... 19  Suivant
 

 Plateforme de mise en relation auteurs/éditeurs Edith et nous

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
Oryctérope
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  264
   Âge  :  31
   Date d'inscription  :  09/06/2020
    
                         
Oryctérope  /  Autostoppeur galactique


Le truc que tu sembles omettre, Séléné, c'est qu'on ignore tout de la nature du partenariat entre Edith et les éditeurs... C'est bien beau de dire que Michel Lafon est inscrit sur le site, mais concrètement, ça signifie quoi?
Comme dit plus haut, je ne vois absolument pas quel intérêt auraient les ME à passer par Edith pour trouver leurs perles (elles ont déjà leur réseau interne, leurs recommandations, leurs soumissions spontanées et leurs chasseurs de têtes, pourquoi s'emm***** à passer par un prestataire sorti de nulle part pour faire moins bien?).

Encore une fois, les ME sont dans une position de supériorité qui les dispense d'avoir à chercher leurs perles, elles leur tombent dans les bras toutes seules! Quel intérêt à recourir à un service dont elles n'ont pas besoin? A partir de là, le concept même du site est louche. Ajoutons à cela que:
1) tout est tourné vers l'auteur et son pognon (coucou les sites des ME à compte d'auteur)
2) les créateurs de l'entreprise se targuent d'une expérience dans la librairie et l'édition mais sans donner leur réelle identité, ce qui les désigne plus comme des stagiaires de L2 lettres modernes que comme d'ex-directeurs de collection respectés dans le milieu (ce qui limite un brin leur crédibilité)
3) la réalité, c'est que l'édition est un milieu d'entre soi où une part énorme des tractations se fait dans le feutré, ce qui rend l'existence même de ce site complètement dissonante (non, les éditeurs ne fonctionnent pas comme ça, ils ne vont pas sur des sites bizarres sortis du néant tout les matins pour voir si un pitch leur plaît, ils ont autre chose à faire)

Dans l'hypothèse la plus optimiste, ces ME ont un réel intérêt à recourir à cet intermédiaire (là, je suis curieuse de savoir lequel). reste à voir si effectivement, un jour, elles éditeront un manuscrit sélectionné par ce biais. En attendant, je me refuse à valider le concept. (bon, en vrai, je le refuse tout court :mrgreen: )

Dans l'hypothèse la plus pessimiste, tout ça est du racolage mensonger.

Dans tous les cas, on se retrouve à payer un intermédiaire sans aucune garantie de résultat, pour un travail qui ne dépasse pas le fait de proposer une interface informatique entre auteur et éditeurs... ça a beau être pas cher, ça fait cher pour du vent je trouve. Rolling Eyes
 
BoiséeNoire
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  2140
   Âge  :  21
   Localisation  :  Québec
   Date d'inscription  :  22/02/2020
    
                         
BoiséeNoire  /  Crime et boniment


Par contre, dans la liste non-exhaustive que je vois là, eh bah... la plupart des ME acceptent les manuscrits par mail (pour celles que je connais) : Scrinéo, Goélette (Québec), Michel Lafon...

Donc... je ne paierais pas forcément 8€ pour leur transmettre un manuscrit.
Je n'ai, d'ailleurs, jamais fait d'envoie papier ni débourser un centime pour envoyer un manuscrit.

Avec un agent, ce serait différent : il me représenterait et me vendrait. Edith et nous ne peut que... me proposer ?

Je me demande aussi pourquoi une ME viendrait chercher sur cette plateforme, alors que la boîte mail déborde sans doute de dizaine et dizaine de manuscrits ?

Il reste encore plusieurs taches d'ombre dans le concept pour que j'y adhère complètement...
 
Séléné.C
   
    Autre / Ne pas divulguer
   Nombre de messages  :  13998
   Âge  :  47
   Localisation  :  Côte d'Or & d'Opale
   Pensée du jour  :  Confiance et longueur de Temps...
   Date d'inscription  :  11/01/2013
    
                         
Séléné.C  /  La femme qui tomba amoureuse de la lune


J'ai consacré hier pas mal de temps à effectuer cette visite et le sujet ne m'intéresse pas assez pour lui en consacrer encore autant.
En effet, il y a pas mal de ME acceptant les envois par mail, dans la liste. On y trouve aussi Payot et Rivages qui ne les accepte que postaux. Il faudrait avoir accès à une liste complète...
Concernant les fondateurs du site : pas grand-chose sur le site, mais il suffit de prendre le nom indiqué dans les mentions légales, et googler dessus.
Citation :
L'ancien directeur de la filiale française de Taschen, Thomas Vivien et l'ex-directeur de la librairie du Virgin Mégastore des Champs Elysées, Valentin Vauchelles ont lancé "Edith et nous",
https://www.livreshebdo.fr/article/lancement-dune-plateforme-de-mise-en-relation-entre-auteurs-et-editeurs


Au fait... j'ai vu qu'il y a plus haut sur le topic une accusation de plagiat d'un autre site : la personne qui lance cette accusation a un site destiné à ce que les journaux trouvent des chroniqueurs, illustrateurs et photographes, ce qui est très différent.
Et en revendiquant d'être la première, elle semble ignorer qu'il existe depuis longtemps des plate-forme à cet effet.
Elle y a placé une rubrique littérature, mais celle-ci me semble faire tache sur l'ensemble, car toutes les autres sont des choses pour lesquels les journaux et les éditeurs peuvent avoir besoin de choses bien précises et donc d'un prestataire capable de les leur fournir. Et logique que ce soient eux qui payent.
Si sa plate-forme propose comme Edith de montrer les manuscrits aux éditeurs, je crois que ces manuscrits ne seront pas lus, car comme vous venez de le dire, ils en reçoivent bien assez.


Pour ce qui est de Edith, plate-forme spécifique aux envois de manuscrits, ça par contre, c'est en effet nouveau. Est-elle réellement la première, ça je m'en fiche.
Faire payer les auteurs vous choque. Je le conçois très bien.
Mais j'ai effectué bien assez d'envois postaux sur mon premier roman et pour le second rayé bien assez d'éditeurs intéressants de ma liste parce qu'ils demandaient des manuscrits papier. Je sais ce que les envois postaux pèsent sur le porte-monnaie. Avec au bout du compte des chances importantes que le manuscrit ne soit pas lu (certains des miens sont revenus avec les pages aussi collées qu'en sortant de l'imprimerie).
A partir de quoi, je ne peux pas considérer qu'envoyer à Edith soit un plus mauvais choix que d'envoyer aux éditeurs par la Poste.
Le comparatif à faire est uniquement là.
Les éditeurs acceptant les manuscrits numériques sont nettement moins à prendre en compte, au moins jusqu'à ce que Edith ait prouvé son efficacité (laquelle sera forcément variable selon les éditeurs, car chacun a ses petites habitudes qui ne sont pas les mêmes que celles du voisin)
C'est l'auteur qui paye ?
Au risque de vous choquer, je trouve ça normal.
Certes, Edith n'aidera sûrement  pas l'auteur à négocier, comme le ferait un agent, mais il ne faut tout de même pas nous placer nous-mêmes sur un piédestal.
Aucun d'entre nous n'a jamais trouvé dans sa boite aux lettres un mail d'un éditeur lui disant qu'après avoir lu sur son blog un extrait de son roman, il avait envie de connaître tout le manuscrit. C'est nous qui les démarchons avec un objet à placer (et non eux qui vont frapper à la porte d'un artisan pour qu'il fournisse un produit).
Le tarif à 10 euros mis en promo à 8 euros est-il cher ou pas ? Pas pire que la Poste, en tous cas.
Pour donner un avis, il faudrait faire un envoi et attendre les notifications indiquant que le manuscrit est lu.
Pour ce qui est des envois par mail : le comparatif de prix est rapide (et pas en faveur d'Edith), mais il entrera aussi en compte le nombre des manuscrits tombant dans la boite mail en même temps que le nôtre.
Oryctérope évoque les chasseurs de têtes des éditeurs.
Justement, je me demandais qui, chez les éditeurs, se charge de rendre visite à Edith. Voilà sûrement la réponse. Il y a quelques jours, je m'interrogeais sur la manière dont lesdits chasseurs "font leurs courses", et avais le vertige en les imaginant galoper sur tous les blogs d'auteurs, tous les forums d'écriture, etc. flair en alerte pour ne laisser échapper aucune odeur pouvant mener à un texte. Ben voilà. J'ignore toujours comment ils faisaient jusqu'à présent, mais un outil comme Edith leur plait sûrement.
http://scriptorium2.canalblog.com
 
Oryctérope
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  264
   Âge  :  31
   Date d'inscription  :  09/06/2020
    
                         
Oryctérope  /  Autostoppeur galactique


Citation :
A partir de quoi, je ne peux pas considérer qu'envoyer à Edith soit un plus mauvais choix que d'envoyer aux éditeurs par la Poste.
Le comparatif à faire est uniquement là.

Je comprends tout à fait. Smile et effectivement, d'un point de vue logique comptable, tu as parfaitement raison, dans la mesure où on ignore ce qui sera le plus efficace, entre la Poste et Edith, pour que notre projet soit étudié. Mais en admettant que l'efficacité soit la même, la gêne que je ressens se situe plutôt dans le principe (ENCORE un prestataire pour faire ENCORE raquer l'auteur en jouant sur ses espoirs de publication), et à titre personnel, je préfère payer la Poste. Mais pour le coup, c'est parfaitement subjectif.

Pour les chasseurs de tête, franchement, leur fonctionnement et leur impact sont très flous pour moi. Je ne sais pas dans quelle mesure ils sont présents sur la toile, ni où, mais je ne les vois pas comme des pêcheurs qui sont dans la recherche active de petits poissons (= de pitchs) avec leur canne. Je les vois plutôt comme des chalutiers avec des filets à grosses mailles, qui vont récupérer les plus gros poissons (les auto édités à succès, les auteurs très influents sur wattpad, les instagrameurs avec un gros public...).
bref, j'ai la sensation qu'ils ne cherchent pas à l'aveuglette des textes (ou, ici, des ébauches de textes) qui n'ont pas fait leurs preuves. à mon avis, ils se contentent de tendre l'oreille, et d'approcher les auteurs qui font du bruit dans les circuits alternatifs.

Mais je me trompe peut-être.
 
Séléné.C
   
    Autre / Ne pas divulguer
   Nombre de messages  :  13998
   Âge  :  47
   Localisation  :  Côte d'Or & d'Opale
   Pensée du jour  :  Confiance et longueur de Temps...
   Date d'inscription  :  11/01/2013
    
                         
Séléné.C  /  La femme qui tomba amoureuse de la lune


Chasseurs = je ne sais pas...
Ils m'intriguent beaucoup-beaucoup-beaucoup, c'est tout ce que je peux dire
Ce à quoi je pensais était plutôt qu'ils peuvent repérer un auteur dont les extraits ont du style. Pas des pitchs par leur contenu

Poste / édith = vu le nombre de mes textes en attente, et le temps que je mets à préparer l'auto-édition d'un seul, j'ai très envie (puisque on a droit à 10 manuscrits simultanés sur un même abonnement) de présenter un échantillonnage de ma production (puisque j'écris dans plein de genres différents...)
Le tarif réduit pendant deux mois est valable jusqu'au 31 décembre. J'ai donc les fêtes pour me décider.
http://scriptorium2.canalblog.com
 
Oryctérope
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  264
   Âge  :  31
   Date d'inscription  :  09/06/2020
    
                         
Oryctérope  /  Autostoppeur galactique


peut-être que les contacter par messagerie t'aidera à te faire une idée plus précise de leur sérieux?
(voire de leurs "succès", s'ils en ont déjà eu?)
 
Séléné.C
   
    Autre / Ne pas divulguer
   Nombre de messages  :  13998
   Âge  :  47
   Localisation  :  Côte d'Or & d'Opale
   Pensée du jour  :  Confiance et longueur de Temps...
   Date d'inscription  :  11/01/2013
    
                         
Séléné.C  /  La femme qui tomba amoureuse de la lune


Le truc a été lancé début août...
Demander déjà du succès serait un peu exigeant !
Par contre, j'ai demandé hier soir sur le facebook s'il existait quelque part une liste intégrale des éditeurs.

Et comme dans le même mouvement, j'ai commenté un post, petit échange dans les commentaires ce matin (à propos de confinement, d'inspiration etc. mais pas de leur site). J'ignore lequel me répondait (peut-être un 3°), mais papotage sympa (quoique très bref et peu approfondi comme il est logique dans ce type d'échange)
http://scriptorium2.canalblog.com
 
Séléné.C
   
    Autre / Ne pas divulguer
   Nombre de messages  :  13998
   Âge  :  47
   Localisation  :  Côte d'Or & d'Opale
   Pensée du jour  :  Confiance et longueur de Temps...
   Date d'inscription  :  11/01/2013
    
                         
Séléné.C  /  La femme qui tomba amoureuse de la lune


J'hésite à re-poster ou éditer celui de tout à l'heure. Finalement, je fais un autre post.

Examen de la liste des éditeurs
du moins ceux disponibles sur la liste non-exhaustive

Par voie postale ou par mail ?
Payot & Rivages + Prisma éditions > "manuscrit postal uniquement"
Nautilus + Lis et parle > je sais pas, je n'ai pas trouvé
Les autres > acceptent les manuscrits par mail  
>>>  Oryctérope et Boisée Noire ont raison, du coup : l'intérêt devient limité, du moins tant qu'on n'aura pas une plus grande liste.

Lignes éditoriales
> Nautilus + Lis et parle > ont une ligne éditoriale très ciblée, ce qui est très bien mais du coup écarte leurs noms de la liste pour à peu près tous les manuscrits
> Livio fait partie des éditeurs qui ont été sur JE accusés d'être trop ouverts aux manuscrits, mais Edith indiquant sur sa FAQ que les compte d'auteur et les "à demi" ne sont pas acceptés, si c'est le cas, ils ne sont pas au courant (ou alors c'est la ruse des achats d'exemplaires qui les empêche de refuser l'inscription)  Edit = j'édite le post pour ajouter en bas un spoiler en rapport avec ceci
> Mon petit zig-zag google a été très rapide, mais à vue de nez, il me semble que les genres de l'Imaginaire sont peu représentés.
>>> Ici aussi, il faudrait disposer d'une liste plus grande, pour voir quels sont les types de manuscrits qu'on peut caser chez l'un ou l'autre.

Poursuite de l'exploration,
via cette fois un compte sur le site

Comme Vasec début novembre, j'ai exploré jusqu'où on pouvait aller dans la procédure d'upload d'un manuscrit sans avoir à payer. Réponse : on peut aller jusqu'au bout.
Mon "Ange Martin" est dans les lieux, bien rangé en haut de ma liste de 10 manuscrits autorisés.
Comme je ne lui ai pas offert de papillotes en chocolat d'abonnement Edith, cela signifie qu'il est dans sa chambre et non dans le restaurant de l'hôtel.

Le classement du livre se fait d'abord en Fiction / Non-fiction
Puis (ayant coché "fiction"), entre Roman / Nouvelles / Poésie
Et enfin des cases à cocher pour indiquer le genre. On peut en cocher deux à la fois mais je n'ai accordé à Martin que l'étiquette "Littérature Blanche" (il aurait voulu que je lui laisse prendre aussi "Historique" mais je suis une maman indigne qui prive son fiston de bonbons)
Le choix est assez large. Tous les genres littéraires semblent attendus.

Vasec a reculé devant le pitch qui ne doit pas dépasser 400 caractères. Le mien en compte 398. J'ai trouvé cette limite très serrée, moi aussi, mais au bout du compte, suis assez contente de l'exercice (j'ai envie de m'amuser à faire ça pour mes autres textes).
En uploadant le PDF, on lui choisit (j'en ai été très surprise) une couverture (comme pour un livre). Un gadget, dont le but est sans doute de rendre la page moins monotone du côté des éditeurs. Comme le choix proposé est très réduit, aucune fantaisie vestimentaire possible.

En arrivant à la page où il faut payer l'abonnement, j'ai ouvert un autre onglet pour aller regarder dans mon profil auteure si le manuscrit était apparu.
Il y était. J'ai cliqué sur une icône ressemblant vaguement à une paupière baissée, et la même page d'abonnement est apparue

Ensuite, j'ai... fermé les deux onglets et suis allée me faire un thé

Le concept me semble toujours intéressant, mais à l'évidence, le site ne pourra fonctionner qu'en attirant d'une part de nombreux éditeurs et d'autre part des auteurs. Lesdits auteurs n'ayant en effet pas grand intérêt à poster sur un site où ils ne seront pas lu. A partir de quoi, on tourne en rond, puisque si il n'y a pas d'auteurs à lire, il n'y aura pas non plus beaucoup d'éditeurs.
Le tarif promo de huit euros au lieu de dix est bien sympa, mais j'aimerais bien que cette offre de lancement soit encore plus basse, car pour le moment, on s'inscrit pour essuyer les plâtres.

Puisque j'ai un compte sur le site et ai compris comment il marche, je pense que j'y uploaderai d'autres textes.
Leur offrirai-je le paquet de papillotes l'abonnement, c'est une autre histoire. Il est possible que je choisisse d'attendre en observant si le site semble actif. Sauf que ledit site n'a pas l'air conçu pour qu'on voie de la surface combien d'échanges de messages se font sous le plancher.



Edit à 17 h 03
Un post sur la page Facebook de Edith évoque les pratiques de "compte d'auteur déguisé" via achat d'exemplaires
Spoiler:
http://scriptorium2.canalblog.com
 
Oryctérope
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  264
   Âge  :  31
   Date d'inscription  :  09/06/2020
    
                         
Oryctérope  /  Autostoppeur galactique


Détective Séléné! Cool

Bon, même en leur laissant le bénéfice du doute, cette enquête ne penche pas vraiment en leur faveur...
 
BoiséeNoire
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  2140
   Âge  :  21
   Localisation  :  Québec
   Date d'inscription  :  22/02/2020
    
                         
BoiséeNoire  /  Crime et boniment


J'attends de voir perso...

Mais comment dire... j'ai quatre (bonnes) maisons d'édition, des négociations en cours et une ME qui est venue d'elle-même me chercher sur Wattpad  et je n'ai jamais dépenser un seul sou ou fait un envoie par la poste.

Edith et nous devra encore faire ses preuves en ce qui me concerne.

J'aimerais bien avoir le témoignage d'une personne qui a trouvé un éditeur via Edith, quoi (même s'il faudra sans doute encore attendre).
 
Séléné.C
   
    Autre / Ne pas divulguer
   Nombre de messages  :  13998
   Âge  :  47
   Localisation  :  Côte d'Or & d'Opale
   Pensée du jour  :  Confiance et longueur de Temps...
   Date d'inscription  :  11/01/2013
    
                         
Séléné.C  /  La femme qui tomba amoureuse de la lune


Ah tiens... j'avais pas vu que vous étiez passées sur le topic !

Je ne sais pas qui tient la page facebook, mais il est plus doué pour animer les posts à but de convivialité avec les visiteurs/auteurs/clients potentiels que pour répondre aux questions

Spoiler:
Spoiler:
J'attends la suite...

Pour ce qui est de trouver quelqu'un ayant trouvé éditeur via Edith = ils n'existent que depuis le mois d'août ( si j'ai bien tout retenu de ma propre enquête ), donc, je serais surprise qu'on puisse déjà trouver ça, puisqu'ils sont encore en phase de se faire connaître.
Mais effectivement, ce serait rudement cool d'en savoir un peu plus.
http://scriptorium2.canalblog.com
 
Oryctérope
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  264
   Âge  :  31
   Date d'inscription  :  09/06/2020
    
                         
Oryctérope  /  Autostoppeur galactique


Bon bah... ils répondent à côté, complètement à côté, même, pour ne pas avoir à mettre le nez dans leurs contradictions. donc ça sent vraiment pas bon. No
 
Séléné.C
   
    Autre / Ne pas divulguer
   Nombre de messages  :  13998
   Âge  :  47
   Localisation  :  Côte d'Or & d'Opale
   Pensée du jour  :  Confiance et longueur de Temps...
   Date d'inscription  :  11/01/2013
    
                         
Séléné.C  /  La femme qui tomba amoureuse de la lune


Soit il y a un gros gros gros manque de préparation...
Soit la page est gérée par un stagiaire...
Neutral ça sent le "on arrive pas à convaincre Gallimard de s'inscrire", cette réponse


J'aime beaucoup la formule Laughing  "65% des cent plus gros éditeurs"





Edit le 19 décembre à 22 h 33
Edith s'enfonce dans son absence d'explications.
Je ne fais pas de copié-collé cette fois-ci, mais : la réponse qui m'a été donnée tout à l'heure est aussi peu instructive que la précédente et pas plus imaginative.

A moins qu'une réponse miraculeusement informative tombe sur le téléscripteur,
on peut conclure l'enquête par : "c'est pas au point, leur truc"

"Pas au point", y compris (voire surtout) sur le mode de communication, parce que quand on essaye de lancer un truc et qu'on lui crée une page facebook à cet effet, on se prépare aux questions qui seront posées par les visiteurs... et là, franchement, j'ai l'impression de les prendre au dépourvu.
http://scriptorium2.canalblog.com
 
Séléné.C
   
    Autre / Ne pas divulguer
   Nombre de messages  :  13998
   Âge  :  47
   Localisation  :  Côte d'Or & d'Opale
   Pensée du jour  :  Confiance et longueur de Temps...
   Date d'inscription  :  11/01/2013
    
                         
Séléné.C  /  La femme qui tomba amoureuse de la lune


Edith n'a plus donné de nouvelles depuis ma réponse d'hier soir à sa réponse d'hier après-midi, et comme on est dimanche, je n'en attends guère (suis assez curieuse de savoir s'il y en aura demain, mais je n'y crois pas des masses)

Par contre, je viens d'uploader un 2° texte (toujours sans prendre d'abonnement).
Et viens montrer à quoi ressemble la page de mon côté
Plateforme de mise en relation auteurs/éditeurs Edith et nous - Page 3 Sans_t56
Texte le plus récent en haut de page
Les cartouches gris correspondent à la catégorie en laquelle le livre est inscrit
Je constate qu'il y a "Fantastique" et "Fantasy" mais pas "Urban Fantasy".
Les cartouches blancs aux mots-clefs ajoutés par l'auteur.e

Avis sur l'aspect pratique / prise en main de l'outil  = très facile, et même franchement instinctif
Tant qu'on n'en sait pas plus sur l'aspect rentabilité, ça ne mène pas loin

Très accessoirement
Spoiler:

Si un éditeur passe dans le coin, ça serait cool qu'il nous dise comment ça se passe de l'autre côté...


http://scriptorium2.canalblog.com
 
Sun-Na
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  70
   Âge  :  31
   Date d'inscription  :  05/08/2017
    
                         
Sun-Na  /  Clochard céleste


    Je ne suis personnellement pas du tout (mais pas du tout) convaincue par cette plateforme. Je serai même assez virulente, mais je vais essayer de mon contenir (je dis bien "essayer"Rolling Eyes).

    Leur premier argument est de dire que cela revient moins cher que d'envoyer un manuscrit par la poste. Arrow Effectivement, au premier abord, si l'on compare le tarif d'une impression de manuscrit, et d'envoi par la poste (souvent par collissimo en plus), Edith revient moins cher.
    Mais beaucoup d'éditeurs acceptent les manuscrits par email, et aujourd'hui il y a parfois même pas besoin de s'embêter à faire des envois papier tellement on a le choix dans le choix de ME acceptant les emails. Donc je préfère largement cibler un ou deux éditeurs max qui ne prennent que les manuscrits imprimés que de payer ce genre de plateforme. Et en plus, cela revient moins cher au final. Car je suppose que pour que Edith soit concluant, ce n'est pas en laissant ton manuscrit un mois ou deux seulement chez eux, qu'il va trouver preneur.
    En plus, parmi les éditeurs qu'ils citent, je sais qu'il y en a au moins un qui est hyper réactif aux manuscrits envoyés par email. Je ne vois donc pas la valeur ajoutée.

    Leur second argument est de dire : si vous mettez votre manuscrit sur notre plateforme, il sera proposé simultanément à plein d'éditeurs. Arrow Oui, mais on peut aussi faire nous mêmes plusieurs vagues d'envois par nous mêmes par email.

    Ils citent des pourcentages "67% des plus gros éditeurs n'acceptent pas les manuscrits par email" Arrow . De 1, j'aimerais savoir d'où ils tirent ces chiffres. Est-ce que ce sont des chiffres officiels ? Ou est-ce eux qui sont allés vérifie 2 ou 3 sites tels que Hachette et Gallimard pour déterminer un pourcentage ?
    De 2, cela signifie qu'il y aurait quand même 33% des plus gros éditeurs qui acceptent les manuscrits par email, ce qui est déjà pas mal.
    De 3, si les plus "gros" éditeurs acceptent uniquement les envois papier, c'est aussi pour filtrer les demandes. Ils croulent sous les manuscrits, donc c'est un peu pour décourager les auteurs. Ce n'est pas pour s'inscrire sur une plateforme où ils en recevront d'autres !

    D'ailleurs, selon moi cela me semble beaucoup plus percutant d'envoyer un email ciblé à un éditeur, avec lettre d'accompagnement, synopsis, donner un nom de collection dans lequel pourrait s'inscrire le projet, etc, arriver avec un vrai projet et une vraie proposition, plutôt que d'être le 30ème manuscrit sans distinction d'une newsletter adressée pelle-mêle à tous les éditeurs partenaires de Edith.

    Et si l'on veut passer un intermédiaire, autant prendre un agent. Un agent sera là à vos côtés du début jusqu'à la fin. Il vous aidera à retravailler votre manuscrit, vous aidera à trouver une ME, vous aidera à négocier votre contrat, vous aidera après la signature dans les relations avec votre éditeur, etc.

    Pour moi ce genre de plateforme sert à attirer encore une fois des auteurs désespérés ou pas assez renseignés. Leur discours et leurs statistiques pondus je ne sais où est un discours très commercial. Ce discours peut impressionner de jeunes auteurs non expérimentés du secteur de l'édition qui pourraient se dire "ah oui, ils parlent bien, ils s'y connaissent". Alors que j'ai l'impression que c'est beaucoup de vent.

    Cela peut aussi éventuellement intéresser les auteurs qui n'ont pas envie de faire des recherches d'éditeurs par eux-mêmes ou pour proposer son manuscrit à des éditeurs auxquels on n'aurait pas pensé. Mais selon moi, cela ne replacera jamais les propres recherches faites par soi-même et gratuites.

    Je ne doute cependant pas du futur succès de cette plateforme. Leur discours commercial percutant et leurs efforts de publicité vont finir par payer. Mais selon moi, cela n'a aucune plus valu. Ce sera juste une plateforme de plus que les éditeurs pourront épier. Peut-être que certains décrocheront des contrats (un peu comme sur Wattpad et compagnie où les éditeurs trainent parfois), mais ce sera assez rare. D'ailleurs, Edith parle "d'option" sur un manuscrit. Une option n'est pas une garantie de signer un contrat au final. D'où l’intérêt de faire payer l'auteur. S'ils faisaient payer les éditeurs, rares seraient ceux qui payerait pour ce service.
 
   
    
                         
Contenu sponsorisé  /  


 

 Plateforme de mise en relation auteurs/éditeurs Edith et nous

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 19Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 11 ... 19  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Ressources :: Édition et Autopublication-