PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Le deal à ne pas rater :
Cartes Pokémon : sortie d’un nouveau coffret Ultra Premium ...
Voir le deal

Partagez
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 

 [Style et catégorie] Le Young adult

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
Phyrik
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  367
   Âge  :  63
   Localisation  :  Là, à 7 km de l'océan.
   Pensée du jour  :  Du calme!Tout va bien! Lâche la poignée.
   Date d'inscription  :  25/03/2022
    
                         
Phyrik  /  Tapage au bout de la nuit


Page de Bâtons je ne cherche rien, si ce n'est des lecteurs. Je n'écris pas pour un public particulier, sinon je me sentirai trop enfermé.  Il y a des personnages de tous âges dans mon roman et chacun a son importance au niveau identification. Bien évidemment, les gens censés ne donnent pas à lire des histoires pourries à des enfants. Cependant, ayant eu accès très jeune à des livres dit pour adultes, cela ne m'a pas traumatisé outre mesure, bien au contraire.  Depuis, les lois du marketing sont passé par là, pour de meilleurs profits, rendant petit à petit leurs normes comme normes universelles. Je suis de ceux qui pensent que l'on peut tout lire à tous âges. Ma bibliothèque n'a jamais été sous clef pour mes enfants et s'il ne comprenaient ce qu'ils prenaient , ils passaient à autre chose.
Et de nos jours avec internet et les portables, comme vous le savez, on est loin de soupçonner tout ce qu'ils voient depuis leur plus jeune âge
Pour mon héroïne, dans son monde, à 13 ans on devient rapidement adulte...
 
Page de Bâtons
   
    Autre / Ne pas divulguer
   Nombre de messages  :  511
   Âge  :  29
   Date d'inscription  :  25/01/2021
    
                         
Page de Bâtons  /  Gloire de son pair


Super pour ton histoire, mais je préfère te prévenir que tu écris sur le sujet consacré au Young Adult, d'où ma réponse. clown
 
Phyrik
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  367
   Âge  :  63
   Localisation  :  Là, à 7 km de l'océan.
   Pensée du jour  :  Du calme!Tout va bien! Lâche la poignée.
   Date d'inscription  :  25/03/2022
    
                         
Phyrik  /  Tapage au bout de la nuit


Ben Voui , c'est justement le sujet, ainsi que toutes les autres catégories.🥳
 
MaxenceSardane
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  781
   Âge  :  39
   Localisation  :  Dans les montagnes noires.
   Date d'inscription  :  25/02/2021
    
                         
MaxenceSardane  /  Blanchisseur de campagnes


Plus d'un an après, je viens relire ce sujet, et en dépit de ce que j'avais fini par croire, il me fait penser que le roman que j'essaie de faire éditer en ce moment est bien du YA. Le souci, c'est qu'il est long (+ 600 000 signes), plutôt dense, et utilise parfois du vocabulaire "étendu". Pour le reste, il correspond bien à la catégorie : c'est un roman d'apprentissage (la protagoniste découvre l'amour, entre autres choses), écrit à la 1ère personne (du passé simple), avec beaucoup d'action et de rebondissements, un style direct, etc. Il y a aussi une scène de sexe, mais elle est plutôt soft, et les jeunes adultes d'aujourd'hui ne sont pas des mormons (les éditeurs, peut être, en revanche...! [Style et catégorie] Le Young adult - Page 2 1f605 )
https://danslesmontagnesnoires.wordpress.com
 
Liréo
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1166
   Âge  :  39
   Pensée du jour  :  La beauté sauvera le monde...ou le détruira.
   Date d'inscription  :  12/06/2021
    
                         
Liréo  /  Effleure du mal


@Page de bâtons: Merci pour ta réponse. Je pense que je ne vais pas trop me prendre la tête avec ça et continuer dans le même style tout en épiçant le récit de quelques mots plus "recherchés" sans en faire trop. ça me parait être un juste équilibre.
En ligne
 
Héléna Snow
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  81
   Âge  :  14
   Localisation  :  Ardèche
   Date d'inscription  :  21/06/2022
    
                         
Héléna Snow  /  Pippin le Bref


Si je peux donner mon humble avis (vu que je rentre dans cette catégorie de nouveaux lecteurs). Ce n'est pas une question d'âge, mais bien un changement profond entre générations. Quand je serais vieille (30 ans^^) Je n'arrêterai pas de lire du "young adulte" pour passer au rayon "adulte" avant de passer au rayon "tu passeras pas l'hiver". Je voudrais toujours des récits rapides qui mélangent les genres parce que c'est ce que veulent les gens nés après l'an 2000.

Avant, on achetait un livre, on le lisait doucement pour en profiter. Désormais on a tellement de choix que le public est beaucoup plus impatient. Et puis, on veut de tout dans un récit. J'ai beaucoup de respect pour les auteurs du passé, mais franchement des heures de lectures pour "juste une enquête" ou "juste un baiser final" ou "juste un méchant qui meurt"... Pour le même temps, je veux suivre plusieurs intrigues en parallèle.

Je sais qu'on aura toujours des "nés après 2000" qui raffolent de la lecture traditionnelle mais pour l'un d'entre-eux on en aura 100 qui trouvent déjà trop longues les vidéos de Squeezie. Ce ne sont pas les "moins de 20 ans" qui veulent des récits rapides, faciles à lire et mêlant plusieurs intrigues, c'est la grande majorité des lecteurs de demain.

En fait, la littérature est juste en train d'évoluer comme le cinéma.
https://helenasnow.com/
 
fabiend
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  581
   Âge  :  42
   Localisation  :  Lens
   Pensée du jour  :  Ce canard est trop lourd ou corrompu
   Date d'inscription  :  30/09/2014
    
                         
fabiend  /  Gloire de son pair


Haha, ne le prends pas mal, mais on en reparle dans 15 ans.

Ça fait bientôt 15 ans justement (depuis la révolution du livre numérique, vers 2007-2008) que j'entends dire que "l'avenir est aux textes brefs et rapides, bientôt la mode récente des romans longs ne sera plus qu'un vieux souvenir, les jeunes d'aujourd'hui [ceux nés dans les années 90 donc] ne veulent plus ça, ils n'ont plus la patience". Oui, ça date de la révolution électronique, parce qu'évidemment, on pensait que plus aucun jeune né après 1990 n'achèterait de livre papier dans les 5 à 10 années à venir, et qu'ils dévoreraient des textes bref sur leurs liseuses. Et pourtant, aujourd'hui encore, les romans longs se vendent mieux que les novellas, qui elles mêmes se vendent mieux que les nouvelles, et les jeunes lisent encore majoritairement des livres papier (tu as une liseuse toi ?)
https://fabiendelorme.fr
 
elopez7228
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1426
   Âge  :  41
   Date d'inscription  :  11/01/2019
    
                         
elopez7228  /  Roland curieux


"quand je serai vieille (30 ans".

La violence, oh. [Style et catégorie] Le Young adult - Page 2 1f631
https://linktr.ee/emilie_goudin.lopez
 
Tsume
   
    Autre / Ne pas divulguer
   Nombre de messages  :  134
   Âge  :  36
   Localisation  :  Akuda bar
   Pensée du jour  :  ...
   Date d'inscription  :  06/04/2022
    
                         
Tsume  /  Barge de Radetzky


Et ben dites donc, et le respect dû aux anciens?  [Style et catégorie] Le Young adult - Page 2 1f62a

Les histoires pour les jeunes qui ne prennent plus le temps de lire, ça fait longtemps que j'entends ça! Sauf erreur de ma part, (veillez me corriger si je me trompe), mais c’était le propos de la collection 1000 soleils, qui date du milieu des années '80! De mémoire c’était dans la préface, quelque chose du genre : les jeunes gens d'aujourd'hui veulent des récits rapides, etc...donc bon.  [Style et catégorie] Le Young adult - Page 2 1f604

C'est vrai qu'il y a eu des changements amenés par les réseaux sociaux/internet en général. C'est vraiment les interactions auteurices-lecteurices, les demandes des uns et des autres, les plateformes de critiques qui mènent la vie du livre, ce qui n'existait pas dans les années '80/'90.

Et je veux pas être un auteur du passé, moi, j'ai même pas encore été publié! Une enquête sur le baiser final du méchant qui meurt, je suis sûr qu'il y a encore un public pour ça! :mrgreen:
 
Enirtourenef
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  2162
   Âge  :  26
   Pensée du jour  :  "Chaque occasion est la meilleure"
   Date d'inscription  :  02/09/2015
    
                         
Enirtourenef  /  Crime et boniment


Présager de ce que tu voudras et aimeras dans 15 ans, c'est quand même fort Wink Sache que le cerveau a fini de se développer et de développer ses centres d'intérêt, etc. à 21 ans. Autrement dit, il te reste encore quelques années pour évoluer, et même après ça le cerveau reste en mouvement.

Pour ma part, même ado, j'ai aimé les textes qui prenaient le temps, même "juste pour un baiser final" parce que l'important ce n'est pas tant ce qu'il se passe que la manière dont ça se passe. Je crois aussi que dire "les jeunes" ça ne veut rien dire. Par exemple, ma sœur et moi n'avons que 2 ans d'écart mais nous sommes très différentes et y compris du point de vue de la lecture. Je lis sur papier, parce que je déteste les écrans, et que j'aime l'odeur de l'encre, du papier, toucher un livre, prendre le temps, me poser… je lis plutôt de la fantasy adulte, régulièrement un Jules Verne, quelques mangas et recueils de contes, et National Geographic, mais ça m'arrive de lire des romans résolument tournés vers les enfants (comme L'école des massacreurs de dragons). Au contraire, ma sœur n'a jamais aimé lire, ado. Elle s'y est mise tard et seulement sur Wattpad. Elle s'enfile des kilomètres et des kilomètres d'histoires plutôt sombres et plutôt YA. Chaque jeune (et plus globalement chaque personne) a un rapport différent à la lecture. Moi j'aime les descriptions et qu'on me plante le décor, d'autres n'aiment pas. C'est une histoire de goûts, c'est tout.

Ça fait depuis Socrate qu'on dit "les jeunes ceci" "les jeunes cela" donc ça date pas d'hier. Mais en fait "les jeunes" ça n'a rien d'une masse homogène !
https://enirenrekhtoues.blogspot.com/
 
Lu
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  35
   Âge  :  33
   Date d'inscription  :  14/06/2022
    
                         
Lu  /  Petit chose


C'est à mon sens moins une question de générations que de type de lecteur. Il y a des lecteurs qui lisent de tout, d'autres qui se concentrent sur un genre, des petits, des gros et des moyens lecteurs...Et ça dure depuis des années. (Si le sujet vous intéresse, le ministère de la culture sort une enquête depuis 1973
sur les pratiques culturelles des Français dans laquelle des données sur la lecture sont présentes). La plupart des gens lisent peu, malheureusement. Mais si on prend tous les types de textes confondus (dont textes lus en ligne, comme posts de réseaux sociaux etc. et pas purement "littéraires"), les jeunes lisent en fait plus qu'avant.
Maintenant que j'y pense, ma grand-mère paternelle lisait du Young Adult avant sa mort mais c'est une catégorie apparue assez récemment donc elle n'en a pas toujours lu. Je ne sais pas comment le marché était segmenté avant.
En tout cas, du haut de mon grand-âge (33 ans), je lis avec grand plaisir de la littérature pour enfants comme des textes académiques.

Autre point : je ne pense pas que les livres ont plus de dimensions maintenant qu'auparavant, qu'ils étaient nécessairement juste une enquête ou une romance ou une critique sociale. C'est très réducteur de dire ça.
 
jihel
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  1046
   Âge  :  63
   Localisation  :  PERPIGNAN
   Pensée du jour  :  Le rêve t'offre des réalités que la réalité n'aurait jamais rêvé t'offrir
   Date d'inscription  :  08/09/2020
    
                         
jihel  /  Effleure du mal


AhAh, je vois que certains vieux de 25/30 ans font la leçon à notre jeune commentatrice qui en est loin...
Mais, les enfants, pardon, mais le cerveau, les sentiments, les convictions, les envies, les amours, les émotions, les rires etc.. (j'arrête cette liste qui devient barbante) ça évolue toute la vie pour peu qu'on garde ouvertes les écoutilles du respect et de la bienveillance Wink
Ce qui n'empêche en rien de débattre et de se passionner bien sûr !
 
Enirtourenef
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  2162
   Âge  :  26
   Pensée du jour  :  "Chaque occasion est la meilleure"
   Date d'inscription  :  02/09/2015
    
                         
Enirtourenef  /  Crime et boniment


Heureusement que ça évolue toute la vie ! Ce serait triste, sinon !
https://enirenrekhtoues.blogspot.com/
 
Lu
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  35
   Âge  :  33
   Date d'inscription  :  14/06/2022
    
                         
Lu  /  Petit chose


Je n'ai vu qu'après l'âge de la commentatrice. Smile Je n'avais pas pour intention de donner une leçon de morale de mon côté, surtout d'apporter du grain à moudre à la discussion.
Je pense vraiment que la frontière entre le Young Adult et...l'adulte est ténue.
 
jihel
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  1046
   Âge  :  63
   Localisation  :  PERPIGNAN
   Pensée du jour  :  Le rêve t'offre des réalités que la réalité n'aurait jamais rêvé t'offrir
   Date d'inscription  :  08/09/2020
    
                         
jihel  /  Effleure du mal


Et moi, je ne me permettrais pas de jouer le moralisateur, pardon si j'ai blessé quelqu'un
Je voulais juste préciser, du haut de ma vieille existence (pff pff, pardon quinte de toux...) qu'on ne cessait jamais d'évoluer, pas juste par l'âge d'ailleurs mais aussi par les rencontres, les regards,les plaisirs... MAIS que chacun, à une époque de son existence, détenait une partie de la vérité.
Cette année, j'ai eu la chance de pouvoir partager du temps avec des CE2/CM1 et je me suis dit: 'bon sang, ils ont tant de choses à dire pour nous faire réfléchir, nous les adultes et nous les vieux..."
Bisouilles !
 
   
    
                         
Contenu sponsorisé  /  


 

 [Style et catégorie] Le Young adult

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Ressources :: Écritoire-