PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -34%
-34% LG OLED55B3 – TV OLED 4K 55″ 2023 ...
Voir le deal
919 €

Partagez
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 

 Vos meilleurs conseils pour avoir de l'inspiration ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
Radischat
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  4262
   Âge  :  27
   Localisation  :  Bureau
   Pensée du jour  :  Pétit coucou
   Date d'inscription  :  12/05/2012
    
                         
Radischat  /  Guacamole de radis rouges


C'EST INTERDIT. (non)
Et oui, autant que possible, toujours lire des trucs pour voir ce qui se fait, dans le fond, dans la forme, le rythme, les thèmes, etc. On garde ce qu'on qu'on aime et on note aussi ce qu'on aime pas, ce qui nous surprend dans le traitement de x ou y truc. Parfois, lire peut faire tomber des mythes ou des limitations qu'on avait pour nous même : voir quelqu'un écrire d'une certaine manière, ou simplement prendre le temps pour poser l'intrigue, les personnages (ou pas) etc.

La musique m'inspire beaucoup pour trouver l'ambiance de certaines histoires et me remettre dedans dès que nécessaire, aussi.
 
Profsamedi
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  3038
   Âge  :  75
   Localisation  :  Paris
   Pensée du jour  :   "Là où l'on brûle des livres, on finit aussi par brûler des hommes." Heinrich Heine (écrivain allemand du XIXᵉ siècle)
   Date d'inscription  :  27/01/2020
    
                         
Profsamedi  /  Didon de la farce


Intéressant topic.

Tout dépend de la personne aussi. Comme certain(e)s, je suis une véritable éponge. Alors, quand je lis un auteur, j’ai tendance à faire le caméléon et écrire comme lui ou elle.
Pas bon !

Étant gamin, j’ai été puni en français quand j’ai rendu un devoir qui était "écrire à la manière de". Le thème était d’écrire à la manière d’Alexandre Dumas, qu’on était en train d’étudier.

J’ai fait tellement illusion que la prof m’a accusé de tricherie et d’avoir copié un passage d’un livre de cet auteur. Il a fallu que mes parents se déplacent chez le directeur pour confirmer que j’avais bien écrit tout seul et sans même leur aide. Ce qui était la pure vérité. J’ai cependant été obligé de refaire le devoir sous surveillance. Le résultat fut le même. Elle ne s’est même pas excusée. J’ai détesté cette prof tout le restant de l’année et je n’ai plus rien fichu en français.

Maintenant, c’est vrai que lire les autres peut déclencher l’inspiration.

Pour ce qui me concerne, j’ai toujours au moins une bonne dizaine de projets en cours. Dans plusieurs genres différents.
Alors, quand je manque d’inspiration sur l’un, ce qui arrive assez souvent, j’en trouve presque toujours pour un autre.
Souvent, aussi, en relire un en cours d’écriture depuis le début me fait trouver des idées pour continuer. Question d’ambiance IRL aussi.
J’avance par sauts de puces.

En toute amitié, Philippe.
 
Plumerose
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  2232
   Âge  :  104
   Localisation  :  Dans chacune des histoires que j'écris (je déménage beaucoup, donc... )
   Pensée du jour  :  Demain, ça ira mieux !
   Date d'inscription  :  29/11/2017
    
                         
Plumerose  /  Tentatrice Alopécique


Moi, c'est tout qui m'inspire, mais juste : il ne faut jamais forcer, je pense que le secret est là : on emmagasine, et le cerveau fait le boulot tout seul, quand c'est prêt, ça sort.



Sinon, il y a :

- les concours de type Fyctia, sérieux, ça aide quand même vachement à se mettre dans l'ambiance, à trouver des idées et à se motiver...

- les petits décors, par exemple, pour l'une de mes romances, j'avais bricolé ce mini-décor, et je l'ai fait pour d'autres manuscrits aussi :
Spoiler:

- éventuellement : vivre une relation folle pendant qu'on écrit un thriller, par exemple, ça peut aider à trouver des idées...  Suspect  What a Face (mais quand même, je conseille pas trop, après, il faut se remettre de toute cette dinguerie, lol !!  Evil or Very Mad  )
 
Jdoo
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  5035
   Âge  :  56
   Localisation  :  Paris
   Pensée du jour  :  Three blinds rabbits.
   Date d'inscription  :  05/11/2017
    
                         
Jdoo  /  Maîtrise en tropes


En marchant, c'est un truc de ouf ce que la marche peut inspirer.
Sauf que dès que tu t'assois...pouf ça parait plus si génial que ça, ou ça peut attendre.... et puis ça s'envole.
Donc faut écrire en marchant (sans se casser la gueule).
https://julesallea92.wixsite.com/image
 
Jimilie Croquette
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3243
   Âge  :  42
   Localisation  :  Région Parisienne
   Date d'inscription  :  11/01/2019
    
                         
Jimilie Croquette  /  De l'Importance d'être Constamment Là


Moi j’ai besoin de démarrer. Je dois trouver mon accroche, le démarrage, la première action. Le reste découle un peu tout seul.

Là par exemple je ne sais pas comment débuter mon roman WW1 et je tourne en rond depuis des semaines.
https://linktr.ee/emilie_goudin.lopez
 
josephcurwan
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  926
   Âge  :  51
   Localisation  :  Paris 20
   Date d'inscription  :  04/08/2022
    
                         
josephcurwan  /  Bile au trésor


Radischat a écrit:

La musique m'inspire beaucoup pour trouver l'ambiance de certaines histoires et me remettre dedans dès que nécessaire, aussi.

quels types de musique ?

(moi j'ai beaucoup écouté morton feldman en écrivant des poèmes.)
 
Radischat
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  4262
   Âge  :  27
   Localisation  :  Bureau
   Pensée du jour  :  Pétit coucou
   Date d'inscription  :  12/05/2012
    
                         
Radischat  /  Guacamole de radis rouges


À peu près tout, tout dépend du projet ou de mon envie du moment : ça peut aussi bien être de la pop, du folk, du rock, de l'orchestral ou du club house ! J'ai des morceaux qui sont très liés à certains projets, si je les écoute, ça me ramène directement dedans, même des années plus tard.

 
josephcurwan
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  926
   Âge  :  51
   Localisation  :  Paris 20
   Date d'inscription  :  04/08/2022
    
                         
josephcurwan  /  Bile au trésor


 
josephcurwan
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  926
   Âge  :  51
   Localisation  :  Paris 20
   Date d'inscription  :  04/08/2022
    
                         
josephcurwan  /  Bile au trésor


 
Sarashina
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  287
   Âge  :  40
   Localisation  :  Au pays de l'Oiseau d'Or
   Date d'inscription  :  12/07/2023
    
                         
Sarashina  /  Autostoppeur galactique


Les recherches documentaires m'aident beaucoup personnellement.
Par exemple, pour ma nouvelle qui vient de sortir dans le dernier Galaxies SF, j'avais une idée de base : Bram Stoker remonte (accidentellement) le temps jusqu'à l'époque de Vlad Tepes Dracula, dans les années 1460-1470 et de leur rencontre découlera le roman.
Mais je ne savais pas trop comment exécuter cette idée de manière pratique et je ne voulais pas raconter n'importe quoi (l'intérêt pour moi des voyages temporels est la confrontation du présent et du passé de la manière la plus réaliste possible). J'ai donc beaucoup lu sur la vie de Bram Stoker, son œuvre mais aussi les langues du 15è siècle, la vie du vrai Vlad Tepes, l'histoire politique de l'Europe centrale de cette époque et de ses liens avec l'Empire Ottoman, ainsi que l'imprimerie naissante (un sujet qui m'intéressait particulièrement), j'ai ainsi découvert divers personnages historiques que j'ai inclus dans ma nouvelle et qui m'ont permis d'expliquer naturellement comment Bram était passé d'Angleterre à la Transylvanie (c'est en lien avec le travail de l'imprimerie justement).
A un moment j'ai lu pour connaître l'architecture d'une chapelle orthodoxe roumaine de l'époque et ensuite, l'action s'est organisée en fonction de cette architecture.
Pour ton histoire sur la 1è Guerre mondiale si j'ai bien compris, je te dirais donc que faire des recherches sur les sujets que tu veux traiter t'apportera sans doute beaucoup d'idées, sur des choses que tu n'imaginerais pas.

J'ajouterais que les Podcasts de France Culture sont souvent d'une grande inspiration (il y en avait pas mal sur les sujets de ma nouvelle). Sinon je regarde aussi beaucoup de documentaires sur les sujets de mes romans (Inde, Cachemire etc). Youtube en a pas mal. Les films m'inspirent aussi.

En ce moment je prépare depuis deux mois une nouvelle. J'ai très envie de l'écrire, mais j'attends d'avoir fini de lire toute la docu que je ressens le besoin de connaître avant dessus car le contexte historique est aussi très fort même si c'est une histoire avec du fantastique (ça se passera en Asie centrale/Tibet au tout début du 20è siècle).
 
Radischat
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  4262
   Âge  :  27
   Localisation  :  Bureau
   Pensée du jour  :  Pétit coucou
   Date d'inscription  :  12/05/2012
    
                         
Radischat  /  Guacamole de radis rouges


Si on parle de recherches... oui, oui oui. Je pars très fréquemment en excursion sur Wikipédia et autres pour chercher tout un tas de choses : ancrer un univers dans le réel, explorer de vrais concepts, que ce soit en science-fiction ou en fantasy, ça m'aide toujours à rendre ça tangible dans ma tête et à développer les choses sur des bases solides, d'autant plus que mes histoires sont souvent basées sur des contes, des mythologies ou des concepts scientifiques. La réalité dépasse souvent la fiction et j'adore en profiter. 

Sinon : je fais du graphisme en lien avec mes projets. Le plus souvent, des titres, mais aussi des couvertures, des moodboards, ou pire encore : des documents entiers, illustrés et mis en page, qui me servent de thèses de travail.
 
Jimilie Croquette
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3243
   Âge  :  42
   Localisation  :  Région Parisienne
   Date d'inscription  :  11/01/2019
    
                         
Jimilie Croquette  /  De l'Importance d'être Constamment Là


Citation :
Sinon : je fais du graphisme en lien avec mes projets. Le plus souvent, des titres, mais aussi des couvertures, des moodboards, ou pire encore : des documents entiers, illustrés et mis en page, qui me servent de thèses de travail.
ça, chez moi, c'est de la procrastination. ça me sert à éviter d'écrire... Vos meilleurs conseils pour avoir de l'inspiration ? - Page 6 1f62c
https://linktr.ee/emilie_goudin.lopez
 
Seb
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  306
   Âge  :  40
   Date d'inscription  :  14/11/2023
    
                         
Seb  /  Tapage au bout de la nuit


Voilà une question très personnelle, comportant sa part d'intimité insondable.
La réponse évolue avec le temps.
Un ami me disait qu'un artiste c'était quelqu'un qui était amoureux de sa dépression. Bien sûr, il est lui-même artiste et désespérément amoureux de ce qu'il n'arrive pas à aimer en lui. Il me semble que parfois ça peut être cela, l'inspiration. Une relation ambivalente à soi, un trouble qu'il ne s'agit pas, surtout pas, de clarifier. Le bonheur a tari quelques carrières. Pourquoi pas ? Quand on peut.
Bon alors bien entendu c'est un stéréotype, malsain, celui de l'artiste qui souffre, et ça ne me convient pas. C'est archétypal et limité. Morne configuration. Triste à vrai dire. Car nous avons connu que ce n'est pas la souffrance qui nous a inspiré. C'est l'écriture qui nous sauve, encore et encore.
Il semblerait que les artistes ne souffrent pas nécessairement plus que les autres.
Mais ils fréquenteraient des personnes perturbées.
Souvent leurs parents.
Donc je déconseille de souffrir, mais je conseille de bien choisir ses parents.
Mieux encore, je conseille d'écrire sans trop fouiner dans les coins de la psyché humaine. Ne vous tracassez pas. Ces vieux schémas datent des siècles précédents. Aujourd'hui, la figure de l'auteur est bien plus que cela.
Mais comme je disais, la réponse évolue avec le temps. Plus jeune j'écrivais qu'un poète ne commençait à écrire qu'une fois qu'il n'avait plus rien à dire.
Ce n'est pas tout à fait exact.
A ce stade de ma vie, ce que j'observe, c'est que l'inspiration n'est pas ce que je croyais. L'inspiration c'est un voyage vers soi. C'est être davantage à l'écoute de cette profondeur mystérieuse en soi qui nous fait aimer tel domaine de l'intelligence, telles sensations, cette musique ou ce paysage.
J'ai longtemps été encombré par mes devoirs. La curiosité a été un des pires ennemis de mon inspiration. Je voulais tout connaitre. Mais la connaissance est sans fin et la curiosité insatiable. Combien sont dévorés par les livres qu'il leur faut encore lire ? Vivre seulement est nécessaire. Le reste vient avec.
Alors je me débarrasse progressivement de tout ce qui ne m'offre pas de plénitude. J'aime les dinosaures, les poètes mystiques, les amérindiens et la science-fiction. C'est mon île inspirante, dans le vaste océan où l'on se perd à chercher une inspiration capricieuse.
Les muses sont une conspiration contre l'art. N'écoutez pas leur appel. Utilisez un brouilleur et suivez seulement votre mélodie intérieure.
En ligne
 
josephcurwan
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  926
   Âge  :  51
   Localisation  :  Paris 20
   Date d'inscription  :  04/08/2022
    
                         
josephcurwan  /  Bile au trésor


Seb a écrit:


Il semblerait que les artistes ne souffrent pas nécessairement plus que les autres.
Mais ils fréquenteraient des personnes perturbées.
Souvent leurs parents.
Donc je déconseille de souffrir, mais je conseille de bien choisir ses parents.
Mieux encore, je conseille d'écrire sans trop fouiner dans les coins de la psyché humaine. Ne vous tracassez pas. Ces vieux schémas datent des siècles précédents. Aujourd'hui, la figure de l'auteur est bien plus que cela.

excuse moi te le dire seb, mais ce que tu écris là me semble passablement délirant et possiblement néfaste. c'est du second degré, peut-être, une sorte de blague ?...
 
Seb
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  306
   Âge  :  40
   Date d'inscription  :  14/11/2023
    
                         
Seb  /  Tapage au bout de la nuit


Certes il y a une grande part d'ironie dans mon écriture, mais je ne suis pas toujours sûr de savoir à combien de degrés  Neutral
Néfaste ça dépend de comment on se débrouille avec l'ironie.
Si c'est délirant c'est mieux.

Je serais tout de même étonné que ça puisse nuire à grand monde Smile
En ligne
 
   
    
                         
Contenu sponsorisé  /  


 

 Vos meilleurs conseils pour avoir de l'inspiration ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Ressources :: Écritoire-