PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Le deal à ne pas rater :
Cartes Pokémon : où commander le coffret Pokémon Go Collection ...
64.99 €
Voir le deal

Partagez
Aller à la page : Précédent  1, 2
 

 [Inspiration] Relire son oeuvre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
QuillQueen
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  6087
   Âge  :  33
   Localisation  :  Liège
   Pensée du jour  :  La "recherche d'équilibre" sur JE est interrompue, ça manque de mécènes en temps de crise.
   Date d'inscription  :  11/01/2010
    
                         
QuillQueen  /  Wallonne OUvreuse de LIttérateurs POstiches


Moi tous mes romans sont toujours écrits sur papier avant d'être retapés sur ordi, avec donc cette fois une vue claire d'où je vais, puisque je ne tape pas mon roman sans être à la fin, ou très proche de celle-ci. C'est le gros avantage : sur papier, on n'efface pas comme sur ordi et on voit les pages se remplir, ça donne envie de continuer sans revenir en arrière Very Happy

Il n'est pas envisageable pour moi de revenir en arrière si je n'ai pas affermi 1) l'histoire 2) les persos 3) l'univers, et cela ne m'est possible que si je vois le bout de mon récit.
Ainsi, après, je corrige en tenant compte qu'untel va vivre ça, unetelle est plus vulgaire qu'elle ne le laissait croire, telle société n'aime pas ce comportement-là...
ce qui est impossible à faire avant d'achever l'étape du premier jet Wink
 
wallflower
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  16
   Âge  :  25
   Localisation  :  Tours
   Date d'inscription  :  06/06/2015
    
                         
wallflower  /  Homme invisible


Il est vrai que le papier possède bien des avantages.
Je vais donc devoir passer l'étape du premier jet, avant de parvenir à un récit potable. Je vais me lancer !
 
Papillote
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  103
   Âge  :  30
   Localisation  :  France
   Pensée du jour  :  Deadline - le mot m'a toujours intriguée. Est-ce qu'on se meurt de la ligne? Est-ce qu'on meurt sur la ligne? Est-ce la ligne qui meurt lorsqu'on lui fait face? Rhhhhhhhaaaaaaaaa!!
   Date d'inscription  :  22/06/2010
    
                         
Papillote  /  Barge de Radetzky


Pour ma part, dans un premier temps, j'écris à l'ordinateur.
Quand je bloque, je me dis que j'ai dû manquer quelque-chose. Je fais une pause, je remonte et je relis. Si je sens que le problème tient au scénario (bifurcation ratée, passage oublié, mal-expliqué, etc), je relis sur mon écran, comme ça. Si je sens que le problème est plutôt de style, que, pour une raison ou une autre, j'ai perdu le "ton" de mes personnages, je le lis à voix haute.
Sans doute parce que j'aime autant la poésie, pour moi, toute histoire est faite pour être racontée. Oralement.
Alors je me la raconte. :p
Dans un second temps, une fois que mon histoire est terminée, je la reprends à la main, sur papier. Il y a moins de corrections dans cette partie donc elle est moins brouillonne et moins frustrante. En plus de ça, l'ordinateur permet vraiment de progresser plus vite, ce qui réduit les risques de s'enliser tant que tu n'as pas bouclé la "ligne".
 
Arkash
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  3357
   Âge  :  31
   Pensée du jour  :  "Who cares if it doesnt make sense as long as it works ?"
   Date d'inscription  :  30/01/2015
    
                         
Arkash  /  Didon de la farce


Séléné.C a écrit:
Centaines de réécritures = les premières relectures ont de l'intérêt... Mais assez vite, tu connais ton texte tellement bien que tu ne vois plus les erreurs. Le texte est ancré dans ton cerveau. D'où intérêt
- de prendre du recul en le mettant de côté quelques temps
- de le faire bétalire par quelqu'un qui t'aidera à le corriger

Ouais, c'est l'un des plus grands risques de la relecture ça ! 

Perso, par exemple, j'ai commencé à écrire mon roman actuel il y'a 5/6 ans (je ne sais franchement plus exactement !). J'ai écrit d'une traite le premier jet (du premier tome) en deux ans (et c'était un pavé deux fois plus long que ce qu'il est actuellement).
J'ai surtout consacré ces deux dernières années à me relire et me corriger (et encore, y'avait des phases où je n'ouvrais pas mon bouquin pendant des mois, ne trouvant pas le courage de m'y atteler et refusant de m'attaquer au second tome tant que le premier n'était pas corrigé).
Un temps effroyable sans phase de création pure (à laquelle je suis en train de me remettre, et PUTAIN ÇA FAIT DU BIEN !!!! - ahem... sorry !  Embarassed ). 
Ceci dit, même si je n'ai pas été des plus productif au cours des dernières années, j'ai tout de même pu mûrir le projet. J'ai taillé dans le gras, tronçonné des intrigues inutiles, approfondi les enjeux, balancé des persos qui n'allaient nulle part dans le néant...

Tout ça pour dire que se relire c'est bien. Une fois, deux fois, trois fois grand max. Après, ça devient plus handicapant qu'autre chose. Tu n'arrives plus à avoir de recul sur ton récit et là, je ne vois que deux solutions (qui sont compatibles d'ailleurs) : 1/ présenter ton récit au regard du monde, 2/ ne pas y toucher du tout pendant de longues périodes pour laisser le tout mûrir.

Toujours est-il que je suis partisan du "premier jet écrit d'une traite sans relecture" pour avoir cette spontanéité sur laquelle tu pourras ensuite baser toutes tes réflexions. 
Je trouve que le syndrome du "je veux un premier chapitre parfait donc je ne m'arrête pas de le relire pour qu'il soit niquel avant de passer à la suite" est la plus grosse menace à la création et à la sincérité qui se dégage toujours d'un premier jet passionné et enthousiaste (malgré ses nombreuses coquilles). 
Je t'encourage donc à te laisser aller, laisse-toi emporter par ton histoire, et retravaille-là une fois que tu as une première structure consistante qui te permettra de voir bien plus clairement les défauts et inconsistances ! Wink

Oui, parce qu'il ne faut pas perdre ça de vue également : tu repères bien plus facilement les problèmes sur quelque chose de déjà solidement établi que sur de simples bases timidement plantées ça et là ! Wink
 
Enirtourenef
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  2170
   Âge  :  26
   Pensée du jour  :  "Chaque occasion est la meilleure"
   Date d'inscription  :  02/09/2015
    
                         
Enirtourenef  /  Crime et boniment


Bonjour Smile

Alors typiquement, je trouve que c'est le genre de conseils que l'on ne peut pas donner parce que chaque auteur est différent et a une manière différente de travailler. Par exemple dans beaucoup d'articles de conseils ils disent de faire un plan. Mais si moi je fais ça je tue mon histoire avant même de l'avoir commencé ! Ils disent aussi d'écrire dans l'ordre, de faire des fiches... mais je connais des personnes qui écrivent dans le désordre, et je ne fais pas de fiches. Enfin bref.

Du coup, je pense que le mieux c'est là où tu es plus à l'aise. Moi je déteste me relire (même si je suis plus à l'aise avec le temps). Du coup pour mon roman, à chaque fois que j'ouvrais le fichier, je relisais la partie que j'avais écrire la fois d'avant et cette partie-là seulement parce que c'était assez court donc je n'étais pas trop démotivée, et ça me permettait de me remettre dedans. Et quand je remontais dans les pages précédentes pour vérifier une information j'en profitais pour corriger les fautes qui me tombaient sous les yeux. C'est comme ça que je fonctionne et que je suis à l'aise. Si je devais faire comme toi et revenir sur tout tout le temps je ne m'en sortirais pas. Mais si c'est ta manière de fonctionner, et que ton roman avance, que tu n'ouvres pas le fichier simplement pour corriger mais aussi pour ajouter des chapitres, je ne pense pas que ça soit un problème.
https://enirenrekhtoues.blogspot.com/
 
amysdream
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  475
   Âge  :  36
   Date d'inscription  :  08/05/2014
    
                         
amysdream  /  Pour qui sonne Lestat


En ce qui me concerne, je termine d'abord le 1er jet et ensuite je passe par la relecture complète. Moi non je ne suis jamais satisfaite de ce que j'écris. Mais je pars du principe que si nous ne sommes pas satisfait alors le lecteur le ressentira Smile
http://mchevalier.canalblog.com/
 
Nedjma
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  903
   Âge  :  32
   Pensée du jour  :  Pantagruélisme : vous entendez que c'est certaine gaieté d'esprit confite en mépris des choses fortuites
   Date d'inscription  :  01/08/2015
    
                         
Nedjma  /  Bile au trésor


Pour ma part, je relis assez peu lors de l'écriture du 1er jet, mais ça m'arrive quand je sens que "ça devient nul".

En général, j'écris, j'écris, j'écris, sans me retourner... Et au bout de 20-30 pages, un malaise s'insinue dans ma tête, je me dis que ça part dans tous les sens, que mon vocabulaire s'appauvrit, que c'est carrément mauvais et à jeter... Là, STOP. Je relis, en corrigeant les fautes, en amendant, et en surlignant les passages que je déteste.
Ensuite je prends les trucs surlignés, je supprime en taillant large, et je recommence (un passage surligné est un passage non rattrapable, ou en tous cas qui sera mieux débarrassé des miettes de sa première version).

Et on est repartis sur les rails pour 20 pages.

Ca ne dispense évidemment pas de la phase de relectures après l'écriture du 1er jet complet. Celle-ci je la fais après avoir laissé passer quelques mois, pour prendre du recul, comme beaucoup ici Smile

Comme Amysdream, je pense qu'il faut adhérer à chaque page de son propre livre pour qu'il soit convaincant aux yeux du lecteur. Ca se sent quand il y a un malaise.
D'ailleurs on le voit quand on fait relire par quelqu'un d'autre : il met toujours le doigt sur le passage dont on était moins sûr...
https://evadezulier.wixsite.com/website
 
Skydarkrose
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  40
   Âge  :  27
   Localisation  :  Montpellier
   Pensée du jour  :  Tout vient à point à qui sait attendre.
   Date d'inscription  :  21/10/2015
    
                         
Skydarkrose  /  Petit chose


A mon avis, il faut que ça reste d'abord un plaisir, le plaisir d'écrire ton histoire alors il vaut mieux écrire un premier jet jusqu'à la fin et ensuite faire des relectures des corrections, mais laisse d'abord ton imagination, ton esprit t'emporter avant de penser au perfectionnement Smile
 
Sushie
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  120
   Âge  :  32
   Localisation  :  France
   Pensée du jour  :  Croire en ses rêves
   Date d'inscription  :  04/02/2007
    
                         
Sushie  /  Barge de Radetzky


Pour ma part, quand je cherche à trop perfectionner / corriger sans cesse, je perds toute envie de continuer la suite car je me préoccupe trop de la construction d'une phrase, de l'orthographe, etc...
Donc je ne relis pas. J'attends d'abord de finir l'écriture de l'intégralité du roman avant de me mettre à la correction ensuite. Parce que sinon je passerais des années à corriger et relire sans jamais finir mon livre... Surtout que vu qu'on évolue sans cesse, il se peut que notre écriture nous convienne pas éternellement et donc on entame changement sur changement...
http://www.inspireetcree.fr
 
mithra
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  163
   Âge  :  33
   Date d'inscription  :  18/09/2015
    
                         
mithra  /  Tycho l'homoncule


QuillQueen a écrit:
Moi tous mes romans sont toujours écrits sur papier avant d'être retapés sur ordi, avec donc cette fois une vue claire d'où je vais, puisque je ne tape pas mon roman sans être à la fin, ou très proche de celle-ci. C'est le gros avantage : sur papier, on n'efface pas comme sur ordi et on voit les pages se remplir, ça donne envie de continuer sans revenir en arrière Very Happy

Il n'est pas envisageable pour moi de revenir en arrière si je n'ai pas affermi 1) l'histoire 2) les persos 3) l'univers, et cela ne m'est possible que si je vois le bout de mon récit.
Ainsi, après, je corrige en tenant compte qu'untel va vivre ça, unetelle est plus vulgaire qu'elle ne le laissait croire, telle société n'aime pas ce comportement-là...
ce qui est impossible à faire avant d'achever l'étape du premier jet Wink

Ah tiens on a presque la même technique pour l'écriture, moi j'écris sur papier, et une fois par semaine je recopie ce que j'ai écris à la main Smile
 
Choupi
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  275
   Âge  :  36
   Date d'inscription  :  18/12/2015
    
                         
Choupi  /  Autostoppeur galactique


Je viens de lire ce sujet et je suis assez d'accord avec Melgane. J'ai testé cette année de commencer à rythme soutenu l'écriture du premier jet de mon roman en même temps qu'a débuté le NaNoWriMo. J'avais tellement la pression d'écrire et d'écrire, que j'avais l'impression que rien n'allait, que ça partait dans tous les sens. Du coup, j'ai lâché. Sur 10 pages environ, seulement 1 et 1/2 correspondent à un premier jet sur lequel je pourrai retravailler. Je n'ai pas l'intension de réécritures jusqu'à la perfection mais je pense que je vais réécrire ce premier passage avant d'attaquer la suite. Et je parle de réécriture et pas de relectures et de corrections. J'ai repris mon plan, j'ai rajouté des éléments qui m'ont apparu manquant lors de mon écriture et j’espère que ça va me permettre de réécrire les passages que je souhaite.

Je trouve que le problème de tout écrire en un premier jet et un peu rébarbatif. Je constate qu'à chaque fois que je suis en train de "lâcher", c'est parce que la tâche que je suis en train de faire dure trop long temps et est répétitive. J'ai besoin de régulièrement faire le point, me recentrer sur là où j'en suis, quit à casser le rythme que j'avais initialement prévu. Depuis la rentrée de septembre, j'en suis à ma 4ème organisation différente dans mon travail. J'ai besoin de mettre noir sur blanc mon organisation pour m'y tenir et j'ai aussi besoin de la modifier en fonction de ma motivation et de mon avancement.

Le plus important dans tout ça, c'est que tu arrives à trouver ton rythme de travail qui te convient par rapport à tes propres exigences mais un rythme avec quelques contraintes qui te permette aussi d'avancer dans ton projet.

édit : relecture et correction des (quelques) fautes.
http://judkamiklos.jimdo.com/
 
   
    
                         
Contenu sponsorisé  /  


 

 [Inspiration] Relire son oeuvre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Ressources :: Écritoire-