PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
-44%
Le deal à ne pas rater :
Casque Gamer sans fil STEELSERIES Arctis 7P+ (PS5/PS4, PC)
86.99 € 155.01 €
Voir le deal

Partagez
Aller à la page : 1, 2  Suivant
 

 Où trouvez-vous des bêta-lecteurs hors JE ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
Calathea
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  165
   Âge  :  35
   Date d'inscription  :  14/10/2023
    
                         
Calathea  /  Tycho l'homoncule


Voilà, donc je cherche actuellement à faire bêta-lire mon roman et... c'est compliqué.

J'ai créé un topic ici, et ça ne prend pas. Ok.
Pas vraiment de BL active en ce moment pour ce qui est de procéder à un échange (je serais plutôt pour), surtout sur mon segment (fantasy). Je peux essayer de lire des textes d'autres JE (je le fais déjà un peu), mais je ne sais pas si ça sera si concluant que ça pour ce qui est d'établir des échanges.
C'est en partie normal, parce que le principe a ses limites : si on est réceptif au genre qu'écrit le bêta-lu mais que la réciproque n'est pas vraie, au final on risque de se retrouver avec un retour pas si pertinent que ça par exemple.

Dans tous les cas, le forum a ses limites, mais du coup je cherche d'autres solutions.

• Facebook ?
Je me suis inscrite à quelques groupes, mais ça paraît relativement mort, là aussi peu de textes en fantasy, et souvent plutôt courts (40/50K mots contre mes 120K).
Avec ça, l'idée de balancer mon roman comme ça comme une bouteille à la mer sur un RS me fait un peu peur (pas de garantie sur la qualité, probablement plus de risque de plagiat...)

• Discord ?
Là je n'ai pas testé, je l'avoue. C'est peut-être une solution ? 

• Les plateformes Scribay/Wattpad ?
Scribay, je me suis à peine inscrite, Wattpad, je pense que ce n'est pas mon public, et j'ai un peu peur du côté compétitif de ces plateformes (avec superbes couvertures partout, etc), est-ce que si je m'investis dessus, ça va vraiment payer ?

• Heptalone ?
Envoyé, pas reçu d'accusé de réception, mais apparemment on peut obtenir un retour dans les 6 mois au plus tôt (je ne serai de toute façon plus dispo à ce moment-là pour traiter ce retour, mais ça reste précieux).
* EDIT : J'ai reçu un accusé de réception. Manque de bol (encore), un Youtubeur a fait une vidéo sur le sujet, du coup plein de gens ont envoyé et ça devrait être bloqué pour très longtemps. pale

• Le forum Cocyclics ?
Intéressant parce qu'il relève de l'imaginaire, mais le processus pour se faire BL semble laborieux, et durer minimum 3 mois si on est vraiment actif. À cause de ce process très strict, je me dis que c'est peut-être l'une des solutions les plus fiables (et encore, je n'en ai aucune garantie) mais ça me paraît constituer une montagne, et le timing est mauvais pour moi à ce stade car d'ici 4-5 mois je n'aurai plus de temps devant moi.

• Faire appel à des BL payants.
En ce moment c'est compliqué.

• Est-ce que ça vaut le coup de tenter les Murmures littéraires l'an prochain ?
D'un côté, ça me paraît un moyen "fiable" d'obtenir un retour sur une partie du texte à condition bien sûr que celui-ci soit sélectionné... (autrement tant pis, ça sera pour une autre fois) En même temps, j'ai des doutes sur la structure de mon texte et je me dis qu'il y a a de fortes chances que ça me grille définitivement pour aller au-delà de la première sélection alors que ce concours me paraît recouvrer des opportunités intéressantes... Mais si c'est le seul moyen d'obtenir un retour avec peu d'efforts, peut-être que ça vaut le coup quand même ?


Avez-vous testé certaines de ces solutions, ou d'autres, et réussi à établir des collaborations réussies ? Ou alors, avez-vous laissé tomber, procédez-vous sans BL et ça marche quand même plus ou moins ?

A priori je pense que c'est mort pour moi (pour le moment du moins), manquant de temps sur le moyen terme et d'énergie pour prospecter à vide sur le court terme.

Mais même si on ne fait pas de miracle, je pense que ça peut être intéressant d'avoir un panorama un peu exhaustif des solutions qui s'offrent à nous quand on débute et qu'on ne bénéficie pas de "réseau" déjà établi.


Dernière édition par Calathea le Lun 8 Juil 2024 - 22:09, édité 1 fois
En ligne
 
Azharoth
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  62
   Âge  :  32
   Date d'inscription  :  17/08/2023
    
                         
Azharoth  /  Clochard céleste


Personnellement je passe par discord, sur lequel tu peux trouver des serveurs extrêmement actifs, un en particulier m'a permis d'avoir déjà des centaines de retours (je ne crois pas pouvoir le mentionner car ce serait potentiellement considéré comme de la pub, j'en sais rien, dans le doute je vais m'abstenir).

Le hic c'est que ces serveurs ont tendance à faire du traitement chapitre par chapitre et pas roman entier, mais ça reste toujours un apport intéressant et vraiment chargé en volume, ça te permet d'avoir une grosse quantité de retours. Faut quand même tâtonner pour trouver le bon discord car beaucoup de serveurs sont très peu actifs, ou alors ont ce phénomène du "tout le monde se pointe pour balancer son manuscrit mais personne ne lit personne".

Enfin bref, si jamais tu veux venir jeter un coup d'oeil à celui qui a su me convaincre après plusieurs tentatives n'hésite pas à me joindre en mp.
 
Mika
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  962
   Âge  :  37
   Date d'inscription  :  11/07/2022
    
                         
Mika  /  Bile au trésor


Je confirme que c'est dur de trouver des beta-lecteurs et de bons beta-lecteurs encore plus.

Perso, je les ai dénichés dans mon entourage. Faut demander autour de toi qui aime le style que tu écris. J'ai ainsi découvert que certains amis ou d'anciens collègues aimaient la fantasy, alors que c'est un truc qu'on cache généralement pour pas te taper une honte intersidérale. Donc eux ont été mes premiers beta-lecteurs.

J'ai testé Cocyclic mais j'ai fui quand ils me forçaient à ne dire que des trucs positifs, car je cherchais des commentaires construits et non des flatteries. Par exemple, une nouvelle que j'ai lue là-bas et commenté était anti-féministe/anti-femmes et quand je l'ai dit, un modérateur m'a demandé de ne plus dire des choses comme ça et de rester positive. Donc je me suis barrée à ce moment-là.

J'ai essayé de poster mon roman ici pour beta-lecture mais j'étais une inconnue et personne ne s'est proposé. J'ai ensuite posté le roman chapitre par chapitre dans la section roman et avec trois autres JE, on s'est commenté chapitre par chapitre, c'était sympa 🙂

En même temps, j'ai payé une beta-lecture et je ne le regrette pas, c'était très instructif, surtout si t'as jamais eu de retours de ce type.

Puis j'ai rejoint Plume d'Argent que j'aime beaucoup. J'ai fait de superbes rencontres là-bas et constitué un groupe de travail avec 5 auteurs/autrices, c'était top 👍

Je fais des BLs sur Discord, mais faut déjà que tu te constitues un petit groupe de travail je pense, comme je le disais plus haut. Dans mon cas, c'est ceux de Plume d'Argent cités plus haut qui m'envoient leur texte sur Discord de temps en temps. On m'a envoyé des sites personnels où certains postent leurs écrits et je commente ces textes-ci via Discord. On y parle aussi lecture et conneries. On a la barre haute, du genre on laisse rien passer, mais tu peux trouver des gens cools qui restent positifs et te motivent à bosser. 🙂

Je recommande de postuler au concours les Murmures Littéraires pour les fiches. Elles sont similaires à une beta-lecture payante (surtout celles de mi-étape) sauf qu'elles sont gratuites, le top quoi. Le hic, c'est que tu ne peux pas sélectionner les juges pour cibler ton public cible, comme tu le ferais avec une beta-lecture payante, donc c'est quitte ou double selon les jurys sur qui tu tombes. J'ai eu de supers retours, mais aussi des moisis que j'ai écartés, voire des juges qui se sentent insultés quand tu ne gardes pas leurs remarques et qui t'insultes en retour Mad . Enfin, c'est ce qui m'est arrivé.

Voilà pour ma propre expérience 🙂


Dernière édition par Mika le Mar 9 Juil 2024 - 7:47, édité 1 fois
 
Lilia
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  321
   Âge  :  33
   Localisation  :  Strasbourg
   Date d'inscription  :  31/01/2017
    
                         
Lilia  /  Tapage au bout de la nuit


Personnellement, je n'ai jamais été satisfaite des BL que j'ai pu avoir en cherchant des BL spécifiquement des BL.

Au final, j'ai fini par avoir de bons et très bons bêta lecteurs au fil du temps, mais en fait, c'est essentiellement des personnes avec qui je bavarde depuis des années, des personnes qui sont devenus des amis . Et je les ais rencontré... un peu partout : pas mal sur des forums d'écriture ; une à un IRL du nano, il y a deux ans ; une autre encore à mon écurie, et c'est le hasard qui a voulu qu'elle écrive aussi.

Poster des chapitres un à un sur des plateformes ne me convient pas. Je le fais pour avoir un retour rapide et vraiment large sur le début sur les deux ou trois premiers chapitres. En général, je cherche alors essentiellement des retours de formes, afin d'avoir le début le plus abouti possible pour séduire lors des soumission ou des concours où on ne demande que le début).
 
Redornan
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  375
   Âge  :  34
   Date d'inscription  :  28/01/2022
    
                         
Redornan  /  Tapage au bout de la nuit


Hum de mon côté, la majorité de mes BL viennent de gens rencontrés sur les forums d'écriture (JE et cocy) avec qui j'ai noué des liens et qui du coup me bêtalisent et je les bêtalis. Un donnant-donnant. Là je vais BL le Manticore parce qu'on a discuté par MP. Parfois ça ne tient qu'a ça Wink

Concernant Cocyclics, c'est en effet l'assurance d'avoir une bêta lecture complète de ton roman par 2 personnes, mais cela nécessite un certain investissement de ta part (pour des raisons évidentes, si tu te fais bêta lire par quelqu'un qui s'en va au milieu du roman et disparait du forum... génial)
Contrairement à ce que dit Mika (d'ailleurs je suis très étonné que tu ais eu ce retour, et je serais très curieux de savoir qui te l'a envoyé et ce qui avait été clairement dit en BL et en MP), la bienveillance n'empêche pas DU TOUT d'avoir des retours qui font progresser énormément. Sur mon projet passé en cycle, j'ai reçu une BL de près de 30 pages qui démontait bien la forme de mon roman et m'a permis de progresser. La bienveillance n'empêche pas la pertinence.
 
Mika
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  962
   Âge  :  37
   Date d'inscription  :  11/07/2022
    
                         
Mika  /  Bile au trésor


Redornan a écrit:
Contrairement à ce que dit Mika (d'ailleurs je suis très étonné que tu ais eu ce retour, et je serais très curieux de savoir qui te l'a envoyé et ce qui avait été clairement dit en BL et en MP), la bienveillance n'empêche pas DU TOUT d'avoir des retours qui font progresser énormément. Sur mon projet passé en cycle, j'ai reçu une BL de près de 30 pages qui démontait bien la forme de mon roman et m'a permis de progresser. La bienveillance n'empêche pas la pertinence.

Rien de bien fou en vrai. Une fois, j'avais donné un avis sur une maison d'édition (basé sur un échange douteux que j'avais eu avec un éditeur fort étrange qui m'avait appelé et on m'avait repris là-dessus, genre t'as pas le droit d'avoir un avis négatif sur une maison d'édition et encore moins de le poster. Cet avis, je l'avais posté ici et il doit trainé quelque part sur JE, sans que quiconque ne se sente offusqué). Ensuite, j'ai donné une BL sur une nouvelle qui détruisait les femmes (genre on est des feignasses incapables de s'occuper de nous-mêmes et encore moins de travailler, selon le texte, donc évidemment, j'avais dit que j'étais pas en ligne avec le message de la nouvelle), mais le modérateur trouvait normal d'écrire ça. Il m'avait repris, moi, pas l'auteur du texte ! Il me recommandait même d'être bienveillante et d'aider cet auteur, mais comme j'avais autre chose à faire que d'aider un inconnu à écrire un texte pareil et que je trouvais ce modérateur gonflé, je lui ai dit oui oui et je suis partie. Du coup, à force de marteler la bienveillance à tout va, j'ai trouvé ce site fort peu bienveillant (mais ce n'est que mon humble avis).

Sur Plume d'Argent ou ici, tu n'as pas ces problèmes-ci et tu peux lire et BLs tranquillou en restant toi-même. C'est ce que j'apprécie beaucoup. Les avis sont donc divers et spontanés. T'as pas une liste de taches et ça me paraît plus naturel, d'autant que dans certains cas, t'as pleins d'idées, de suggestions, le texte t'inspire et les échanges avec l'auteur/l'autrice sont riches. Perso, j'ai tendance à écrire d'énormes pavés pour les BLs. Genre 30 pages pour un roman, ce serait que dalle avec moi Où trouvez-vous des bêta-lecteurs hors JE ? 1f601

Point positif pour leur coin BLs de synopsis et pitch sur Cocyclic, ça m'avait super aidé. Ils avaient aussi un post qui t'aidait à écrire un synopsis et il était top. J'aimais bien le coin syno, j'y trainais souvent Où trouvez-vous des bêta-lecteurs hors JE ? 1f600
 
Aliénor
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1945
   Âge  :  23
   Localisation  :  là où il fait toujours nuit
   Pensée du jour  :  bon. écrire.
   Date d'inscription  :  21/02/2022
    
                         
Aliénor  /  Miss Deadline


J'ai constitué ma team d'AL/BL au fil du temps et des rencontres (comment faire une réponse vague as hell : un tuto :mrgreen:).

Plus précisément, au début, c'est en participant à la vie de communautés d'écriture que j'ai trouvé des lecteur·ice·s prêt·e·s à me BL régulièrement. Sur JE, d'abord, puis lorsque j'ai participé à un concours Fyctia avec Mienne sera la nuit (maintenant publié), et enfin lorsque ma communauté instagram a commencé à grossir et à se fidéliser. Mon implication m'a permis de rencontrer du monde, des gens qui ont aimé ma plume et avec qui j'ai passé de bons moments - et, maintenant, je sais à qui m'adresser quand j'ai besoin de lectures approfondies.

Et maintenant... c'est un peu terrible, mais en vrai, je pense que l'édition (surtout en "grosses" ME) aide beaucoup. Je n'ai plus forcément le temps de rendre les BL (je le fais pour les copines, mais il n'y a pas vraiment une logique d'échange, c'est plus un genre de "j'aime telle autrice, j'aime son travail, si elle a besoin d'une BL évidemment que je vais me porter volontaire"), mais la diffusion de mon premier roman m'a apporté un genre de mini fanbase (à prendre avec des pincettes, je ne dirais pas que j'ai des fans non plus), des connaissances et ami·e·s dans le monde littéraire qui sont généralement partant·e·s pour me BL (au moins faire des commentaires intéressants sur le fond) dès que j'ai un roman dispo - iel le vivent un peu comme une avant-première.
Pour la forme, je fais appel à des copines autrices dont j'admire le travail, à charge (ou non) de revanche Razz

Donc, concrètement : implique-toi sur des plateformes où tu pourras trouver d'autres auteur·ice·s avec qui nouer des liens, et trouve-toi une base de lecteur·ice·s impliqué·e·s. À partir de là, fais connaissance avec un noyau de gens, crée-toi ton propre petit réseau, et hop. Ça prend du temps, mais ça en vaut tellement la peine - autant au niveau humain qu'au niveau littéraire.


Où trouvez-vous des bêta-lecteurs hors JE ? 1f47d.png?v=2.2
Alien officiel de la CB since 2022.
Modératrice spécialisée dans la Section Édition.

Instagram, pour suivre mes aventures dans la jungle de l'édition.
Parcours éditoriaux:
 
Chacha
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  211
   Âge  :  42
   Localisation  :  Si je le savais !
   Date d'inscription  :  15/09/2020
    
                         
Chacha  /  Autostoppeur galactique


Pour ma part, ce sera la même réponse.
J'ai trouvé mes premières bêta lectrices hors JE et hors famille/amis sur un site qui n'existe plus. Je lisais les manuscrits d'autres auteurs et je faisais des fiches de lectures. Quand j'ai posté à mon tour mon manuscrit, certains de ceux qui l'ont lu, ont voulu/accepté de lire les suivants une fois le site down.
Ils lisent pas forcément parce que j'avais moi aussi lu leurs textes (une de mes bêta n'est pas autrice) mais surtout parce que nous avions créé des liens d'amitié.
 
Sanelle
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  169
   Âge  :  53
   Date d'inscription  :  08/08/2023
    
                         
Sanelle  /  Tycho l'homoncule


De mon côté, j'ai trouvé des BL parmi mes proches. Je ne connaissais pas ce forum et de toute façon, j'ai l'impression que le sous-genre que j'ai choisi n'intéresse personne ici ! Où trouvez-vous des bêta-lecteurs hors JE ? 1f606
J'ai choisi des gens qui ont la dent dure, je voulais progresser, pas être flattée. Parmi elles, une prof d'histoire (mon roman est un roman historique, je voulais savoir si ça tenait la route). La seule personne BL que je ne connaissais pas du tout était une amie d'amie qui écrit elle aussi et connaît très bien mon sujet, et elle m'a fait un retour bien développé et ça m'a beaucoup aidée, je crois et j'espère, à progresser. En tout cas j'ai vraiment tenu compte de ce qu'on m'a renvoyé, surtout quand plusieurs personnes me disaient la même chose. J'ai eu aussi 2 ou 3 retours d'éditeurs qui ont refusé mon manuscrit, et dont j'ai écouté les conseils (enfin j'espère !). Résultat, j'ai énormément réécrit depuis le document que j'avais soumis à mes premiers BL et aux premiers éditeurs contactés. Et pourtant, j'avais déjà beaucoup réécrit avant de le confier à des BL.
https://www.instagram.com/sandra_larribe/
 
Calathea
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  165
   Âge  :  35
   Date d'inscription  :  14/10/2023
    
                         
Calathea  /  Tycho l'homoncule


Merci pour toutes vos réponses !


Azharoth a écrit:
Le hic c'est que ces serveurs ont tendance à faire du traitement chapitre par chapitre et pas roman entier, mais ça reste toujours un apport intéressant et vraiment chargé en volume, ça te permet d'avoir une grosse quantité de retours.

Pas ce que je préfère, les retours chapitre par chapitre (j'en ai déjà, et sans toute l'histoire ça reste parcellaire). Mais c'est quand même déjà ça. S'il y a pas mal de monde, peut-être que certains iront au-delà.

Mika a écrit:
Perso, je les ai dénichés dans mon entourage. Faut demander autour de toi qui aime le style que tu écris. J'ai ainsi découvert que certains amis ou d'anciens collègues aimaient la fantasy, alors que c'est un truc qu'on cache généralement pour pas te taper une honte intersidérale. Donc eux ont été mes premiers beta-lecteurs.

Je n'ai pas grand monde dans mon entourage pour ça malheureusement, ayant déménagé à plusieurs reprises et perdu contact avec pas mal de monde en plus. Mon conjoint... Ça aurait pu être la première personne à qui le faire lire, mais lui-même a reconnu que la fantasy, ce n'était pas son truc, et je sais qu'il peut être dur !  Je lui ferai probablement lire quand même à un moment ou à un autre, mais j'avais envie de parfaire un peu mon histoire d'abord (à l'aide de quelques retours), de lui faire lire une bonne version.

Mika a écrit:
J'ai testé Cocyclic mais j'ai fui quand ils me forçaient à ne dire que des trucs positifs, car je cherchais des commentaires construits et non des flatteries. Par exemple, une nouvelle que j'ai lue là-bas et commenté était anti-féministe/anti-femmes et quand je l'ai dit, un modérateur m'a demandé de ne plus dire des choses comme ça et de rester positive. Donc je me suis barrée à ce moment-là.

Effectivement ça peut être gênant, pas forcément au point d'être entièrement dissuasif, mais pouvoir formuler ce genre de remarque me paraît nécessaire (bien sûr tant qu'on n'en vient pas aux insultes), ne serait-ce que pour se faire idée des retours que peut recevoir son roman. C'est le côté sensitivity reading.

Mika a écrit:
J'ai eu de supers retours, mais aussi des moisis que j'ai écartés, voire des juges qui se sentent insultés quand tu ne gardes pas leurs remarques et qui t'insultes en retour Mad . Enfin, c'est ce qui m'est arrivé.

Comment ils peuvent savoir si tu as modifié ou non selon leur retour du coup ? Il faut de nouveau soumettre le texte après correction ? Dans tous les cas, ça ne me paraît pas très professionnel.

Redornan a écrit:
Concernant Cocyclics, c'est en effet l'assurance d'avoir une bêta lecture complète de ton roman par 2 personnes, mais cela nécessite un certain investissement de ta part (pour des raisons évidentes, si tu te fais bêta lire par quelqu'un qui s'en va au milieu du roman et disparait du forum... génial)

Clairement je comprends qu'ils veuillent des gens en qui ils ont confiance pour éviter ça, mais après s'il faut trop s'investir avant, c'est un peu rebutant pour moi actuellement.

Aliénor a écrit:
Plus précisément, au début, c'est en participant à la vie de communautés d'écriture que j'ai trouvé des lecteur·ice·s prêt·e·s à me BL régulièrement. Sur JE, d'abord, puis lorsque j'ai participé à un concours Fyctia avec Mienne sera la nuit (maintenant publié), et enfin lorsque ma communauté instagram a commencé à grossir et à se fidéliser.

Effectivement, Fictya c'est peut-être pas mal, après il faut coller au thème.
À ce stade, je n'ai pas ouvert de compte Insta, je ne me sens pas encore légitime pour le faire en tant qu'autrice. Neutral

Sanelle a écrit:
J'ai choisi des gens qui ont la dent dure, je voulais progresser, pas être flattée.

Je veux bien des gens exigeants, c'est plus formateur, après s'ils sont trop cassants ça peut être décourageant cela dit.


Après tout ça, je pense aller voir du côté de Plume d'Argent (je crois que Christelle Dabos allait là ?) et de Discord !
En ligne
 
Aliénor
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1945
   Âge  :  23
   Localisation  :  là où il fait toujours nuit
   Pensée du jour  :  bon. écrire.
   Date d'inscription  :  21/02/2022
    
                         
Aliénor  /  Miss Deadline


Christelle Dabos est l'une des administratrices de Plume d'Argent Wink
(Et oui, elle a commencé par poster la Passe-Miroir là-bas - elle ne poste plus grand-chose, maintenant, pour des raisons évidentes, et elle n'est plus très présente, mais il est toujours possible de la croiser sur la plateforme ou sur le discord de PA ; et elle est très sympa !)
PA est d'ailleurs une chouette plateforme, j'y ai passé un certain temps avant d'arriver sur JE !

Pour ce qui est d'insta, j'ai ouvert mon compte avant même de partager mes écrits quelque part. Je comprends le sentiment de ne pas être "légitime", mais crois-moi, il est infondé ! Y'a pas de prérequis pour ouvrir un insta littéraire Razz


Où trouvez-vous des bêta-lecteurs hors JE ? 1f47d.png?v=2.2
Alien officiel de la CB since 2022.
Modératrice spécialisée dans la Section Édition.

Instagram, pour suivre mes aventures dans la jungle de l'édition.
Parcours éditoriaux:
 
Mika
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  962
   Âge  :  37
   Date d'inscription  :  11/07/2022
    
                         
Mika  /  Bile au trésor


Calathea a écrit:
Comment ils peuvent savoir si tu as modifié ou non selon leur retour du coup ? Il faut de nouveau soumettre le texte après correction ? Dans tous les cas, ça ne me paraît pas très professionnel.

Je l'avais fait via le Discord, car il y a possibilité de discuter avec les jurys si tu as des questions. Je les avais remerciés et listés les remarques intéressantes que j'allais adresser et les moins intéressantes et le pourquoi je n'allais pas les prendre en compte. Il se trouve que les remarques que j'avais écartées venaient d'une éditrice (d'où ? Je l'ignore et ça aurait été intéressant de le savoir pour vous partager cette information, car elle avait été si désagréable que les autres jurys avaient fui et le modérateur avait dû intervenir ! Elle m'avait même fait réfléchir à l'édition à vrai dire, car travailler avec ce genre de personne, non merci, surtout au vu du chèque pourrav reçu à la fin. Écrire doit rester un plaisir à mes yeux.

Il faudra toujours t'investir et lire en retour où que tu ailles, car c'est un vrai travail de relire un manuscrit. Il y a souvent des fautes, des axes narratifs tordus, des longueurs, ce genre de chose et le beta-lecteur doit comprendre l'intention de l'auteur pour l'aider au mieux à redresser tout ça. Et ça prend du temps, personne n'aime faire ça gratuitement, sauf si tu es connu et que tu as des fans comme le disait Aliénor, et encore (car un fan ne sera pas forcément objectif et le risque existe qu'il trouve tout génial. Par exemple, je ne me verrais pas BL un texte de Jaworski, un auteur de fantasy français que j'aime beaucoup, car qui suis-je pour lui adresser des remarques ? Il est bien meilleur que moi).

Perso, mon mari est toujours mon premier lecteur. Il est super dur justement et je sais qu'il veut m'aider, c'est pour ça que c'est un bon beta-lecteur.


Calathea a écrit:
Après tout ça, je pense aller voir du côté de Plume d'Argent (je crois que Christelle Dabos allait là ?) et de Discord !

Il y a tout un tas de gens différents et c'est un site sympa. Le forum est quasi mort en revanche, il doit y avoir trois gus connectés par semaine, c'est pas comme ici. Mais le site est plus consulté et je suis sûre que tu pourras certainement y trouver des beta-lecteurs. C'est moins dense que wattpad et plus sympa à mon sens. Christelle Dabos a en effet publié là-bas avant d'être éditée et comme le disait Aliénor, c'est une admin que tu peux croiser sur le Discord.
 
Sébours
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  49
   Âge  :  47
   Date d'inscription  :  21/03/2024
    
                         
Sébours  /  Petit chose


Discord j'aimerai bien, mais je n'arrive pas à comprendre comment ça fonctionne! J'ai essayé de rentrer sur celui de Plume d'Argent, mais impossible de mettre un message. Donc tu dois aussi choisir des systèmes qui te conviennent.

Pour les plateformes, Plume d'Argent te conviendrait plus Wattpad ou Scribay. Une seule règle, pour poster un chapitre, il faut poster un commentaire sur une autre histoire. C'est donnant donnant. Et pour un boomer comme moi, l'interface est super simple! Par exemple, Mika me fait des super commentaires sur mon histoire, même si elle ne m'a pas invité sur son discord. Peut-être pour commenter sa nouvelle. Où trouvez-vous des bêta-lecteurs hors JE ? 1f609
 
Anna Soa
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  42
   Âge  :  36
   Date d'inscription  :  07/08/2023
    
                         
Anna Soa  /  Petit chose


Hello, en ce qui concerne la Bêta lecture d'un roman entier, je n'ai pas encore trouvé. En revanche, l'atelier des auteurs (ex Scribay) a une bourse aux relectures qui permet au moins de trouver des relecteurs pour les premiers chapitres. Et en réalité, une première page suffit à un professionnel (je n'en suis pas une) pour juger de la qualité d'une oeuvre. Personnellement, j'assiste à un atelier d'écriture gratuit sur l'atelier des auteurs, dispensé par une écrivaine publiée, Isabelle Aupy, et en 2 paragraphes, elle a pu voir où mon texte coinçait. Résultat : réécriture quasi complète de près de 2/3 de mon roman. Isabelle distingue 3 types de correction :
1) les fautes d'orthographe, de grammaire, de conjugaison, mais aussi - une phrase une idée, show don't tell, éviter les verbes ternes, éviter les adverbes, éviter les formes passives, éviter les participes présents, éviter l'enchassement des propositions. ça c'est 99% des corrections
2) les incohérences scénaristiques du texte (ex : la soeur du héros était pas veuve au chapitre précédent ? alors c'est qui ce mari qui sort de nulle part)
3) l'analyse stylistique (ce niveau est en général celui d'un professionnel, et pour en avoir fait l'expérience, on voit directement la différence) : il pointe la narration et le traitement de la narration donc la cohérence entre point de vue choisi, temps de narration choisi, tonalité du phrasé et déroulement thématique. Il va le mettre en lien avec le choix des personnages et du thème du texte et donc le choix du scénario en fonction du thème porté par l'auteur. Si la narration survit à ce découpage au scalpel, alors on glisse dans la correction niveau 2. Le texte est solide et les ajustement seront à la marge, une scène à supprimer, quelque phrase à reformuler, une vigilance sur certaines formulation et le tour est joué. Si le texte n'y survit pas, le diagnostique est fatal, faut réécrire.

Dans mon cas, j'avais fait lire mon premier chapitre, et jusqu'au 10e à beaucoup de relecteurs, mais personne avant Isabelle n'avait remarqué cette incohérence narrative majeure : mon utilisation d'un je au présent avec des verbes d'action. Je la cite toujours : "En gros cela se résume par : ce que tu fais, tu ne l'écris pas, tu le fais. Voire même tu n'en parles pas, puisque tu le fais. L'action que tu réalises domine par rapport à l'action d'en parler ou de le décrire. Donc ce ne peut pas être un présent. Tu décris ce que tu éprouves, ce que tu penses, ce que tu ressens, ce que tu vois, ou ce que tu as l'habitude de faire. Tu décris ce que tu as fait, les façons dont tu as réagit. Et j'insiste sur le passé composé.

Exemple : Vous ne vous dites pas je marche vers la boulangerie et j'achète un croissant mais :" tiens les feuilles sont déjà rouges, c'est vrai que l'automne arrive tôt cette année, ce sera peut être l'occasion d'aller chercher des cèpes. Grillés avec de l'ail et du persil comme mamie les préparaient. D'ailleurs, ça fait longtemps que j'ai pas pris de nouvelles de mamie. Je devrais l'appeler en rentrant. Ou alors maintenant, sur le trajet parce que sinon je vais encore repousser. Comme si d'une certaine façon, j'avais peur du jour où elle ne repondra plus. Ça m'angoisse depuis tellement longtemps cette idée de la perdre. Ou alors je devrais allez la voir directement. Acheter un croissant en plus pour elle, ou une tartelette à la pomme. C'est une bonne idée ça, juste pour l'entendre râler qu'elle est trop sucrée, qu'ils n'ont pas mis assez de pommes, que la pâte est trop dure... bref que ce sera jamais aussi bon que la sienne. Elle va pouvoir me gronder comme avant, me reprocher de gaspiller mon argent pour une tarte qui ressemble à rien ! C'est comme lui acheter des fleurs. Elle en a plein le jardin, à quoi bon prendre des fleurs qui n'ont jamais senti la vraie pluie ! " etc etc... bref totale impro mais voilà en gros comment transformer un simple "je marche a la boulangerie en pensant à ma grand mère" en une vraie histoire qui respecte la narration en je + present et rendre le texte vivant par la même occasion."

Une trèèèès longue réponse juste pour dire : attention avant de chercher et s'engager dans une bêta lecture de 700 pages qui peut être un calvaire pour l'auteur(ice) comme pour les relecteur(ice) d'être sûr que son roman passe la première page Smile
 
Calathea
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  165
   Âge  :  35
   Date d'inscription  :  14/10/2023
    
                         
Calathea  /  Tycho l'homoncule


Intéressant pour Plume d'Argent et Christelle Dabos, parce que j'ai lu qu'elle avait fréquenté un forum Harry Potter sur lequel j'étais inscrite à la même période que moi. Il est bien possible que j'aie déjà interagi avec elle il y a très longtemps ! scratch

Citation :
Il faudra toujours t'investir et lire en retour où que tu ailles, car c'est un vrai travail de relire un manuscrit. Il y a souvent des fautes, des axes narratifs tordus, des longueurs, ce genre de chose et le beta-lecteur doit comprendre l'intention de l'auteur pour l'aider au mieux à redresser tout ça. Et ça prend du temps, personne n'aime faire ça gratuitement, sauf si tu es connu et que tu as des fans comme le disait Aliénor, et encore (car un fan ne sera pas forcément objectif et le risque existe qu'il trouve tout génial. Par exemple, je ne me verrais pas BL un texte de Jaworski, un auteur de fantasy français que j'aime beaucoup, car qui suis-je pour lui adresser des

J'ai déjà fait une BL (avec échange, mais le retour me paraît trop équivoque pour se suffire en lui-même).
En soi ça m'a pris un mois, c'est à voir mais je pense avoir le temps d'en faire au moins une ou deux autres cet été/début d'automne.
En effet, ça demande du temps, de se creuser la tête pour essayer de comprendre les intentions de l'auteur, et pas mal de pédagogie aussi pour essayer d'expliquer ce qui ne va pas sans trop s'imposer par rapport au texte lu !

Citation :
En revanche, l'atelier des auteurs (ex Scribay) a une bourse aux relectures qui permet au moins de trouver des relecteurs pour les premiers chapitres. Et en réalité, une première page suffit à un professionnel (je n'en suis pas une) pour juger de la qualité d'une oeuvre. Personnellement, j'assiste à un atelier d'écriture gratuit sur l'atelier des auteurs, dispensé par une écrivaine publiée, Isabelle Aupy, et en 2 paragraphes, elle a pu voir où mon texte coinçait. Résultat : réécriture quasi complète de près de 2/3 de mon roman.

Merci pour cette suggestion ! Ces ateliers sont payants ?
Après une page, ça ne me paraît pas suffisant pour juger le récit entier (notamment pour ce qui est des incohérences), même si ça permet de se faire une idée du style.
Sans doute que mon style pourrait être amélioré, après il semble pas mal passer pour le moment. Pour ce qui est de la cohérence de la narration, c'est quelque chose que j'ai longuement réfléchi, après il faut voir si j'ai bien réussi à faire passer mes choix. Par exemple, comme il y a du mystère j'ai voulu mettre pas mal d'indices çà et là sans trop en faire, mais c'est impossible de savoir si le dosage est bon sans regard extérieur !
Après mon texte a été bêta-relu une fois, la personne l'a lu très vite même si elle n'a pas été convaincue par un certain nombre de mes partis pris. Donc je ne pense pas que ce soit catastrophique à ce niveau même si le problème est que les premiers chapitres ont un rythme plus lent.
En ligne
 
   
    
                         
Contenu sponsorisé  /  


 

 Où trouvez-vous des bêta-lecteurs hors JE ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Ressources :: Édition et Autopublication-