PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -40%
Tefal Ingenio Emotion – Batterie de cuisine 10 ...
Voir le deal
59.99 €

Partagez
Aller à la page : 1, 2  Suivant
 

 SF ou Fantasy : quel choix pour mon projet ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
Blackmamba
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  1791
   Âge  :  31
   Pensée du jour  :  Crachez-le aussi fort que vous voulez, ça ne sert à rien. Car je ne suis pas un déviant.
   Date d'inscription  :  28/07/2023
    
                         
Blackmamba  /  Fiancée roide


Yo !

Eh oui, pour la première fois, ce n'est pas moi qui me consacre aux autres, mais je sollicite votre assistance ! Fidèle à ma réputation, ça risque de finir en pavé, désolé et merci d'avance pour le temps que vous prendrez au moins pour me lire.

À l'aube d'un nouveau projet, j'ai une question à laquelle il me faut répondre, l'unique variable dans un océan de certitudes déjà assurées. Il s'agit du genre littéraire du projet, j'ignore lequel choisir en SF et Fantasy. C'est un choix qui repose sur assez peu de choses en vérité, car le récit aura une échelle à taille humaine, intimiste plus qu'une grande épopée géopolitique. Je vais vous pitcher un peu, sans que ce soit bien exhaustif et complet : l'idée n'est pas de corriger ce résumé, qui existe uniquement dans un esprit de contexte, pour vous aiguiller dans vos réponses.

Le récit débute avec la protagoniste, une guerrière aux capacités surhumaines, qui traverse des territoires isolés avec sa monture dans un esprit d'ermite. Membre d'une caste/ordre d'élite, elle a participé à nombres de conflits sanglants, qui lui ont coûté la plupart de ses proches, et laissé d'énormes fêlures en elle qui l'ont poussé au bord du suicide. Dans un sursaut de compensation, la perte d'un être encore plus cher l'a poussé à s'enfoncer encore davantage dans la guerre. Mais le terme du conflit majeur ne lui a apporté aucun apaisement ni sens pour tout ce qu'elle avait perdu. Elle a donc choisi de partir dans un exil/pèlerinage pour s'éloigner le plus possible de la civilisation, à la recherche de paix, de sens, de réponse... Ou bien cherche-t-elle à fuir une chose déjà trop enfouie au fond d'elle-même ? Toujours marquée, elle fera face à certains dangers (créatures/monstres/bandits), des villages isolés aux pratiques et cultures singulières, ainsi que des locaux aux visions et sensibilités qui l'amèneront à questionner sa voie et sa vie.

Voilà, c'est grossier et fait à la va-vite mais vous avez une idée. L'univers et le monde "normal" seront très en retrait dans le récit, comme la protagoniste arpentera des zones isolés, peu intéressantes dans les luttes de pouvoir et de territoire. Le récit sera axé sur la psychologie et le parcours spirituel (dans le sens quête intérieure, et sens de la vie). Encore des infos décorrélées du genre, je sais...

Mes véritables questions sont celles-ci : compte tenu des infos autour de mon projet, le trouveriez vous plus à sa place en SF ou en Fantasy ? Dans quel genre ces partis pris auraient plus de chance d'être édités/susciter l'intérêt ? D'avoir leur place, leur lien avec les "codes/habitudes" du genre ? 

Je pars souvent pour que chaque aspect de mes projets vienne uniquement de moi et ma volonté artistique, mais ici... Ma sensibilité artistique est que les persos avant tout son le vecteur de la narration. L'univers, le worldbuilding, est un habillage qui l'accompagne, sans le définir. Le choix du genre conditionnerait plus des aspects technologiques et autres (que j'ai déjà réfléchis et pris en compte, et que je pourrais adapter sans peine). Mais comme j'ai une vraie inconnue sur le genre, je me suis dit autant songer à l'aspect éditorial ? 

Je n'ai aucune préférence perso, j'ai déjà écrit plusieurs récits de Fantasy et aussi de SF. Donc si possible, autant mettre toutes les chances de mon côté, et me caler sur le genre qui pourrait donner le plus de chance à mon projet ? Je suis conscient que c'est la qualité de mon manuscrit qui sera le premier facteur de ma réussite ou non, je n'ai pas l'illusion de croire que le choix du genre va tout faire à ma place. Mais à savoir donc si ce genre de récit plus intimiste et à échelle moins grande avait plus de chance dans l'un des deux genres, suivant les tendances des ME, et même s'il existe plus de ME Fantasy que SF d'ailleurs.

Enfin bref, assez de palabres, je vous laisse me conseiller et m'aiguiller un peu. Merci pour m'avoir lu, et en avance pour vos conseils/tendances !
 
Epineuse
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1209
   Âge  :  31
   Localisation  :  Ne perd pas le Nord mais depuis le Sud
   Pensée du jour  :  Quelques (r)onces d'espoir
   Date d'inscription  :  18/09/2013
    
                         
Epineuse  /  Agent 006


Je vais pas être d'une grande aide : je trouve que ton intrigue irait pour l'un ou l'autre... ou pour un mélange des deux Laughing

Du coup je vais prendre l'exercice à l'envers (j'adore faire ça) : qu'apporterait la fantasy ou la SF (ou le post-apo ou la Science Fantasy ou...) à ton histoire ? Est-ce que tu tiens à une ambiance particulière ? Est-ce que tes enjeux en seront bouleversés ?

Parce que perso, je suis team méga-feignasse-du-worldbuilding... alors si le monde dans lequel évolue ton personnage n'impacte pas le personnage d'une façon ou d'une autre, je suis presque d'avis de jouer sur le flou ou/et de mettre des deux. ça peut être l'occasion de ressortir le fait que toutes les guerres blessent pareil, quel que soit le temps et l'univers -_^
https://linktr.ee/r.senelier En ligne
 
léo_mar41
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  53
   Âge  :  15
   Pensée du jour  :  "Un jour, je deviendrais un champion"
   Date d'inscription  :  24/11/2023
    
                         
léo_mar41  /  Clochard céleste


Bonjour !

Alors, je n'ai jamais été très bon en la matière, mais je vais aussi essayer de t'aider un peu. D'abord, tout dépends de ce que TOI tu penses. La science-fiction, est par définition, un récit qui se déroule dans un futur proche un lointain, sur terre ou autre (je crois que c'est ça à peu près), type Stars-Wars, Alien ou Barjavel (honte à moi j'ai oublié le titre du roman en question). Tandis que la Fantasy, pour moi, se passe dans un autre univers parallèles ou remplaçant du notre (La quête d'Ewilan) (à ne pas confonde avec Fantastique comme HP mais ça tu dois le savoir déjà). Donc à partir de là, définit le cadre spatio-temporelle de ton histoire, et normalement ça t'aura déjà bien aidé.

Voilà ! J'espère que ça t'aura aidé un petit peu...

A bientôt !
 
Lynkha
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  173
   Âge  :  48
   Date d'inscription  :  21/11/2021
    
                         
Lynkha  /  Tycho l'homoncule


Bonjour,

Si tu n'as pas de préférence, que le choix SF/Fantasy n'a pas d'impact sur ta trame autre que de planter un décors et que tu envisages de le soumettre à des Maisons d'édition pour publication, alors je te conseillerais de partir sur de la Fantasy. Tous les retours que j'ai eu, de maisons d'édition, d'auteurs écrivant de la SF, tendent à indiquer qu'a scénario égal, la Fantasy se vend mieux (et donc trouve plus facilement un éditeur).

Ou alors, partir sur la branche dystopie de la SF peut aussi fonctionner (et ça pourrait coller à ton pitch).

https://www.wattpad.com/user/Lynkha3
 
Calathea
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  108
   Âge  :  35
   Date d'inscription  :  14/10/2023
    
                         
Calathea  /  Barge de Radetzky


Et pourquoi pas de la science fantasy ?

La délimitation entre les deux peut être parfois assez ténue, et il n'y a donc pas nécessairement un choix à faire : Star Wars en serait par exemple, comme on est sur une grosse épopée futuriste, mais où le fonctionnement de la technologie est très peu expliqué. Peut être d'ailleurs que tu t'orientes déjà plus vers cette voie-là, étant donné que la protagoniste aurait des capacités surhumaines (enfin, ça peut aussi être une cyborg ou quelque chose du genre).

Peut être voir ce qui collerait le mieux thématiquement, ou le genre d'ambiance qui t'inspirerait le plus ? J'imagine qu'en fantasy, on pourrait avoir de grands espaces naturels, et en science-fiction, des planètes et astéroïdes isolés.
 
Sarashina
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  288
   Âge  :  40
   Localisation  :  Au pays de l'Oiseau d'Or
   Date d'inscription  :  12/07/2023
    
                         
Sarashina  /  Autostoppeur galactique


Je pense aussi que tu pourrais mélanger les deux, comme déjà dit par certains.

J'ai aussi une suggestion à te faire, pourquoi pas du Fantastique ? Le côté quête spirituelle qui semble très présent dans ton projet pourrait être développé en se servant du mysticisme (il en existe diverses formes anciennes souvent rattachées à l'errance et l'ascétisme), de même que le côté réflexion psychologique, sans exclure la possible présence de monstres.
J'ai créé un personnage de guerrière un peu similaire à ce que tu décris (mais sans super pouvoirs, ou quasi, je ne veux pas en dire trop) dans une nouvelle que j'ai située en Transoxiane Samanide (Asie centrale Xè siècle) et qui sortira dans un recueil en début d'année. J'ai exploité les éléments folkloriques de la région et ça se rapproche des contes anciens tels les Mille et une nuits. Je précise que je reste aussi proche des traditions anciennes que possibles tout en créant des histoires originales, par contre j'évite les mélanges (style néo-paganisme omniprésent de nos jours).
En plus en cherchant des choses réelles tu n'as pas besoin de tout recréer tout un monde comme dans la fantasy.
En ligne
 
Talisman
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  403
   Âge  :  30
   Date d'inscription  :  19/02/2023
    
                         
Talisman  /  Pour qui sonne Lestat


Salut BM !

Ton pitch me parle car je suis moi aussi partie sur une histoire plus introspective et centrée sur les personnages que sur l'univers. Mais perso, c'est l'univers et ses paysages qui me sont venus en premiers et qui ont été à la base des problématiques des personnages. Donc je pense que le mieux serait qu'il y ait une interaction entre ton pitch, ton fil rouge, et l'univers. Même léger. Ça peut être en fantasy ou sf, ou un mélange des deux autres fond.
J'espère que ça t'aidera :-)


Dernière édition par Talisman le Lun 18 Déc 2023 - 12:47, édité 1 fois
http://www.soufflemots.com
 
Pascal Carnaval
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  59
   Âge  :  31
   Date d'inscription  :  05/11/2023
    
                         
Pascal Carnaval  /  Clochard céleste


Je sais pas comment font les gens pour décider à l'avance de ce qu'ils vont écrire ... pour trancher je commencerais juste à poser l'histoire comme elle vient, le genre s'imposera de lui-même. Pour la cohérence de l'univers il est toujours temps après-coup de s'en occuper via réécriture. Évidemment ce que je dis n'est pas bon à prendre pour tout le monde, mais pour moi le meilleur moyen de mettre fin à ce genre de dilemme c'est de passer à l'action.

Par contre pour l'aspect commercial (lequel des deux genres se vendra le mieux) je pense pas que ce soit une bonne idée de commencer par là. Si jamais tu te rends compte en cours de route que tu voulais faire la SF (parce qu'une nouvelle idée te viens par exemple) tu vas te sentir obligé de rester sur la fantasy parce que "c'est ça qui a le plus de chance de marcher". Personnellement c'est le genre de choses qui me donnerait envie d'abandonner.
 
Profsamedi
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  3038
   Âge  :  75
   Localisation  :  Paris
   Pensée du jour  :   "Là où l'on brûle des livres, on finit aussi par brûler des hommes." Heinrich Heine (écrivain allemand du XIXᵉ siècle)
   Date d'inscription  :  27/01/2020
    
                         
Profsamedi  /  Didon de la farce


Bien le bonsoir cher BM

Inintéressante question que tu te poses là.
Dans la description que tu fais de ton projet, je n’ai pu m’empêcher d’avoir à l’esprit immédiatement l’image de Rey (Skywalker), la dernière Jedi. Ça s’est imposé à moi comme une évidence.

Donc, pour moi, en tant que lecteur, c’est SF.

Mais c’est peut-être aussi parce que je ne lis pas du tout, même pas des BD.
Ma seule culture est les rares films que je vais voir quand on me traîne au cinéma.
Et le dernier film que j’ai vu était justement avec Rey, quand il est sorti.
Ça ne date pas d’hier (rire).

Maintenant, en tant qu’auteur, je travaille très exactement comme Pascal Carnaval.
Je commence à écrire, et on verra vers quoi ça s’orientera… au feeling.

Je ne sais pas si ça t’aide bien à choisir.

Mais c’est de bon cœur.
En toute amitié, Philippe.
 
Blackmamba
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  1791
   Âge  :  31
   Pensée du jour  :  Crachez-le aussi fort que vous voulez, ça ne sert à rien. Car je ne suis pas un déviant.
   Date d'inscription  :  28/07/2023
    
                         
Blackmamba  /  Fiancée roide


Un grand Merci à tous pour vos réponses, qui vont me donner du travail de rédaction ! Je ne vais pas répondre à chaque point pour tous par contre... Lol la science-fantasy m'a été rapportée sur la chat boîte également (encore merci pour eux là-bas), et on m'en parle ici aussi, alors c'est dans mon esprit. C'est parti !

Epineuse

C'est justement parce que l'intrigue convient pour les deux que je ne sais pas trop choisir ! Lol mais merci de ta réponse tout de même. C'est aussi en termes codes/usages que ma question se pose, car dans mon esprit, surtout pour ce projet, la protagoniste va se trouver dans une bulle/microcosme coupé du monde "normal/civilisé", qui sera uniquement abordé dans les grandes lignes car seulement présent dans des allusions, des rêves/flashbacks. Je ne suis pas tant feignant sur le worldbuilding, mais plutôt que s'il ne sert pas ma narration, je ne m'en encombre pas trop en vérité. Ma question allait aussi sur le niveau/avancée tech, mais la science-fantasy peut éviter cet écueil éventuel.

léo_mar41

Apparemment, le niveau tech et l'époque rentrent moins en compte, en tout cas conditionnent moins, avec ce fameux genre de science-fantasy plus hybride, sur lequel je me penche un peu plus pour voir si ça peut coller. Mais merci pour ton passage !

Lynkha

Même si tu prends la précaution appréciable de préciser que ton avis est basé sur tes propres expériences et retours, c'est l'image que j'avais un peu en tête de base, et le genre de réponse qui m'apporte bien, donc déjà merci pour ça ! J'avais aussi dans l'idée que de la Fantasy, d'office et au global, était plus représentée dans le paysage littéraire. Mais ma vision perso sur le monde de l'édition est trop peu pertinente et précise, peu affûtée, donc je ne veux pas trop passer à côté d'infos et retours d'expériences de gens plus connaisseurs/mieux qualifiés que moi. Ton message m'aide en ce sens sur le processus de réflexion, donc merci beaucoup !

Calathea

On en apprend tout les jours, car vous êtes beaucoup à connaître la science-fantasy, chose que j'ai apprise aujourd'hui, à créer ce sujet. Merci pour ta réponse, car tu as assez bien cerné les choses. Oui, très grand fan de la trilogie originelle, j'affectionne beaucoup l'aspect ésotérique de la Force qu'elle développe, avant qu'elle soit trop étoffée dans la Prélogie. Pour la protagoniste, j'avais dans l'idée de partir sur une exploitation du potentiel cérébral amélioré d'une certaine manière, lui donnant force, vitesse et endurance améliorée, ainsi que télékinésie, pouvoirs sensorielle de mieux ressentir l'empathie, ect. Le tout sans trop expliciter, conserver cet aspect que le lecteur va comprendre tout le fonctionnement sans recevoir une fiche technique. Un peu comme la Force d'ailleurs, mais d'une autre manière encore, plus perso. Et la source de cela, ben j'ai déjà deux option : thérapie génique/expérimentations de labos en cas de SF, et caste de mage mêlée d'alchimie en cas de Fantasy (plus ou moins proche des sorceleurs, de loin) Pour le lieu, tu vises juste : soit une planète isolée ou bien des terres/archipels, chiches en ressources et manquant d'intérêt pour les gouvernements et grandes puissances. Et pour chaque option que j'ai entre les deux, je n'ai jamais une vraie préférence, j'avoue que ça m'a déstabilisé moi-même... Lol

Sarashina

Le côté Fantastique m'attire assez peu, en tout cas me parle moins. Je vais souvent dans le réalisme ou le concret plus que le mysticisme je crois ? Pas que ce soit incompatible, mais j'aborde les principes de croyance et de foi plus axée sur la voie de l'individu plutôt que le spirituel. Enfin... Je crains de manquer de clarté dans ce que je veux exprimer là-dessus. Le monstre serait plutôt une bête, une occurence du monde physique, un animal/prédateur. Le monde de l'esprit ne serait pas vraiment abordé. En y réfléchissant, cette guerrière solitaire ressemblerait un peu à un typique samouraï/western d'une certaine manière, enfin certains trucs collent un peu. Plus qu'une vraie évasion, je dirais qu'elle fuit. Des réponses vont lui apparaître, mais à dire qu'elle les recherches vraiment... J'ai peut-être manqué de clarté dans mon pitch, un comble quand je fais aussi long comme post... Lol mais merci pour ta réponse qui m'éclaire tout de même, et ton projet, même partant sur autre chose, est bien intéressant en effet ! Après, j'ai tout de même l'impression qu'entre créer un monde Fantasy et puiser dans une civilisation et époque passée comme tu le fais, ça demande tout autant de travail au final ? Mais je ne vais pas me lancer et glisser hors du sujet, j'ai déjà encore d'autres réponses à faire ! Lol

Talisman

Alors je vois parfois des pitites fautes dans mon pseudo, mais de là à être confondu avec un autre ! Lol la protagoniste interagit bel et bien avec son univers, mais ce microcosme isolé a sa propre histoire et logique hors du monde "extérieur". SF ou Fantasy ou autre, le territoire où elle va évoluer, rencontrer cette bête et aussi tomber sur plusieurs villages, possède les mêmes bases : des fermiers/monde agricole, système de troc entre différents villages éloignés des uns des autres, système de régence avec des anciens/sages ou encore une matriarche. Inspiration et construction un peu africaine/amérindienne, pas tant dans l'ethnie, mais le côté pouvoir/ régence communautaire mais structurée avec certains status, transmission du savoir parfois oral avec des légendes, ect. Mais tout cela peut fonctionner peu importe le genre littéraire. Merci pour ton message !

Pascal Carnaval

Dans ce qu'on appelle les architecte, je me définirais comme l'ultra-architecte d'une certaine manière. Pas pour frimer, car c'est un protocole de travail comme un autre, mais j'avoue que je n'ai jamais rencontré d'artiste avec une approche architecte aussi poussée que la mienne. Je ne me lance que lorsque je sais exactement où je dois aller. Une longue maturation de tout ce qui compose mon récit doit être posée. C'est ce qui me correspond le mieux : plus je balise avec précision mon terrain d'expression, plus je suis focalisé et sais exactement ce que je raconte/transmets, avec certitude. Mes idées et mon inspiration sont éprouvés par un long temps de réflexion. Par exemple, ma saga Fantasy en 6 tome, un seul est rédigé, mais je peux te raconter l'histoire au complet et dans les détails, j'ai le début/milieu/fin et plus de chacun, ce que ma saga veut raconter, ect ect.

À force de ne jamais me poser l'aspect "commercial", je fais des projets trop longs, trop ambitieux/massifs, pas assez calés avec ce qu'est le monde de l'édition : une industrie, avec ses usages spécifiques. Le "cahier des charges" de cette industrie ne conditionne jamais mon expression artistique, car je sais déjà exactement ce que mon récit va raconter. En revanche, concernant l'habillage, je veux mettre le plus de chances de mon côté. Ici, je demande de l'aide et des avis pour un facteur tertiaire dans mon projet, voir plus bas encore dans mon ordre de priorité. Pour le reste, je sais où je veux aller, c'est souvent le cas, je demande rarement des conseils pour cette raison. Mais je ne suis jamais fermé, donc je tente de consulter un peu. Voilà, pour résumer, si jamais ma manière de fonctionner est un peu plus claire ? Merci pour ton message !

Profsamedi

Oh, mais tu ne me veux pas du bien ! Cette comparaison avec Rey, pour moi, fan souillé et tellement outré par cette postlogie que je l'ai décanonisé dans mon esprit, pour ensuite la réécrire au complet ?! Lol oui, je pense que pas mal de choses mises dans la réponse juste au dessus fonctionnent pour ton propos également. "L'esprit" Star Wars est forcément en moi d'une certaine manière, donc que tu fasses l'association, je me dis que ça vient peut-être de là, que j'ai insufflé un peu de cette immense saga là dedans. Et du coup oui, je suis l'antinomie du jardinier, j'ai vraiment besoin de me créer un cadre de référence précis dans mon processus créatif. Mais une fois l'aire de jeu délimitée, je m'amuse comme un petit fou dans mon projet ! Lol merci pour ton message.

Je vais continuer à guetter les futures réponses, et maturer celles-ci dans mon processus de réflexion. C'est le genre de chose qui a besoin d'un peu de temps, pour dessiner les contours de certitudes. Et vous y contribuer, donc merci encore à tous ! J'ai déjà en tête que pour l'aspect tech, je partirai sur ce qui sera le plus organique dans mon esprit et ce qui me vient durant la phase de préparation, ça m'enlève un petit frein dans le processus. Et lorsque j'aurai ma réponse définitive, je pense que je l'indiquerais ici, pour apporter une pitite conclusion au fil.
 
Verowyn
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  485
   Âge  :  37
   Date d'inscription  :  20/01/2013
    
                         
Verowyn  /  Pour qui sonne Lestat


Mmh, pour un récit intimiste centré sur un espèce de huis-clos érémitique pour lequel tu dis que tu ne te vois pas forcément faire beaucoup de worldbuilding, je me demande si une option ne serait pas de situer ça dans un "ailleurs" flou qui ne serait marqué ni par beaucoup de technologie, ni par beaucoup de magie.
Je pense au Désert des Tartares, de Buzzati, ou au Rivage des Syrtes, de Gracq. Alors, même si ça reste à mon sens de l'imaginaire, ça te fait plus ou moins tomber dans la blanche, qui est encore un autre marché que la SF/fantasy. Du coup je ne sais pas si je t'aide. :mrgreen:

Cela étant dit, ton pitch me fait penser à La tour sombre de King, qui est quand même plutôt classé en fantasy, même s'il y a des technologies futuristes aussi dedans.
 
Docal
   
    Autre / Ne pas divulguer
   Nombre de messages  :  920
   Âge  :  29
   Date d'inscription  :  30/03/2023
    
                         
Docal  /  Bile au trésor


Yo.

Je ne pense pas que décider entre SF et Fantasy comme genre principal soit très pertinent/important, de ce que tu en dis, ça a surtout l'air d'être un road trip et aura plus d'intérêt à être marketé comme tel.

Ensuite, vois si tu peux pas faire coller l'état du monde à celui du perso pour pousser la métaphore. Auquel cas le post apo serait adapté (et tu peux laisser les origines de tout assez vagues).
 
Ackerman
   
    Autre / Ne pas divulguer
   Nombre de messages  :  131
   Âge  :  30
   Localisation  :  4ème dimension
   Date d'inscription  :  24/05/2022
    
                         
Ackerman  /  Barge de Radetzky


Salut,
Je comprends ton dilemme parce que c'est aussi mon cas.
J'ignore si le marquage de SF ou Fantasy aura une influence quelconque sur la publication.
Concernant l'autre point, de ce que j'ai lu de ton pitch, j'aurai tendance à le mettre dans de la fantasy (pouvoirs surhumains, créatures et monstres, monture, caste/ordre d'élite, etc.)
Cependant, il faudrait aussi voir avec l'univers. Est-ce que ton récit se passe sur Terre ou ailleurs? Quel est le niveau de technologie ? Y a-t--il d'autres "peuples"?
Après, j'ai découvert un genre qui s'appelle "science fantasy" qui serait un genre flou entre la SF et la fantasy et même si il n'est pas très répandu, ça pourrait être une idée d'y inclure ton texte.
Ou alors quand tu l'enverras aux ME, tu le mettras dans la catégorie SF pour les ME spécialistes en SF et dans Fantasy pour les autres.

Espérant t'avoir été d'une quelconque utilité.
 
Blackmamba
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  1791
   Âge  :  31
   Pensée du jour  :  Crachez-le aussi fort que vous voulez, ça ne sert à rien. Car je ne suis pas un déviant.
   Date d'inscription  :  28/07/2023
    
                         
Blackmamba  /  Fiancée roide


Merci à tous les trois !

Verowyn

Ma fibre littéraire bien maigre me dessert, car je ne connais pas les deux œuvres dont tu parles, et la tour sombre, j'ai uniquement vu l'adaptation en film qui est... Lol mais aussi, la classification en littérature blanche est toujours quelque chose qui me trouble, car j'avais à l'idée qu'elle excluait l'imaginaire dans sa classification. 
"situer ça dans un "ailleurs" flou qui ne serait marqué ni par beaucoup de technologie, ni par beaucoup de magie." Sur la majeure partie du récit, ça va se rapprocher de ça. Le microcosme particulier sera plus une sorte de bulle par rapport au reste du monde, définit comme un territoire peu intéressant pour le reste du monde, et qui a son fonctionnement propre, plus rudimentaire, ect. Je ne ferais pas vraiment d'instants explicatifs sur le worldbuilding dans ces instants, mais les références au monde extérieur/normal seront faites par la protagoniste lors de certains instants. Mais aussi la rencontre d'un perso local, qui lui a aussi connu ce reste du monde, et qui va me permettre de développer des choses essentielles. Ben je suis un peu brouillé sur le concept de littérature blanche, où je sens que ce que j'en comprends est redéfini à chaque fois que je suis amené à en parler... Lol mais c'est moi, et merci à toi pour ton message !

Docal

Tu vois, de base, c'est ainsi que j'écris : je parle souvent de "mon Tome Fantasy" par exemple, mais c'est pour essentialiser et que ça parle. Car sinon, j'en parlerais comme d'un tome sur l'expérience sociologique du protagoniste, qui correspond bien davantage à ce que mon tome 1 raconte. Mais à l'idée de la publication, je me pousse vers la question de genrer mes récits, me disant que, vu l'industrie et la manière dont elle est composée, peut-être que me poser cette question dans l'élaboration du projet est quelque chose qui me fait défaut, et une question que je ne dois pas négliger même si je veux me focaliser sur l'artistique/créatif avant tout.
Pour le post-apo en revanche, ça ne collerait pas vraiment en vérité. Il y a tout un système de "monde normal" qui doit exister, où de gros conflits viennent d'être terminés, où la protagoniste y a perdu ses camarades et des proches, et s'est enfoncée encore plus dans les opérations et la violence avec presque une sorte de désir de mort. Et une fois tout cela terminé, elle préfère partir, car elle se retrouve face au vide en elle qu'elle veut fuir. Après, le post-apo reste dans un coin de ma tête pour plus tard, car j'ai les contours d'un projet à ce sujet qui traine. Merci pour ton message !

Ackerman

Woah, je reçois un message de Livaï Heichō en personne, c'est à prendre au sérieux ! Lol
"Ou alors quand tu l'enverras aux ME, tu le mettras dans la catégorie SF pour les ME spécialistes en SF et dans Fantasy pour les autres." Ça va peut-être déboucher sur ce point, pour maximiser mes chances. Même si d'un autre côté, si le marché se fixe un peu trop sur des "codes", je me préoccupe de si mon récit ne va pas être assez ancré dans l'un ou dans l'autre et du coup me desservir. En gros.
La science-fantasy m'a été indiquée à plusieurs reprises en effet, donc ça reste une idée utile en terme d'ancrage tech, une question qui va moins me freiner que je ne l'aurais pensé de prime abord. Pour l'aspect planète/territoire et peuples/civilisations, c'est un sujet dont je me préoccupe moins que le choix initial entre SF/Fantasy, car ce choix impactera assez peu ce que j'ai déjà en tête en vérité. Merci pour ton message, et si tu es dans un dilemme similaire, n'hésite pas à consulter les réponses des camarades si ça peut t'aider aussi !

Pour l'instant, je laisse le projet se construire tout doucement dans mon esprit sans trop définir. J'ai posé cette question assez en avance dans ma phase de préparation, pour que tout en travaillait et préparant divers aspects, le questionnement s'imbrique et se construise aussi de lui-même. Mes choix de worldbuilding, sur le plan tech surtout, se font sans trop de mal, je me fixe moins à me dire "ah mais s'il existe des armes à feu type "blaster", ça va me coincer en SF non ?" Donc je n'ai plus ce frein-ci dans mon processus de réflexion, c'est déjà quelque chose ! Merci encore pour vos réponses !
 
Sarashina
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  288
   Âge  :  40
   Localisation  :  Au pays de l'Oiseau d'Or
   Date d'inscription  :  12/07/2023
    
                         
Sarashina  /  Autostoppeur galactique


L'ailleurs flou c'est une bonne idée. Si tu veux une référence récente il y a le film "Waiting for the Barbarians" (basé sur un roman) dans lequel une troupe militaire Britannique garde un poste au frontières d'un empire dans un désert sans nom et attend les Barbares qui sont supposés venir les attaquer, mais on ne sait pas vraiment lesquels (c'est volontaire car ça permet de réfléchir à cette notion de barbares, ceux attendus l'étant probablement moins que les soldats eux-mêmes) et d'ailleurs il y a un mélange intéressant de cultures dans le film pour nous égarer. Le désert ressemble au Sahara mais les Nomades sont asiatiques (avec une très belle actrice!)


Citation :
Sur la majeure partie du récit, ça va se rapprocher de ça. Le microcosme particulier sera plus une sorte de bulle par rapport au reste du monde, définit comme un territoire peu intéressant pour le reste du monde, et qui a son fonctionnement propre, plus rudimentaire, ect.
Ça me fait penser à la représentation de la Colombie par Gabriel García Márquez, notamment dans "Cent ans de Solitude" mais aussi ses nouvelles.  Donc un peu au réalisme magique. Son univers est réellement hors du monde réel, magique tout en étant assez sombre, embourbé dans le passé (ou un temps qui semble figé) et les conséquences des guerres civiles et autres actions de milices.
En ligne
 
   
    
                         
Contenu sponsorisé  /  


 

 SF ou Fantasy : quel choix pour mon projet ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Ressources :: Écritoire-