PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
-39%
Le deal à ne pas rater :
SEB Friteuse à huile (1.2 kg de frites)
49.99 € 82.35 €
Voir le deal

Partagez
Aller à la page : 1, 2  Suivant
 

 Editions Charleston et Pocket: prix du Livre Romantique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
Maxaler
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  418
   Âge  :  58
   Localisation  :  A l'ouest
   Pensée du jour  :  Le passé n'existe plus, le futur pas encore: il faut vivre au présent !
   Date d'inscription  :  29/08/2023
    
                         
Maxaler  /  Pour qui sonne Lestat


bonjour

je vous fait suivre cet AT qui pourrait intéresser certains.nes d'entre vous:

Pour l'édition 2024, les éditions Charleston et Pocket s’associent à nouveau pour organiser le Prix du Livre Romantique et ouvrent un nouvel appel à manuscrits afin de publier le roman lauréat.

Pour concourir, il vous faudra présenter une œuvre de fiction dans la lignée des publications Charleston : une histoire de littérature générale avec une héroïne au caractère fort, fière et libre. Le prix du livre romantique se pare cette année d’une mission plus affirmée : montrer la richesse des femmes dans la littérature française et leurs voix dans un monde encore trop masculin. Le prix du Livre romantique viendra couronner un projet qui permet d’installer le roman féminin comme un genre littéraire de premier plan.

Parmi les 3 finalistes, un seul lauréat sera publié en format papier chez les éditions Charleston en 2025, puis en poche chez Pocket.

Pour cette édition du Prix du Livre Romantique, nous sommes entourés de partenaires prestigieux : Pocket et Babelio. Et un partenaire mystère qui sera révélé à l’automne pour l’appel à manuscrits.

11 février 2024 : fin du dépôt de manuscrits

Plus de détails ICI

A vos plumes
 
Jimilie Croquette
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3006
   Âge  :  42
   Localisation  :  Région Parisienne
   Date d'inscription  :  11/01/2019
    
                         
Jimilie Croquette  /  De l'Importance d'être Constamment Là


Celui-là c'est LE concours que je rêve de gagner au fond de mon coeur.
https://linktr.ee/emilie_goudin.lopez
 
Maxaler
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  418
   Âge  :  58
   Localisation  :  A l'ouest
   Pensée du jour  :  Le passé n'existe plus, le futur pas encore: il faut vivre au présent !
   Date d'inscription  :  29/08/2023
    
                         
Maxaler  /  Pour qui sonne Lestat


Je te souhaite bonne chance Smile
 
Dorianne
   
    Autre / Ne pas divulguer
   Nombre de messages  :  32
   Âge  :  31
   Date d'inscription  :  17/12/2021
    
                         
Dorianne  /  Petit chose


Je voulais participer mais cette mention dans le règlement me fait douter...
"Après l’envoi d’un manuscrit, et jusqu’à la proclamation des résultats, chaque participant s’interdit de publier ou diffuser son texte et/ou d’accorder sur ce dernier des droits à un tiers. Les Auteurs non lauréats recouvreront l’entière disponibilité́ de leurs droits le jour de la proclamation des résultats."

J'ai déjà envoyé mon manuscrit à plusieurs ME et je n'ai pas envie d'être "bloquée" à cause de ma participation si jamais l'une de ces ME était intéressée par mon texte.
https://www.instagram.com/elise.sardan.auteure/
 
Profsamedi
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  2933
   Âge  :  75
   Localisation  :  Paris
   Pensée du jour  :   "Là où l'on brûle des livres, on finit aussi par brûler des hommes." Heinrich Heine (écrivain allemand du XIXᵉ siècle)
   Date d'inscription  :  27/01/2020
    
                         
Profsamedi  /  Roberto Bel-Agneau


@Dorianne

Je ne suis pas un spécialiste, tant s’en faut, mais je pense que si une ME est intéressée par ton texte, elle le restera jusqu’à la publication des résultats de l’AT.

Et si jamais tu es lauréate, ça n’en donnera que plus de valeur à ton texte.

Non ?
Peut-être que je dis des bêtises…

En toute amitié, Philippe.
En ligne
 
Ahava-brumes
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3582
   Âge  :  32
   Localisation  :  Dans un château hanté
   Pensée du jour  :  Mon idéal c'est d'aimer avec horreur
   Date d'inscription  :  25/05/2012
    
                         
Ahava-brumes  /  Sang-Chaud Panza


Ce genre de clause de l'éditeur, je le perçois davantage comme une garantie de non-dialogue avec les concurrents. (Pas uniquement, mais en grosse partie).

Mettons que ton manuscrit soit accepté quelque-part, tu vas forcément être tenté d'envoyer un message aux editions Charleston pour leur demander plus ou moins en substance: "Cette ME veut publier mon texte, mais je l'ai soumis à votre structure dans le cadre du Prix du livre romantique, pourriez-vous me dire si…?"
Et eux, ça ne les intéresse pas. Négocier, parlementer, expliquer. Ils n'ont pas le temps, donc ils prennent les devants.
L'éditeur part simplement du principe que les textes proposés sont libres de droits et qu'ils forment un catalogue sur lequel il n'a plus qu'à jeter son dévolu. Il veut que cette aspect du concours soit bien intégré dans l'esprit des auteurs.

Dans les faits, tu peux soumettre ton manuscrit ailleurs. Personne ne va vérifier. Et si tu décroches le jackpot chez un autre éditeur avant, tu peux soit attendre la proclamation des résultats avant de signer ton contrat, soit signer et éventuellement te fendre d'un mail pour expliquer que tu retires ton texte du concours. Une ME ne va certainement pas te forcer à publier un texte, soyons sérieux.
 
Dorianne
   
    Autre / Ne pas divulguer
   Nombre de messages  :  32
   Âge  :  31
   Date d'inscription  :  17/12/2021
    
                         
Dorianne  /  Petit chose


profsamedi a écrit:
si une ME est intéressée par ton texte, elle le restera jusqu’à la publication des résultats de l’AT.
On ne sait jamais dans le monde de l'édition, les délais sont à la fois extrêmement leeeents et, en même temps, une ME peut vouloir une réponse relativement rapide pour pouvoir intégrer un nouveau manuscrit dans son planning (et sans doute s'assurer que l'auteur est vraiment intéressé par cette ME en particulier).

ahava-brumes a écrit:
Une ME ne va certainement pas te forcer à publier un texte, soyons sérieux.
Merci pour ta réponse, tu as raison.

Allez, je suis convaincue, je tente ma chance ! Wink
https://www.instagram.com/elise.sardan.auteure/
 
Emsi
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  802
   Âge  :  71
   Localisation  :  Entre Bretagne et Sarthe
   Date d'inscription  :  16/02/2020
    
                         
Emsi  /  Double assassiné dans la rue Morgue


Maxaler a écrit:
bonjour

je vous fait suivre cet AT qui pourrait intéresser certains.nes d'entre vous:

Pour l'édition 2024, les éditions Charleston et Pocket s’associent à nouveau pour organiser le Prix du Livre Romantique et ouvrent un nouvel appel à manuscrits afin de publier le roman lauréat.

Pour concourir, il vous faudra présenter une œuvre de fiction dans la lignée des publications Charleston : une histoire de littérature générale avec une héroïne au caractère fort, fière et libre. Le prix du livre romantique se pare cette année d’une mission plus affirmée : montrer la richesse des femmes dans la littérature française et leurs voix dans un monde encore trop masculin. Le prix du Livre romantique viendra couronner un projet qui permet d’installer le roman féminin comme un genre littéraire de premier plan.

Bonjour, la mise en gras ci-dessus est de mon fait car cette phrase me gêne. On a récemment discuté, sur un autre fil, du concours George Sand dont la règle a indisposé quelques personnes ici, la qualifiant de discriminatoire (car manuscrits devant être écrits par des femmes, ce qui selon moi s'expliquait par la personnalité de George Sand. Et puis c'était une "ligne" comme une autre, et j'avais mentionné les éditions Charleston, dont personne ne semble s'offusquer qu'elle ne veulent que des manuscrits mettant en scène une "forte femme" (pas d'homme, donc).
Là pour le coup, je trouve que les éditions Charleston font fort en parlant "d'installer le roman féminin comme un genre de premier plan" !!!
D'abord c'est quoi "le roman féminin" et en quoi devrait-il être un "genre de premier plan" (bonjour les chevilles).
Après tout le saucissonage de nos écritures en genres, sous-genres, sous-sous-genres, voire sous-sous-sous-genres, auxquels nous contraignent les éditeurs, il faudrait maintenant ajouter un autre genre, cette fois biologique, qui partagerait le monde de l'écriture entre "romans féminins" et "romans masculins" (et quid des autres ?...) et il en faudrait un (devinez lequel...) qui soit "de premier plan" ?
Tout ça m'agace un peu...
 
Jimilie Croquette
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3006
   Âge  :  42
   Localisation  :  Région Parisienne
   Date d'inscription  :  11/01/2019
    
                         
Jimilie Croquette  /  De l'Importance d'être Constamment Là


Emsi, ce n'est pas Charleston qui invente "le roman féminin", c'est les champions de la littérature qui considèrent que la littérature est un métier d'homme, qu'Autrice n'est pas un vrai mot, et qu'un livre écrit par une femme ira sur une étagère "chick lit" à côté des magazines de cuisine et de décoration d'intérieur.

C'est notre société patriarcale qui créé ces clans, ces genres, et cette hiérarchisation. C'est aussi pour ça, pour revenir sur une discussion houleuse que j'avais avec fabienD, que 80% des romances sont écrites par des femmes (parce que c'est ce qu'on les autorise à écrire et à publier) et en même temps, pour ça que la romance, bien qu'un des genres les plus vendus, est aussi un des plus méprisés. Aux femmes la chick-lit, aux hommes le prestige.

D'ailleurs, ta réaction "la littérature féminine comme un genre de premier plan ? bonjour les chevilles" est... parlante, je trouve. Je ne suis pas certaine qu'on en dirait autant de...tous les autres genres qui évidemment, font leur propre marketing ("la SF, un genre de premier plan". "Le polar, un genre de premier plan") mais dès qu'un truc "féminin" fait preuve d'assurance, d'audace et de confiance en lui, ça fait mauvais genre.
A ÇA de lire entre les lignes : "Elles feraient bien de rester à leur place, ces bonnes femmes et leurs petits livres feel-good".

Et si George Sand a pris un nom d'homme, c'est pour une bonne raison.

S'approprier ces qualifications méprisantes et les revendiquer est une démarche de lutte pour l'égalité, pour une place dans les prix littéraires et dans les librairies.

Alors on va revenir sur un débat pénible et sous tension à propos de femmes et de littérature, ce qui me semble un peu hors-sujet ici. Si l'appel à texte ne t'intéresse pas, n'y participe pas, c'est facile.

En ce qui me concerne, Charleston c'est ZE GRAAL. Gagner ce concours c'est le fantasme de mon activité d'écrivaine.
https://linktr.ee/emilie_goudin.lopez
 
Profsamedi
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  2933
   Âge  :  75
   Localisation  :  Paris
   Pensée du jour  :   "Là où l'on brûle des livres, on finit aussi par brûler des hommes." Heinrich Heine (écrivain allemand du XIXᵉ siècle)
   Date d'inscription  :  27/01/2020
    
                         
Profsamedi  /  Roberto Bel-Agneau


J’ai lu et relu plusieurs fois cet AT,

https://editionscharleston.fr/pages/prix-du-livre-romantique

en me posant la même question : "est-ce réservé aux autrices, ou est-ce que c’est l’héroïne qui doit être une femme forte, etc. " ?  

Certainement, la façon de s’exprimer dans le libellé de cet AT est-elle un peu maladroite en laissant penser que c’est seulement réservé aux autrices, car la dernière phrase est :

" Bonne chance à toutes et à tous, nous nous réjouissons de découvrir vos textes ! "

Ce qui semblerait vouloir dire qu’autrices et auteurs sont acceptés. Non ? Ou bien dis-je encore des bêtises ?

Maintenant, en ce qui concerne les AT en général, en parcourant les sites qui les répertorient, il y a nombre d’AT qui ont des restrictions, fortes, voire même régionales. Il faut habiter dans telle ou telle région ou même telle ville parfois. Et aussi avoir un certain âge et pas plus ou pas moins. C’est très sélectif.

En toute amitié, Philippe.
En ligne
 
Jimilie Croquette
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3006
   Âge  :  42
   Localisation  :  Région Parisienne
   Date d'inscription  :  11/01/2019
    
                         
Jimilie Croquette  /  De l'Importance d'être Constamment Là


C'est ouvert à tout le monde.

Il faut simplement que le personnage principal soit une femme, et qu'elle ne dépende pas d'un homme pour la sauver.
https://linktr.ee/emilie_goudin.lopez
 
Ahava-brumes
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3582
   Âge  :  32
   Localisation  :  Dans un château hanté
   Pensée du jour  :  Mon idéal c'est d'aimer avec horreur
   Date d'inscription  :  25/05/2012
    
                         
Ahava-brumes  /  Sang-Chaud Panza


Profsamedi a écrit:


Certainement, la façon de s’exprimer dans le libellé de cet AT est-elle un peu maladroite en laissant penser que c’est seulement réservé aux autrices, car la dernière phrase est :

" Bonne chance à toutes et à tous, nous nous réjouissons de découvrir vos textes ! "


Non.
Il n'y a rien de maladroit dans la formulation. C'est ouvert à tout le monde, donc à toutes et à tous. C'est fou comme certains se sentent exclus juste parce que le féminin se montre plus visible…
On a déjà au cette conversation quelques mois/années auparavant portant sur la même ME, et le même prix. Ça commence à devenir lourd.
 
Profsamedi
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  2933
   Âge  :  75
   Localisation  :  Paris
   Pensée du jour  :   "Là où l'on brûle des livres, on finit aussi par brûler des hommes." Heinrich Heine (écrivain allemand du XIXᵉ siècle)
   Date d'inscription  :  27/01/2020
    
                         
Profsamedi  /  Roberto Bel-Agneau


Ahava-brumes a écrit:
.../...
Non.
Il n'y a rien de maladroit dans la formulation. C'est ouvert à tout le monde, donc à toutes et à tous. C'est fou comme certains se sentent exclus juste parce que le féminin se montre plus visible…
On a déjà au cette conversation quelques mois/années auparavant portant sur la même ME, et le même prix. Ça commence à devenir lourd.

J’espère que tu ne parles pas pour moi, autrement, c’est moi qui me serais mal exprimé (c’est fréquent) et je te prierais de bien vouloir m’en excuser.

Je ne me sens en aucune façon exclu d’un AT car je n’y participe pas, pas plus que je ne cherche à me faire éditer ou autoéditer.

C’est juste qu’à la lecture des posts, ici, et de l’AT lui-même, je n’avais pas compris que c’était ouvert à tout le monde.

Ma remarque était généraliste.

En toute estime, Philippe.

En ligne
 
Ahava-brumes
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3582
   Âge  :  32
   Localisation  :  Dans un château hanté
   Pensée du jour  :  Mon idéal c'est d'aimer avec horreur
   Date d'inscription  :  25/05/2012
    
                         
Ahava-brumes  /  Sang-Chaud Panza


Très bien. Tu n'as pas compris, et tu as le droit.
La formulation en revanche est très claire. À toutes et à tous, je ne vois vraiment pas ce qui cloche et qui pourrait prêter à confusion.
 
Redornan
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  229
   Âge  :  34
   Date d'inscription  :  28/01/2022
    
                         
Redornan  /  Autostoppeur galactique


Surtout que le corps du texte ne laisse pas trop place aux doutes non plus, amha :
"le lauréat", "les candidats" (puisqu'"en français, le masculin fait le neutre" - EM - linguiste)
 
   
    
                         
Contenu sponsorisé  /  


 

 Editions Charleston et Pocket: prix du Livre Romantique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Ressources :: Appels à texte et concours littéraires-