PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
Aller à la page : 1, 2  Suivant
 

 Commentaires [L'Immeuble - appartement 201] - Teófano Riviera

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
Teófano Riviera
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  31
   Âge  :  44
   Date d'inscription  :  16/10/2023
    
                         
Teófano Riviera  /  Petit chose


Tiens tiens tiens, voilà du monde.

[ Sujet destiné aux rencontres, l'appartement est fermé pour l'instant ici ]
 
Typhon
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  100
   Âge  :  40
   Date d'inscription  :  02/08/2023
    
                         
Typhon  /  Barge de Radetzky


Toc toc toc.
 
Teófano Riviera
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  31
   Âge  :  44
   Date d'inscription  :  16/10/2023
    
                         
Teófano Riviera  /  Petit chose


Ok. Pas de panique.
Si c’est le concierge, selon ce qu’il demande, je le mets en boîte. Si c’est l’un des gugusses du premier, je propose un verre, on fait ami-ami, bien sûr que j’irai te filer un coup de main pour ton évier ton déménagement ; j’ai que ça à faire. Puis quand tu dormiras j’irai visiter un peu tes placards et voir sous ton lit quel genre de monstre y ronfle. Un coup dans les papiers, un coup dans le canapé, un coup dans le frigo pour repartir avec une tomate cerise et une bière. Jamais repartir les mains vides. Ta serrure qui se rend avec une carte bleue usagée, je la remets bien en place et on restera vraiment trop des potes. Simple.

Les autres du dessus m’ont l’air soit normaux soit carrément frappés avec nuage de lait dans le crâne. L’odeur d’herbe qui arrive par le troisième étage a vite donné le ton, mais si c’est le dealer local qui demande si j’veux rejoindre sa clientèle, on peut toujours s’entendre. Je ne fume pas, mais faut toujours un contact bouc-émissaire proche de soi ; si jamais les flics déboulent et veulent du coupable innocent, un con qui fume ses cônes pépouze ce sera parfait.

On reste calme. J’entrouvre la porte, pas de flingue ni de couteau. Pacifiste dans l’âme, sauf quand les gouvernementaux se pointeront pour le baroud d’honneur ; enfin l’honneur sera uniquement de mon côté, avec 16 balles dans le corps.

Petit sourire. Air fatigué du gars qui n’a pas dormi depuis 8 semaines. Yeux de labrador.

- Salut voisinou...laissez-moi deviner, vous avez besoin d’un tire-bouchon ?
 
Typhon
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  100
   Âge  :  40
   Date d'inscription  :  02/08/2023
    
                         
Typhon  /  Barge de Radetzky


Tout est normal je vais bien, jamais rien d'illégal, tout est normal je vais bien, jamais rien d'illégal, tout est nor

- Bonjour ! Je passe tout juste vous dire de ne pas vous inquiéter si vous m'entendez en face, j'occupe le logement de mon oncle Angel.
Je ne ferai pas de bruit ne vous inquiétez pas mais c'était juste pour vous le dire.
 
Teófano Riviera
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  31
   Âge  :  44
   Date d'inscription  :  16/10/2023
    
                         
Teófano Riviera  /  Petit chose


En face de moi, un beau spécimen de Juan-Pedrito comme on n’en fait plus. Je ne sais pas vraiment quoi lui répondre, il me donne l’impression d’être abonné à un mensuel de sudokus accompagné du verre de piquette locale ; pas méchant dans le regard mais déjà suspect dans la volonté de nouer des liens et de me raconter sa vie. Insupportable.

Je monte en tension tout seul, pourquoi signale-t-il qu’il ne fera pas de bruit ? Si tu ne fais pas de bruit, si tu ne dis rien, tu ne déranges pas quelqu’un pour quelque chose que tu ne feras pas...ou alors...ou alors il veut des informations. Il croit que je suis un naïf qui pense que le barrage s’est fendu en deux tout seul...ouais ouais Juan-Pedrito, tu crois m’avoir aussi facilement ?


- Je n’étais pas inquiet, je suppose que je peux vous féliciter pour votre discrétion, en espérant qu’elle se poursuive ces prochains mois bien sûr. Si vous avez besoin de quoi que ce soit…

Je hoche la tête et commence à fermer ma porte d’entrée en souriant, pressé d’en finir.
 
Typhon
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  100
   Âge  :  40
   Date d'inscription  :  02/08/2023
    
                         
Typhon  /  Barge de Radetzky


- Au-revoir monsieur.

Tout c'est bien passé, allez hop, j'ai des courses à faire moi !
 
Chamanii
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  1265
   Âge  :  41
   Pensée du jour  :  lo esencial es invisible a los ojos
   Date d'inscription  :  27/07/2020
    
                         
Chamanii  /  Tentatrice chauve


Spoiler:
 
Teófano Riviera
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  31
   Âge  :  44
   Date d'inscription  :  16/10/2023
    
                         
Teófano Riviera  /  Petit chose


Spoiler:
 
Mawu
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  559
   Âge  :  32
   Date d'inscription  :  11/03/2022
    
                         
Mawu  /  Gloire de son pair


MIAOUUUUUU.

*Devant la porte du 201 un petit chat noir hurle à la mort en espérant recevoir à manger*
En ligne
 
Teófano Riviera
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  31
   Âge  :  44
   Date d'inscription  :  16/10/2023
    
                         
Teófano Riviera  /  Petit chose


On ne sonne pas, cette fois. On miaule. De mieux en mieux. Sans doute la ménagerie du cinquième qui fait une fugue ; guère étonnant. J’ouvre la porte et je vois un petit chat noir qui demande sans doute des câlins, à manger, ou le suivre vers une des portes de l’enfer. Il est plutôt mignon, je l’aurais bien embarqué chez moi mais j’ai déjà les grenouilles ; et Miguel-Angel Minamoto, le plus jeune de la bande batracienne, est en train de s’accoutumer au marais de mes chiottes. Pas le plus facile à éduquer, sans doute une grenouille HPI comme il en arrive parfois.  

- Tu veux becqueter toi aussi ? T’as de la chance que Toto ne mange rien que du café froid...attends voir.

Je vais farfouiller dans les réserves données avec la marchandise révolutionnaire. Je trouve une sorte de ragoût en boite, que je mets dans un bol. Je l’approche du petit matou, en espérant qu’il apprécie. Je lève la tête avec les yeux ; personne ne s’occupe de ses animaux dans cet immeuble ou bien ?

La question essentielle se pose : est-ce que je l'appelle Juan-Pedrito 6 ou est-ce que je le laisse choisir son propre prénom à sa majorité ?
 
Typhon
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  100
   Âge  :  40
   Date d'inscription  :  02/08/2023
    
                         
Typhon  /  Barge de Radetzky


Faites en bon usage.


Commentaires [L'Immeuble - appartement 201] - Teófano Riviera Screen12
 
Teófano Riviera
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  31
   Âge  :  44
   Date d'inscription  :  16/10/2023
    
                         
Teófano Riviera  /  Petit chose


Déjà que je ne lis pas mon courrier, alors si y'a des colis qui arrivent, je vais me retrouver avec un bordel pas possible devant ma porte. Je balance le sachet inconnu par la fenêtre. Avec un peu de chance, ça tombera sur quelqu'un qui saura en faire quelque chose d'utile. J'aurais peut-être dû ouvrir le paquet pour vérifier que ce n'était pas des bonbons, mais tant pis.
 
Mawu
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  559
   Âge  :  32
   Date d'inscription  :  11/03/2022
    
                         
Mawu  /  Gloire de son pair


Bien au chaud dans le 602 je repense à l'homme du 202 avec son drôle de plat. Quand je sortirai je retournerai là -bas peut-être que cette fois je pourrais entrer pour attraper une grenouille ? J'espère que le malotru aura le réflexe de me faire une caresse cette fois. En plus je suis toute propre maintenant. Je me demande si il remarquera ? Et plus important est-ce que le 102 avec ses mains toutes douces remarquera ?
En ligne
 
Miranda Villa
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  27
   Âge  :  45
   Date d'inscription  :  24/10/2023
    
                         
Miranda Villa  /  Petit chose


dans la boîte aux lettres:
 
Blackmamba
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  2245
   Âge  :  31
   Pensée du jour  :  Crachez-le aussi fort que vous voulez, ça ne sert à rien. Car je ne suis pas un déviant.
   Date d'inscription  :  28/07/2023
    
                         
Blackmamba  /  Crime et boniment


J'arrive assez vite à l'immeuble, face à la tâche qui me fait pester. Le poids de ma charge se fait bien sentir cette fois... Une marche après l'autre, je progresse lentement. Entre le chat et le gosse qui ont gueulé, il a fallu que moi seul se bouge. C'est toujours comme ça, trop con pour penser à soi... Je jette un coup d'œil à mon appart. Je me retiens d'insulter le gosse qui a laissé ma porte ouverte, mais au moins, il a du trouver mon sac de premiers secours. Continuant mon ascension, j'arrive jusqu'au deuxième. Le visage du gamin s'illumine quand il me voit arriver, mon sac à la main. Excité, il m'ouvre la porte. Comment a-t-il fait pour l'ouvrir d'ailleurs ? Mais sa réjouissance à l'idée que je l'aide allège le poids de cet anarchiste terroriste. Pouah, l'odeur me saisit quand je rentre chez lui. Sans déconner, il peut pas just- ah, mais c'est quoi ces grenouilles ?! Il est vraiment dérangé ce type... Je dépose Teofano en douceur sur son lit, et il grimace. Désolé mec, mais c'est bon signe au moins. Je me tourne vers le gosse, occupé à jouer avec les grenouilles.

— Eh petit, mon sac. Hé oh gamin !

Il sort enfin de son petit monde, et descend des nuages pour me rejoindre. Je soulève le vêtement puant de l'anarchiste, et je ne perçois rien. Je palpe ses jambes et ses bras, pour un résultat similaire. Bon, c'est le souffle de l'explosion qui l'a touché. Pression dans le crâne et dans la cage thoracique, au minimum. C'est bien au delà de mon champ de compétences...

Je sors une seringue et deux flacons de son sac. Anti-inflammatoire et paracétamol, je n'ai pas mieux, mais autant y aller avec ça... J'effectue les injections, et remise les antibiotiques pour plus tard. Une petite infection qui pointe, c'est le cadet de nos soucis, à tous... Mais que faire ensuite ? Je vais pas rester à son chevet toute ma vie moi ! Si seulement je connaissais quelqu'un qui... Un éclat perce le brouillard de ma réflexion. Mais oui ! Je me retourne, et tombe nez à nez avec le gosse collé à mon épaule. Il manque de me foutre la trouille, mais je le trouve courageux.

— Écoute mon grand, je vais partir chercher de l'aide pour le monsieur blessé. Tu dois rester ici, et veiller sur lui, d'accord ? Ne bouge pas, je reviens très vite. Promis !

Sa petite expression triste de se retrouver seul me peine, et m'a obligé à lui faire une promesse. Putain tu déconnes Diaz... Je sors de l'appartement, et grimpe en trombe jusqu'au sixième.
 
   
    
                         
Contenu sponsorisé  /  


 

 Commentaires [L'Immeuble - appartement 201] - Teófano Riviera

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Vos Écrits :: Miscellanées : essais, expérimentations :: L'Immeuble :: Commentaires de l'Immeuble-