PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Le deal à ne pas rater :
Cartes Pokémon : la prochaine extension Pokémon sera EV6.5 Fable ...
Voir le deal

Partagez
Aller à la page : 1, 2  Suivant
 

 Envoyer plusieurs manuscrits en parallèle aux mêmes ME ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
Mavis Gary
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3513
   Âge  :  35
   Pensée du jour  :  LOVE
   Date d'inscription  :  24/03/2019
    
                         
Mavis Gary  /  Sang-Chaud Panza


Hello :nsortedefleur:

Question bête - et j'espère qu'elle n'a pas déjà été posée (mais je n'ai pas trouvé).

Que pendez-vous de la situation suivante :

- Vous avez envoyé un manuscrit à une ME il y a plusieurs mois (ou plus récemment, osef, j'imagine)
- Vous avez un autre manuscrit à soumettre à cette même ME
- Vous savez que cette ME envoie au moins un refus-type (ou la date d'échéance du refus par non réponse n'est pas encore atteinte)

Arrow Selon vous, c'est OK d'envoyer cet autre manuscrit ou il vaut mieux attendre le refus du premier ? (dites donc, ça transpire l'optimisme, cette formulation Basketball)

En soi, j'aurais tendance à envoyer quand même (genre c'est pas comme s'ils allaient remarquer), mais je me demande si ça se fait (genre règle tacite de courtoisie à ne surtout pas enfreindre au risque d'être blacklisté à vie - sait-on jamais  Laughing ).

Merci I love you


santa Vice-présidente du NéouFanClub rendeer
(Ne fait pas grand-chose à part son petit chef)
 
Azaby
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1148
   Âge  :  26
   Date d'inscription  :  13/09/2015
    
                         
Azaby  /  Effleure du mal


Salut

J'aurais tendance à déconseiller de le faire sans demander au préalable. Je ne l'ai jamais fait, à quelques exceptions près pour lesquelles c'était explicitement autorisé par l'éditeur. Surtout que certaines maisons réclament clairement de n'envoyer qu'un seul manuscrit à la fois !

Pour moi, outre la question de la courtoisie, c'est surtout le fait que ça contribue à embouteiller les comités de lecture, que ça n'augmente pas forcément tes chances de publier et que, dans le cas où ils s'en apercevraient (cas où les manuscrits passent par un tri alphabétique, ou cas où tes manuscrits passent tous les deux les premières nasses de sélection), cela peut jouer contre toi.

Je te conseille donc d'attendre le verdict du premier. A noter également que si la maison te fait autre chose qu'un refus-type, ça te donne l'occasion de rebondir et de discuter avec l'éditeur de ton autre manuscrit, donc de lui offrir une meilleure attention. Laughing

Voilà pour mon avis !
 
Mavis Gary
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3513
   Âge  :  35
   Pensée du jour  :  LOVE
   Date d'inscription  :  24/03/2019
    
                         
Mavis Gary  /  Sang-Chaud Panza


OK, merci !

Dans mon cas, les manuscrits n'ont vraiment rien à voir (c'est peut-être pour ça que ça ne me choquait pas d'envoyer en parallèle). Pas sûre de pouvoir rebondir d'un projet à l'autre, du coup :mrgreen: Mais je garde en tête ta réponse, je suppose que c'est plus sage d'attendre, pour les raisons que tu donnes Smile


santa Vice-présidente du NéouFanClub rendeer
(Ne fait pas grand-chose à part son petit chef)
 
KathyCat
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  133
   Âge  :  44
   Date d'inscription  :  19/09/2022
    
                         
KathyCat  /  Barge de Radetzky


Alors moi au contraire, ça ne me choquerait pas du tout. D'ailleurs, les rares fois où j'ai vu inscrit "ne pas en envoyer plusieurs à la fois", j'ai toujours compris "dans le même mail".
Je ne vois pas en quoi ça peut déranger la ME, mieux, si le second manuscrit est un coup de coeur, ils pourront peut-être se pencher à nouveau sur le premier s'ils l'ont mis de côté parce qu'ils étaient un peu plus dubitatifs.

Ca serait la même semaine je ne dis pas (ça pourrait faire peur, l'air de rien, les auteurs trop productifs toutes les ME ne sont pas fan, car même si tout leur plaît, faut espacer les sorties d'un même auteur), mais s'il y a un espacement raisonnable je ne vois pas trop le problème.
 
Azaby
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1148
   Âge  :  26
   Date d'inscription  :  13/09/2015
    
                         
Azaby  /  Effleure du mal


KathyCat a écrit:
Alors moi au contraire, ça ne me choquerait pas du tout. D'ailleurs, les rares fois où j'ai vu inscrit "ne pas en envoyer plusieurs à la fois", j'ai toujours compris "dans le même mail".
Je ne vois pas en quoi ça peut déranger la ME, mieux, si le second manuscrit est un coup de coeur, ils pourront peut-être se pencher à nouveau sur le premier s'ils l'ont mis de côté parce qu'ils étaient un peu plus dubitatifs.

Ca serait la même semaine je ne dis pas (ça pourrait faire peur, l'air de rien, les auteurs trop productifs toutes les ME ne sont pas fan, car même si tout leur plaît, faut espacer les sorties d'un même auteur), mais s'il y a un espacement raisonnable je ne vois pas trop le problème.

Quand un(e) éditeur(ice) signe un manuscrit, ce n'est pas qu'un texte. C'est un auteur ou une autrice avec le/laquel(le) il y a un engagement.

Il est bien plus stratégique d'attendre un premier refus pour tenter d'enclencher une interaction sur un prochain manuscrit, qui sera moins anonyme... que d'encombrer le comité de lecture. Dans une moindre mesure, c'est également pour ça qu'on n'envoie pas son manuscrit à toutes les ME sans distinction de ligne éditoriale. Certes, ça donne un petit espoir (et si finalement il y avait un coup de coeur malgré tout ?), mais ça encombre surtout les tables des éditeurs déjà surchargées.

Je pense qu'envoyer plusieurs manuscrits en même temps, c'est courir le risque de gâcher une cartouche, d'encombrer un comité qui n'en a pas besoin et d'agacer un(e) éditeur(ice) parce qu'on aura pu louper quelque part la mention "n'envoyer qu'un manuscrit à la fois". Parce que dans la plupart des cas, quand ils demandent de n'envoyer qu'un manuscrit à la fois, c'est bien pour la durée de l'étude du premier texte. Ce n'est pas une question de les mettre dans le même mail !
 
KathyCat
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  133
   Âge  :  44
   Date d'inscription  :  19/09/2022
    
                         
KathyCat  /  Barge de Radetzky


Azaby a écrit:

Quand un(e) éditeur(ice) signe un manuscrit, ce n'est pas qu'un texte. C'est un auteur ou une autrice avec le/laquel(le) il y a un engagement.

C'est là qu'on ne se rejoint pas. Des ME qui refusent un des manuscrits de leur auteur (donc qui est déjà chez eux) ça arrive assez souvent.
Imaginons que l'auteur en question ait proposé en premier lieu ledit manuscrit refusé, il ne serait jamais rentré chez eux (ou bien plus tard, ou il aurait été pris ailleurs entre-temps et n'aurait pas retenté ensuite, bref les possibilités sont multiples)

La ME signe une plume (encore que, la mienne s'adapte au genre, je n'en ai pas qu'une, donc même ça c'est variable) ET un concept / une histoire, parfois les enjeux ne se feront que sur ce qu'ils recherchent à l'heure actuelle, parfois un manuscrit est mis de côté (et n'en sortira plus) parce qu'ils ont sous le coude une autre histoire très ressemblante, alors que justement l'histoire du 2e envoi aurait collé parfaitement.

Je ne suis pas sûre que proposer une autre histoire ce soit encombrer le CL. Surtout si la première ne se voit recevoir un "non" que pour son contenu, l'intensité de la relation qui a pris ou non, etc...
Mais encore une fois c'est parce que je ne suis pas du tout de ton avis sur le fait qu'ils signent un auteur. Pour moi ils signent une histoire (bien racontée).
 
Azaby
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1148
   Âge  :  26
   Date d'inscription  :  13/09/2015
    
                         
Azaby  /  Effleure du mal


Citation :

C'est là qu'on ne se rejoint pas. Des ME qui refusent un des manuscrits de leur auteur (donc qui est déjà chez eux) ça arrive assez souvent.
Imaginons que l'auteur en question ait proposé en premier lieu ledit manuscrit refusé, il ne serait jamais rentré chez eux (ou bien plus tard, ou il aurait été pris ailleurs entre-temps et n'aurait pas retenté ensuite, bref les possibilités sont multiples)


Ce n'est pas une question de se rejoindre ou pas, c'est une réalité : c'est d'ailleurs pour ça que certains auteurs connus sont refusés par des maisons d'édition : parce que la personnalité, les propos ou le passif ne leur convient pas. C'est aussi pour ça que beaucoup de maisons refusent les primo-romanciers, pas pour la qualité du texte mais pour l'inexpérience du monde du livre. Je l'ai déjà vu de mes yeux "oh, tel auteur/autrice je ne le/la signerai jamais", "je sais de la part de tel éditeur que tel auteur se comporte mal pendant les corrections, je ne veux pas travailler avec".

Dans le contexte d'un primo-romancier, cette question ne se pose pas en termes de personnalité (encore inconnue) mais en termes d'expérience ou non. Un auteur qui soumet deux manuscrits en même temps peut passer pour quelqu'un de pressé d'avoir une réponse, qui soumet deux manuscrits sans savoir s'il va déjà s'engager sur le premier. Ca donne un élément de personnalité qui sera jugé. Peut-être (sûrement pas) rédhibitoire, mais tout de même.



Citation :
La ME signe une plume (encore que, la mienne s'adapte au genre, je n'en ai pas qu'une, donc même ça c'est variable) ET un concept / une histoire, parfois les enjeux ne se feront que sur ce qu'ils recherchent à l'heure actuelle, parfois un manuscrit est mis de côté (et n'en sortira plus) parce qu'ils ont sous le coude une autre histoire très ressemblante, alors que justement l'histoire du 2e envoi aurait collé parfaitement.

Attention : je ne dis pas non plus qu'une ME accepte tout d'un même auteur, ou refuse tout d'un auteur qui a déjà été recalé. Je dis juste que la personnalité de l'auteur entre en ligne de compte pour une signature.

Citation :
Je ne suis pas sûre que proposer une autre histoire ce soit encombrer le CL. Surtout si la première ne se voit recevoir un "non" que pour son contenu, l'intensité de la relation qui a pris ou non, etc...
Mais encore une fois c'est parce que je ne suis pas du tout de ton avis sur le fait qu'ils signent un auteur. Pour moi ils signent une histoire (bien racontée).


Si tu envoies deux textes, certainement que ça n'encombrera rien du tout. Mais si cinquante ou cent lecteurs font ça dans l'année, c'est 50 ou 100 textes en plus qui s'accumulent (et des auteurs soucieux de placer tout leur stock dans une maison, il y en a une tripotée : les serial-envoyeurs qui spamment ne sont pas rares).

Tu me diras "oui mais de toute façon, les autres le font déjà, donc mon action ne fera aucune différence au niveau du CL", oui c'est vrai : 100 textes doublons ou 101 ne change rien de façon concrète au débit du comité. Mais cet argument soulève d'autres problématiques civiques de respect du fonctionnement d'un système. Pour grossir le trait : ce n'est pas parce qu'une dizaine de clients du supermarché ont laissé leur caddie en vrac sur le parking que je devrais le faire aussi. Rien ne me force à le ranger (enfin, si on a pas mis une vraie pièce dans le caddie :p ), et au lendemain tous seront retournés à leur place. Pourtant, par respect pour la façon dont le système fonctionne et pour le travail déjà effectué, je trouve important de laisser l'impatience de côté et d'attendre pour soumettre un nouveau manuscrit. Tout comme je trouve légitime de prendre quelques secondes en plus pour ranger son caddie même si rien ne m'y oblige.

Je t'assure que les éditeurs signent avant tout un auteur. Ce n'est peut être pas visible quand on rentre dans ce monde, mais ta réputation et l'image que tu dégages sont aussi importantes que ton orthographe. Ce n'est peut être pas juste, et c'est sûrement la porte ouverte à plein de mauvaises choses, mais c'est une réalité. D'où l'importance d'une bonne note d'intention et d'une lettre de soumission bien ficelée, d'ailleurs !

Edit : pour être sûre d'être bien comprise je vais me permettre de préciser que l'éditeur, en tant que primo-romancier, ne vous juge pas sur votre personnalité. En revanche, il peut juger votre façon de travailler, votre susceptibilité à la critique, votre sérieux... et, entre autres, votre impatience. C'est en ça que je dis que ça peut laisser transparaître des choses sur vous, l'envoi aux ME n'est pas le moment de la rencontre entre l'auteur (primo-romancier) et l'éditeur, qui souvent se fait après.
 
KathyCat
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  133
   Âge  :  44
   Date d'inscription  :  19/09/2022
    
                         
KathyCat  /  Barge de Radetzky


Azaby a écrit:

Ce n'est pas une question de se rejoindre ou pas, c'est une réalité : c'est d'ailleurs pour ça que certains auteurs connus sont refusés par des maisons d'édition : parce que la personnalité, les propos ou le passif ne leur convient pas. C'est aussi pour ça que beaucoup de maisons refusent les primo-romanciers, pas pour la qualité du texte mais pour l'inexpérience du monde du livre. Je l'ai déjà vu de mes yeux "oh, tel auteur/autrice je ne le/la signerai jamais", "je sais de la part de tel éditeur que tel auteur se comporte mal pendant les corrections, je ne veux pas travailler avec".

Justement là on n'est pas dans ce contexte du tout.
Mais je trouve ça intéressant sur deux points:
- je ne pensais que les éditeurs communiquaient à ce point entre eux, d'ailleurs des fois je suis plutôt celle qui fait involontairement découvrir 1 ou 2 info à une ME sur une autre (bon ouf, rien de top secret) quand on discute un peu
- pour moi du coup ça détermine surtout si la ME poursuivra ou pas avec l'auteur une fois le travail sur son premier roman chez eux achevé (et je ne pensais pas que ça avait plus d'impact sur l'expérience à venir de l'auteur ailleurs)

Azaby a écrit:
Un auteur qui soumet deux manuscrits en même temps peut passer pour quelqu'un de pressé d'avoir une réponse, qui soumet deux manuscrits sans savoir s'il va déjà s'engager sur le premier. Ca donne un élément de personnalité qui sera jugé. Peut-être (sûrement pas) rédhibitoire, mais tout de même.

Ca dépend justement totalement du délai. Il y a un fossé entre soumettre la même semaine et 4 mois plus tard (surtout que certaines ne répondent jamais, ou donnent un délai d'un an et répondent 2 ans plus tard (jamais vécu mais lu ici il me semble)


Azaby a écrit:
Attention : je ne dis pas non plus qu'une ME accepte tout d'un même auteur, ou refuse tout d'un auteur qui a déjà été recalé. Je dis juste que la personnalité de l'auteur entre en ligne de compte pour une signature.

On est toujours d'accord sur le fait que tu ne parles pas du primo-romancier ou de celui sur lequel aucune info n'a filtré en dehors de la ME avec laquelle il travaille déjà ?
Parce que généralement le coup de fil ou échange sur les détails, tu l'as après avoir obtenu ton oui, même si le contrat n'a pas encore été signé. Et je vois mal l'éditeur revenir en arrière si ça s'est bien passé sans être transcendant (bon le casse-pied de service genre "par contre je vous préviens, personne ne touche à mon titre, il est génial" lui doit vite être repéré, donc ça c'est autre chose)


Azaby a écrit:
Tu me diras "oui mais de toute façon, les autres le font déjà, donc mon action ne fera aucune différence au niveau du CL", oui c'est vrai : 100 textes doublons ou 101 ne change rien de façon concrète au débit du comité.

Ah non, certainement pas, là dessus je suis totalement contre le "tout le monde fait comme ça, un de plus n'y changera rien", mais comme je n'ai pas du tout la même vision (en tout cas ça ne reflète pas du tout mon expérience) que toi sur l'effet "personnalité de l'auteur" ça ne fait pas trop évoluer mon ressenti.

Mais je pense que tu évolues dans des sphères différentes des miennes, ce qui explique qu'on n'ait pas la même perception des choses. J'ai cru voir que tu avais tes entrées dans des très grosses maisons implantées depuis des décennies, peut-être que ça fonctionne autrement que dans mon "milieu" et qu'il y a plus de communication entre les maisons, avec cet effet "personnalité de l'auteur avant tout". Je n'ai jamais travaillé qu'avec 3 maisons d'éditions spécialisées dans la romance / l'urban fantasy (bon là je viens de signer avec Hachette, je verrai peut-être les choses sous un autre jour)

 
Azaby
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1148
   Âge  :  26
   Date d'inscription  :  13/09/2015
    
                         
Azaby  /  Effleure du mal


Citation :
On est toujours d'accord sur le fait que tu ne parles pas du primo-romancier ou de celui sur lequel aucune info n'a filtré en dehors de la ME avec laquelle il travaille déjà ?

J'ai précisé dans mon édit ! Smile




Citation :
J'ai cru voir que tu avais tes entrées dans des très grosses maisons implantées depuis des décennies, peut-être que ça fonctionne autrement que dans mon "milieu" et qu'il y a plus de communication entre les maisons, avec cet effet "personnalité de l'auteur avant tout"

J'ai commencé par de toutes petites ME et chez les petites plus encore que chez les mastodontes (plus impersonnels) il y a cette notion de "profil" d'auteur qui est importante. Ce n'est pas chez Larousse ou chez Milan que j'ai entendu ce genre de réserve vis à vis des éditeurs, c'est chez des maisons à "taille humaine" chez qui une expérience éditoriale peut vite virer au relou.

Mais là on dépasse le cadre initial. Ma pensée résumée est la suivante :

Non, envoyer deux textes ne fait pas sauter toutes tes chances.

Mais d'une part, ça te fait perdre des opportunités (celles que tu aurais pu déclencher suite à un refus argumenté potentiel), et d'autre part ça peut laisser entrevoir une impatience qui ne joue pas en ta faveur en matière d'étude de dossier.

Personnellement, donc, j'éviterais.
 
HilnaMacPhom
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  594
   Âge  :  37
   Localisation  :  Brest
   Pensée du jour  :  Pas de panique
   Date d'inscription  :  02/07/2021
    
                         
HilnaMacPhom  /  Gloire de son pair


Sans vouloir jouer les Salomon, je pense que ça dépend aussi des catalogues et lignes éditoriales.
Pour moi pas de problème à envoyer un polar puis une romance à un éditeur qui publie les 2, souvent ce ne sont pas les mêmes personnes derrière
En revanche si toute petite ME, ou bien s'il s'agit de textes du même registre (fantasy YA par exemple) je pense qu'il vaut mieux attendre. Ou demander le retrait du texte précédent.
 
Ackerman
   
    Autre / Ne pas divulguer
   Nombre de messages  :  131
   Âge  :  30
   Localisation  :  4ème dimension
   Date d'inscription  :  24/05/2022
    
                         
Ackerman  /  Barge de Radetzky


Je pense qu'il est mieux d'attendre aussi. Si tu as une réponse positive, tu peux alors discuter de ton autre roman et si tu as une réponse négative personnalisée, tu peux également en discuter. Et tu es sûr de ne pas "encombrer" le CL.

Tandis qu'envoyer sans attendre la réponse t'expose aux critiques mentionnées plus haut.
 
Mavis Gary
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3513
   Âge  :  35
   Pensée du jour  :  LOVE
   Date d'inscription  :  24/03/2019
    
                         
Mavis Gary  /  Sang-Chaud Panza


Plus j'y pense et plus je me dis que c'est plus intéressant/sage d'attendre aussi... à part dans certains cas, où on envoie pour une collection différente (et encore, ça dépend de la taille de la ME).

Merci pour vos avis, ça m'a permis de voir la question sous tous les angles et de prendre la décision qui me convient le mieux I love you


@KathyCat/Azaby : J'ai l'impression aussi que votre divergence d'avis reflète la différence dans vos parcours. Sans parler de grandes VS petites maisons, peut-être qu'il y a des différences de fonctionnement entre les ME romance et les ME jeunesse/imaginaire (si j'ai bien tout suivi vos publications Laughing). Comme j'imagine que ça ne fonctionne pas tout à fait pareil entre le monde de la blanche et celui de la SFFF (ou comment lancer des débats houleux lol!)


santa Vice-présidente du NéouFanClub rendeer
(Ne fait pas grand-chose à part son petit chef)
 
Chacha
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  203
   Âge  :  42
   Localisation  :  Si je le savais !
   Date d'inscription  :  15/09/2020
    
                         
Chacha  /  Autostoppeur galactique


J'avais toujours cru que les ME refusaient seulement l'envoi de 2 manuscrits dans le même mail pour faciliter le traitement.

Y'a pas mal de ME qui ouvrent pas souvent leurs soumissions. Je ne vois pas en quoi ça ferait pas sérieux de proposer 2 textes qu'on a eu le temps de finaliser.

Par exemple, l'année dernière je n'avais rien de nouveau à soumettre. En 2024, j'en aurais probablement 2.
Je ne vois pas pourquoi j'en soumettrais un en 2024 et l'autre en 2025 si les 2 entrent dans la ligne éditoriale de la ME.

Vous me faite douter alors que je n'y avais jamais vu aucun problème avant aujourd'hui.



En ligne
 
Mavis Gary
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3513
   Âge  :  35
   Pensée du jour  :  LOVE
   Date d'inscription  :  24/03/2019
    
                         
Mavis Gary  /  Sang-Chaud Panza


Je pense que le cas où la ME n'ouvre ses soumissions qu'un mois par an par exemple, ça change un peu la donne. J'aurais envoyé les deux aussi dans cette situation Rolling Eyes


santa Vice-présidente du NéouFanClub rendeer
(Ne fait pas grand-chose à part son petit chef)
 
fabiend
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  1028
   Âge  :  44
   Localisation  :  Lens
   Pensée du jour  :  Ce canard est trop lourd ou corrompu
   Date d'inscription  :  30/09/2014
    
                         
fabiend  /  Effleure du mal


Je sais qu'il y a des éditeurs (et si j'éditais, je serais dans ce camp aussi) qui partent du principe : non-respect des consignes => rejet automatique du manuscrit sans prendre la peine de lire.

Parce que, d'une part, ça permet de faire le tri dans l'immense tas de manuscrits à lire, et d'autre part, si l'auteur ne prend pas la peine de lire les consignes de l'éditeur, pourquoi l'éditeur prendrait-il la peine de lire le manuscrit de l'auteur ?

C'est probablement encore plus vrai pour les éditeurs qui n'acceptent pas les soumissions en continu. S'ils font ça, c'est pour éviter de se retrouver sous un torrent continu de manuscrits qu'ils n'arriveraient pas à traiter.

Ça serait dommage d'avoir deux super textes et de se faire jeter les deux pour une raison aussi triviale.
https://fabiendelorme.fr
 
   
    
                         
Contenu sponsorisé  /  


 

 Envoyer plusieurs manuscrits en parallèle aux mêmes ME ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Ressources :: Édition et Autopublication-