PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
Aller à la page : Précédent  1, 2
 

 ME de confiance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
LaurieAntoine
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  423
   Âge  :  34
   Date d'inscription  :  27/12/2022
    
                         
LaurieAntoine  /  Pour qui sonne Lestat


Emilie T a écrit:
Bon, je vais aller voir mais merci en tout cas pour vos réponses, c'est mon premier roman et je dois avouer que depuis trois jours, je fais l'ascenseur émotionnel avec leurs réponses, leurs contrats et du coup ces faux espoirs...
Ne te laisse pas avoir ! Sois forte et arme toi de patience Wink
 
Kal'
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  4315
   Âge  :  34
   Localisation  :  
   Date d'inscription  :  23/04/2008
    
                         
Kal'  /  Der grüne Fennek


Déjà, tu peux poster ton premier chapitre sur le forum et demander des retours honnêtes sur le "niveau" du texte. Même si on ne pourra pas te dire "oui, ce roman sera édité", dans certains cas on peut dire de façon à peu près sûre que "non, ce roman là ne sera pas édité chez un éditeur sérieux".
 
Ackerman
   
    Autre / Ne pas divulguer
   Nombre de messages  :  116
   Âge  :  30
   Localisation  :  4ème dimension
   Date d'inscription  :  24/05/2022
    
                         
Ackerman  /  Barge de Radetzky


Je te conseille également de te rendre dans une librairie, d'aller dans la section qui correspond au genre de ton texte et de noter les maisons d'éditions. C'est un excellent moyen de juger une ME si tu tiens à ce que ton texte soit publié en version papier, ça te fait une bonne liste entre Gallimard et Maia.

Et après tu prends un peu de temps pour vérifier ses ME sur internet. Oui ce sera encore du travail mais après avoir écrit un texte je pense qu'on a l'habitude.
 
Fred Dee
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  643
   Âge  :  40
   Date d'inscription  :  04/04/2022
    
                         
Fred Dee  /  Hé ! Makarénine


Ça peut être des heures de travail de se constituer une liste de bonnes maisons d'édition.

- comme conseillé plus haut, on peut commencer par aller en librairie et noter toutes les ME qui publient le même genre que ce qu'on a écrit. Ce sont des maisons qui sont aptes à le vendre et à cerner si ton roman sera un bon produit (oui, désolé pour ce mot, mais il faut vite s'y faire : pour nous, c'est notre bébé, c'est de l'art, un pur extrait de notre âme mais pour une ME, c'est un truc qu'il faut pouvoir vendre).
- plus directement, regarder dans sa bibliothèque. On n'a pas toujours que du Gallimard ou Plon. Parfois on a des éditeurs dont on ne connaissait que vaguement le nom avant de regarder à cet endroit du livre. Attention déjà à ce niveau-là : les éditeurs de livres de poche ne publient généralement que des livres qui ont déjà eu un parcours en format broché dans des maisons parentes.
- dans les bibliothèques municipales. Fureter dans les rayons de sa bibliothèque du coin, c'est aussi l'occasion de découvrir des éditeurs qu'on ne connaissait pas et qui ne remplissent pas toujours les rayons de la fnac. J'en trouve tout le temps comme ça.
- chercher des listes d'éditeurs en ligne (et pour ça, il faut avouer que ce forum a de la ressource). Mais alors ça demande toujours vérification.

Quelles vérifications ?

- d'abord : est-ce que c'est vraiment une maison à compte d'éditeur (sur le forum, les maisons à compte d'auteur sont toujours exclues des listes)
- est-ce que mon manuscrit aura bien sa place chez cet éditeur ? Là, on épluche le catalogue. On vérifie les catégories de romans publiés. Dans la section manuscrits du site de l'éditeur, on vérifie s'il ne refuse pas désormais certains genres et s'il n'en privilégie pas certains.
- est-ce que la maison est vraiment active en termes de promo, par exemple ? Là, on va voir ses réseaux sociaux, si les posts sont fréquents, si les followers sont réactifs... Ça peut être déterminant dans ses choix (ou pas, si on s'en fout).
- et finalement : est-ce que j'ai vraiment envie d'être édité par cette maison qui a l'air bien mais... publie tel auteur craignos... n'a que des couvertures moches... a un site au design vieux de vingt ans... ce sont des exemples de choses qui font encore réfléchir.

Et parfois aussi, à force de vadrouiller sur les réseaux, l'algorithme vous cerne un peu et va commencer à partager "pour vous" des publications de ME que vous ne connaissiez pas. Mais là encore, il va falloir faire quelques vérifs car on a encore droit comme ça à des maisons à compte d'auteur qui ont les moyens de payer pour être mieux référencées que les autres.

Enfin, ce n'est pas le fait d'avoir une réponse ou non d'une ME, d'avoir des tas de propositions malhonnêtes mais zéro de la part de grands pontes de l'édition qui dira la qualité de ce qu'on a écrit. La question que j'ai envie de vous poser là, c'est : avez-vous faire lire votre manuscrit avant de l'envoyer à des maisons d'édition ? Pas forcément à votre chéri.e, à votre maman ou à votre collègue de bureau sympa ou à qui que ce soit d'autre qui refuserait de se fâcher avec vous. Avoir l'avis de deux ou trois personnes au moins qui ne sont pas des proches (enfin, pas trop, quoi) et qui hésiteront moins à vous critiquer, ce sera déjà un meilleur avis que le silence dans vos boîtes mail.

Voilà tout ce que je peux faire pour aider nos jeunes écrivain.e.s qui font leurs premiers pas dans cette phase souvent bien déprimante.

Gardez courage !
 
Speedo30
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  5
   Âge  :  52
   Date d'inscription  :  20/01/2024
    
                         
Speedo30  /  Magicien d'Oz


Bonjour à tous.

Nouveau sur le site mais pas auteur novice (mon 5e livre sort fin 2024), je voulais vous faire part de mon expérience avec Spinelle, qui a publié mes deux premiers ouvrages. Il faut bien débuter me direz-vous.


Je commencerai à dire qu'ils existent vraiment et ne vous arnaquent pas : ils annoncent la couleur d'entrée et vous en donnent pour ce qu'ils vous annoncent. C'est déjà ça. Ils ont édité mes deux premiers livres et m'ont toujours payé mes droits d'auteur.

Ca c'est le point positif.

Par contre.

1) Ils acceptent tout le monde. Ce qui prouve que c'est un site dont la cible est l'auteur.

2) Ils t'imposent par contrat d'acheter 30 exemplaires de ton livre, avec une remise de 10 % et des droits d'auteur. En gros, si tu ne raques pas 500 € dès le départ, le livre ne sort pas.

3) Leur adresse est fictive et ils sont injoignables par téléphone. Leur adresse officielle est au 49-51 rue de Ponthieu, à 50m des Champs-Elysées. Pour connaître comme ma poche le quartier, je sais que l'immeuble a 3 entrées (49-51 rue de Ponthieu, 66 Champs-Elysées et 128 rue La Boétie) et possède au moins 6 sociétés de domiciliation. Une société de domiciliation est une boîte aux lettres en fait, car ça fait bien d'avoir une adresse à Paris dans le quartier des Champs. Le courrier est juste réexpédié par la secrétaire aux véritables adresses des entreprises, pour la plupart louches et sans local.

4) Ils ne sont joignables que par mail. Ne pas se fier aux noms des divers interlocuteurs (service édition, service commercial, service financier). Ce sont des mails type, je suis persuadé qu'il n'y a qu'une seule personne au bout.

5) Ils sortent 50 bouquins par mois. Preuve qu'ils acceptent tout le monde pourvu que tu paies et que leur cible commerciale est vraiment l'auteur. A 500 € les 30 livres en moyenne, ils font leur beurre sans même avoir besoin de vendre.

6) Ils ne font aucune promo. Ca, il le disent dès leur réponse positive. C'est même leur argument pour te faire passer les 30 exemplaires. Ils vous sortent "Ces 30 exemplaires vous serviront à être envoyés aux médias et à générer plus de ventes". Donc c'est à vous à vous débrouiller à faire le VRP.

7) La correction est une option payante à 3€ la page. Comme personne ne doit prendre cette option, je suis tombé sur leur page sur des 4e de couverture bourrés de fautes d'orthographe... non corrigées.

Cool Les livres ne sont pas vendus en librairie mais uniquement sur Internet. C'est surtout là qu'est le piège, car ça ils ne vous l'expliquent pas. Vos seules ventes seront les 30, plus celles des lecteurs qui auront (par hasard, vu qu'il n'y a pas de promo) entendu parler de l'ouvrage et seront allé le chercher sur Internet. Autant dire quasiment personne. Car une vraie ME, vendue en rayons, a déjà vendu 500 livres le jour de la parution aux libraires.

9) Les grands groupes s'en méfient. Certes, vous êtes vendus sur Internet à la FNAC, Cultura, amazon... Mais ils ne les achètent que 3 par 3 (vu le peu de ventes qu'ils doivent faire). Ce qui induit des problèmes d'approvisionnement lorsque, par hasard, vous en vendez un et que le site a vendu ses 3 livres en stock. Dans ce cas, le temps que le site en commande et en reçoive 3 autres,  il peut se passer un mois entre la commande par le lecteur et la livraison au lecteur.

10) La couverture, la mise en page. Ils vous imposent leur graphiste. Pas de photos bien sûr. Si la couverture vous plaît, ça va, sinon, ils peuvent vous faire une fleur et la refaire. Une fois.

En gros, ils ont le mérite d'exister : il faut bien débuter. Ce n'est pas une arnaque à proprement parler : ils annoncent la couleur dès leur réponse positive et font ce qu'ils ont annoncé. Mais vous ne vendrez jamais avec eux...
 
Speedo30
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  5
   Âge  :  52
   Date d'inscription  :  20/01/2024
    
                         
Speedo30  /  Magicien d'Oz


Dois-je préciser que pour mes trois suivants, j'ai changé de ME, dans une qui est spécialisée en géopolitique. Une vraie, qui est vendue en librairie. Le livre sort, il s'est déjà vendu à 500 exemplaires, car désormais les clients sont les librairies et plus les lecteurs. L'éditeur fait la promo lui-même et les envoie à ses propres frais non seulement à ceux que vous avez ciblé vous mais aussi aux médias qu'il connaît et qui peuvent faire la pub du livre.

Ah oui, j'oubliais. c'est très important :

1) La correction se fait en relation entre lui et vous. Gratuitement !

2) Il vous trouve un préfacier médiatique. C'est très important. Un préfacier médiatique (en relation avec votre sujet, bien entendu) assurera la promo de votre livre auprès de ses nombreux followers !

 
   
    
                         
Contenu sponsorisé  /  


 

 ME de confiance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Ressources :: Édition et Autopublication-