PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
-50%
Le deal à ne pas rater :
-50% Baskets Nike Air Huarache
64.99 € 129.99 €
Voir le deal

Partagez
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 

 [synopsis] ma récente romance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
Aconitum
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  184
   Âge  :  28
   Pensée du jour  :  Gnothi seauton
   Date d'inscription  :  13/04/2023
    
                         
Aconitum  /  Tycho l'homoncule


Je suis d'accord avec Tengaar. Pour la démographie Young Adult, des protagonistes à 27 et (surtout) 37 ans sont trop âgés. Ça risque de les rebuter.
 
MBG
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  467
   Âge  :  34
   Date d'inscription  :  27/12/2022
    
                         
MBG  /  Pour qui sonne Lestat


Le truc qui me gêne un peu dans la présentation c'est " qui se veut légère et réconfortante ". Tu parles d'une personne ayant été malmenée par son conjoint, de fuite, de harcèlement, d'agression sexuelle. Les termes sont peut-être mal choisis.

Pour le young adult, avec un perso de 27 ans et un autre de 40, pas sûre de la cible.

Enfin la différence sociale entre une coiffeuse et un prof est loin d'être énorme... Il est veuf avec un enfant à charge, franchement ça doit pas être la fête tous les jours ! Parler à la rigueur de différence culturelle, puisqu'elle a arrêté l'école à 16 ans.


Dernière édition par LaurieAntoine le Lun 21 Aoû 2023 - 8:44, édité 1 fois
 
Maxine
   
    Autre / Ne pas divulguer
   Nombre de messages  :  166
   Âge  :  49
   Date d'inscription  :  18/09/2022
    
                         
Maxine  /  Tycho l'homoncule


Bonjour, idem, je rajeunirai tout le monde, 23, 30 et 13 ans... En plus 13 ans a plus de sens pour un pb sur les RS. Ensuite plutôt que la différence sociale, c'est la façon d'être et centres d'intérêts qui vont nourrir les quiproquo. Quand aux sujets, en effet ce n'est pas léger, mais ça je crois qu e ça plait plutôt.
 
Chacha
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  199
   Âge  :  42
   Localisation  :  Si je le savais !
   Date d'inscription  :  15/09/2020
    
                         
Chacha  /  Tycho l'homoncule


Si il a 30 ans, elle devra évoquer le fait qu'il a eu sa fille en étant mineur. Même brièvement
 
MBG
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  467
   Âge  :  34
   Date d'inscription  :  27/12/2022
    
                         
MBG  /  Pour qui sonne Lestat


Chacha a écrit:
Si il a 30 ans, elle devra évoquer le fait qu'il a eu sa fille en étant mineur. Même brièvement

D'un autre côté, passer le CAPES avec un enfant en bas âge relève du très très compliqué... Déjà sans enfant c'est violent :mrgreen:
Le côté quarantenaire donne un côté " installé " parce que la vie d'un prof de 30 ans, c'est souvent mutation et kms à gogo...
 
Jimilie Croquette
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3263
   Âge  :  42
   Localisation  :  Région Parisienne
   Date d'inscription  :  11/01/2019
    
                         
Jimilie Croquette  /  De l'Importance d'être Constamment Là


Au départ l’ado avait 12 ans mais l’agression sexuelle de la part d’un mec de 25 devenait vraiment trop brutale. Il y a également le fait qu’on ne laisse pas sa fille de 12 ans sortir seule le soir avec ses amies ni aller sur les réseaux sociaux, mais sa fille de 15, oui. (Je trouve, en tous cas. J’ai une fille de 12 et une de 15 et c’est vraiment mon ressenti). L’éveil sexuel, le fait que l’ado soit ravie d’être draguée en ligne et se prenne pour plus âgée qu’elle n’est, J’ai l’impression que ça colle mieux à 15 ans qu’à 12.

Je ne sais pas si je peux/veux les rajeunir. Romain a 37 ans, ça fait 10 ans qu’il est veuf, et il a eu sa fille à 22 ans (c’est déjà jeune) + sa mère est très âgée (80 ans) ce qui veut dire qu’elle l’a eu tard, passé 40 ans. Si je retire 10 ans à Romain, je ne suis pas sure que la chronologie des trois générations fonctionne.

Le personnage de 40 a un côté « vieux jeu » un peu ringard (prof, papa solo, qui s’occupe de sa maman) qui fait l’intérêt du décalage avec Sanaa et sa bande et crée plein de situations que je trouve sympas. Ça fait partie de son charme, ses tempes argentées et ses goûts musicaux des années 80-90.

Je peux retirer la mention « young adult » si elle n’est pas appropriée. Je crois que je souhaite tenter comme ça. Ça ne ressemblerait pas à mes personnages de les rajeunir.

(Note pour moi même : un coup je dis 80 ans, un coup 82. A vérifier et uniformiser dans le texte)

@hodo : j’ai rédigé les personnages parce que je devais atteindre les 600 mots pour valider ma constance ! king

Edit encore, suite à vos remarques sur  le « ton léger » qui semble contradictoire avec les thèmes abordés. J’ai posé la question à une de mes bets-lectrices, elle me répond ceci : « C’est pas dramatique non, moi ce que tu as écrit ne me choque pas. Après, feel-good serait peut-être plus approprié. Parce que (il me semble) feel-good sous-entend que tu vas aborder des thématiques pas forcément légères mais de manière légère justement. »
Je ne suis pas certaine que ça soit la définition du feel good… ?
https://linktr.ee/emilie_goudin.lopez
 
MBG
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  467
   Âge  :  34
   Date d'inscription  :  27/12/2022
    
                         
MBG  /  Pour qui sonne Lestat


Je confirme, à 12 ans ma fille trouvait les mecs plus vieux dégueux, à 15, le regard change.
Par contre chez moi, à 15 ans on ne sort absolument pas le soir ! 😂
 
fabiend
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  1019
   Âge  :  44
   Localisation  :  Lens
   Pensée du jour  :  Ce canard est trop lourd ou corrompu
   Date d'inscription  :  30/09/2014
    
                         
fabiend  /  Effleure du mal


Les conséquences ne sont pas les mêmes non plus s'il la victime a 13 ans ou 15, ça change pas mal de choses dans l'histoire. Tant que l'agression sexuelle n'a pas eu lieu, vis-à-vis de la loi, à 15 ans on est dans une zone grise. Si la victime à 13 ans, on est dès le début sur un acte criminel. Vu qu'apparemment l'héroïne est au courant et complice au début, c'est plus trop la même histoire...

Et ceci étant posé, je rejoins les autres avis, je vois mal un roman où le perso principal a l'âge d'avoir une ado de 15 ans pouvoir être qualifié de "young adult".
https://fabiendelorme.fr
 
Jimilie Croquette
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3263
   Âge  :  42
   Localisation  :  Région Parisienne
   Date d'inscription  :  11/01/2019
    
                         
Jimilie Croquette  /  De l'Importance d'être Constamment Là


Ça me conforte dans l’idée qu’on reste sur une ado de 15 ans.
L’héroïne n’est pas complice. Elle a compris que l’ado mentait à son père sur son emploi du temps et elle a accepté de ne pas la dénoncer (par pitié, par souvenir de l’ado qu’elle a été, et aussi parce qu’elle n’est ni la mère ni la belle-mère et n’est pas certaine de sa place et de son rôle vis à vis de la gamine.) mais donc par son silence, elle a permis de laisser faire, au lieu d’intervenir. Mais elle n’avait pas compris la gravité de la situation.
https://linktr.ee/emilie_goudin.lopez
 
Azaby
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1128
   Âge  :  26
   Date d'inscription  :  13/09/2015
    
                         
Azaby  /  Effleure du mal


Coucou !

Je trouve ton synopsis bien conçu, fluide et adapté au genre. Il est techniquement et narrativement très bien mené.

En revanche, quelque chose m'a froissé dans ce résumé. J'ai mis plusieurs jours à comprendre quoi, mais ça avait trait au traitement de l'agression sexuelle de Lison. En revenant dessus, je crois que je cerne mieux.

Je me doute bien que ce ne sera pas évacué de façon si légère dans le récit, mais tout de même. En effet, virtuellement Sanaa n'est pas responsable de ce qui est arrivé à Lison, pas plus qu'elle n'est responsable des atrocités de son immonde ex.

En revanche :

Citation :
La vieille Madame Mancini, jugeant la décision de son fils excessive et injustifiée, convainc Lison de l’accompagner récupérer Sanaa


D'un oeil extérieur, surtout lorsqu'on est sensible aux thématiques des violences sexuelles sur enfants, cette réaction est parfaitement justifiée. Peut-être pas rationnelle, mais compréhensible dans son référentiel. On parle d'un homme veuf dont la fille a subi un crime. Même si Sanaa n'est pas coupable, son inaction a indirectement provoqué le drame de Lison. Ce n'était pas volontaire, mais ce n'est pas parce qu'il n'y a pas eu d'intention de nuire que le ressentiment n'est pas légitime et réel. Surtout si elle sait dans la narration que "Mike" est censé avoir 20 ans (je suppose qu'elle pose au moins la question ?).

J'ai vraiment du mal à entrevoir la réaction de Madame Mancini là-dessus. Sa petite fille est dans une situation où, potentiellement, sa santé mentale est fracassée. Avec des séquelles possibles à vie. Le synopsis devrait, je pense, traiter plus en profondeur d'à quel point ce drame affecte Sanaa, parce que jamais un couple ne sort indemne et sans tempête de ce genre de situation. Je ne suis même pas sûre qu'il s'en sorte dans la plupart des cas.

Même si on est dans une romance, il est très difficile d'avoir des représentations cohérentes de violences sexuelles sur enfants/mineurs. Il serait vraiment dommage je trouve de ne pas traiter du sujet, en recentrant Lison au niveau des enjeux. Souvent, dans les récits (je ne te jette pas la pierre, c'est quelque chose de presque acté dans la narration), les violences sexuelles servent d'outils narratifs, ou de créateurs d'enjeux. Sans que soit traité le sort de la victime. Je sais que ce n'est pas le sujet du récit, mais à mon sens il serait gênant de trop passer sous silence la réalité du drame de l'agression sexuelle.

Il me semble très invraisemblable qu'une discussion suffise à gérer ce genre de crise au sein d'un couple, en tout cas pas sans information supplémentaire, surtout s'ils sont sur le point de rompre. Et quand bien même ce serait vraisemblable (car après tout c'est une romance), ça me semble très moralement délicat de ne pas au moins pointer l'irresponsabilité de Sanaa (car, si elle savait que "Mike" avait 20 ans (en théorie) ou si elle n'a pas posé la question, c'est de l'irresponsabilité), même si elle n'est pas coupable.

Bref, pour moi il y a un souci au niveau de la dernière partie du récit, du moins tel qu'il est présenté dans le résumé (l'intrigue révèle peut-être tout autre chose !).

Et je me prononce aussi dans le sens des posts plus haut : dans l'état actuel de ton résumé, il est proprement impossible que Lison ait 12 ans. Parce que l'inconscience de Sanaa face à une fille de 15 ans (même si elle est complice, même si elle est basée sur ses souvenirs d'ados) deviendrait pour le coup une culpabilité qu'on ne lui pardonnerait pas.
 
Jimilie Croquette
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3263
   Âge  :  42
   Localisation  :  Région Parisienne
   Date d'inscription  :  11/01/2019
    
                         
Jimilie Croquette  /  De l'Importance d'être Constamment Là


Merci pour ça !
J’ai un peu de temps avant la remise du manuscrit (23 septembre) donc je vais pouvoir revenir sur ces parties dans le récit.

C’est difficile de doser parce que je veux à la fois
- que l’insouciance de Lison (et ses mensonges et sa désobéissance) l’aie mise en danger (avec la complicité involontaire de Sanaa) au point que Romain va mettre Sanaa à la porte et lui interdire de reprendre contact avec lui et sa famille ;
- que ça ne tourne pas au thriller psychologique et qu’on reste dans une romance sympathique. Ça m’ennuie de devoir traiter du trauma.

Peut être que la solution serait que Sanaa découvre que Jordan et Mike sont la meme personne AVANT que ce dernier ait l’occasion de passer à l’acte. Par exemple, en voyant un selfie de Lison sur son Insta : elle reconnaît Jordan. Elle comprend les enjeux : elle alerte Romain et ils débarquent récupérer l’ado chez le gars avant qu’il ait le temps de la toucher.
https://linktr.ee/emilie_goudin.lopez
 
fabiend
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  1019
   Âge  :  44
   Localisation  :  Lens
   Pensée du jour  :  Ce canard est trop lourd ou corrompu
   Date d'inscription  :  30/09/2014
    
                         
fabiend  /  Effleure du mal


Oui à titre perso j'aime infiniment mieux cette variante-là, les abus sexuels sur mineures c'est pas super-divertissant, pas trop ce que (perso) je recherche dans une romance (ce n'est évidemment que mon avis de lecteur).

Que Saana ne s'affole pas plus de cette supposée relation 15 ans - 20 ans tant qu'elle n'a pas découvert le pot aux roses, perso, ça ne me choque pas plus que ça, même si à sa place cette histoire de "j'ai 15 ans et je discute avec un mec de 20 ans sur les réseaux sociaux, le dis surtout pas à papa" me ferait au minimum lever un sourcil. C'est légèrement inconscient de sa part, mais pas assez pour mettre un terme définitif entre sa relation avec monsieur (j'ai oublié son nom). Ça me parait équilibré.
https://fabiendelorme.fr
 
Jimilie Croquette
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3263
   Âge  :  42
   Localisation  :  Région Parisienne
   Date d'inscription  :  11/01/2019
    
                         
Jimilie Croquette  /  De l'Importance d'être Constamment Là


Bah c’est exactement ça. :-)

Extrait

Spoiler:
https://linktr.ee/emilie_goudin.lopez
 
Azaby
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1128
   Âge  :  26
   Date d'inscription  :  13/09/2015
    
                         
Azaby  /  Effleure du mal


De rien !

À titre personnel je vois mal comment une romance (réelle ou fictionnelle) peut rester sympathique dans un contexte de violence sexuelle. Enfin disons que ça briserait ma suspension d'incrédulité et que j'aurais envie d'étriper la mère de Romain s'il elle s'avisait de dire que sa réaction était "excessive" Laughing

Ta solution d'éviter l'agression peut être un bon compromis, oui. Tout dépend de comment tu caractérises Lison et son arc narratif !

Je suis sûre en tout cas que tu t'en sortiras avec brio. Je préférais juste pointer l'écueil que j'entrevoyais !


Et pour rebondir sur ce que disait fabiend, perso l'histoire de "j'ai 15 ans et je discute avec un mec de 20 ans sur les réseaux" me choque. Pourtant, j'ai rencontré mon  compagnon en ligne, à cet âge, alors que lui était majeur et vu nos 10 ans de relation, ça n'a pas été un si gros obstacle :p

Ce n'est pas le fait qu'elle traîne avec un mec de supposément 20 ans, mais un parent/figure parentale doit se soucier de ce genre de chose. Poser des questions sur ce qu'elle sait de ce garçon, de lui parler ou de le voir en amont, avoir ses coordonnées au cas où, accompagner au rendez vous... ce genre de truc. Qu'elle laisse faire est compréhensible, qu'elle laisse faire sans poser plus de questions, c'est autre chose.


PS : Je viens de lire l'extrait, et personnellement je trouve que Sanaa fait une grossière erreur (ce qui n'est pas un mal : les personnages peuvent faire des erreurs ! en revanche il faut absolument qu'ils y soient confrontés s'il y a des conséquences derrière...), en n'insistant pas face aux "je ne sais pas" et aux "je ne veux pas te donner son instagram". J'aurais du mal à considérer comme normal ou moral que le couple résolve son conflit après ça, car elle le dit elle même "il n'y a rien qui va". Ce n'est donc pas qu'elle ignorait que ça pouvait mal se terminer...
 
Jimilie Croquette
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3263
   Âge  :  42
   Localisation  :  Région Parisienne
   Date d'inscription  :  11/01/2019
    
                         
Jimilie Croquette  /  De l'Importance d'être Constamment Là


Elle ne sait pas quoi faire et elle ignore quel est son rôle. Elle n’est pas la mère de cette gamine, même pas sa belle-mère. Littéralement juste la sex-friend de son père. Oui, la bonne réaction serait de tout balancer à Monsieur.  Et oui, elle n’a pas la bonne réaction.
https://linktr.ee/emilie_goudin.lopez
 
   
    
                         
Contenu sponsorisé  /  


 

 [synopsis] ma récente romance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Ressources :: Écritoire-