PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -40%
-40% sur le Pack Gaming Mario PDP Manette filaire + ...
Voir le deal
29.99 €

Partagez
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 

 [synopsis] ma récente romance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
Jimilie Croquette
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3256
   Âge  :  42
   Localisation  :  Région Parisienne
   Date d'inscription  :  11/01/2019
    
                         
Jimilie Croquette  /  De l'Importance d'être Constamment Là


Hello, 

Voici le premier jet du synopsis de ma récente romance. Je prends vos avis et remarques !

Citation :
Première partie : chapitres 1 à 14
Sanaa Cherki est une coiffeuse de 27 ans, qui sort d’une relation de cinq années où elle a été malmenée par son partenaire, Jordan Pepleux. En quête d’un domicile, elle loue une annexe chez un particulier, Romain Mancini. C’est un quadragénaire, veuf, professeur d’histoire au collège, qui élève seul sa fille de 15 ans (Lison) et prend soin de sa mère, une très vieille dame qui nécessite beaucoup d’attention. Tous les deux trouvent cet arrangement à leur avantage : Sanaa, parce que le loyer est bas et qu’habitant chez un particulier elle est à l’abri de son ex ; Romain, parce qu’il a besoin de cette rentrée d’argent pour sa famille.
La vieille Madame Mancini ne tarde pas à considérer Sanaa comme la compagne de Romain, et cette dernière se prête au jeu pour ne pas lui faire de la peine. Cette situation génère des malentendus et des ressorts comiques quand ils font semblant d’être un couple et peinent à surmonter leur malaise. Leur simulacre de relation prend un nouveau sens lorsque Jordan, l’ex de Sanaa, la confronte en pleine rue : Romain le chasse en prétendant être le nouveau compagnon de la jeune femme. Emportés par leur propre jeu et par leur attraction réciproque, ils deviennent amants en relation libre. 

Deuxième partie / chapitres 15 à 30
Jordan, humilié d’avoir été éconduit, établit un plan pour se venger de son rival. Il retrouve sur Instagram l’identité de la fille adolescente de ce dernier, et prend contact avec elle en se faisant passer pour un jeune de 20 ans, Mike. Lison, flattée d’être draguée, entre dans le jeu de Mike et ment à son père sur son emploi du temps pour le rencontrer secrètement à plusieurs reprises. Sanaa découvre la supercherie mais Lison, qui a peur de la possible réaction de son père, la supplie de garder le secret. À contre cœur, émue par cette ado qui lui rappelle sa propre jeunesse, Sanaa accepte. Elle se trouve ainsi, à son insu, complice des mensonges de plus en plus nombreux de Lison. Ce fragile équilibre est rompu lorsque l’adolescente, qui a découché une fois de plus, est agressée sexuellement par Mike. Elle appelle Sanaa, qui alerte Romain sur la situation. Tous deux vont chercher la jeune fille et confronter son agresseur : Sanaa reconnaît Jordan, comprend son stratagème et avoue tout à Romain. Trahi et furieux, comprenant que Sanaa lui a menti pour couvrir les escapades de Lison et ce faisant, a mis cette dernière en danger, il la chasse de l’appartement et lui interdit de reprendre contact avec eux. Dévastée, Sanaa s’exile chez sa mère, à 200 kilomètres. La vieille Madame Mancini, jugeant la décision de son fils excessive et injustifiée, convainc Lison de l’accompagner récupérer Sanaa. Elles prennent le train et quittent la ville un matin où Romain s’est absenté. Il panique en découvrant sa maison vide et s’apprête à appeler la police lorsqu’il reçoit un appel de Sanaa qui lui annonce que sa mère et sa fille sont chez elle. Romain se rend immédiatement sur place. Là-bas, il fait face à sa mère, qui révèle avoir été au courant pour leur faux couple depuis le début et avoir poussé la comédie pour les encourager à se rapprocher. Romain lui reproche de jouer avec leurs sentiments pour son seul loisir. Une conversation profonde s’ensuit au sujet du respect, du libre arbitre, de la vie privée. Sa relation à sa mère enfin apaisée et le dialogue rétabli, le quadragénaire s’apprête à quitter définitivement Sanaa. Mais quand cette dernière s’accuse des malheurs de Lison et de la discorde dans leur famille, il réalise que ce sont ses propres termes, clamés sous le coup de la colère, et qu’ils sont non seulement injustes mais surtout faux. Il comprend qu’il a convaincu Sanaa de ces ignominies et prend conscience du mal qu’il lui a fait. Une évidence s’impose : Sanaa lui a rendu le goût de vivre. Après avoir présenté son mea culpa, tous deux s’avouent leur amour et décident d’être ensemble, au grand jour.

Épilogue : un an après, ils s’installent ensemble dans une maison dont ils sont propriétaires, idéalement aménagée pour eux, Lison, et Madame Mancini. Ils font des projets de bébé.
https://linktr.ee/emilie_goudin.lopez
 
fabiend
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  1019
   Âge  :  44
   Localisation  :  Lens
   Pensée du jour  :  Ce canard est trop lourd ou corrompu
   Date d'inscription  :  30/09/2014
    
                         
fabiend  /  Effleure du mal


J'ai pas d'avis sur le synopsis mais cette histoire a l'air pas mal du tout.
https://fabiendelorme.fr
 
Blackmamba
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  1822
   Âge  :  31
   Pensée du jour  :  Crachez-le aussi fort que vous voulez, ça ne sert à rien. Car je ne suis pas un déviant.
   Date d'inscription  :  28/07/2023
    
                         
Blackmamba  /  Journal du posteur


Bonsoir !

Alors je suis tout sauf la cible de ce genre de récits donc tu feras ce que bon te semble de mon avis... Lol mais comme j'ai apprécié ton extrait dans le récent concours, j'ai jeté un œil quand ton sujet est passé. Et lisant le nom de famille "Cherki", ça m'a amusé (les amateurs de football comprendront)

Cette relation entre les deux protagonistes centraux possède une cohérence narrative soignée. C'est difficile de statuer sur un simple résumé, la première fois que je le fais, mais tout ça me paraît bien solide. Les différences d'âge, de milieu social, ect sont, je pense, bien vues de ta part pour nourrir naturellement des tensions liées à des incompréhensions et malentendus.

Alors après, tu conserves peut-être certains détails de côté justement, mais qu'advient-il de l'antagoniste ? Car résumé ainsi, il abuse sexuellement, d'une mineure en plus, mais il s'en tire ? Alors certes, l'enjeu reste les relations, j'ai bien compris. Mais du coup, l'antagoniste va très loin, et sort ensuite du récit ? Et n'a plus envie de s'en prendre à Sanaa ? Sans te forcer à révéler des détails, mais au moins savoir que sa présence et son rôle ne s'arrêtent pas comme ça, parce que ce serait un bémol pour moi.

Sinon, les comportements et réactions du duo principal me paraîssent bien construit. Chacun peut paraitre légitime à mal réagir aux événements, croyant bien faire de son point de vue en négligeant la sensibilité de l'autre parce qu'ils sont dépassés par leur sentiments et émotions. Je gage qu'une alternance de point de vue interne va bien jouer sur ces dissonances de perceptions ? Ou pas ? C'est l'impression que cela me donne, et je crois que c'est un point capital ?

"Une conversation profonde s’ensuit au sujet du respect, du libre arbitre, de la vie privée." Je pense qu'il s'agit de l'instant charnière de ton récit, qui va conditionner beaucoup de choses. Tout dépendra de sa réalisation, mais formulé ainsi, après les différents développements que tu as amenés, ça prend tout son sens pour moi car répond aux problématiques que chaque personnage doit régler. Et cette fin positive une fois les incompréhensions et malentendus dépassés paraît bien sympa !

Alors comme j'ai dit, je ne suis pas la cible et ma sensibilité sur le genre de la romance est... Particulière je dirais. Mais à part le sort de l'antagoniste, où je serais un peu chafouin à l'idée qu'il sorte ainsi du récit, je ne vois que du positif sur le plan narratif de mon côté ! En espérant avoir aidé un minimum... Lol
 
Jimilie Croquette
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3256
   Âge  :  42
   Localisation  :  Région Parisienne
   Date d'inscription  :  11/01/2019
    
                         
Jimilie Croquette  /  De l'Importance d'être Constamment Là


Merci :-)

L’exercice du synopsis est notre pire cauchemar à tous, je crois.

Pour l’antagoniste (Jordan) : il est accusé d’agression sexuelle sur mineure et la plainte est alourdie par le témoignage de Sanaa qui dénonce ses violences conjugales. Il va être pris en charge par la police et sortir du cadre du texte.
Tu penses que je dois ajouter cette précision au synopsis ?
https://linktr.ee/emilie_goudin.lopez
 
hodobema
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1915
   Âge  :  27
   Date d'inscription  :  05/01/2021
    
                         
hodobema  /  Six-Cent-Team


Alors, je vais te dire mon honnête opinion dessus Twisted Evil

Citation :
Sanaa Cherki est une coiffeuse de 27 ans, qui sort d’une relation de cinq années où elle a été malmenée par son partenaire, Jordan Pepleux.
Sanaa Cherki, coiffeuse de 27 ans, sort d'une relation de cinq années dans laquelle elle a été malmenée par son partenaire, Jordan Pepleux.

Citation :
En quête d’un domicile, elle loue une annexe chez un particulier, Romain Mancini. C’est un quadragénaire, veuf, professeur d’histoire au collège, qui élève seul sa fille de 15 ans (Lison) et prend soin de sa mère, une très vieille dame qui nécessite beaucoup d’attention.
Cette phrase est trop longue. Tu pourrais la couper en deux. + "Romain, quadragénaire, veuf, professeur..." + Je ne suis vraiment pas fan de cette introduction entre parenthèses du prénom de sa fille

Citation :
et qu’habitant chez un particulier elle est à l’abri de son ex
Et qu'en habitant chez un particulier, elle est à l'abris de son ex

Citation :
lorsque Jordan, l’ex de Sanaa
Tu le dis déjà que c'est son ex, ou alors au tout début, tu dis "son ex partenaire" pour être sûre qu'on comprenne bien

Citation :
ils deviennent amants en relation libre.
Ah ouais ? C'est pas juste ils passent des nuits ensemble mais n'entrent pas dans une relation parce qu'ils ne s'avouent pas qu'ils s'aiment ?

Citation :
Instagram l’identité de la fille adolescente de ce dernier
Là tu peux dire Lison directement, on sait qui elle est et c'est plus clair

Citation :
: Sanaa reconnaît Jordan,
Dans ton synopsis, on dirait que Sanaa sait déjà que c'est Jordan le petit copain caché de Lison, peut-être être plus claire dessus

Citation :
il réalise que ce sont ses propres termes, clamés sous le coup de la colère, et qu’ils sont non seulement injustes mais surtout faux.
Tu peux rendre cette phrase plus fluide je pense

Voilà pour mon avis totalement personnel sur ton synopsis, tu en fais ce que tu veux Smile



En ligne
 
Jimilie Croquette
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3256
   Âge  :  42
   Localisation  :  Région Parisienne
   Date d'inscription  :  11/01/2019
    
                         
Jimilie Croquette  /  De l'Importance d'être Constamment Là


Citation :
 Ah ouais ? C'est pas juste ils passent des nuits ensemble mais n'entrent pas dans une relation parce qu'ils ne s'avouent pas qu'ils s'aiment ?
Un peu aussi. Sanaa refuse d’être la petite amie de Romain, elle insiste sur sa liberté. Un jour où il se montre jaloux et lui demande « c’était qui ce type ? » elle lui répond « mon amant. Je fais ce que je veux ». (Ce qui est faux, ce n’est pas son amant, mais elle n’a pas apprécié la question et lui rappelle qu’ils ne sont pas ensemble.)
Je n’ai pas trouvé de façon parfaite de décrire leur relation : « Fake date with benefits » ! 
https://linktr.ee/emilie_goudin.lopez
 
hodobema
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1915
   Âge  :  27
   Date d'inscription  :  05/01/2021
    
                         
hodobema  /  Six-Cent-Team


Parce que parler de relation libre, ça sous entend qu'ils en ont discuté, qu'ils savent qu'ils s'aiment mais qu'ils se laissent le droit d'aller voir ailleurs (en tout cas, moi c'est ce que je comprends).
Huuum pourquoi pas dire "Emportés par leur propre jeu et par leur attraction réciproque, ils passent la nuit ensemble sans s'avouer qu'ils s'aiment. [Et là tu détailles]"
Je pense que tu peux détailler ce passage parce qu'il est crucial dans le jeu du fake dating
En ligne
 
Lucille
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  148
   Âge  :  42
   Localisation  :  Au grand air
   Pensée du jour  :  Ciel, ma constance !
   Date d'inscription  :  02/08/2022
    
                         
Lucille  /  Barge de Radetzky


Salut Elopez, que de rebondissements dans ton synopsis, dis donc !
J'aime beaucoup l'idée du "jeu" de la mère de Romain qui, en fait, est malicieuse et très fine. Je me demande comment tu as amené le fait que pour ne pas lui faire de la peine, Saana est entrée dans son jeu. Cela implique que ton histoire prenne bien en compte ce personnage dès le début (car si elle ne veut pas lui faire de la peine, c'est que la maman est bien présente dans la colocation).
Le fait que la vieille dame intervienne encore plus tard, pour aller rechercher Saana, je plussoie ! J'apprécie ce mélange de générations dans ton histoire (ça doit être dans l'air, la mienne est aussi construite autour de ça).
Je suppose que ton histoire explique bien pourquoi Saana a par contre couvert Lison, car cela, ça me semble un peu plus difficile comme partie. D'ailleurs quand tu écrit "supercherie" on pense qu'elle a compris que Mike est Jordan alors que tu parles juste du fait qu'elle sort avec quelqu'un sans le dire à personne. Dans ton synopsis, si tu l'utilises pour l'AT, je préciserai bien ce point.
Bravo pour ton exploit d'avoir pondu un premier jet en quelques semaines en tout cas !! Bonne relecture à toi et... bonne participation au concours :-)
 
Blackmamba
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  1822
   Âge  :  31
   Pensée du jour  :  Crachez-le aussi fort que vous voulez, ça ne sert à rien. Car je ne suis pas un déviant.
   Date d'inscription  :  28/07/2023
    
                         
Blackmamba  /  Journal du posteur


Ce sont les maisons d'éditions que tu vises qui demandent un résumé de cette sorte ? Ou c'est de toi-même que tu vas l'envoyer avec ton manuscrit ? Mais en tout cas, je le trouve bien réussi. Et en voyant le message d'hodobema, je me rend compte que c'était peut-être davantage ce genre d'avis  et de retour que tu attendais... Lol

Pour l'antagoniste, je l'ignore en vérité. Je sais que moi ça m'a sauté aux yeux de me dire "comment la menace est-elle gérée/désamorcée". Après, si tu ne veux pas alourdir le tout, simplement signifier qu'il est "pris en charge par les forces de l'ordre/mis en examen" ? À voir si ce n'est que moi que ça a troublé, car je suis souvent attentif à l'antagoniste.

Pour le "relation libre", j'avoue que c'est une notion qui dépend selon la perception des gens j'ai l'impression ? Je l'ai perçu comme ils ont consommé, mais ne se trouvent pas sur des bases d'exclusivité sentimentale.
 
Tengaar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  2743
   Âge  :  39
   Localisation  :  Antichambre de Louis XIV
   Pensée du jour  :  CI-GÎT TENGAAR QUI SUCCOMBA À UNE SURDOSE DE FANFICTION Elle ne l'a pas volé, on l'avait prévenue, déjà que la fantasy c'est pas de la littérature, alors la FF, bon... enfin, c'est triste quand même
   Date d'inscription  :  21/04/2017
    
                         
Tengaar  /  (de Dunkerque)


Je suis d'accord avec tout le monde, l'antagoniste doit payer et j'irai même jusqu'à la certitude qu'il est en prison (c'est carrément du détournement de mineur quand même). Mais par contre, je trouve assez bizarre que Lison le voit plusieurs fois et qu'elle ne se méfie pas d'un type qui a clairement le double de son âge ?
Sinon, union libre, pour moi c'est également deux personnes en couple mais qui couchent ailleurs si elles le veulent.

Le synopsis est solide sinon (bon, c'est absolument tout ce que je n'aime pas dans une romance, mais ça c'est personnel x) )
 
Jimilie Croquette
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3256
   Âge  :  42
   Localisation  :  Région Parisienne
   Date d'inscription  :  11/01/2019
    
                         
Jimilie Croquette  /  De l'Importance d'être Constamment Là


Black mamba : c’est un synopsis. 100% des maisons d’édition en réclament un avec le manuscrit. Il faut raconter l’histoire en entier en incluant les rebondissements et la fin.

Lucille, non Sanaa n’a pas compris que Mike et Jordan sont la meme personne, jusqu’au moment où elle rencontre « Mike ». Sur Instagram, il a dit à Lison qu’il a 20 ans. Elle en a 15, elle trouve ça excitant.
Par ailleurs, et ça joue un peu, elle a sous les yeux le couple Sanaa-Romain, 10 ans d’écart.

Je vais rectifier mon synopsis à mon retour de vacances, début septembre, pour inclure le sort de Jordan et vos autres remarques.
https://linktr.ee/emilie_goudin.lopez
 
Jimilie Croquette
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3256
   Âge  :  42
   Localisation  :  Région Parisienne
   Date d'inscription  :  11/01/2019
    
                         
Jimilie Croquette  /  De l'Importance d'être Constamment Là


Je me permets le double post pour partager la lettre d’intention…
Encore plus difficile à écrire qu’un synopsis !!!

Citation :
Embrasse moi si tu l’oses
Lettre d’intention

« Embrasse moi si tu l’oses » est une romance contemporaine qui se veut légère et réconfortante, avec des pointes d'érotisme, tout en adressant des sujets de société comme le lien à nos aïeux et le rapport aux réseaux sociaux. Elle s’adresse à un lectorat Young Adult et met en scène des personnages qui pour la plupart ont entre 25 et 30 ans.

La narration est à la première personne du présent et alterne les points de vue de Sanaa, jeune coiffeuse qui essaie de refaire sa vie après une rupture et Romain, quadragénaire veuf qui va lui louer une chambre.

Les tropes principaux sont :
- « fake dating », une fausse relation de couple établie à la fois pour faire plaisir à une grand-mère et pour se débarrasser d’un ex envahissant ;
- différence d’âge : l’héroïne a 27 ans et le protagoniste en a 37, ce qui permet des joutes verbales enjouées sur l’écart générationnel ;
- Différence sociale : l’une est coiffeuse et travaille depuis qu’elle a 16 ans ; l’autre est professeur d’histoire. Leurs vies et conceptions du monde sont aux antipodes l’une de l’autre, ce qui alimente également des dialogues dynamiques ;
- Papa solo : le protagoniste est veuf et père d’une adolescente de 15 ans qu’il élève seul. L’arrivée d’une jeune femme de 27 ans dans leur vie va bousculer leur équilibre.

Le roman aborde également des thèmes plus sensibles, comme :
- Le deuil, à travers le personnage de Romain qui est veuf et va retrouver un second souffle auprès de Sanaa ;
- Le lien intergénérationnel, comme Romain et sa fille de 15 ans prennent soin de leur aïeule ;
- Le handicap dans une moindre mesure, quand la grand-mère en fauteuil roulant se trouve confrontée aux locaux et aux rues non adaptés à sa situation ;
- Les réseaux sociaux et leurs dangers, alors que Lison, qui a seulement 15 ans, va tomber dans le piège d’un prédateur qui se fait passer pour un adolescent.

Et aussi
Citation :

Personnages, par ordre d’importance :

Sanaa Cherki
27 ans, coiffeuse expérimentée. Elle sort d’une relation difficile et va trouver chez Romain Mancini une chambre à louer. Suite au divorce de ses parents, elle a été une adolescente turbulente et reconnaît aujourd’hui avoir cherché les ennuis auprès de bad boys. Elle aime la fête, sortir avec ses amis, et se moquer gentiment de Romain Mancini, intellectuel casanier. Elle va apporter un vent de fraîcheur sur la vie de ce dernier et de sa fille de 15 ans.

Romain Mancini
37 ans, veuf, professeur d’histoire au collège. Fils unique, il revient après 10 ans d’absence auprès de sa mère dont la santé se dégrade. Sa vie se partage entre sa vieille mère et sa fille adolescente, et sa rencontre avec Sanaa va bouleverser son mode de vie tranquille… pour son plus grand bonheur. Il va l’initier à ses passions (histoire, musique) et découvrir avec plaisir les amis et centres d’intérêt de la jeune femme. Son histoire avec Sanaa va permettre de redéfinir sa relation à sa fille et à sa mère, et lui offrir une perspective d’avenir.

Lison Mancini
15 ans, lycéenne et violoniste. L’adolescente trouve son père ringard et lui reproche de l’empêcher de sortir autant qu’elle le voudrait. Elle va utiliser l’influence de Sanaa sur ce dernier pour prendre des libertés et ce faisant, s’exposer involontairement à un prédateur sur internet. Cet incident va lui permettre de renouer avec son père, mais va avoir des conséquences néfastes sur la relation de ce dernier avec Sanaa, car il va l’en tenir responsable.

Eliane Mancini
82 ans, incapable de marcher depuis une récente chute, et logée en Ehpad. La vieille dame a élevé seule son fils unique et a noué avec lui une relation fusionnelle. Elle aime tout savoir de sa vie et va trouver dans sa relation à Sanaa un nouveau divertissement. Mais ce faisant, elle va omettre de tenir compte de leurs sentiments et sensibilités et parfois, leur faire plus de mal que de bien. Une mise au point sera nécessaire pour retrouver une relation apaisée au sein de la famille.

Jordan Pepleux
25 ans, préparateur automobile. Jordan est le bad boy qui a séduit Sanaa des années auparavant. Alcool, cigarettes, drogues variées, boîte de nuit et nuits blanches, ils ont fait toutes les bêtises de jeunesse… mais les choses ont tourné au vinaigre alors que Sanaa a mûri et s’est éloignée de cette vie et que Jordan est devenu jaloux et violent. Humilié de la voir en couple avec un autre, il décide de se venger en séduisant la fille de son rival : la jeune Lison, 15 ans. Cette situation va mettre la relation Sanaa-Romain à rude épreuve.

Victor, Ruben et Rebecca
Trois meilleurs amis de Sanaa, ils lui servent de confidents et l’accompagnent au fil de son histoire avec Romain. D’abord sceptiques et sarcastiques, ils vont constater le bien que le doux et pragmatique quadragénaire fait à leur flamboyante amie et soutenir leur relation.
https://linktr.ee/emilie_goudin.lopez
 
hodobema
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1915
   Âge  :  27
   Date d'inscription  :  05/01/2021
    
                         
hodobema  /  Six-Cent-Team


Est-ce vraiment utile la deuxième partie avec les personnages ? Je demande vraiment hein, parce que c'est la première fois que je vois ça dans une lettre d'intention Surprised
En ligne
 
Blackmamba
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  1822
   Âge  :  31
   Pensée du jour  :  Crachez-le aussi fort que vous voulez, ça ne sert à rien. Car je ne suis pas un déviant.
   Date d'inscription  :  28/07/2023
    
                         
Blackmamba  /  Journal du posteur


La première partie regroupe bien des choses que j'avais perçue du synopsis, donc ça montre bien que tu sais où tu vas. Et il y a aussi les précisions sur certains thèmes que tu veux aborder en parallèle des principaux, donc je dirais que c'est bon.

Après, j'y connais vraiment peu de choses sur les lettres d'intentions. Mais le passage sur les persos me montre une nouvelle fois que tu sais où tu veux aller, que tu as structuré tes intentions, et que tu connais bien les protocoles et habitudes du genre. Et... Je ne saurais quoi dire d'autre à part que ça me paraît solide. Sur cette partie, je pense que c'est plus difficile encore de faire des suggestions, car toi seule connais bien tes persos.

Peut-être à propos de Romain : qu'il soit veuf c'est assez récent ou remonte à plus loin dans le présent de ton histoire ? C'est peut-être idiot comme question, mais dans mon idée, cela ne traduirait pas la même chose s'il venait de la perdre dans l'année, plutôt qu'il y a dix ans. Dans ton synopsis, j'avais moins senti que c'était parce qu'il était veuf qu'il refusait de s'ouvrir. Tu vois ce que je veux dire ? Ou peut-être ce n'est que moi.
 
Tengaar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  2743
   Âge  :  39
   Localisation  :  Antichambre de Louis XIV
   Pensée du jour  :  CI-GÎT TENGAAR QUI SUCCOMBA À UNE SURDOSE DE FANFICTION Elle ne l'a pas volé, on l'avait prévenue, déjà que la fantasy c'est pas de la littérature, alors la FF, bon... enfin, c'est triste quand même
   Date d'inscription  :  21/04/2017
    
                         
Tengaar  /  (de Dunkerque)


Tu es sûre pour le lectorat "young adult" ? Parce que pour moi c'est entre 15 et 20 ans, et je ne suis pas sûre que ce soit des thèmes qui parlent à cet âge (alors oui je sais qu'étymologiquement young adult c'est plus 20-25 ans, ce qui correspond pas à ton lectorat, mais j'ai l'impression que YA regroupe une catégorie plus jeune que celle visée). A mon avis, écrire "jeunes adultes" en français serait plus clair.
Ou alors c'est juste moi qui ait de fausses conceptions.
 
   
    
                         
Contenu sponsorisé  /  


 

 [synopsis] ma récente romance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Ressources :: Écritoire-