PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -36%
Friteuse sans huile Philips Airfryer Série 3000
Voir le deal
69.99 €

Partagez
Aller à la page : Précédent  1, 2
 

 Le personnage principal doit-il forcément évoluer ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
Clo Emvé
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  14
   Âge  :  28
   Localisation  :  Marseille
   Date d'inscription  :  09/01/2021
    
                         
Clo Emvé  /  Homme invisible


Je donne un avis peut être redondant, mais pour moi l'évolution d'un personnage ou sa non-évolution sont des choix intéressants l'un comme l'autre.

Je vais citer un film mais Taxi Driver c'est assez fascinant par exemple : le personnage principal commet des meurtres et vit beaucoup de choses traumatisantes, pourtant à la fin il semble toujours le même. Le regard des gens sur lui a changé, lui non. D'où un sentiment très dérangeant à la fin du film, avec l'impression que l'on ne change jamais vraiment (le personnage principal est toujours aussi solitaire et continue son métier comme si de rien n'était). C'est un regard très pessimiste sur l'humain, mais c'est intéressant à analyser.

Pour moi en tout cas la non-évolution d'un personnage a un sens en soi. À toi de voir ce que tu veux dire par là (mais je crois que les commentaires précédents t'ont déjà apporté des réponses).
 
Mokkimy
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  5608
   Âge  :  124
   Pensée du jour  :  Déifier des prunes.
   Date d'inscription  :  12/12/2006
    
                         
Mokkimy  /  Maîtrise en tropes


Pour Taxi Driver, attention, le film est complexe.

Le personnage évolue de plusieurs manières, et la fin n'est pas forcément celle que l'on croit. (Par exemple : une analyse du film)
https://lamonstrotheque.home.blog/
 
Clo Emvé
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  14
   Âge  :  28
   Localisation  :  Marseille
   Date d'inscription  :  09/01/2021
    
                         
Clo Emvé  /  Homme invisible


Mokkimy a écrit:
Pour Taxi Driver, attention, le film est complexe.

Le personnage évolue de plusieurs manières, et la fin n'est pas forcément celle que l'on croit. (Par exemple : une analyse du film)

Effectivement, la film est complexe, mais à titre personnel je trouve intéressant qu'on ne sache pas vraiment ce que le personnage principal a tiré de son expérience. En tout cas c'est mon avis, j'imagine bien qu'il n'y a pas une seule interprétation possible pour un film comme Taxi Driver.
 
hodobema
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1966
   Âge  :  27
   Date d'inscription  :  05/01/2021
    
                         
hodobema  /  Six-Cent-Team


Citation :
Peut-être qu'il garde la même position, mais si son environnement lui a envoyé dans la gueule plusieurs trucs qui auraient dû le faire changer d'avis et qu'il campe sur ses positions, en réalité, il a évolué : il s'est radicalisé vers sa position première. Évoluer, ce n'est pas forcément changer de direction, ça peut aussi être s'enfoncer plus loin sur la même direction.
Oui, tu as raison Verowyn. Mais je me demande quand même s'il ne lui manque pas une conclusion. Fin je sais pas en fait Laughing Peut-être, oui, il s'est radicalisé, à camper sur ses positions depuis le début et à affirmer ses positions quand on lui dit qu'il a tort. C'est une forme d'évolution

Alors je n'ai pas vu Taxi Driver mais je vois ce que tu veux dire. Le fait de ne pas faire évoluer un personnage peut, en effet, être un message en soi. Surtout qu'à la fin de mon roman, c'est le "méchant" qui gagne, plus généralement, c'est la dystopie qui gagne. Donc ça peut coller avec la non-évolution de mon personnage : il n'a pas besoin d'évoluer parce que il gagne à la fin. Il n'a pas besoin de se remettre en question.


Puis, il y a un facteur que personne n'a mentionné, mais qu'on m'a dit en privé : le temps. Mon roman se passe sur 11 jours : mes personnages ne peuvent pas avoir le temps d'évoluer drastiquement en 11 jours, ça ne serait pas crédible. J'ai trouvé cette remarque très intéressante Smile
En ligne
 
Tengaar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  2765
   Âge  :  40
   Localisation  :  Antichambre de Louis XIV
   Pensée du jour  :  CI-GÎT TENGAAR QUI SUCCOMBA À UNE SURDOSE DE FANFICTION Elle ne l'a pas volé, on l'avait prévenue, déjà que la fantasy c'est pas de la littérature, alors la FF, bon... enfin, c'est triste quand même
   Date d'inscription  :  21/04/2017
    
                         
Tengaar  /  (de Dunkerque)


hodobema a écrit:
Puis, il y a un facteur que personne n'a mentionné, mais qu'on m'a dit en privé : le temps. Mon roman se passe sur 11 jours : mes personnages ne peuvent pas avoir le temps d'évoluer drastiquement en 11 jours, ça ne serait pas crédible. J'ai trouvé cette remarque très intéressante Smile

Si si, hein, je te mets au milieu d'une prise d'otages, et je te promets que tu vas évoluer en qqs heures x)
En ligne
 
hodobema
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1966
   Âge  :  27
   Date d'inscription  :  05/01/2021
    
                         
hodobema  /  Six-Cent-Team


Ouais mais comme je le disais : "Surtout qu'il traverse des péripéties (bon pas de ouf non plus, c'est pas d'la dark fantasy)" il est pas question de trucs aussi bouleversants qu'une prise d'otages x)
En ligne
 
Aconitum
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  208
   Âge  :  28
   Pensée du jour  :  Gnothi seauton
   Date d'inscription  :  13/04/2023
    
                         
Aconitum  /  Autostoppeur galactique


hodobema a écrit:
Ouais mais comme je le disais : "Surtout qu'il traverse des péripéties (bon pas de ouf non plus, c'est pas d'la dark fantasy)" il est pas question de trucs aussi bouleversants qu'une prise d'otages x)

Du coup la question est : est-ce que tu ne devrais pas potentiellement rendre tes péripéties plus hardcores pour qu'elles soient plus impactantes ? (sur le perso principal et le lecteur)

Et je rajoute mon petit exemple : le film Se7en se passe sur 7 jours, et (sans spoiler) à la fin tous les perso principaux en ressortent bien altérés à leur façon.
En ligne
 
hodobema
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1966
   Âge  :  27
   Date d'inscription  :  05/01/2021
    
                         
hodobema  /  Six-Cent-Team


affraid Pour une fois que je n'en fais pas trop baver à un de mes personnages Laughing Oui je sais pas, je vais y réfléchir du coup. Peut-être oui que je ne mets pas assez l'accent sur ce qu'il vit pour pouvoir évoluer, qu'il souffre pas assez
En ligne
 
Aconitum
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  208
   Âge  :  28
   Pensée du jour  :  Gnothi seauton
   Date d'inscription  :  13/04/2023
    
                         
Aconitum  /  Autostoppeur galactique


hodobema a écrit:
affraid Pour une fois que je n'en fais pas trop baver à un de mes personnages Laughing Oui je sais pas, je vais y réfléchir du coup. Peut-être oui que je ne mets pas assez l'accent sur ce qu'il vit pour pouvoir évoluer, qu'il souffre pas assez

Après, souffrir ce n'est pas la seule façon de changer ! (et heureusement lol)

Ton perso peut par exemple faire une découverte sur le monde, sur lui même, sur quelqu'un qui l'aime etc, et ça le ferait changer.

Les péripéties peuvent favoriser tout ça, le rendre plus disposé à enclencher cette évolution, volontairement ou non.
En ligne
 
hodobema
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1966
   Âge  :  27
   Date d'inscription  :  05/01/2021
    
                         
hodobema  /  Six-Cent-Team


Ah oui tiens, par exemple sa soeur qui lui tourne le dos, ça peut créer un impact chez lui ! Bon, je le dis déjà qu'il est déçu etc mais peut-être pas assez ! Merci pour ce conseil ! Smile
En ligne
 
Mika
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  906
   Âge  :  37
   Date d'inscription  :  11/07/2022
    
                         
Mika  /  Bile au trésor


Perso j'aime bien voir un perso évoluer dans un roman même s'il existe des histoires sympas avec des héros englués, comme celles citées plus haut. Je pense entre autre aussi au film Manchester by the Sea qui a reçu de nombreux Oscars et qui est très chouette, avec un perso traumatisé par un incendie et qui n'arrive pas à surmonter ce traumatisme. Au cours du film, il n'évolue donc pas, quand bien même le spectateur l'attend de prime abord.  Mais n'y a-t-il aucune évolution pour autant ? C'est en fait le spectateur qui évolue en réajustant sa vision. C'est très beau, on comprend pourquoi ce perso est bloqué psychologiquement et plus le film avance, plus on a de la peine pour lui. 

Cette envie que le perso évolue traduit peut-être quelque chose qu'on aime bien et qu'on attend dans la vraie vie : quand on prend des nouvelles de quelqu'un ou quand on aide quelqu'un à surmonter une épreuve, on s'attend à une suite. Que cet ami réussisse ou pas, on vient aux nouvelles avec l'envie d'apprendre quelque chose de neuf. En gros, on veut qu'il se soit passé quelque chose, que cet ami ait tiré quelque chose de cette épreuve en quelque sorte. S'il ne fait rien que tourner en rond dans son appart depuis des années, alors que tous lui ont tendu une main, ça peut être triste ou rageant. Donc même si ces situations sont realistes (on ne change pas tous les jours), je pense qu'en tant que lecteur, on a une attente similaire dans un roman ?
 
K.Holmes
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  237
   Âge  :  29
   Date d'inscription  :  04/01/2018
    
                         
K.Holmes  /  Autostoppeur galactique


J'aurais tendance à poser les choses de façon vraiment super simplifiées :

Si le personnage principale n'évolue pas, on peut supposer que rien de ce qu'il n'a vécu l'a heurté avec un choc assez grand pour le faire évoluer.

Et après il faut juste se demander si c'était cohérent ?
Si oui, cela suppose qu'il n'a rien vécu de très fort.

Ensuite on se demande si c'était souhaité ?
Si oui, bah alors tout va bien le roman est comme l'auteur/trice le désirait. Si non, eh bien le problème est dans la trame et les événements qui auraient du être plus fort mais qui ne l'ont pas été.
https://www.amazon.fr/L-E-Metan/e/B07NCKV7J2/
 
Hortense
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  177
   Âge  :  36
   Localisation  :  Paris
   Pensée du jour  :  Ou pas ?
   Date d'inscription  :  31/10/2021
    
                         
Hortense  /  Tycho l'homoncule


Forcément, non. Par principe, si on me donne une consigne universelle d'un truc qui doit être fait sinon ça ne marche pas, je vais chercher dans mes nombreuses lectures un roman qui ne respecte pas ladite consigne universelle et qui a eu un énorme succès (voire mieux : qui est enseigné à l'école, ça rend la consigne encore plus absurde).

Donc, quelques romans où le personnage principal n'évolue pas :
Le Procès de Kafka (c'est son environnement qui évolue)
L'étranger de Camus (c'est le principe même du livre : on lui reproche d'être qui il est et non d'avoir fait ce qu'il a fait)
Les trois mousquetaires de Dumas (c'est pas le but de l'histoire)
Quand j'avais cinq ans je m'ai tué de Howard Buten (c'est le regard du lecteur qui évolue, d'ailleurs si vous ne l'avez pas lu : à lire absolument !)
https://hortensemerisier.com/
 
Nick Finn
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  25
   Âge  :  37
   Localisation  :  Paris
   Date d'inscription  :  01/09/2023
    
                         
Nick Finn  /  Petit chose


C'est assez étonnant de considérer qu'un personnage principal n'évolue pas, même si ça m'arrive de faire cette analyse pour être compris ou mettre en évidence un problème dans la narration. Cependant, ça me semble peut probable qu'un personnage n'évolue pas :
- s'il lui arrive des péripéties, elles l'affectent forcément d'une manière, donc il en ressort avec une compréhension ou un état différent, même s'il ne s'en rend pas compte (en tant que lecteurs nous pouvons le remarquer, nous en s'en rend compte, donc c'est suffisant)
- si le monde évolue et que le personnage reste identique du début à la fin, c'est une évolution du personnage par rapport à la ligne évolutive de l'histoire, comme s'il allait en sens inverse : en n'évoluant pas, il nous signifie qu'il va à contre-courant du monde, donc qu'il évolue dans une direction différente ou opposée ; il n'est alors plus en adéquation avec son environnement. C'est une évolution.
- s'il le monde n'évolue pas et que le personnage ne vit rien, en dehors du fait que l'histoire risque d'être chiante à mourir, on peut considérer qu'il évolue au même rythme que son environnement et en déduire des caractéristiques comportementales et socio-psychologiques (il suit le mouvement, il ne veut pas se mettre en avant, il se range à la volonté du dominant, etc.)

Je suppose que le seul cas où je dirais sérieusement qu'un personnage n'évolue pas c'est si le scénario de l'histoire, le lore de l'univers, les personnages secondaires et les événements sont si peu intéressants et si mal racontés que la seule chose qui pourrait sauver l'histoire serait son personnage central, et que cela se passe mal également.
Les romans policiers et les univers comiques sont à analyser différemment selon moi car l'intérêt de ces œuvres reposent sur autre chose que l'évolution du personnage principal (comme cité auparavant, par exemple, Hercule Poirot n'évolue pas et n'a pas vocation à le faire).

L'exemple de Marche ou crève ne me paraît pas si pertinent car, si je me souviens bien,
Spoiler:
L'exemple de Dragon Ball et Naruto me semble plus pertinent (d'un point de vue psychologique car sinon Gokû et Naruto évoluent énormément dans leur quête de force, de compréhension du monde, etc.) dans le sens où les deux héros restent toujours fidèles à leurs idéaux et à leur vision du monde.

Pour moi, le personnage principal va forcément évoluer, quoi que tu écrives (sauf le but est de vraiment tout mettre en œuvre pour que cela n'arrive pas).

Citation :
En gros : mon PP dénonce un complot contre lui, sauf qu'on se rend compte que c'est lui-même qui a organisé ce complot, parce qu'il a le TDI et que c'est son alter (dont il ne connait pas son existence, parce qu'il ne sait même pas qu'il a le TDI) qui a organisé ce complot. Donc voilà, vu qu'il ne sait même pas qu'il a le TDI, qu'il est dans un déni, je ne vois pas comment lui donner une conclusion ?_?

Le premier truc qui me passe par la tête : si le complot ourdi par l'alter est quelque chose que le PP condamnerait, alors ça pourrait être intéressant que le PP comprenne que c'est son alter le responsable du complot (donc lui-même), et qu'il épouse la cause de son alter : comme ça il se rend compte de l'existence de l'alter, il a un choix à faire (se combattre lui-même ou être son propre exécuteur), et si ton PP était vraiment trop "plat" auparavant, ça lui permettrait de finir en fanfare et de changer radicalement de vision du monde.
Je dis ça en me basant uniquement sur le passage que j'ai cité, je ne sais pas si l'alter est une véritable autre personnalité radicalement différente comme une autre conscience en lui ou si c'est comme un état second qui révélerait en fait ses désirs profonds et pensées cachées !
https://www.instagram.com/nick.finn_auteur/
 
   
    
                         
Contenu sponsorisé  /  


 

 Le personnage principal doit-il forcément évoluer ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Ressources :: Écritoire-