PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
-40%
Le deal à ne pas rater :
-40% sur le Pack Gaming Mario PDP Manette filaire + Casque filaire ...
29.99 € 49.99 €
Voir le deal

Partagez
Aller à la page : 1, 2  Suivant
 

 [Structure] Des astuces pour éviter de galérer avec les distances et les dates dans ses romans

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
Uraeus Zahato
   
    Autre / Ne pas divulguer
   Nombre de messages  :  204
   Âge  :  30
   Localisation  :  France
   Pensée du jour  :  Écrire est un travail
   Date d'inscription  :  01/12/2020
    
                         
Uraeus Zahato  /  Autostoppeur galactique


Salutations !

Je voulais savoir si parmi vous, certaines personnes avaient tendance à galérer avec les distances et les dates dans leurs romans, au point de se retrouver avec des incohérences comme des personnages qui mettent une semaine à marcher d'une ville à la ville voisine mais deux heures à traverser la moitié du pays… J'exagère volontairement l'exemple, mais j'ai eu des trucs vraiment pas loin dans chacun de mes romans ! ^^
D'où ma deuxième question : quelles sont vos astuces pour assurer une cohérence temporelle et spatiale dans votre roman ? Comment préparez-vous puis écrivez-vous votre roman d'aventure pour ne pas avoir à tout remanier après coup ou à vous arrêter au milieu pour faire des calculs alambiqués parce que vous venez de vous rendre compte que vos personnages ne respectaient pas du tout les lois de la physique en matière de temps et d'espace ? ^^

Merci merci ! =D
https://st-romans.fr/
 
Page de Bâtons
   
    Autre / Ne pas divulguer
   Nombre de messages  :  1426
   Âge  :  31
   Date d'inscription  :  25/01/2021
    
                         
Page de Bâtons  /  Roland curieux


Alors perso je ne faisais rien, on m’a relevé ensuite en beta des petites incohérences niveau dates justement, et j’ai donc fait un Excel, une ligne par jour, pour noter chacune de mes scènes/chapitres à chaque moment. Probablement que si la timeline (et/ou géographie) est vraiment compliquée, c’est bien de créer l’Excel dès le début (j’ai une amie qui fait ça), pour éviter d’avoir à lancer un gros chantier en correction.

Enfin bref, l’excel ça fonctionne très bien 😄
https://www.sachamorage.com/newsletter-autrice/
 
Uraeus Zahato
   
    Autre / Ne pas divulguer
   Nombre de messages  :  204
   Âge  :  30
   Localisation  :  France
   Pensée du jour  :  Écrire est un travail
   Date d'inscription  :  01/12/2020
    
                         
Uraeus Zahato  /  Autostoppeur galactique


Intéressant l'Excel =) Dans ce cas, tu fais un plan de roman chronologique ?
Et comment fais-tu si par exemple, tu as prévu que la péripétie A dure 3 jours mais que en l'écrivant, finalement, elle tient sur 3 heures ?
https://st-romans.fr/
 
Page de Bâtons
   
    Autre / Ne pas divulguer
   Nombre de messages  :  1426
   Âge  :  31
   Date d'inscription  :  25/01/2021
    
                         
Page de Bâtons  /  Roland curieux


Du coup tu décales tes cellules : tu c/c tout ce qu’il y avait après et tu le fais monter de trois cellules/3jours. Je peux te montrer un screenshot du mien si ça peut t’aider (mais c’est ultra basique car je n’avais pas de timeline compliquée, c’était juste pour vérifier l’absence d’incohérence quand je dis x temps à un moment et qu’après ça change haha).
Aussi, perso c’était très linéaire et chronologique oui, et un seul POV. Mais la logique devrait être la même pour plusieurs POV ou des storylines non chronologiques, faudra juste rajouter des colonnes potentiellement.
https://www.sachamorage.com/newsletter-autrice/
 
Lylle
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  112
   Âge  :  38
   Date d'inscription  :  13/01/2023
    
                         
Lylle  /  Barge de Radetzky


Autre astuce que tu peux ajouter à celle de Page de Bâtons et que je garde en post-it sur mon bureau depuis deux ans : combien de kilomètres parcourt-on en une journée quand on est à pied, à cheval, en groupe... dans un milieu où les voitures n'existent pas, où les routes ont plus de trous que d'embranchements et où tu portes ton lit, ta cuisine et ta garde-robe sur ton dos, roulés en boule dans ton sac Very Happy

  • Voyageurs :

A cheval : un petit groupe monté sur des chevaux rapides peut maintenir pendant quelques jours une vitesse moyenne de 15 km/h (soit environ 120 km/jour, selon le nombre d'heures de marche)

A pied : un petit groupe peut atteindre une vitesse moyenne d'environ 5 km/h (soit environ 40 km/jour, selon le nombre d'heures de marche)

  • Armée :

Cavalerie :
   - Vitesse moyenne de 6,25 km/h en marche normale (soit environ 50 km/jour, selon le nombre d'heures de marche)
   - Vitesse moyenne de 9.4 km/h en marche forcée (soit environ 75 km/jour, selon le nombre d'heures de marche)
   - Vitesse moyenne de 3 km/h avec bagages (chariots d'intendance, ambulances,...) (soit environ 25 km/jour, selon le nombre d'heures de marche)

Infanterie :

   - Vitesse moyenne de 2.5 km/h en marche normale (soit environ 20 km/jour, selon le nombre d'heures de marche)
   - Vitesse moyenne de 5 km/h en marche forcée (soit environ 40 km/jour, selon le nombre d'heures de marche)

Je t'avoue que si tu as fait un petit croquis de ton monde, ou si tu sais à peu près quelles sont les distances, ça t'aidera grandement à gérer la temporalité des voyages de tes personnages ^^
Perso, j'ai fait une carte avant même de commencer à écrire (sur un site où on peut faire ses propres cartes, il y en a énormément sur le net, de quoi trouver celui qui te plaira le plus ^^), je peux mesurer les distances entre les villes quand je dois faire voyager mes héros, j'utilise une petite réglette, ça me dit, disons 500 km, je divise par 40 (si mon héros est à pied) et j'obtiens une douzaine de jours, voire plus s'il est fatigué :p
J'espère que ça répond à ta demande ^^'
 
Mokkimy
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  5584
   Âge  :  124
   Pensée du jour  :  Déifier des prunes.
   Date d'inscription  :  12/12/2006
    
                         
Mokkimy  /  Maîtrise en tropes


A peu près la même technique que Page sauf que je fais ça sur word, je prépare un séquencier en amont de l'écriture, sur lequel je vérifie déjà la cohérence de chaque scène. Comme ça, si ça va pas, pas besoin de supprimer des chapitres entiers.

En gros, ça ressemble à ça :

Spoiler:

Et à partir de ça, je sais déjà avant d'attaquer l'écriture quels sont les lieux du récit et à quelle distance ils se situent les uns des autres (google map est mon ami, l'avantage des récits placés dans notre univers), quel impact cela aura sur la chronologie, quelle est la durée approximative de chaque scène et si j'ai besoin de faire des ellipses ou non.
(Il n'est pas nécessaire que ce soit chronologique, par contre, si je choisis de raconter les choses dans le désordre, je fais aussi un deuxième document où je raconte le résumé de l'histoire de manière chronologique pour ne pas m'y perdre.)
Sachant que ce sont des documents de travail préparatoires, et qu'au moment de l'écriture, je peux évidemment m'en éloigner, ou repenser les choses différemment.
https://lamonstrotheque.home.blog/
 
Uraeus Zahato
   
    Autre / Ne pas divulguer
   Nombre de messages  :  204
   Âge  :  30
   Localisation  :  France
   Pensée du jour  :  Écrire est un travail
   Date d'inscription  :  01/12/2020
    
                         
Uraeus Zahato  /  Autostoppeur galactique


Wow, hyper intéressantes vos réponses ! =O

Page de bâtons, je suis pas contre une screenshot =) Alors, je complique la question : mettons que tu ne peux pas remonter les lignes suivantes de 3 jours, parce que tu es en train d'écrire la préquelle d'un roman déjà publié ^^ Comment tu fais ? =P

Aaah, merci Lylle, je vais m'en faire un poster et me l'afficher en grand au-dessus de mon bureau ! ^^ C'est moi ou tes voyageurs sont des bêtes de randonnée ? 40 km par jours, c'est énorme ! Moi je tiens pas plus de 20... XD
Je fais toujours des cartes de mes mondes, mais j'ai un sens des distances aussi pourri que celui du temps XD Tu verrais mes cartes, quand on compare avec le roman ensuite, y a comme une distorsion dans le dessin, faudrait un peu replacer toutes les villes pour coller aux durées de voyage que j'ai écrites ensuite XD Mais pas mal le coup de la réglette, faudrait que je fasse une carte un peu plus propre pour ça. Tu les fais où les tiennes ? (Moi je fais les miennes complètement à la main, une feuille, un crayon et rien d'autre, système D... et moche ! C'est plus un schéma qu'une carte, haha ^^) Et ça m'amène une question : mettons que tu as mis deux villes à 500 km l'une de l'autre et ça te fait donc tes 12 jours de voyage. Sauf que 12 jours, par rapport à la chronologie de ton intrigue, ça t'arrange pas du tout ! Tu fais comment ? Tu déplaces les deux villes sur la carte ou tu repatouilles la chronologie de ton intrigue ?

OK, Mokkimy, high level du plan d'intrigue, tu m'impressionnes ! =O Sur mes trois premiers romans, j'y allais au feeling, j'avais refusé de faire plus détaillé qu'une vague liste des points importants. Sur le quatrième, j'ai forcé la rédaction d'un plan plus détaillé, avec un enchaînement des péripéties. Mais je vois avec ton exemple que je suis encore bien loin de ce niveau de détail ! Je pense que je devrais sérieusement faire ça. Le jardin c'est sympa, mais c'est vite le souk avec moi… Et effectivement, quand on écrit, le roman et les personnages ont la fâcheuse tendance à pas respecter le plan ! Comment tu fais dans ces cas-là ?
https://st-romans.fr/
 
Page de Bâtons
   
    Autre / Ne pas divulguer
   Nombre de messages  :  1426
   Âge  :  31
   Date d'inscription  :  25/01/2021
    
                         
Page de Bâtons  /  Roland curieux


Citation :
Page de bâtons, je suis pas contre une screenshot =)

Ok des exemples pris directement de ma chronologie, le fichier est pas beau, c'est vraiment brut : j'ai une colonne avec des dates de notre monde juste pour avoir une idée (j'ai décidé, pour pas me faire chier, que l'année était comme sur Terre), une colonne avec les dates de mon monde, une colonne avec les évènements (juste des notes que moi je comprends), et une colonne avec le nom du chapitre.

Tu peux voir que parfois un seul jour aura trois chapitres, alors que d'autres chapitres vont prendre bien plus de lignes. J'ai aussi des moments où je n'ai rien, car j'ai fait une ellipse par exemple. Et parfois, j'ai décalé dans un sens ou un autre selon ce que je voulais modifier pour que le tout reste logique (et pour résoudre quelques incohérences). Smile Je faisais vraiment purement des copier/coller en remontant ou desscendant certains groupes de lignes. Après j'ai pas mal d'espace ici pour faire ces mouvements, car l'intrigue se déroule sur plusieurs mois, avec plusieurs ellipses : ça facilite pas mal les choses.
Spoiler:
Et si tu as des storylines plus compliquées, tu peux toujours rajouter d'autres colonnes qui correspondraient à d'autres POV si nécessaire.
Perso je trouve excel plus facile à utiliser pour ça que word, car ça permet de bouger les choses plus facilement, et d'avoir en un seul coup d'oeil une vue d'ensemble. Mais après peut-être que tu préfèreras word comme Mokki ! Je pense que sur ça, il faut que tu essaies et que tu vois ce qui te correspond le plus Smile


Citation :
Alors, je complique la question : mettons que tu ne peux pas remonter les lignes suivantes de 3 jours, parce que tu es en train d'écrire la préquelle d'un roman déjà publié ^^ Comment tu fais ? =P
Ça dépend. Tu peux décider de décaler plutôt les lignes d'avant de trois jours, dans ce cas, et faire que l'évènement commence trois jours plus tard. Ou alors, tu peux choisir, à un autre moment, d'insérer trois jours vides (peut-être que tel trajet prend plus de temps car il pleuvait, ou bien ils se reposent trois jours dans une ville, etc.). Comme ça tu rattrapes ce "gain" de trois jours plus tard (ou plus tôt) en ajoutant une "perte" de trois jours. Mais là, on sort de problèmes de chronologie pure pour rentrer dans le puzzle de l'intrigue je dirais Very Happy
https://www.sachamorage.com/newsletter-autrice/
 
Lylle
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  112
   Âge  :  38
   Date d'inscription  :  13/01/2023
    
                         
Lylle  /  Barge de Radetzky


Uraeus Zahato a écrit:
C'est moi ou tes voyageurs sont des bêtes de randonnée ? 40 km par jours, c'est énorme ! Moi je tiens pas plus de 20... XD

Je m'imagine mon monde comme celui dans lequel vivait nos ancêtres au Moyen-Âge (comme tout bon auteur d'héroic-fantasy, je suppose xD). Et en ce temps-là, faire de longues marches c'était presque nécessaire et on n'était pas si fatigués que ça. Surtout quand tu vois que les femmes revenaient aux champs quelques jours seulement après avoir accouché, quand tu sais que pour aller à la messe le dimanche, tu devais parfois changer de département, etc...
Dans le cas d'un héros de livre, quand il est poussé par une quête, ça ne me semble pas choquant de faire autant dans une journée, tu peux toujours dire qu'il ne fait que 20 parce qu'il n'est pas si pressé, c'est juste un calcul très arbitraire, on est capable de marcher autant mais est-ce qu'on veut ? xD

Pour ce qui est de mes cartes, j'utilise ce site : https://azgaar.github.io/Fantasy-Map-Generator/
Il est un peu brut de décoffrage, il en existe certainement des meilleurs mais pour ce que j'avais à faire, il me suffisait et il est gratuit (j'ai décrit mes villes dans un document à part, je n'ai pas voulu aller jusqu'au point de faire des plans de mes villes, mais sache que ça existe aussi !)

Uraeus Zahato a écrit:
Et ça m'amène une question : mettons que tu as mis deux villes à 500 km l'une de l'autre et ça te fait donc tes 12 jours de voyage. Sauf que 12 jours, par rapport à la chronologie de ton intrigue, ça t'arrange pas du tout ! Tu fais comment ? Tu déplaces les deux villes sur la carte ou tu repatouilles la chronologie de ton intrigue ?

Comme je te l'ai dit, j'ai fait ma carte bieeeeeeeeeen avant de commencer à écrire, je savais que mes héros allait avoir une longue marche, je savais quoi leur faire faire et quoi éluder. J'ai décrit quelques journées, pas toutes, j'ai parlé du rapprochement de mes deux amoureux, de l'amitié entre le héros et ses compagnons... et puis j'ai éclipsé jusqu'au jour de leur arrivée ^^

Forcément, j'avais prévu le coup donc c'était "facile" mais si tu te retrouves à ne pas pouvoir les faire voyager aussi longtemps, tu peux effectivement modifier l'emplacement de tes villes mais il faut veiller à ce que ça ne casse pas quelque chose ensuite (si ta ville est au milieu d'une lande mais qu'en la déplaçant elle se retrouve près d'un lac, il faut pouvoir modifier la description que tu fais de la ville, par exemple).
Changer la temporalité, ça se fait aussi, comme si on ne pouvait pas dire, par exemple : "Dix jours, c'est le temps qu'il fallut à Jean-Georges et Hippolyte pour traverser les marécages brumeux de Stripode. Dix jours longs, ennuyeux, parfois égayés par le vol de libellules, seule distraction sur cette route sinueuse. Dix jours pour enfin arriver à destination et s'étaler avec bonheur sur les pelouses verdoyantes de l'Ecole de Magie."

Les ellipses, quelle invention merveilleuse Very Happy Mais faut pas que Jean-Georges et Hippolyte soient pressés par une fin du monde, sans quoi, oui, là on gomme la carte et on fait des trajets plus courts Very Happy
Après je suis assez partisane d'être très précise sur les temps et les distances parce que souvent c'est qui me fait bondir quand je lis des livres et que les héros mettent deux jours à faire 500 km x)
 
Uraeus Zahato
   
    Autre / Ne pas divulguer
   Nombre de messages  :  204
   Âge  :  30
   Localisation  :  France
   Pensée du jour  :  Écrire est un travail
   Date d'inscription  :  01/12/2020
    
                         
Uraeus Zahato  /  Autostoppeur galactique


Merci beaucoup, Page de bâtons =) C'est marrant, finalement, c'est très proche de ce que j'avais peu à peu commencé à faire dans ma tête puis sur des feuilles volantes. Finalement, peut-être que y a pas de potion magique, faut juste que je m'organise un peu mieux et que je passe à l'Excel au lieu de mes feuilles à la zbeul ! ^^
Allez, je complique encore la question : toujours la même situation, mais mettons que le décalage est de plusieurs mois et pas de pot, dans ton histoire, y a des saisons, donc si tu décales, faut récrire parce que ça change la météo. Tu récris ou tu as une astuce magique ? =)

Ahah, Lylle, je suis une petite nature ! XD Merci pour le site =) Je vais m'y pencher, comme mon absence de talent en dessin ne semble pas vouloir se résorber ^^
Oui, en effet, mon problème avec ces histoires de durées et de distances, c'est que je me retrouve à devoir récrire des passages entiers de mes romans, parce que la météo a changé à cause du décalage, parce que les événements ne collent plus avec les fêtes du calendrier, parce que ci, parce que ça… et ça me soûlait donc je cherchais une astuce pour pas avoir à récrire =) J'ai l'impression que j'essaye de trouver une solution simple à un problème qui n'a pas de solution simple, haha ^^ Je crois que je ne détaille pas assez mon plan, finalement. Comment tu fais pour détailler à ce point à l'avance ? Moi, quand j'écris, mes personnages veulent pas suivre le plan… Ouais, en effet, faut que j'arrête aussi d'écrire des fins du monde dans des cartes beaucoup trop grandes XD
https://st-romans.fr/
 
Page de Bâtons
   
    Autre / Ne pas divulguer
   Nombre de messages  :  1426
   Âge  :  31
   Date d'inscription  :  25/01/2021
    
                         
Page de Bâtons  /  Roland curieux


Citation :
Allez, je complique encore la question : toujours la même situation, mais mettons que le décalage est de plusieurs mois et pas de pot, dans ton histoire, y a des saisons, donc si tu décales, faut récrire parce que ça change la météo. Tu récris ou tu as une astuce magique ? =)
Laughing
Je réécris Laughing Laughing Laughing

Enfin, après, en tant qu'autrice tu es "Dieu" dans ton livre, donc si vraiment ce décalage de plusieurs mois est important, tu peux peut-être changer d'autres éléments pour que le reste continue de coller : par exemple, est-il si important que ça se passe à telle saison et pas une autre ? S'il faut une certaine météo, peut-on avoir un été juste très pluvieux plutôt que de mettre l'histoire en automne ? S'il y a une date importante (une fête, un anniversaire...), est-ce que tu peux pas changer la date de celle-ci ? En créer une autre ? Etc. Etc.

Et si vraiment c'est pas possible, ouais, bonne réécriture Very Happy

(de toute façon, plan ou pas plan, on est bien obligé d'y passer, donc bon...)
https://www.sachamorage.com/newsletter-autrice/
 
Lylle
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  112
   Âge  :  38
   Date d'inscription  :  13/01/2023
    
                         
Lylle  /  Barge de Radetzky


Uraeus Zahato a écrit:
Comment tu fais pour détailler à ce point à l'avance ? Moi, quand j'écris, mes personnages veulent pas suivre le plan…

J'avais l'idée de mon livre depuis un moment, j'ai fait le tome 1 sans aucun plan, parce que je n'en ressentais pas l'utilité. Mais j'avais besoin d'un bon terreau, d'une terre de laquelle je puisse faire naître ce qui germait dans ma tête.
Alors j'ai posé à plat le lore principal, les personnages, la carte, les différents peuples, la mythologie, j'ai passé plusieurs mois à ne faire que ça, pour que mon monde me soit réel et pas une simple idée.
Et j'ai commencé à écrire, sans vraiment savoir où j'allais, en suivant un bout d'intrigue.
En réalité, je ne pensais pas que j'irais si loin, je pensais que j'écrirais un seul livre mais à la moitié, j'ai réalisé que j'avais beaucoup plus à dire.
Alors quand j'ai fini ce premier tome, j'ai pris un peu de recul et j'ai compris que la suite serait plus ardue parce qu'une fois les bases posées, une fois l'intrigue lancée, il me fallait mettre au clair les détails qui se bousculaient dans ma tête.
Du coup, j'ai fait un plan, ou plutôt, j'ai écrit une centaine de pages de synopsis très détaillé, j'ai tout posé, j'ai tout décrit et une fois que j'avais cette grosse trame, je me suis lancée.

Et c'est là que tu réalises que oui, les personnages ont une vie propre, que leurs actions s'écrivent toutes seules et que la divinité que tu penses avoir sur eux, la puissance que tu penses leur asséner en étant leur créateur, bah c'est du vent. Parfois, tes doigts écrivent des instants que ton esprit n'avait même pas envisagés. Et cette magie-là, je ne l'explique pas, je ne veux même pas la comprendre parce que je l'adore !

Elle pousse à regarder ton paragraphe sorti de nulle part, à regarder ton personnage faire quelque chose que tu ne l'imaginais pas faire et à te forcer à reprendre ton travail et à intégrer cet évènement à sa vie.
Comme on le fait nous-mêmes, quand on doit se reconstruire après une rupture, quand on attend fébrilement qu'un employeur veuille bien nous engager et qu'on éructe de joie de l'être, avant de réaliser que toute notre vie va désormais changer.

Un plan, je suis persuadée que c'est une base essentielle, pour avoir fait avec et sans, je ne peux qu'encourager tout le monde à le faire. Mais on ne peut pas se battre contre ce que notre imagination peut créer, on ne peut pas se fier à ce qu'on a choisi, parce que la vie nous poussera toujours à faire autrement.
 
Mokkimy
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  5584
   Âge  :  124
   Pensée du jour  :  Déifier des prunes.
   Date d'inscription  :  12/12/2006
    
                         
Mokkimy  /  Maîtrise en tropes


Uraeus Zahato a écrit:
Et effectivement, quand on écrit, le roman et les personnages ont la fâcheuse tendance à pas respecter le plan ! Comment tu fais dans ces cas-là ?

Eh bien, je change le plan et j'en refais un autre. What a Face
(Quand je n'ai pas la flemme, mais l'écriture est un travail de patience.)

Ça arrive souvent que l'on se rende compte en cours d'écriture que le plan n'était pas logique, ou que la réaction naturelle des personnages n'est pas celle qu'on pensait initialement. C'est d'ailleurs très intéressant de chercher à comprendre pourquoi tel ou tel passage nous gêne à l'écriture, alors que ça fonctionnait au plan. On peut aussi avoir des meilleures idées qui surgissent et qui vont changer la fin/le début/tout.
Par contre, pour corriger, l'idéal est de réétudier le plan, avant de poursuivre l'écriture du roman.

S'appuyer sur le plan permet de ne rien oublier en cours d'écriture, de gagner du temps lors des corrections, et surtout de pouvoir se faire plaisir au moment de la rédaction, parce que la phase créativité est déjà passée, et il ne reste plus qu'à mettre en mots un récit qui fonctionne déjà.
Et puis, plus on prend le temps de préparer en amont son intrigue, plus celle-ci pourra être étoffée et condensée lors de l'écriture. (parfois même trop condensée, ahahahaha...) Cela évite les chapitres de transition/réflexion où il ne se passe pas grand chose parce que l'auteur découvre son récit en même temps qu'il raconte. Enfin beaucoup d'avantages quoi. Et globalement peu d'inconvénients. clown

Avant, j'écrivais sans plan, mais maintenant, je ne pourrais plus m'en passer.
(Ça ressemble à un slogan de pub téléachat mais c'est vrai.)
https://lamonstrotheque.home.blog/
 
Ackerman
   
    Autre / Ne pas divulguer
   Nombre de messages  :  131
   Âge  :  30
   Localisation  :  4ème dimension
   Date d'inscription  :  24/05/2022
    
                         
Ackerman  /  Barge de Radetzky


En ce qui me concerne je commence à ecrire puis au fur et à mesure je règle les distances. La première chose que je fais généralement c'est une carte (rudimentaire, ça m'aide juste à visualiser) puis je fais des recherches sur les distances et les probabilités parce que j'invente mes propres moyens de locomotions donc je peux decider de la vitesse puis je tente de caler tout ça. Mais au tout début, je laisse l'histoire se dérouler et ensuite je choisis la vitesse de déplacement.

En ce qui concerne les dates j'ai un jour J (jour de l'événement) puis tout se passe avant ou après cette date. Cela m'aide à me repérer. Et je note dans un autre fichier les différents événements, si par exemple je dis un mois plus tard, je note dans l'autre fichier l'événement E de ce mois plus tard, ainsi je ne me perds pas.
 
Hortense
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  172
   Âge  :  36
   Localisation  :  Paris
   Pensée du jour  :  Ou pas ?
   Date d'inscription  :  31/10/2021
    
                         
Hortense  /  Tycho l'homoncule


Bonjour,

Personnellement, j'ai des personnages pour le moment assez sédentaires.
Je n'ai donc pas eu à beaucoup m'intéresser à ce genre de questions, mais j'ai effectivement la notion de chronologie, puisque je gère plusieurs temporalités en parallèle.

J'ai trouvé deux façons de faire qui fonctionnent (pour moi, en tout cas) :
- écrire dans l'ordre chronologique de l'histoire, même si ça ne correspond pas à l'ordre des chapitres
- avoir une chronologie dans ma documentation

Pour le peu de distances que mes personnages ont parcouru, j'ai utilisé des cartes (en l'occurrence, Google maps).

La question d'une incohérence ne m'a jamais effleurée. Quand je me retrouve dans ce genre de situation, je pars d'abord des faits (pour faire 10 km à pied, il faut environ 2h30 / le personnage arrive au coucher du soleil, soit exactement 21h14), et j'en viens toujours à la conclusion (donc il doit partir aux alentours de 18h45).
Si pour d'autres raisons, il faut qu'il parte à 10 heures du matin, il faudra qu'il fasse une bonne sieste à l'ombre d'un arbre ou qu'il se perde pour justifier son retard. S'il part à 20h30, on a un autre problème : le moyen de transport ou la période de l'année ne conviennent pas, ou alors il devra arriver quand il fait déjà nuit.

Et c'est là qu'on est amené à faire des choix : est-ce utile de le retarder ? est-ce utile que l'histoire se place au 7 mai ? est-ce utile qu'il y aille à pied ? est-ce utile qu'il fasse 10 km et pas 3 ? est-ce utile qu'il arrive au coucher du soleil ?

Il y a toujours un aspect qui est moins utile que les autres : c'est lui qu'on sacrifie sur l'autel de la cohérence narrative.
https://hortensemerisier.com/
 
   
    
                         
Contenu sponsorisé  /  


 

 [Structure] Des astuces pour éviter de galérer avec les distances et les dates dans ses romans

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Ressources :: Écritoire-