PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
-36%
Le deal à ne pas rater :
Karcher SC2 Upright Easyfix – Balai Nettoyeur Vapeur 1600 w
89.99 € 139.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 Publier un roman tiré d'une nouvelle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
Maitre_Porte
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  143
   Âge  :  30
   Date d'inscription  :  15/09/2022
    
                         
Maitre_Porte  /  Barge de Radetzky


Bonjour à tous,

J'ai écris une nouvelle que je souhaite proposer à un appel à texte, cependant j'ai dans l'idée de la développer pour en faire un roman quand j'aurai un peu plus de temps devant moi.
Dans le cas où ma nouvelle serait sélectionnée et donc publiée, je me demandais si cela serait préjudiciable pour le potentiel roman que je souhaiterais en tirer, ou si on considère que ce sont deux manuscrits différents ?
En gros, est-ce que la publication d'une histoire au format de nouvelle enlève le caractère inédit du roman tiré de cette histoire ?

Je m'excuse d'avance si ce sujet a déjà été traité, j'ai fait une recherche mais je n'ai pas trouvé l'information que je cherche.
Merci à ceux qui prendront le temps de répondre Smile
 
Fred Dee
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  643
   Âge  :  40
   Date d'inscription  :  04/04/2022
    
                         
Fred Dee  /  Hé ! Makarénine


Il me semble que ce seront deux œuvres différentes. Elles auront deux ISBN différents à leur sortie. Par exemple, si tu signes pour l'une chez un éditeur, cela n'empêchera pas de signer pour la suivante chez un autre qui aura un tout autre produit à promouvoir. Chacun aura un livre différent. Et comme tu es l'auteur à chaque fois (c'est pas comme si tu avais tiré un roman de la nouvelle d'un autre), il n'y aura de préjudice pour personne.
 
Jedewyn
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  2380
   Âge  :  29
   Localisation  :  Entre le Rohan et Malaz
   Date d'inscription  :  15/12/2016
    
                         
Jedewyn  /  Guère épais


Après, ça dépend des contrats d'éditions : pour certaines nouvelles, tu cèdes tes droits selon des périodes plus ou moins grandes. Mais à la fin de cette cession, tu peux tout à fait publier le roman en citant ta première publication, par exemple.
Il faut toujours regarder les détails des contrats, voir si cela te correspond et négocier au besoin.
 
Ahava-brumes
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3583
   Âge  :  32
   Localisation  :  Dans un château hanté
   Pensée du jour  :  Mon idéal c'est d'aimer avec horreur
   Date d'inscription  :  25/05/2012
    
                         
Ahava-brumes  /  Sang-Chaud Panza


C'est arrivé à une amie autrice.
Elle a publié une nouvelle avec les éditions Critic je crois et quelques années plus tard, elle a voulu sortir un roman qui n'est autre qu'une extension de la nouvelle.
Elle a contacté la ME concernée qui lui a donné l'autorisation et elle a poursuivi son projet sans problème.
 
Maitre_Porte
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  143
   Âge  :  30
   Date d'inscription  :  15/09/2022
    
                         
Maitre_Porte  /  Barge de Radetzky


Merci à tous les trois pour vos réponses !
Ca semble donc jouable en fonction du contrat signé pour la nouvelle, et après négociation si les droits sont encore cédés au moment de la publication du roman.
Y'a plus qu'à réussir à placer une nouvelle ET un roman :mrgreen:
 
Fred Dee
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  643
   Âge  :  40
   Date d'inscription  :  04/04/2022
    
                         
Fred Dee  /  Hé ! Makarénine


Concernant les nouvelles et la durée de cession des droits, j'ai plus souvent vu des revues / fanzines annoncer que une durée d'un an. Donc, ça laisse le temps de finir son roman et trouver un éditeur.
 
fabiend
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  993
   Âge  :  44
   Localisation  :  Lens
   Pensée du jour  :  Ce canard est trop lourd ou corrompu
   Date d'inscription  :  30/09/2014
    
                         
fabiend  /  Bile au trésor


Un roman et une nouvelle sont deux textes différents, même si les deux se basent sur la même idée. Il n'y a pas de droits d'auteur sur une idée, l'éditeur auquel tu as cédé les droits de ta nouvelle ne peut dont pas s'en prévaloir pour t'interdire d'écrire un roman basé sur la même idée. Les choses se compliquent quand tu signes pour une série avec notamment des personnages récurrents, mais je vois mal un éditeur achetant une nouvelle signer pour toute une série.

Et ceci étant dit, comme le rappelle Fred Dee, pour une nouvelle, on cède en général les droits pour une durée n'excédant pas un an (ou alors il faut fuir le plus vite possible). Ce n'est donc certainement pas un problème en pratique.
https://fabiendelorme.fr
 
Flora
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  7094
   Âge  :  35
   Date d'inscription  :  10/04/2008
    
                         
Flora  /  Serial Constance killer


J'avais posé la même question et on m'avait répondu ceci :

Sun-Na a écrit:
Bonjour Flora,

Je suis juriste donc je vais pouvoir vous aider à ce sujet Smile.

Comme le disait Florence_C, il y a effectivement des contrats qui stipulent que l'auteur cède à l'éditeur, en même temps que les droits sur son histoire, les droits relatifs aux personnages et à l'univers.
Dans cette situation, tout est verrouillé. Vous ne pouvez ni reprendre les personnages ni l'univers pour en faire un autre roman, une autre nouvelle, etc.

Mais tous les contrats d'édition ne mentionnent pas forcément de cession des droits sur les personnages et l'univers. Cela dépend des maisons d'édition. Malgré tout, cela ne signifie pas pour autant que vous êtes totalement libres. Même en l'absence de cette précision dans un contrat, le seul fait que vous ayez cédé vos droits sur l'histoire à une maison d'édition, peut lui ouvrir des portes pour attaquer en justice votre nouvel éditeur : en contrefaçon éventuelle, en action en concurrence déloyale ou parasitisme économique. Ce serait assez risqué pour votre nouvel éditeur. Et souvent les éditeurs peuvent être frileux à publier ce genre de roman ou nouvelle parce qu'il peut toujours y avoir un risque juridique. Même en autoédition ce risque subsiste et pèse sur vos épaules.

Et c'est valable aussi si le texte n'est pas dans le même genre ni destiné au même public.
Silence écrit a écrit:
Il me semble que, si la maison dans laquelle tu as publié ta nouvelle ne publie pas de roman (ou inversement), il n'y a aucun risque légal ni éthique à proposer ton roman ailleurs, même s'il se déroule dans le même univers.
Donc malheureusement cette affirmation est fausse. Si demain J.K. Rowling souhaite publier un nouvelle sur Harry Potter dans le genre érotique et que sa maison d'édition ne publie pas ce genre, cela reste les mêmes personnages et le même univers et reste attaquable.

La solution de proposer votre manuscrit à la maison d'édition qui a publié votre premier texte est un bon compromis. S'ils ne veulent pas le publier, demandez leur accord écrit pour le publier ailleurs. Cet accord écrit montera qu'ils sont conscients que les personnages et l'univers pourra se retrouver chez un autre éditeur (ou en autoédition).

https://www.jeunesecrivains.com/t57776-publier-separement-des-textes-issus-du-meme-univers


Publier un roman tiré d'une nouvelle 60011Publier un roman tiré d'une nouvelle Bannie10
Votez pour concours d'extraits 123
jusqu'au 24 février, sur le thème Catastrophe !
Envie d'en savoir plus sur mes publications et mes projets ? Suivez le guide !
En cours sur JE : Le Renard et la Chouette
Mes lectures : Elodie, Korrigans, Loupiote, Martine et Sa Majesté aux dents longues
En ligne
 
Maitre_Porte
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  143
   Âge  :  30
   Date d'inscription  :  15/09/2022
    
                         
Maitre_Porte  /  Barge de Radetzky


Super, merci beaucoup pour ces compléments de réponse Smile
@fabiend dans le cas de l’appel à texte qui me concerne les droits sont cédés pour 5 ans, c’est ce qui m’avait fait un peu peur. Je n’ai pas encore envoyé ma nouvelle mais je me demandais si dans ces conditions j’avais vraiment envie de le faire.
@Flora je ne connaissais pas cette notion de cession des droits sur les personnages et l’univers. Je vais lire le topic partagé, merci encore !
 
fabiend
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  993
   Âge  :  44
   Localisation  :  Lens
   Pensée du jour  :  Ce canard est trop lourd ou corrompu
   Date d'inscription  :  30/09/2014
    
                         
fabiend  /  Bile au trésor


5 ans ! Et qu'est-ce que tu gagnes en échange de cette durée de cession ?
https://fabiendelorme.fr
 
Maitre_Porte
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  143
   Âge  :  30
   Date d'inscription  :  15/09/2022
    
                         
Maitre_Porte  /  Barge de Radetzky


Le plaisir d'être publié  Laughing
 
fabiend
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  993
   Âge  :  44
   Localisation  :  Lens
   Pensée du jour  :  Ce canard est trop lourd ou corrompu
   Date d'inscription  :  30/09/2014
    
                         
fabiend  /  Bile au trésor


Il n'y a même pas de rémunération fixe / en pourcentage ou quoi que ce soit ?
https://fabiendelorme.fr
 
Maitre_Porte
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  143
   Âge  :  30
   Date d'inscription  :  15/09/2022
    
                         
Maitre_Porte  /  Barge de Radetzky


C'est un concours de nouvelle dans le cadre du festival du fantastique de Béziers.
Le premier du concours remporte 500€, mais pour les autres auteurs publiés il n'y a pas de rémunération non !
 
fabiend
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  993
   Âge  :  44
   Localisation  :  Lens
   Pensée du jour  :  Ce canard est trop lourd ou corrompu
   Date d'inscription  :  30/09/2014
    
                         
fabiend  /  Bile au trésor


Je trouve ça vraiment irrespectueux vis-à-vis des participants.
https://fabiendelorme.fr
 
Maitre_Porte
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  143
   Âge  :  30
   Date d'inscription  :  15/09/2022
    
                         
Maitre_Porte  /  Barge de Radetzky


J’ai pensé un peu la même chose au début, après dans la mesure où le festival est organisé par l’IUT de Béziers, je me dis qu’ils ne sont peut être juste pas bien au fait de ce qui se fait pour les autres appels à texte. Leur organisation a l’air très pro mais puisque tout ce qui touche au droit est assez nébuleux pour les personnes qui ne l’ont pas étudié j’aurai tendance à dire que c’est de la maladresse. Je ne pense pas qu’ils refuseraient de restituer les droits à l’auteur s’il en fait la demande par exemple, sachant qu’une publication ailleurs peut leur faire de la pub et qu’ils ne font qu’un seul tirage de leur anthologie. Bon j’extrapole un peu, je vais leur écrire pour voir quelle est leur position sur la question ce sera plus simple Smile
 
   
    
                         
Contenu sponsorisé  /  


 

 Publier un roman tiré d'une nouvelle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Ressources :: Édition et Autopublication-