PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
-14%
Le deal à ne pas rater :
Console Sony PS5 Slim Edition Standard Blanc et Noir
474.99 € 549.99 €
Voir le deal

Partagez
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
 

 Quel prix mettre à son livre auto publié ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
Jimilie Croquette
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3006
   Âge  :  42
   Localisation  :  Région Parisienne
   Date d'inscription  :  11/01/2019
    
                         
Jimilie Croquette  /  De l'Importance d'être Constamment Là


Sun-Na a écrit:
Bonjour Smile

Je rajouterai un élément concernant la redevance touchée : il ne faut pas oublier qu'en tant qu'auteur autoédité, il faut déclarer ces revenus, à la fois aux impôts et à l'URSSAF. Donc la redevance touchée sera "brute" pour vous : vous devrez ensuite payer des cotisations sociales et des impôts dessus Wink. Ce qui peut faire une différence à la fin dans votre poche.

Attention, ça c'est le truc de fourbe où j'ai reçu un avis d'imposition de 6600€ (3300 x 2 ans) !
Pour n'avoir pas déclaré mon (absence de) revenu, j'ai été imposée comme si c'était une entreprise florissante. Arghl !

Heureusement qu'on a pu corriger (et remettre le tout à zéro, OUF). Mais donc, ne prenez pas le machin à la légère, je vous avoue que j'ai eu quelques sueurs froides.
https://linktr.ee/emilie_goudin.lopez
 
fabiend
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  989
   Âge  :  44
   Localisation  :  Lens
   Pensée du jour  :  Ce canard est trop lourd ou corrompu
   Date d'inscription  :  30/09/2014
    
                         
fabiend  /  Bile au trésor


Il est à noter que le statut d'artiste-auteur, contrairement au statut d'autoentrepreneur, permet de déduire de ses revenus ses frais professionnels, autant du côté de l'URSSAF que du côté des impôts.

Mais dans tous les cas, en effet, il ne faut pas oublier de faire sa déclaration Wink
https://fabiendelorme.fr
 
Radischat
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  4171
   Âge  :  27
   Localisation  :  Bureau
   Pensée du jour  :  Pétit coucou
   Date d'inscription  :  12/05/2012
    
                         
Radischat  /  Guacamole de radis rouges


En effet, il y a deux régimes possibles pour un.e artiste-auteur.e : un régime spécial qui ne permet qu'une déduction forfaitaire (34%) et le régime de la déclaration contrôlée qui permet la déduction des frais réels. Ceci dit, c'est une option, pas un automatisme (à part si on fait plus de 70k par an) ; donc tout le monde ne pense pas à en bénéficier et il faut être artiste-auteur.e pour le faire (tout le monde n'a pas envie de subir l'URSAAF Limousin...). Tout le monde ne désire pas ce statut et ne l'a pas forcément !


Citation :
ARTICLE L132-2 DU CPI : "Ne constitue pas un contrat d'édition, au sens de l'article L. 132-1, le contrat dit à compte d'auteur."


Quel prix mettre à son livre auto publié ? - Page 4 Capture_decran_2021-10-24_a_18.21.26
 
Faucon
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  460
   Âge  :  32
   Date d'inscription  :  23/10/2016
    
                         
Faucon  /  Pour qui sonne Lestat


Etant donné que je vais être affiliée à l'URSSAF Limousin, comment dois-je m'y prendre pour faire déduire les frais professionnels ?
Et qu'est-ce qu'ils entendent par "frais professionnels" ?
https://www.instagram.com/lelkitaii/
 
Jimilie Croquette
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3006
   Âge  :  42
   Localisation  :  Région Parisienne
   Date d'inscription  :  11/01/2019
    
                         
Jimilie Croquette  /  De l'Importance d'être Constamment Là


Arrêtez moi si je dis une bêtise : je pense que les frais professionnels n'est pas ton premier souci.

Ce sont tes frais pour bosser : l'achat d'un logiciel, d'une formation, d'un stylo, l'envoi de courriers... si tu gardes toutes les factures et que tu en établis la liste précise au centime près, tu peux les déduire de tes impôts... Mais si ça monte à moins de 34% de tes bénéfices (là je bafouille - je ne suis pas sûre 34% de quoi) alors c'est pas intéressant de te donner cette peine. le taux "par défaut" de 34% est plus avantageux.

En substance, je pense que tu peux ignorer cette partie là et te reposer sur les 34%.

PAR CONTRE. La déclaration à l'Urssaf, c'est là qu'entrent en scène les BNC (benefices non commerciaux) et les "traitements et salaires" et j'ai tjs pas compris ce que sont les BNC. (heureusement en étant "autrice" je ne déclare que des "salaires". ). Mais je crois qu'en auto-éditant tu dois déclarer des BNC.

Quelqu'un vient m'aider à ne pas dire n'importe quoi? Je sens que je dis n'importe quoi.
https://linktr.ee/emilie_goudin.lopez
 
Faucon
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  460
   Âge  :  32
   Date d'inscription  :  23/10/2016
    
                         
Faucon  /  Pour qui sonne Lestat


elopez7228 a écrit:
Ce sont tes frais pour bosser : l'achat d'un logiciel, d'une formation, d'un stylo, l'envoi de courriers... si tu gardes toutes les factures et que tu en établis la liste précise au centime près, tu peux les déduire de tes impôts... Mais si ça monte à moins de 34% de tes bénéfices (là je bafouille - je ne suis pas sûre 34% de quoi) alors c'est pas intéressant de te donner cette peine. le taux "par défaut" de 34% est plus avantageux.

Et tout ce qui est frais pour le roman genre j'ai payé un illustrateur pour la couverture, j'ai payé des gens pour la com' ect ?

J'attends aussi l'intervention des autres pour en savoir plus. Je sens que je vais me faire une feuille avec écrit ce que je dois et ne doit pas déclarer à l'URSSAF pour ne pas avoir de problème Laughing
https://www.instagram.com/lelkitaii/
 
   
    
                         
Contenu sponsorisé  /  


 

 Quel prix mettre à son livre auto publié ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Ressources :: Édition et Autopublication-