PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment :
Jeux, jouets et Lego : le deuxième à ...
Voir le deal

Partagez
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 

 Quel prix mettre à son livre auto publié ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
@now@n
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  2071
   Âge  :  33
   Localisation  :  Entre deux eaux.
   Pensée du jour  :  
   Date d'inscription  :  08/01/2011
    
                         
@now@n  /  @n, bête @lph@


CalédoniaRob a écrit:
Moi personnellement je n’achète pas vraiment de livres à 20 euros d’auteurs connus, alors d’auteurs inconnus …

Certes, mais un prix de vente dégonflé à 12,90€ ne te convaincrait pas de lui donner une chance pour autant. Son lectorat sera constitué de gens avec des habitudes de consommation différentes des tiennes, c'est tout ce que ça veut dire.


Je tiens un blog d'écriture
http://anowan.blogspot.com/
 
Faucon
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  473
   Âge  :  32
   Date d'inscription  :  23/10/2016
    
                         
Faucon  /  Pour qui sonne Lestat


Du coup si je pars sur 17,05 euros ça donne avec la TVA 17,99. Moi qui voulait le mettre à 18 euros, s'il a 1 cts de moins ça fait jouer le fameux côté psychologique du "OH OUAIS C'EST MOINS QUE 18 EUROS" Quel prix mettre à son livre auto publié ? - Page 2 1f606
https://www.instagram.com/lelkitaii/
 
Tengaar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  2743
   Âge  :  39
   Localisation  :  Antichambre de Louis XIV
   Pensée du jour  :  CI-GÎT TENGAAR QUI SUCCOMBA À UNE SURDOSE DE FANFICTION Elle ne l'a pas volé, on l'avait prévenue, déjà que la fantasy c'est pas de la littérature, alors la FF, bon... enfin, c'est triste quand même
   Date d'inscription  :  21/04/2017
    
                         
Tengaar  /  (de Dunkerque)


CalédoniaRob a écrit:
Moi personnellement je n’achète pas vraiment de livres à 20 euros d’auteurs connus, alors d’auteurs inconnus …

Je n'achète pas de livres à 20€ d'auteurs connus parce que je sais que je vais finir par trouver ces livres beaucoup moins si j'attends qqs mois et que franchement, si je peux avoir le bouquin en format poche qui me prends pas plein de place dans ma bibli je préfère.
Par contre, les auteurs pas connus bah, c'est forcément ce prix là donc du coup ben j'achète à 20€. C'est ça ou je ne pourrais jamais les lire.
Du coup, tous mes livres "chers" sont des livres d'auteurs inconnus.

Faucon a écrit:
Du coup si je pars sur 17,05 euros ça donne avec la TVA 17,99. Moi qui voulait le mettre à 18 euros, s'il a 1 cts de moins ça fait jouer le fameux côté psychologique du "OH OUAIS C'EST MOINS QUE 18 EUROS"  Quel prix mettre à son livre auto publié ? - Page 2 1f606
Ben oué mais si les gens le font, c'est que ça marche x)
 
CalédoniaRob
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  1100
   Âge  :  42
   Localisation  :  La Paz Bolivie
   Date d'inscription  :  21/01/2022
    
                         
CalédoniaRob  /  Effleure du mal


@nown@n et tengaar, oui mais vous achetez 20 euros des livres d’auteurs auto édités ?
 
Azaby
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1127
   Âge  :  26
   Date d'inscription  :  13/09/2015
    
                         
Azaby  /  Effleure du mal


Personnellement je ne mettrais jamais 20 euros dans un livre auto-édité (ou édité dans de mauvaises conditions), sans avoir la certitude que la qualité du travail effectuée sur le texte et l'objet-livre soit comparable à ce qu'on trouve en librairie. Donc que la maquette, la correction, l'illustration... ont été fait par des gens dont c'est le métier, ou ont a minima été formés (de façon solide) pour ça.

C'est le prix d'un grand format de bonne taille dans les rayons. Shocked

Pour moi ce n'est donc pas une question d'auteur connu ou non (car je ne pense pas que la qualité de la lecture dépende de la renommée d'un auteur, dans la majorité des cas). Par contre, je pense bien que la qualité du travail éditorial (qu'il soit fait avec une maison ou un éditeur freelance) conditionne la qualité du livre tel qu'il arrive dans les mains du lecteur.

J'ajoute que lorsque tu édites en ME (ton cas est différent mais j'ai vu que la question avait été posée) tu es très loin de gagner 4 euros par livre vendu, donc à toi de voir si tu vises à gagner quelque chose ou simplement à atteindre ton point d'équilibre Laughing
On est plutôt sur du 1-2 euros selon le genre et le contrat pour des romans Laughing
En ligne
 
Hely
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  47
   Âge  :  32
   Date d'inscription  :  07/09/2022
    
                         
Hely  /  Petit chose


Comparer le revenu d'un auteur auto-édité et celui d'un auteur publié à compte d'éditeur n'a pas trop de sens car les investissements et prises de risques ne sont pas les mêmes. C'est normal que cela se reflète dans le revenu qui est alloué.

Quand un auteur en maison gagne 1 ou 2 euros (royal au bar) par exemplaire vendu, sa maison d'édition empoche le reste du bénéfice, parce qu'elle s'est occupée d'investir dans la couverture, la correction, la maquette, l'impression, la diffusion etc.

L'auteur auto-édité dois taper dans ses propre deniers pour ces investissements ou s'en occuper lui même s'il a les compétences professionnelles pour le faire. C'est donc normal qui récupère cette part du gâteau ^^
 
CalédoniaRob
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  1100
   Âge  :  42
   Localisation  :  La Paz Bolivie
   Date d'inscription  :  21/01/2022
    
                         
CalédoniaRob  /  Effleure du mal


oui c est pour ça que personnellement pour ce genre d’entreprise l’impression papier me parait risquée, en ebook on peut le vendre bcp moins cher tout en gagnant encore 4 euros si on voulait gagner 4 euros
 
Azaby
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1127
   Âge  :  26
   Date d'inscription  :  13/09/2015
    
                         
Azaby  /  Effleure du mal


Hely a écrit:
Comparer le revenu d'un auteur auto-édité et celui d'un auteur publié à compte d'éditeur n'a pas trop de sens car les investissements et prises de risques ne sont pas les mêmes. C'est normal que cela se reflète dans le revenu qui est alloué.

Quand un auteur en maison gagne 1 ou 2 euros (royal au bar) par exemplaire vendu, sa maison d'édition empoche le reste du bénéfice, parce qu'elle s'est occupée d'investir dans la couverture, la correction, la maquette, l'impression, la diffusion etc.

L'auteur auto-édité dois taper dans ses propre deniers pour ces investissements ou s'en occuper lui même s'il a les compétences professionnelles pour le faire. C'est donc normal qui récupère cette part du gâteau ^^


C'est un peu plus complexe que ça, a priori, pour la partie "reste du bénéfice" en ME mais dans l'absolu oui, tu as tout à fait raison, ça ne se compare pas au-delà du titre indicatif, si l'auteur auto-édité cherche à dégager un bénéfice comparable à celui d'un auteur en ME en prenant en compte ses propres frais !

Par contre, si je dois être honnête, je pense qu'un prix pareil (de 18-20 euros) pourra être un véritable frein pour la plupart des lecteurs qui ne sont pas de ta sphère proche, ou si tu n'as pas initialement une communauté en béton.

Bien sûr que tous les textes auto-édités ne sont pas mauvais, mais ils sont quand même, de façon générale, d'un niveau de finition bien moindre qu'en librairie. Et le lecteur lambda se demandera forcément pourquoi payer plus cher ce livre-ci, sans avoir l'assurance que la qualité soit au rendez-vous (et ce, même si elle est effectivement au rendez-vous). Crying or Very sad

En ligne
 
Hely
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  47
   Âge  :  32
   Date d'inscription  :  07/09/2022
    
                         
Hely  /  Petit chose


AZABY a écrit:
C'est un peu plus complexe que ça, a priori, pour la partie "reste du bénéfice" en ME

@AZABY Oui j'ai clairement simplifié, j'ai conscience de tous les frais que peux avoir une ME et que la partie "reste" ne tombe pas simplement dans leur poche ^^ ce serait trop beau.

C'est vrai, il y a de fortes chances pour que seuls les membres du cercle proche ou les membres de la communauté les plus engagé s'aventurent à acheter la version papier. Il y a aussi quelques lecteurs qui n'aiment toujours pas lire sur liseuses et continuent de privilégier le papier mais on est d'accord ça devient rare et ils ne traînent pas toujours sur amazon...

Ceci dit au delà du fait que les ventes sont faible sur le créneau du livre papier en auto-édition, il me semble qu'en print on demand il n'y a aucun risque pour l'auteur auto-édité à proposer ce format : il gagne si le livre se vend, il ne perd rien s'il n'en vend pas. Donc autant le proposer non ? A moins qu'il y ait des frais dont j'ignore l'existence.
 
CalédoniaRob
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  1100
   Âge  :  42
   Localisation  :  La Paz Bolivie
   Date d'inscription  :  21/01/2022
    
                         
CalédoniaRob  /  Effleure du mal


Hely a écrit:


Ceci dit au delà du fait que les ventes sont faible sur le créneau du livre papier en auto-édition, il me semble qu'en print on demand il n'y a aucun risque pour l'auteur auto-édité à proposer ce format : il gagne si le livre se vend, il ne perd rien s'il n'en vend pas. Donc autant le proposer non ? A moins qu'il y ait des frais dont j'ignore l'existence.

Oui si c’est en complément peut être d’un ebook pas cher ? J’imagine que faucon a peut être eu des frais de correcteur et d’illustration de couverture qu’elle voudrait récupérer ?
Et même si ça n’était pas le cas on cherche tjs à être lu j’imagine, donc offrir les 2 peut être une bonne option pour ceux qui d’entrée de jeu seraient bloqué à l’idée de payer 20 euros
 
Radischat
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  4272
   Âge  :  27
   Localisation  :  Bureau
   Pensée du jour  :  Pétit coucou
   Date d'inscription  :  12/05/2012
    
                         
Radischat  /  Guacamole de radis rouges


ALORS. Je suis pas experte, mais bon, je sais des trucs. Comme le dit @now@n, la façon de vendre et d'acheter un livre auto-édité est très différente d'un livre en circuit classique. Un livre auto-édité ne sera pas forcément en vente en librairies, les ventes se font sur le site de l'auteur.e ou sur les plateformes de vente en ligne.

Les livres qui marchent en auto-édition impliquent un public déjà présent et qui attend : c'est une audience gagnée au fil du temps sur le net, via différents réseaux sociaux, sites, blogs, qui est au courant que le livre va sortir et qui sait dans quoi elle s'embarque. Donc, pas de problème pour sortir le porte-monnaie. Surtout que pour les habitué.es du milieu, on passe souvent par Ulule. Tous les livres ne sont pas bons, mais c'est le cas de tous les livres. Acheter un livre auto-édité ne se fait pas à l'aveugle non plus : très souvent, on peut lire des extraits, avoir des avis... comme un vrai livre quoi.

Le prix d'un livre ne dépend pas du tout de la notoriété de l'auteur.e : c'est surtout une question de marge. Le premier gros facteur c'est le prix de production, qui peut aller du simple au quintuple selon le prestataire, le format, le nombre de pages, le type de papier, de couverture, de fioritures. Mais il n'y a pas que ça : on compte aussi l'investissement sur le graphisme, les charges liées à l'envoi, au stockage et à la vente en ligne, etc... Donc, au final, plus le livre est gros, de qualité, et disponible partout, plus il devra être cher. Pas tellement pour le plaisir, mais pour se dégager deux ou trois euros de marge. Les grands tirages permettent de proposer un livre un peu moins cher, mais c'est un gros investissement de base, qu'il faut pouvoir écouler.

Une maison est mieux lotie : en tant que société, elle peut se délester de toutes ses charges. L'auteur.e en auto-entreprise n'a qu'un abattement mal adapté au monde de l'édition et ne peut rien déduire du tout, donc perd très vite de l'argent.

Bref, 20 E pour un (bon) livre auto-édité, c'est normal et c'est bien.


Citation :
ARTICLE L132-2 DU CPI : "Ne constitue pas un contrat d'édition, au sens de l'article L. 132-1, le contrat dit à compte d'auteur."


Quel prix mettre à son livre auto publié ? - Page 2 Capture_decran_2021-10-24_a_18.21.26
 
Cath
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  897
   Âge  :  47
   Date d'inscription  :  14/08/2022
    
                         
Cath  /  Double assassiné dans la rue Morgue


Hello, je suis loin d'être une spécialiste, mais cela fait quelque temps que je lis des retours d'expérience et astuces d'autoédités, donc je me permets de donner mon avis quand même.

Déjà, 20€ pour un livre grand format de presque 500 pages, à titre personnel, ça ne me paraît pas excessif, même en autoédition, si le produit est de qualité.

En général, si on ne connaît pas déjà l'auteur ou l'autrice, on peut se faire un premier avis rapidement au vu du résumé, de la couverture et de l'extrait, disponibles sur les sites de vente, et vérifier éventuellement les références du correcteur ou de la correctrice (les mentionner dans les pages liminaires ne coûte rien).

Envoyer des services presse en avance de phase en version numérique et demander aux chroniqueurs de déposer leur avis directement sur le site de vente le jour du lancement de la version papier permet aussi de rassurer les personnes qui vont venir consulter la page produit.

Et tu ne parles pas de ton lancement, mais je pense que ça peut être une bonne idée de fixer un prix de lancement : ça peut permettre de booster les ventes de ton livre dès sa parution, pour monter dans les classements Amazon et de ne pas tomber quasiment dès sa sortie dans les tréfonds du site où personne ne le trouvera jamais. Avec la loi sur le prix unique du livre, tu n'auras jamais d'autre occasion que le lancement pour faire une promotion sur la version papier, à moins de le rééditer avec des modifications majeures.

Donc un prix de vente de 19,90€ après période de lancement, et un prix de lancement moins élevé (à toi de voir combien) pendant une durée fixée à l'avance, avant et pendant laquelle tu mets le paquet en termes de communication (sur son site, via ta newsletter, tes réseaux sociaux... partout où tu peux), ça peut permettre à ceux qui n'ont pas envie de mettre une vingtaine d'euros mais qui préfèrent l'avoir au format papier d'acheter quand même ton livre, en t'aidant à le faire gagner en visibilité (en complément de tout ce que tu vas faire en parallèle sur le travail des mots clés et ton contenu A+).
https://catherinephanvan.fr/liens-utiles
 
Faucon
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  473
   Âge  :  32
   Date d'inscription  :  23/10/2016
    
                         
Faucon  /  Pour qui sonne Lestat


Petite question qui n'a rien à voir mais vu qu'on est dans le thème de KDP j'en profite : pour ceux qui ont déjà mis leur livre sur cette plateforme, est-ce que dès qu'on appuie sur "Publier votre livre broché" il est en ligne et les gens peuvent l'acheter direct ou on peut choisir une date "de sortie" ?
https://www.instagram.com/lelkitaii/
 
Le rosier
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  857
   Âge  :  59
   Pensée du jour  :  1022 !
   Date d'inscription  :  25/08/2021
    
                         
Le rosier  /  Double assassiné dans la rue Morgue


Faucon a écrit:
Petite question qui n'a rien à voir mais vu qu'on est dans le thème de KDP j'en profite : pour ceux qui ont déjà mis leur livre sur cette plateforme, est-ce que dès qu'on appuie sur "Publier votre livre broché" il est en ligne et les gens peuvent l'acheter direct ou on peut choisir une date "de sortie" ?
Il est tout à fait possible de choisir une date de sortie et de proposer des préventes.
https://linktr.ee/fdoillon
 
Faucon
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  473
   Âge  :  32
   Date d'inscription  :  23/10/2016
    
                         
Faucon  /  Pour qui sonne Lestat


Le rosier a écrit:

Il est tout à fait possible de choisir une date de sortie et de proposer des préventes.

Ok parce que leur bouton "publier" semble être le dernier de la dernière étape, avant il ne demande pas de date de parution ou quoi.
Puis il me semble avoir lu quelque part que les préventes concernaient uniquement les ebook scratch
https://www.instagram.com/lelkitaii/
 
   
    
                         
Contenu sponsorisé  /  


 

 Quel prix mettre à son livre auto publié ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Ressources :: Édition et Autopublication-