PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
-29%
Le deal à ne pas rater :
PC portable – MEDION 15,6″ FHD Intel i7 – 16 Go / 512Go (CDAV : ...
499.99 € 699.99 €
Voir le deal

Partagez
Aller à la page : Précédent  1, 2
 

 Quand l'éditeur laisse le choix : le mail ou la poste.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Merci beaucoup, Bactérie.

Citation :
Il y a un truc qui se fait bien plus facilement avec un manuscrit papier (ou un livre papier d'ailleurs) qu'avec un manuscrit électronique, c'est de feuilleter, d'ouvrir une page au hasard et de voir si on accroche.

C'est aussi ce que je pense. J'ai envoyé mon manuscrit il y a trois jours, par mail. Bon, je ne regrette pas. En littérature blanche, à peine une petite dizaine d'auteurs, peut-être moins, parviennent à placer leur roman chez un éditeur sans recommandation, peu importe sa taille (je parle exclusivement des éditeurs dont les ouvrages sont diffusés). Et tous ont écrit des textes très calibrés sur des thèmes à la mode, ce qui n'est pas mon cas. Je ne sais même pas si la ME que je vise a un jour accepté un manuscrit non sollicité. C'est un petit éditeur, mais ils m'ont fait découvrir mon roman préféré. Au final, j'ai surtout réussi à économiser 50 balles.

Et ça me fait penser que je dois envoyer aujourd'hui mon manuscrit au Murmures Littéraires.
 
marie-do
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  87
   Âge  :  40
   Date d'inscription  :  04/07/2020
    
                         
marie-do  /  Pippin le Bref


Winger a écrit:
Merci beaucoup, Bactérie.

Citation :
Il y a un truc qui se fait bien plus facilement avec un manuscrit papier (ou un livre papier d'ailleurs) qu'avec un manuscrit électronique, c'est de feuilleter, d'ouvrir une page au hasard et de voir si on accroche.

C'est aussi ce que je pense. J'ai envoyé mon manuscrit il y a trois jours, par mail. Bon, je ne regrette pas. En littérature blanche, à peine une petite dizaine d'auteurs, peut-être moins, parviennent à placer leur roman chez un éditeur sans recommandation, peu importe sa taille (je parle exclusivement des éditeurs dont les ouvrages sont diffusés). Et tous ont écrit des textes très calibrés sur des thèmes à la mode, ce qui n'est pas mon cas. Je ne sais même pas si la ME que je vise a un jour accepté un manuscrit non sollicité. C'est un petit éditeur, mais ils m'ont fait découvrir mon roman préféré. Au final, j'ai surtout réussi à économiser 50 balles.

Et ça me fait penser que je dois envoyer aujourd'hui mon manuscrit au Murmures Littéraires.


Bonne chance pour tes recherches !
Rien qu'à la rentrée littéraire de 2021, 75 premiers romans ont ete publiés et je ne pense pas que tous avaient été recommandés. Sur ce forum il y a pas mal d'exemples de jeunes auteurs qui ont publié leur premier roman sans la moindre recommandation ! C'est une idée assez répandue que dans l'édition si tu ne connais personne c'est quasiment fichu. Mais je ne crois pas que ce soit vrai quelque soit le genre dans lequel se situe ton manuscrit. Les recommandations existent aussi évidemment mais il paraît que ça fait "juste" passer un manuscrit en haut d'une pile de lecture, c'est pas du tout une garantie plus grande.
Bon courage en tous cas !
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Merci Marie-do. Il y a beaucoup d'auteurs de fantasy, jeunesse, romance, etc. sur JE. J'ai l'impression que les règles du jeu ne sont pas les mêmes en fonction de la ligne éditoriale de la ME. Pour les genres que je citais, je pense qu'un texte de qualité se reconnaît plus facilement et/ou que les éditeurs accordent plus d'importance aux manuscrits non sollicités. Je ne sais pas s'il y a beaucoup d'auteurs de littérature blanche publiés dans le coin. Il me semble que non.

Comme je disais, il y a effectivement quelques auteurs n'ayant pas leurs entrées dans le milieu qui arrivent à se faire éditer, mais leurs manuscrits cochent plusieurs cases. J'observe de près la production éditoriale depuis quelques années (je suis un lecteur passionné avant d'être un auteur), et c'est ce que j'ai constaté. Mon prochain roman pourrait plus facilement les intéresser (même si je ne vais pas l'écrire pour cette raison).
 
   
    
                         
Contenu sponsorisé  /  


 

 Quand l'éditeur laisse le choix : le mail ou la poste.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Ressources :: Édition et Autopublication-