PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -29%
-29% Ecran PC 32″ LED AOC (Dalle VA – 75 ...
Voir le deal
189.91 €

Partagez
Aller à la page : 1, 2  Suivant
 

 Quand l'éditeur laisse le choix : le mail ou la poste.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Bonjour,

Alors que mon manuscrit « tourne » déjà dans les bureaux d'une petite dizaine d'éditeurs, j'ai étendu ma liste à quelques maisons supplémentaires. L'une d'elles m'intéresse en particulier. Or, en ce qui concerne les modalités d'envoi, elle laisse le choix aux auteurs : par mail ou par la poste.

C'était déjà le cas pour un éditeur de la première vague. Vous me traiterez peut-être de fou, ou d'imbécile, ou que sais-je encore (soyez créatifs, je vous en prie), mais j'ai choisi de mettre mes 400 pages au courrier. Je ne peux pas m'empêcher de me dire qu'un manuscrit papier a plus de poids qu'un manuscrit numérique, qu'on ne peut pas aussi facilement l'ignorer et encore moins le faire disparaître (clic, en voilà un de moins, bon débarras).

Qu'en pensez-vous ?
 
Flora
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  7094
   Âge  :  35
   Date d'inscription  :  10/04/2008
    
                         
Flora  /  Serial Constance killer


Qu'un manuscrit papier peut disparaître aussi Razz

On avait eu une fois la photo de la 'salle des manuscrits' d'une grosse maison, c'était des piles dans tous les sens... Et une personne avait un jour témoigné, désemparée, qu'elle avait envoyé son manuscrit avec une enveloppe timbrée pour le retour, qu'elle n'avait plus jamais eu signe de vie, et que la personne contactée au service des manuscrits avait répondu en substance "désolée, on ne le trouve pas".

Je me limite aux envois numériques sans regret, de mon côté.


Quand l'éditeur laisse le choix : le mail ou la poste. 60011Quand l'éditeur laisse le choix : le mail ou la poste. Bannie10
Votez pour concours d'extraits 123
jusqu'au 24 février, sur le thème Catastrophe !
Envie d'en savoir plus sur mes publications et mes projets ? Suivez le guide !
En cours sur JE : Le Renard et la Chouette
Mes lectures : Elodie, Korrigans, Loupiote, Martine et Sa Majesté aux dents longues
En ligne
 
Licoupeille
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  672
   Âge  :  42
   Date d'inscription  :  21/04/2013
    
                         
Licoupeille  /  Hé ! Makarénine


Winger a écrit:

Qu'en pensez-vous ?

Que si tu as de l'argent en trop, je veux bien te donner mon IBAN !
https://chezjulienartigue.wixsite.com/monsite
 
CalédoniaRob
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  1097
   Âge  :  42
   Localisation  :  La Paz Bolivie
   Date d'inscription  :  21/01/2022
    
                         
CalédoniaRob  /  Effleure du mal


Non mais en vrai, c’est triste mais c’est vrai, moi j’ai déjà fais pas mal d’envois papiers et ça représente une somme d’argent conséquente et en vrai … Ça change pas forcément grand chose, donc si l’éditeur te propose les 2, personnellement je le lui enverrai en numérique.

MAJ :

Dans le sens les envois papiers, c’est vraiment quand l’éditeur ne te laisse pas d’autre choix, il veut que du papier.
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Je comprends, Flora. Évidemment, un manuscrit papier peut aussi disparaître. D'autant que si l'écrasante majorité des auteurs optent pour la voie numérique, celle-ci est probablement mieux balisée. Je ne voudrais pas que mon roman prenne la poussière sur une étagère parce que personne n'a expliqué à la stagiaire qu'il existe une procédure "papier".

Je suis fauché Licoupeille, mais je suis prêt à bouffer des nouilles pendant deux semaines si ça augmente (ne serait-ce que passablement) mes chances d'être lu.
 
Cath
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  818
   Âge  :  47
   Date d'inscription  :  14/08/2022
    
                         
Cath  /  Double assassiné dans la rue Morgue


Que ça dépend des éditeurs.

Par exemple, dans ce live, une des éditrices de Rageot indique clairement qu'ils lisent en priorité les manuscrits papier. Et qu'à partir de 2023, les soumissions par mail ne seront d'ailleurs plus ouvertes que pendant 1 mois, au contraire des soumissions papier qui seront possibles en permanence.

A contrario, Anne Carrière a décidé à partir de 2022 de fermer les soumissions papier, et annoncé un peu avant qu'il fallait dès que possible préférer l'envoi au format pdf, avec l'explication suivante :
Citation :
Nous sommes de fervents défenseurs du papier pour les livres, mais nous pensons aussi que l’impression vous coûte trop cher, que le traitement des retours de manuscrits nous prend trop de temps, et que tout le processus engendre trop de gâchis.
https://catherinephanvan.fr/liens-utiles
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Cath a écrit:
Que ça dépend des éditeurs.

C'est peut-être le fin de cette histoire. Je vais peut-être passer un coup de fil à l'éditeur en question pour savoir s'ils ont une préférence.
 
Pich
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  609
   Âge  :  36
   Date d'inscription  :  01/03/2021
    
                         
Pich  /  Hé ! Makarénine


Le numerique est mieux selon moi. Plus conveniant, moins complique. Un clic et c'est recu. Et puis, aussi tant soit peu, ca sauve un peu les arbres haha.
 
Jimilie Croquette
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3018
   Âge  :  42
   Localisation  :  Région Parisienne
   Date d'inscription  :  11/01/2019
    
                         
Jimilie Croquette  /  De l'Importance d'être Constamment Là


Le papier, ça encombre les bureaux. On ne sait pas où le ranger, pour le trimballer ça pèse lourd, pour l'archiver c'est plus compliqué qu'un fichier que tu enregistres en un clic dans un dossier, pour le retrouver et le partager c'est plus compliqué qu'un clic dans un dossier. 
Donc je ne suis pas sûre que ça soit "mieux" pour l'éditeur, s'il a le choix.

Et c'est pas mieux pour l'auteur, en tous cas, à qui ça coûte cher (à imprimer, à expédier).

Go numérique.
https://linktr.ee/emilie_goudin.lopez
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Je suis impressionné par cette unanimité. Je me doutais que les partisans du numérique seraient plus nombreux, mais j'imaginais quand même qu'il y aurait quelques irréductibles défenseurs du papier.

Je vais réfléchir. Ou je passe quand même un petit coup de fil à l'éditeur pour savoir s'il a une préférence, ou je l'envoie directement par mail. Je vous tiens au courant. Merci pour vos réponses !
 
Jimilie Croquette
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3018
   Âge  :  42
   Localisation  :  Région Parisienne
   Date d'inscription  :  11/01/2019
    
                         
Jimilie Croquette  /  De l'Importance d'être Constamment Là


Winger a écrit:
Ou je passe quand même un petit coup de fil à l'éditeur pour savoir s'il a une préférence, ou je l'envoie directement par mail. Je vous tiens au courant. Merci pour vos réponses !

ça m'intéresse !  Smile
https://linktr.ee/emilie_goudin.lopez
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Après réflexion, je ne vais pas les appeler. Je pars du principe que s'ils nous laissent le choix, c'est que les deux méthodes leur conviennent. Un autre élément motive mon choix : on approche des fêtes et j'imagine que l'équipe va peut-être prendre des vacances. Plus tôt mon manuscrit leur parvient, mieux c'est.

Et puis je vais faire une belle économie. Me voilà avec les poches pleines. Envoie ton IBAN, Licoupeille  Laughing  !
 
Licoupeille
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  672
   Âge  :  42
   Date d'inscription  :  21/04/2013
    
                         
Licoupeille  /  Hé ! Makarénine


Merci (je pourrai me payer 1L d"huile !)
https://chezjulienartigue.wixsite.com/monsite
 
cevhe
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  71
   Âge  :  53
   Date d'inscription  :  06/07/2019
    
                         
cevhe  /  Clochard céleste


Bonsoir,

si les demandes des éditeurs évoluent, n'est-ce pas simplement parce que les habitudes des lecteurs de leurs comités de lecture évoluent ?
Rien que dans le grand public je connais de plus en plus de monde converti à la liseuse, même chez ceux qui conservent une relation quasi charnel au papier, à la belle typo et la reliure.
 
Bactérie
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  559
   Âge  :  124
   Localisation  :  Paris
   Pensée du jour  :  tout, c'est mieux que rien.
   Date d'inscription  :  26/02/2019
    
                         
Bactérie  /  Gloire de son pair


Alors je viens apporter une petite note discordante dans cette belle unanimité  :mrgreen: .
En fait je pense que si on tombe sur un éditeur qui a l'habitude de lire des manuscrits papier (et ça existe encore !) on a plus de chances d'attirer son attention avec un envoi papier. Il y a un truc qui se fait bien plus facilement avec un manuscrit papier (ou un livre papier d'ailleurs) qu'avec un manuscrit électronique, c'est de feuilleter, d'ouvrir une page au hasard et de voir si on accroche. On se rend compte aussi bien plus vite de la longueur du manuscrit, ce qui peut donner envie (ou pas, bien sûr). Et c'est plus facile à annoter à la main... Bref il me semble qu'avec des ME un peu "old school" ça peut valoir la peine d'envoyer en papier.  Wink
Si les gens partent en vacances, on peut espérer qu'ils prendront le manuscrit dans leur valise, si, en le feuilletant, il leur donne envie...
Il me semble que si l'éditeur donne le choix, c'est qu'il préfère le papier. Sinon, aucune raison de ne pas exiger de l'électronique, non ?  Neutral
Bon, à part ça, on croise les doigts pour toi WINGER ! Quand l'éditeur laisse le choix : le mail ou la poste. 3029968519
http://beatrice.hammer.free.fr/pages/simple_indexpag.html
 
   
    
                         
Contenu sponsorisé  /  


 

 Quand l'éditeur laisse le choix : le mail ou la poste.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Ressources :: Édition et Autopublication-