PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
-17%
Le deal à ne pas rater :
Casque de réalité virtuelle Meta Quest 2 128 Go Blanc (+29,99€ ...
249.99 € 299.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 [Divers] scène claustrophobie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
Duun
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  10
   Âge  :  25
   Date d'inscription  :  18/11/2022
    
                         
Duun  /  Homme invisible


Bonjour !

Après avoir fouillé la section, je n'ai pas trouvé de sujet correspondant à ce que je cherchais (en espérant d'avoir bien regardé, tout de fois !)

Est-ce que parmi vous, certain.es sont claustrophobe ? Mon personne l'est et je souhaite écrire une scène où il a une crise. J'aimerais écrire quelque chose de juste et de réaliste, mais n'étant pas concerné, je ne sais pas trop pas quoi commencer ou comment une crise lié à la claustrophobie se déroule.

En vous remerciant d'avance Smile
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1301
   Âge  :  44
   Date d'inscription  :  25/05/2020
    
                         
Scarlet Dream  /  Tentatrice chauve


Bonjour !  Smile

Ce sujet est une très bonne idée !

Un de mes personnages est claustrophobe. Enfin, elle n'a pas peur des endroits sombres et exigus, mais de la claustration. Si par exemple, elle se retrouve enfermée dans un appartement vaste et lumineux, elle sera mal à l'aise et aura envie de casser les murs. Alors que ramper dans un boyau obscur ne lui fera ni chaud ni froid, du moment qu'il y a une sortie accessible. Je précise que les exemples donnés ne se trouvent pas dans mon roman, c'est pour donner une idée. Mon personnage accepte de vivre en intérieur, c'est le fait d'être bloquée, empêchée de sortir qui lui est insupportable. Du coup, est-ce vraiment de la claustrophobie ?  scratch

Duun a écrit:
J'aimerais écrire quelque chose de juste et de réaliste, mais n'étant pas concerné, je ne sais pas trop pas quoi commencer ou comment une crise lié à la claustrophobie se déroule.

J'écris dans une scène qu'après un cauchemar, elle se met à angoisser. Cela réveille de très mauvais souvenirs et elle a une crise, alors que la porte n'est même pas fermée à clé (elle finit par sortir par la fenêtre, entre autres parce qu'elle ne veut pas risquer de croiser quelqu'un si elle passe par la porte). Les murs se rapprochent et la pièce se vide de son oxygène. Mon personnage commence à avoir la nausée, aussi. Je n'ai pas été très loin dans la description, mais maintenant j'ai peur que tout ça ne soit qu'un ramassis de clichés.  Neutral  scratch

Du coup, les autres réponses m'intéressent aussi. Razz
 
Duun
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  10
   Âge  :  25
   Date d'inscription  :  18/11/2022
    
                         
Duun  /  Homme invisible


Merci, heureux de savoir que le sujet pourrait aider d'autres Very Happy

J'aimerais également éviter tomber dans certains clichés, surtout que chaque personnes réagissent à une phobie différemment, autant connaitre toutes les possibilités.

Concernant mon personnage, c'est surtout les lieux clos, sans issues et exigüe, suite à un trauma où il était coincé dans une pièce lors d'un naufrage. Concernant la crise, elle survint avec un délire hallucinatoire.
 
Hortense
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  172
   Âge  :  36
   Localisation  :  Paris
   Pensée du jour  :  Ou pas ?
   Date d'inscription  :  31/10/2021
    
                         
Hortense  /  Tycho l'homoncule


Bonjour,

Je ne suis pas claustrophobe, mais ça m'est arrivé une ou deux fois de faire une crise de claustrophobie (dans un métro bondé).
Les symptômes sont les mêmes que pour une attaque de panique (que tu trouveras facilement sur Internet), avec la sensation d'étouffement et d'enfermement exacerbée.

Elle se déclenche exactement pareil que n'importe quelle attaque de panique : montée progressive (plus ou moins longue selon le niveau de claustrophobie), crise (avec les symptômes classiques de la panique) et redescente (soit en étant libéré de l'espace clos, soit avec des médicaments, soit avec beaucoup de pratique de la relaxation).

A titre strictement personnel, je n'ai jamais eu d'hallucination pendant des attaques de panique (et pourtant, j'en ai fait qui étaient spectaculaires, sans vouloir me vanter), mais tous les symptômes d'un stress élevé : palpitations, mains moites, tremblements, hyperventilation avec sensation d'étouffement (assez similaire à une crise d'asthme), maux de ventre et nausées pouvant aller jusqu'au vomissement, vertiges, hypersensibilité de tous les sens, impression qu'on est en train de mourir... émotionnellement, il y a aussi les pensées redondantes (négatives), l'incapacité à me concentrer, à me raisonner, ou à penser à autre chose qu'à l'attaque de panique et ce qui la cause (ce qui n'a pour effet que de l'amplifier).

Il faut aussi savoir qu'après, le corps et l'esprit sont "vidés" pendant quelques heures à quelques jours.
Avec épuisement, hypersensibilité à n'importe quelle minuscule contrariété, difficultés à dormir, etc. Exactement comme après n'importe quel violent choc émotionnel. Ce qui peut provoquer des crises à répétition en cercle vicieux : tu fais une crise, donc tu es plus fragile, donc tu fais une nouvelle crise, donc tu es encore plus fragile, donc...

Et à la fin, il n'y a plus que les cycles crise / rémission qui s'enchaînent, occultant tout le reste.
https://hortensemerisier.com/
 
Duun
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  10
   Âge  :  25
   Date d'inscription  :  18/11/2022
    
                         
Duun  /  Homme invisible


Merci beaucoup Hortense pour cette réponse très complète ! Elle va beaucoup m'aider pour écrire ma scène et j'espère que ça aidera également Scarlet Smile
 
Koola
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  97
   Âge  :  26
   Localisation  :  Dans un bateau volant
   Date d'inscription  :  22/07/2020
    
                         
Koola  /  Pippin le Bref


Perso, quand je fais une crise de claustrophobie, j'ai tendance à devenir inerte. Genre je suis paralysée, je ferme mon cerveau. Je crois que je me fous en mode survie. Personne ne peut vraiment me parler, y'a comme un filtre avec le reste de mon environnement.
Mais je rejoins Hortense qui décrit très très bien tout le processus d'angoisse, les palpitations, les vertiges (surtout les vertiges woah) et les pensées sombres en boucle qui n'aident pas.

Pour moi, ce sont tous les petits espaces (ascenseurs, mezzanines, les portes très basses, avoir une petite fenêtre, les plafonds bas, les sous-sols). Tout ce qui est bas et donne la sensation d'être enfermé, de ne pas pouvoir sortir. Je me force à aller dans tous les ascenseurs et dans ces endroits là, et plus je me force plus je gère !

Je sais pas si j'aide beaucoup haha, c'est vrai que tout le monde ne réagit pas de la même façon à sa phobie !
En tout cas pour moi c'est bien né d'un trauma, donc je ne pense pas que ce soit cliché de faire pareil en fiction Smile
En ligne
 
Duun
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  10
   Âge  :  25
   Date d'inscription  :  18/11/2022
    
                         
Duun  /  Homme invisible


Merci Koola pour ta propre précision, je note tout ceci Smile ça apporte toujours un plus !
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1301
   Âge  :  44
   Date d'inscription  :  25/05/2020
    
                         
Scarlet Dream  /  Tentatrice chauve


Duun a écrit:
Merci beaucoup Hortense pour cette réponse très complète ! Elle va beaucoup m'aider pour écrire ma scène et j'espère que ça aidera également Scarlet Smile

Je confirme. Merci pour ton aide, Hortense !

Pour ma part, j'ai très souvent eu des crises d'angoisse, mais rien de très marqué physiquement. L'impression qu'on me grignotait les entrailles, des pensées négatives et parfois des palpitations. C'était une sensation vraiment désagréable.
 
Tengaar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  2739
   Âge  :  39
   Localisation  :  Antichambre de Louis XIV
   Pensée du jour  :  CI-GÎT TENGAAR QUI SUCCOMBA À UNE SURDOSE DE FANFICTION Elle ne l'a pas volé, on l'avait prévenue, déjà que la fantasy c'est pas de la littérature, alors la FF, bon... enfin, c'est triste quand même
   Date d'inscription  :  21/04/2017
    
                         
Tengaar  /  (de Dunkerque)


Une de mes collègues est claustrophobe. Une fois nous devions passer à travers un tunnel de qqs mètres de long très large et assez haut et dont on voyait clairement l'autre bout. IL a fallu que quelqu'un reste à côté d'elle tout le temps de la traversée parce qu'elle commençait à hyperventiler.
Pareil, elle a fait des crises (sensation d'étouffement m'a-t-elle dit) à cause des masques dans les premiers jours où ils étaient obligatoires.
 
Duun
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  10
   Âge  :  25
   Date d'inscription  :  18/11/2022
    
                         
Duun  /  Homme invisible


Merci Tengaar pour avoir apporter l'expérience de ta collègue ! Ce soir, j'essaie d'écrire la scène en question *se motive*
 
   
    
                         
Contenu sponsorisé  /  


 

 [Divers] scène claustrophobie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Ressources :: Écritoire-