PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Le deal à ne pas rater :
Pokémon EV06 : où acheter le Bundle Lot 6 Boosters Mascarade ...
Voir le deal

Partagez
 

 Manque de confiance en soi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
Chmike
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  183
   Âge  :  61
   Localisation  :  Marseille
   Pensée du jour  :  Mon avatar est un jeune ocelot
   Date d'inscription  :  11/02/2018
    
                         
Chmike  /  Tycho l'homoncule


Je manque cruellement de confiance en moi dans l'écriture.  Si je fais l'analogie au dessin pour la description des personnages, j'ai le sentiment que je devrais dessiner ça

Manque de confiance en soi Coloriage-nain-simplet-blanche-neige-4

et j'ai l'impression d'avoir dessiné ça

Manque de confiance en soi 1000_F_100114222_ZjRqDYBWaz8p9oVJHu5UkuUUxJ3IwvFM

Je pourrais décrire plus mes personnages, mais je suis tiraillé entre préserver la dynamique de l'action, le "show, don't tell" (montre, ne décrit pas), ne pas interférer avec l'imaginaire du lecteur, etc.

Comment s'en sortir ? scratch

Est-ce que dessiner des personnage baton serait mon style après tout, et je ne devrais pas chercher à le changer ? Ou dois-je m'aligner sur les canons de l'art de l'écriture et me forcer pour ne pas être rejeté par les lecteurs ? Je précise que mon ambition est de publier sur KDP avec l'espoir d'avoir des lecteurs, pas de faire des gribouillis pour passer le temps.
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Peut-être que ça pourra t'aider : il existe un sujet sur la description des personnages : https://www.jeunesecrivains.com/t60026-la-description-d-un-personnage

Tu peux à la fois décrire ton personnage de manière exhaustive, et à la fois ne pas nuire à la dynamique de l'action, cela en éparpillant les élément descriptifs.

Après, sur la confiance, je crois que ça vient aussi en travaillant sur son texte, en y revenant plus tard et en se rendant compte que c'était pas si pire, en étant lu par d'autres et en se rendant compte qu'il y a plein de qualités qu'on voit pas toujours quand on a le nez dans le guidon. Et je crois aussi que ça vient en ne se comparant pas trop à ce qui "devrait être" : on écrit chacun à notre manière.
 
Verowyn
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  486
   Âge  :  37
   Date d'inscription  :  20/01/2013
    
                         
Verowyn  /  Pour qui sonne Lestat


Citation :
Je pourrais décrire plus mes personnages, mais je suis tiraillé entre préserver la dynamique de l'action, le "show, don't tell" (montre, ne décrit pas), ne pas interférer avec l'imaginaire du lecteur, etc.

Bon, déjà il semble y avoir une petite confusion ici par rapport à ce célèbre conseil d'écriture qui explique peut-être en partie pourquoi tu te sens si peu assuré.

Don't tell ne veut pas dire ne décris pas mais bien ne dis pas.
C'est très différent, surtout que show ("montre") se rapproche davantage de "décris" que tell.
Autrement dit, comment tu comptes montrer quoi que ce soit, si ce n'est en décrivant ?

Jean était un homme très beau et très gentil.
Là tu dis : ton narrateur affirme quelque chose et demande au lecteur de le croire sur parole.

Jean avait des traits fins qui dégageaient une impression de grande douceur. Son regard bleu était profond, calme et bienveillant, et ses longs cils noirs qui battaient de temps en temps soulignaient l'intérêt qu'il portait à son interlocuteur quand il arrêtait tout ce qu'il était en train de faire pour écouter son ami se confier.
Là tu montres en décrivant, : du portrait que le narrateur vient de tracer, le lecteur peut déduire que Jean est beau et gentil.
 
Chmike
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  183
   Âge  :  61
   Localisation  :  Marseille
   Pensée du jour  :  Mon avatar est un jeune ocelot
   Date d'inscription  :  11/02/2018
    
                         
Chmike  /  Tycho l'homoncule


Merci de vos commentaires. Voici un extrait de ce que j'ai écrit pour l'instant:

Citation :
Cette histoire commença à cet instant précis, lorsque François demanda à ses amis

— Vous faites quoi ces vacances ?

Musclé, avec de beaux yeux marrons et de cheveux châtains légèrement bouclés qu'il gardait court, François aimait parler de son idéal de sauver le monde du réchauffement climatique, de la pollution et de la destruction de la nature.

— Aucune idée répondit Émilie. Mes parents ont prévu d'aller à la montage, il y fait plus frais.

Svelte, aux long cheveux châtains très clair et les yeux doux aussi marron que ceux de François, Émilie avait un corps et un visage gracieux qui attirait le regard des garçon de l'école. Masi elle manquait de confiance en elle comme beaucoup d'adolescents qui ne connaissent pas encore tout leur potentiel.

— Moi, ils vont à la mer, dit Vincent avec une mimique manifestant son désintérêt.

Les cheveux court et châtains foncés, presque noir, Vincent était d'apparence normale, ni trop mince, ni trop gros. Il n'était pas spécialement courageux pour la bagarre et le travail, mais ses amis l'aimaient bien, car il était droit et honnête. Ils savaient qu'ils pouvaient lui faire confiance.

J'ai voulu faire passer le message que François est idéaliste, et aussi généreux mais sans le dire. Pourriez-vous me dire si ça passe ? Je n'ose pas aller plus loin dans la description car je crains que cela devienne trop lourd.

Pour Émilie, je crains que j'ai dit (tell) un trait de caractère du personnage que j'aurais pu montrer, mais je voulais aussi faire passer le message au sujet des adolescents. Je voulais que les lectrices/lecteurs puissent se reconnaître dans ce manque de confiance et en même temps faire passer le message que c'est parce qu'ils ne connaissent pas encore leur potentiel. Mais cela manque peut-être de finesse et subtilité.

Je précise que le public visé est le jeune adulte et que l'histoire une aventure contemporaine réaliste. Je crains beaucoup d'alourdir l'expérience de lecture avec des descriptions trop fines.


Un autre aspect de mon écriture qui me met mal à l'aise est que j'ai une propension naturelle à l'écriture de dialogues au lieu d'une narration. Ce que j'écris est quasiment un scénario de film. Je crains que ce soit parce que je regarde plus de films que je ne lis de livre. Le résultat est que le message qui passe est très pauvre (stick figure). Il n'y a aucune description du décors, de l'ambiance, de l'émotion, etc. Je me demande dans quelle mesure je dois changer ça.

Quand je regarde comment font d'autres auteurs, je vois clairement la différence, et cela me parait inaccessible car contre ma nature. Je ne sais pas si c'est normal et propre au débutant, si je dois changer ça, et comment on peut changer.
 
Mmokong
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  143
   Âge  :  38
   Localisation  :  Bas Bugey
   Date d'inscription  :  08/06/2022
    
                         
Mmokong  /  Barge de Radetzky


Hello Chmike,
tes personnages sont intéressants, mais effectivement les descriptions tombent un peu comme un cheveu sur la soupe. Peut-être ne devrais-tu pas les décrire du tout, ça n'apporte pas grand chose que François soit châtain et Vincent "d'apparence normale".

Par contre leur traits de caractères sont très importants pour la suite, alors tu peux les intégrer dans le dialogue, par exemple :

Citation :

François demanda à ses amis

- Vous faites quoi ces vacances ?

- Aucune idée répondit Émilie. Mes parents ont prévu d'aller à la montage, il y fait plus frais.

- Ils ont bien raison, il vaudrait mieux s'habituer dès maintenant à vivre en altitude ! Avec ce qu'il va nous tomber dessus ! s'enthousiasma François, ravi de pouvoir rebondir sur le réchauffement climatique, son sujet de prédilection.

- Moi, ils vont à la mer, dit Vincent avec une mimique manifestant son désintérêt.

Emilie regardait ses pieds, mal à l'aise. Elle sentait bien qu'il y avait un débat à lancer, mais il lui aurait fallu avoir des arguments percutants et elle était trop timorée pour attaquer la première.



ça peut être comme ça, après si tu tiens à ce que tes lecteurs aient une description physique, peut-être plutôt avant le dialogue, genre François marche, tu le décris, il voit ses deux amis, tu les décris, et ensuite le dialogue.
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Chmike a écrit:
Quand je regarde comment font d'autres auteurs, je vois clairement la différence, et cela me parait inaccessible car contre ma nature. Je ne sais pas si c'est normal et propre au débutant, si je dois changer ça, et comment on peut changer.
Comme je disais, on écrit tous différemment. Jules Verne brosse ses personnages dès le début. Dès le début, on sait que le professeur Lidenbrock est un irascible impatient, on sait que le capitaine Hatteras fera tout ce qu'il peut pour atteindre son objectif/rêve, on sait que Michel Strogoff est dévoué à sa mission, dans le genre valeureux chevalier, quoi. Les personnages sont décrits dès le début, physiquement et psychiquement. C'est dit. Bien sûr, Jules Verne montre ensuite, tient ses personnages dans toute leur cohérence. Mais il commence par dire. Qui ira dire des romans de Jules Verne qu'ils ne sont pas bien parce qu'il a affirmé au lieu de montrer ? Donc je pense qu'il ne faut pas trop se prendre la tête avec ça. Le "show don't tell", plus qu'une règle, c'est une indication. On peut très bien décider de le briser.

Chmike a écrit:
Il n'y a aucune description du décors, de l'ambiance, de l'émotion, etc. Je me demande dans quelle mesure je dois changer ça.
Je pense que c'est très personnel à chaque auteur. Perso, j'aime beaucoup étaler les descriptions et les ambiances, j'aime en lire, aussi. Leur absence me dérange quand ça nuit à l'imagination de la scène. Il y a des scènes où on se fiche de connaître l'agencement exact du lieu, et il y a des scènes (notamment celles où les personnages se déplacent) où ça peut être dérangeant. Je crois que c'est quelque chose que chacun doit doser. Quant à l'émotion, elle ressortira des expressions des personnages et des dialogues, normalement.
 
Chmike
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  183
   Âge  :  61
   Localisation  :  Marseille
   Pensée du jour  :  Mon avatar est un jeune ocelot
   Date d'inscription  :  11/02/2018
    
                         
Chmike  /  Tycho l'homoncule


Merci MMOKONG, tu as raison. J'en arrive à écrire un truc tordu à force de vouloir rentrer dans les cases. Ton exemple est très intéressant.
 
Tsume
   
    Autre / Ne pas divulguer
   Nombre de messages  :  433
   Âge  :  38
   Localisation  :  Akuda bar
   Pensée du jour  :  ...
   Date d'inscription  :  06/04/2022
    
                         
Tsume  /  Pour qui sonne Lestat


Hello, Chmike!

Tout ce que je peux dire son ton texte, pour le moment, c'est que l'auteur manque d'assurance, c'est vrai, mais non de talent. Tu  appliques scrupuleusement une recette et il ne manque plus que l’expérience pour affiner tout ça.

Les conseils que je peux te donner, si tu tiens vraiment à mettre des descriptions, c'est de les mettre petit à petit dans le récit. A un moment tu peux parler de l'apparence en général, puis de la couleur des yeux et des cheveux, et enfin du caractère.

La première description n'est pas mal, on peut la raccourcir comme ceci: musclé, avec de beaux yeux marrons et des cheveux châtain courts et bouclés, François incarnait l'idéaliste par excellence.

Tu peux parler de ses gouts quelques paragraphes plus tard. On ne connait pas tes personnages, il faut qu'on s'en fasse une idée petit à petit pour qu'on s'y attache.

Pour la seconde description, je tente ceci: Les longs cheveux auburn (châtain très clair) et les yeux semblables à ceux de François, Émilie n'avait pas encore autant d'assurance. Svelte et gracieuse, la jeune fille attirait les regards des garçons de l’école.

Pour ma part, je ne décris pas tellement mes personnages. Je donne une particularité par-ci par là. Je ne dis pas que quelqu'un est nerveux, je dis qu'il fait craquer ses doigts lorsqu'il y a une scène de tension, par exemple.
 
Mizi
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  50
   Âge  :  21
   Date d'inscription  :  27/05/2022
    
                         
Mizi  /  Clochard céleste


Bonjour

Je suis dans le même cas que toi. Petit conseil pour reprendre confiance en toi : relis tes textes et essaie de trouver quelque chose qui te plaît ( même un tout petit peu) ne serais - ce qu'une phrase ou même un mot ! Au début ça sera dur mais tu finiras par trouver des choses. Et écoutes aussi ceux qui te lisent et qui relèvent les bons points de tes histoires surtout si ces remarques positives reviennent souvent.

Je n'ai pas lu tes écrits mais je suis sûre que c'est bon, très bon même. Si tu as besoin d'un avis n'hésite pas

Courage !
 
Lucille
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  148
   Âge  :  42
   Localisation  :  Au grand air
   Pensée du jour  :  Ciel, ma constance !
   Date d'inscription  :  02/08/2022
    
                         
Lucille  /  Barge de Radetzky


Hello Chmike, il y a des auteurs qui sont "très" dans le dialogue. A mon sens, ce n'est pas du tout un souci. Cela dépend justement du manuscrit que t'écris (perso, mon écriture peut changer selon l'histoire qui me vient). Certains livres contiennent aussi des passages plus condensés en dialogues. En plus, les dialogues, ça se retravaille aussi. Marie Vareille reprend très bien "l'art" des dialogues dans ses conseils pour l'écriture; je te conseille d'aller une fois jeter un œil sur son site.
Je te conseille également de lire "comme par magie" d'Elisabeth Gilbert. Elle explique merveilleusement bien qu'il ne faut pas trop se poser de questions : écris parce que tu en as envie et puis, tu retravailleras ton texte après le premier jet. On manque tous de confiance en soi (franchement écrire un bouquin est une aventure formidable, mais tellement flippante!) mais tant que cela ne t'arrête pas d'essayer de créer quelque chose de chouette... J'ai hâte de savoir ce qu'Emilie va faire :-)
 
Chmike
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  183
   Âge  :  61
   Localisation  :  Marseille
   Pensée du jour  :  Mon avatar est un jeune ocelot
   Date d'inscription  :  11/02/2018
    
                         
Chmike  /  Tycho l'homoncule


Merci beaucoup pour vos messages pleins de bons conseils
 
   
    
                         
Contenu sponsorisé  /  


 

 Manque de confiance en soi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Ressources :: Écritoire-