PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -42%
-42% Samsung TV QLED 4K 65″ 164 cm – ...
Voir le deal
699 €

Partagez
Aller à la page : Précédent  1, 2
 

 Vous arrive-t-il d'écrire l'inverse de ce que vous aviez prévu ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
Emsi
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  802
   Âge  :  71
   Localisation  :  Entre Bretagne et Sarthe
   Date d'inscription  :  16/02/2020
    
                         
Emsi  /  Double assassiné dans la rue Morgue


elopez7228 a écrit:
Ça m'arrive  aussi, tout le temps. Mon exemple le plus flagrant c'est quand je me suis installée à mon ordi pour écrire en me disant :Bon, pour cette scène, j'ai besoin qu'Irène et Benedikt se réconcilient sur l'oreiller et qu'après ce moment d'intimité et de tendresse, ils évoquent leurs vies passées et leurs familles et que Benedikt parle de son affection pour sa mère ; ce qui devra ouvrir l'arc de la réconciliation de Ben avec sa mère et un pas supplémentaire dans son éloignement au Reich..

Waouhhhh ! je t'admire d'avoir un plan aussi précis !!! Voilà une chose dont je suis bien incapable (et c'était déjà le cas en rédaction et dissertations autrefois). Moi mes personnages avancent au jour le jour, et même au début d'un chapitre je ne sais pas ce que va être ce chapitre : je sais QUI je vais y mettre en scène (ce n'est pas construit ; c'est juste pour "changer de personnage"), mais ce que ce ou ces personnages vont faire me vient au fur et à mesure du dialogue (si dialogue il y a) ou de la pensée (si pensée il y a) de ce ou ces personnages.
De ce fait, mes personnages font "ce qu'ils veulent", mais comme je le dis plus haut dans un précédent message, il faut beaucoup relativiser ce cliché du "personnage qui fait ce qu'il veut". Smile
 
Jimilie Croquette
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  2996
   Âge  :  42
   Localisation  :  Région Parisienne
   Date d'inscription  :  11/01/2019
    
                         
Jimilie Croquette  /  De l'Importance d'être Constamment Là


Quand je commence un chapitre je sais ce que je dois tenter de raconter, quand même; sinon rien n'aurait de sens... non ?
https://linktr.ee/emilie_goudin.lopez
 
Sklaërenn
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1512
   Âge  :  30
   Localisation  :  Dans le lointain des mystères
   Pensée du jour  :  I'm the fucking writer for my story life
   Date d'inscription  :  15/06/2013
    
                         
Sklaërenn  /  Roland curieux


Ahah, tout le temps Laughing Mes persos prennent leurs aises et n'en font qu'à leur tête. C'est hallucinant le nombre de choses qui ne se passent pas comme prévu Razz

Par exemple, j'ai deux persos qui auraient déjà du faire certaines choses et à l'heure actuelle, je n'ai toujours PAS caser ladite scène What a Face Et vu comment c'est partit, je vais devoir la caser en flashback ( non parce qu'elle est importante - non, promis, c'est pas juste une histoire de scène que je veux caser XD - quand même, mince :') )

Enfin, c'est qu'UN exemple parmi tant d'autre. Genre sur la fin de mon T.2, j'ai découvert un côté sombre d'un persos que j'avais PAS DU TOUT vu venir Laughing C'est vraiment assez drôle de voir comment ça évolue vs ce qu'on avait prévu.
http://airyscine.forumgratuit.org
 
Emsi
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  802
   Âge  :  71
   Localisation  :  Entre Bretagne et Sarthe
   Date d'inscription  :  16/02/2020
    
                         
Emsi  /  Double assassiné dans la rue Morgue


elopez7228 a écrit:
Quand je commence un chapitre je sais ce que je dois tenter de raconter, quand même; sinon rien n'aurait de sens... non ?

C'est une question de configuration d'esprit je pense. Ainsi, pour moi ne pas savoir ce que contiendra un chapitre en le démarrant ne signifie pas que rien n'aura de sens. Ma seule ligne directrice en le démarrant, c'est que je décide qu'après avoir parlé de Pierre pendant deux chapitres je vais maintenant plutôt parler de Paul ou de Jacques, je démarre une phrase genre "Regardant les mauvaises herbes qui commençaient à envahir les plates-bandes, Jacques se sentait las". Voilà j'ai posé un décor, et à moi de me débrouiller avec ça. Mais je ne sais pas du tout, je t'assure, t même si ça te paraît inconcevable, ce qui va se passer ensuite, ça vient tout seul et je ne dis pas que c'est mon personnage qui commande : je pense - moins humblement - que c'est mon cerveau qui va s'amuser avec ce que je lui donne. Et il se trouve que mon chapitre a du sens par rapport à l'histoire, il y prend place.
Et ainsi de suite pour les chapitres qui suivront. Ce qui fait que je ne sais jamais à l'avance comment va finir mon histoire.
J'ai conscience que c'est un fonctionnement particulier, dû peut-être à mon côté à la fois très indépendant et très caméléon (l'indépendance c'est ne pas dépendre d'un plan, car même le chambouler c'est encore dépendre de lui, et le côté caméléon, c'est se fondre dans problème dans un environnement et "faire avec") mais je ne dirai pas qu'avec ce fonctionnement, "rien n'a de sens". En tout cas, ouf mes lecteurs en ont vu un ! Very Happy
 
Mardi
   
    Autre / Ne pas divulguer
   Nombre de messages  :  2698
   Âge  :  39
   Pensée du jour  :  /kick lundi
   Date d'inscription  :  19/03/2018
    
                         
Mardi  /  Le bruit et la pudeur


Emsi a écrit:
Bon, d'un autre coté, il faut peut-être relativiser ce cliché du "personnage qui commande" : je pense que si le personnage nous échappe (à supposer qu'il nous ait jamais appartenu Smile) c'est qu'on a quelque chose en nous qui se met dans sa peau, notre cerveau (qui est très ingénieux) s'amuse à être le cerveau d'un autre, et il compose avec le caractère de cet autre, voilà tout.
Enfin c'est mon opinion, et des gens nettement plus intellectuels que moi ont dû la formuler bien plus intelligemment Smile
Moi je trouve ce que tu dis là extrêmement pertinent et très bien formulé. Je pense que c'est exactement ce qui se passe, pour moi en tout cas ^^


Vous arrive-t-il d'écrire l'inverse de ce que vous aviez prévu ? - Page 2 Tarepa10
Ta gueule, c'est cosmique.
https://www.instagram.com/mardi.mardiii/
 
Aliénor
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1453
   Âge  :  22
   Localisation  :  là où il fait toujours nuit
   Pensée du jour  :  bon. écrire.
   Date d'inscription  :  21/02/2022
    
                         
Aliénor  /  Miss Deadline


J'écris rarement l'inverse de ce que j'avais prévu, mais il m'arrive presque à chaque fois de contourner un peu mon plan. Je laisse toujours assez de liberté à mes personnages pour changer des choses, l'ordre d'arrivée de certains éléments, les dialogues, les réactions... Donc oui, si on compare mes plans et mes bouquins rédigés, il y a souvent une tonne de différences.

MAIS. Je suis en cours de rédaction d'un de ces fameux bouquins sauvages, et je viens de changer la fin, en étant à la moitié du premier jet. Sauf que changer la fin change plein d'autres trucs, forcément. Et c'est un gros changement de direction, quand même. Du coup... je suppose que oui, il m'arrive d'écrire l'inverse de ce que j'avais prévu. C'est pas exactement l'inverse, mais c'est très différent, en tout cas Mad


Vous arrive-t-il d'écrire l'inverse de ce que vous aviez prévu ? - Page 2 1f47d.png?v=2.2

Alien officiel de la CB since 2022.
Modératrice spécialisée dans la Section Édition.


Instagram, pour suivre mes aventures dans la jungle de l'édition.

Parcours éditoriaux :
Mienne sera la nuit, sortie prévue le 28 mars 2024 aux Éditions Addictasy ✨
Romance n'est pas une histoire d'amour
Après la vague
 
Scarlet Dream
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1299
   Âge  :  44
   Date d'inscription  :  25/05/2020
    
                         
Scarlet Dream  /  Tentatrice chauve


J'ignore si j'écris finalement l'inverse de ce qu'avais prévu (peut-être, je ne me suis pas vraiment penchée sur la question). Seulement, j'ai remarqué très souvent qu'après moultes relectures, j'arrive encore à trouver des sens cachés. Que ce soit pour les personnages (psychologie, motivations etc), ou bien pour l'intrigue elle-même. C'est comme si mon cerveau conscient écrivait l'histoire de base, ce que lisent les lecteurs, et que mon inconscient s'amusait à créer un sous-texte que je suis la seule à déceler. Mais alors, parfois, des semaines, mois ou années après. Comme si j'apprenais de nouvelles choses alors qu'à la base, ben c'est quand même moi qui ai écrit tout ça ! Dans ces cas-là, ça me donne l'impression d'écrire à quatre mains (mon conscient et mon inconscient). Ce n'est pas toujours le cas, mais c'est arrivé assez souvent. Des fois, ça peut faire peur, mais en vrai, je trouve ça fascinant. Parce que je découvre des choses que je n'avais pas vues au premier abord. Après, la difficulté, c'est de transmettre ça aux lecteurs, et pour l'instant, j'en suis incapable. D'où, sans doute, que parfois je n'arrive pas à me faire comprendre et que mon texte peut sembler brouillon.


Dernière édition par Scarlet Dream le Dim 10 Avr 2022 - 10:48, édité 1 fois
 
Emsi
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  802
   Âge  :  71
   Localisation  :  Entre Bretagne et Sarthe
   Date d'inscription  :  16/02/2020
    
                         
Emsi  /  Double assassiné dans la rue Morgue


Mardi a écrit:
Moi je trouve ce que tu dis là extrêmement pertinent et très bien formulé. Je pense que c'est exactement ce qui se passe, pour moi en tout cas ^^

Merci Mardi. J'ai toujours beaucoup de mal à penser que ce que je dis soit pertinent, il me semble être souvent "à côté de la plaque" dans mes propos", alors ton opinion me touche. Embarassed
Vous arrive-t-il d'écrire l'inverse de ce que vous aviez prévu ? - Page 2 3029968519
 
nuit2chine
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1392
   Âge  :  51
   Pensée du jour  :  100HO7+LHO+L100
   Date d'inscription  :  09/03/2019
    
                         
nuit2chine  /  Tentatrice chauve


Bonjour

Sans arrêt ! J'ai beau être architecte, je planifie tout, mes personnages n'ont qu'à dire leur texte et vlan ! Retournement de situation, un imprévu s'invite dans ma scène. Que diantre est-il venu faire là celui-là ? Voilà, un peu comme Elopez l'a décrit, un mot de travers, une boutade qui est mal comprise, et me voilà en train de réécrire ma scène, parce que, oui, j'ai quand même envie de voir le scénario se dérouler tel que je l'avais imaginé.

En revanche, je reconnais que parfois, à de très rares moments, mais vraiment très rares, ce revirement à 180° entraîne des péripéties qui m'inspirent un autre roman.

Bonne journée.
 
   
    
                         
Contenu sponsorisé  /  


 

 Vous arrive-t-il d'écrire l'inverse de ce que vous aviez prévu ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Dépendances :: Discussions générales-