PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
-40%
Le deal à ne pas rater :
-40% Nike Crater Impact SE
68.97 € 114.99 €
Voir le deal

Partagez
Aller à la page : Précédent  1, 2
 

 Une bonne ME doit-elle systématiquement choisir des chroniqueurs qui diront du bien des livres qu'elle publie ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1663
   Âge  :  102
   Localisation  :  Dans chacune des histoires que j'écris (je déménage beaucoup, donc... )
   Pensée du jour  :  Bof, bof...
   Date d'inscription  :  29/11/2017
    
                         
Plumerose  /  Tentatrice Alopécique


elopez7228 a écrit:
C'est encore long, la crise d'ado ?

Wouah, le niveau est vachement élevé.

 
douniajoy
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  105
   Âge  :  35
   Date d'inscription  :  27/05/2021
    
                         
douniajoy  /  Barge de Radetzky


Je suis partenaire avec une maison d'édition.
Je n'ai pas aimé un de leurs livres, je les ai prévenus mais ma chronique est mitigé négative.
Je ne me vois pas mentir.
J'explique tjs pourquoi ça ne la pas fait avec moi et ça reste un avis. C'est subjectif.
La maison d'édition ne repartagera juste pas mon avis. Mais les critiques négatives doivent selon moi être acceptés et par la ME et par l'auteur.
Si pour un livre, sur 10 chroniqueurs on est 10 à être mitigé, c'est qu'il y a problème. Autant les prévenir. Ça reste mon avis
https://www.douniajoy.com
 
Cabossée
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  11
   Âge  :  31
   Date d'inscription  :  07/06/2021
    
                         
Cabossée  /  Homme invisible


Plumerose a écrit:
Juste : c'est con que la ME donne un livre à un type pour que ce type démolisse publiquement le livre.  

Ce mois-ci, c'était la Masse critique "Mauvais genres" sur Babelio (je te laisse te renseigner sur cette opération sur leur site). J'ai vérifié et ton livre faisait partie des livres proposés. Le principe, c'est que les ME proposent des livres, les gens se positionnent dessus, puis Babelio attribue les livres. Les ME les envoient aux "gagnants", mais elles n'interviennent pas dans la sélection.
La critique est libre, sans droit de regard de la ME.
Tu peux regretter que ta ME participe à cette opération, mais j'imagine que pour elle c'est l'occasion d’offrir un peu de visibilité à ton livre.

Parfois, les gens n'aiment pas, ou moins certains aspects : c'est le jeu.
 
Enirtourenef
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  2301
   Âge  :  26
   Pensée du jour  :  "Chaque occasion est la meilleure"
   Date d'inscription  :  02/09/2015
    
                         
Enirtourenef  /  Guère épais


Florence_C a écrit:
vendarion a écrit:
effectivement, voir la chronique avant de valider la publication est une bonne option.

Non, cela s'apparenterait à de la censure.
Je connais une "ME" qui est plutôt une autrice indépendante qui le fait. Et de manière assez ignoble.

Donc non. C'est le jeu des chroniques. Point barre.

Complètement d'accord.
En journalisme, les communicants nous demandent les questions avant, ou à valider l'article après. On n'envoie jamais les questions, et on ne prend pas en compte les propositions de corrections qu'ils nous font.
Journalistes et communicants ont besoin les uns des autres, mais sont aussi en conflits. ME et chroniqueurs ont besoin les uns des autres, mais peuvent aussi être en conflit selon ce même principe d'associés-rivaux : la ME offre le livre, le chroniqueur a un livre à l'œil ; l'intérêt de la ME est une bonne critique, l'intérêt du chroniqueur est de se montrer le plus impartial possible, pour garder ses lecteurs.

Plumerose a écrit:
Ouais, ça, ça n'a pas passé mais je veux bien admettre que peut-être, utiliser les techniques de la nouvelle pour une partie de la chute d'un thriller peut déplaire. Je maîtrise mais c'est : trop osé ? trop subtil ? bizarre, tout simplement ? etc... ?
Je ne sais pas....
Je cite ça parce que, dans l'autre sujet aussi, j'ai eu la même impression que maintenant (et peut-être n'est-ce qu'une impression) : j'ai l'impression et c'est un ressenti très personnel, que tu as une haute opinion de ce que tu écris (ça, c'est aucunement un problème, au contraire, moi aussi j'aime bien ce que j'écris même si c'est imparfait) et que, du coup, tu refuses que l'on puisse mal comprendre parce que "c'est très clair", ou ne pas aimer, et du coup tu te demandes si c'est "trop subtil" (c'est du même ordre que quand un employeur demande un défaut et que tu dis "perfectionniste").
En fait de mon point de vue on dirait que le problème pour toi c'est qu'on puisse ne pas aimer et le dire comme on le pense. Sans manquer de respect à quelqu'un on peut lui dire de manière directe qu'on n'a pas aimé, que la chute est mal maîtrisée, que les personnages sont creux, que c'est cliché, etc. Être respectueux c'est pas obligatoirement faire de belles et longues phrases alambiquées qui tournent autour du pot. On n'est pas à la cour de Versailles.
Les lecteurs peuvent ne pas avoir compris, ne pas avoir aimé, ne pas avoir accroché. Comme je disais dans l'autre sujet : chaque exemplaire est rigoureusement le même que celui sorti de la presse juste avant lui, et pourtant son lecteur comprendra une chose parfaitement différente. Et c'est normal, c'est humain. Si ton lecteur a pensé que tu as pas maîtrisé ta chute, bah tu veux qu'il le dise comment, au juste ?
Donc – je vais le dire de manière très directe mais sans méchanceté aucune – : mets-toi dans le crâne qu'il est impossible que tout le monde aime tes livres, qu'il est impossible que tous ceux n'ayant pas aimé le dise avec de belles phrases toute bien tournées. Lâche prise, tu vivras moins stressée et donc plus longtemps et plus heureuse ! :mrgreen:
 
   
    
                         
Contenu sponsorisé  /  


 

 Une bonne ME doit-elle systématiquement choisir des chroniqueurs qui diront du bien des livres qu'elle publie ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Ressources :: Édition et Autopublication-