PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
-40%
Le deal à ne pas rater :
-40% Nike Waffle One – Chaussure pour Homme
65.97 € 109.99 €
Voir le deal

Partagez
Aller à la page : 1, 2  Suivant
 

 Une bonne ME doit-elle systématiquement choisir des chroniqueurs qui diront du bien des livres qu'elle publie ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1663
   Âge  :  102
   Localisation  :  Dans chacune des histoires que j'écris (je déménage beaucoup, donc... )
   Pensée du jour  :  Bof, bof...
   Date d'inscription  :  29/11/2017
    
                         
Plumerose  /  Tentatrice Alopécique


Il me semble que c'est la base, sinon, c'est contre-productif.

Car si sur quelques commentaires, y'en a plus de la moitié qui démolissent le livre, au moins partiellement, pour moi, c'est non.

La ME doit, je pense, avoir une sorte de partenariat avec les chroniqueurs, offrir les livres et se mettre d'accord que, s'ils n'aiment pas, ils ne chroniquent pas.

A la limite : si leur avis est mitigé, qu'ils ne parlent que du positif.

Les ME font cela : elles offrent des livres pour que leur promo soit faite, non pas pour que leur auteurs y soient à moitié démontés, non ?

Je demande juste confirmation, mais je suis à peu près sûre de ce que j'avance.

Et donc, je verrai si je peux en parler à ma ME lors du prochain Salon (s'il n'est pas annulé ou reporté pour cause de Covid ou autre chose... Rolling Eyes ).
 
vendarion
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  54
   Âge  :  55
   Localisation  :  Belgique
   Date d'inscription  :  18/03/2022
    
                         
vendarion  /  Clochard céleste


Sur le fait qu'une ME doit rechercher des chroniqueurs qui parlent des livres qu'elle édite, je suis à 100% d'accord. Et il vaut mieux évidemment que ces chroniqueurs en disent du bien.

A titre personnel, j'ai une fâcheuse tendance à dire ce que je pense sans trop prendre de gants, je parle autant des points négatifs que des points positifs. C'est une question d'honnêteté et de crédibilité: si les chroniqueurs ne disent que du bien de ce qu'ils lisent, ils se comportent comme de simples démarcheurs et l'intérêt de les consulter est plutôt limité.
Evidemment, s'il y a plus de négatif, il vaut peut-être mieux ne rien dire... et passer un livre aux pertes et profit.

J'adorais Pierre Bellemare quand il présentait ses "histoires extraordinaires", mais j'ai cessé de m'intéresser à lui quand il a commencé sa carrière de marchand de tapis sur des chaînes à pub.

Mes 2 cents d'ex chroniqueur à 1/10e temps et d'éditeur sans expérience.
https://editionsduzebrycorne.wordpress.com
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1663
   Âge  :  102
   Localisation  :  Dans chacune des histoires que j'écris (je déménage beaucoup, donc... )
   Pensée du jour  :  Bof, bof...
   Date d'inscription  :  29/11/2017
    
                         
Plumerose  /  Tentatrice Alopécique


Citation :
Evidemment, s'il y a plus de négatif, il vaut peut-être mieux ne rien dire... et passer un livre aux pertes et profit.
Bah, oui, c'est sûr... le problème est que beaucoup de lecteurs confondent "c'est mauvais" avec "je n'aime pas".

Et puis même : trop de "je n'aime pas" rendra le livre "pas vendeur". C'est bête mais c'est ainsi. Il y a un côté moutonnier.
Franchement, si j'étais une ME, j'aurais des partenariats solides avec qqes chroniqueurs, mais je demanderais à voir les chroniques avant publication, car le but est qu'elles aient un impact sur les ventes.

A ce stade, qualité du livre ou pas, il faut être vendeur. Wink
 
vendarion
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  54
   Âge  :  55
   Localisation  :  Belgique
   Date d'inscription  :  18/03/2022
    
                         
vendarion  /  Clochard céleste


effectivement, voir la chronique avant de valider la publication est une bonne option.
https://editionsduzebrycorne.wordpress.com
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1663
   Âge  :  102
   Localisation  :  Dans chacune des histoires que j'écris (je déménage beaucoup, donc... )
   Pensée du jour  :  Bof, bof...
   Date d'inscription  :  29/11/2017
    
                         
Plumerose  /  Tentatrice Alopécique


vendarion a écrit:
effectivement, voir la chronique avant de valider la publication est une bonne option.
Oui, ça permet quand même d'éventuellement rectifier ce qui pourrait faire fuir des lecteurs potentiels.

Après, en relisant la chronique, la formulation m'a choquée pour plein de raisons, (entre autres parce que je suis nouvelliste et que les chutes, ça me connaît ; et que je sais que cette fin n'est pas "un truc d'apprenti"...  Shocked :mrgreen: ), mais bon, je ne pense pas que ça fera fuir un lecteur, au contraire :

ça fait la vraie critique qui dit ce qu'elle pense au lieu de tout badigeonner de sucre rose,

Et qui a bien aimé le livre sauf un peu la fin, et cette histoire de "ficelles un peu légères" et de fin "d'apprenti", mais au fond, rien de si grave... finalement....  Une bonne ME doit-elle systématiquement choisir des chroniqueurs qui diront du bien des livres qu'elle publie ? 1f605

Je te le mets en spoiler, tu verras, ce n'est vraiment pas la pire chronique, disons qu'elle ne fera pas fuir un lecteur, je pense que c'est l'essentiel.
Spoiler:
--------------------------------------------------------
EDIT :

Ah non, finalement : le "roman qui serait maladroit", non, franchement, non.

Bref, après re-re-relecture, c'est une appréciation qui ne repose pas sur grand chose, si ce n'est "une impression".

Je ne pense pas que mon thriller soit maladroit, sans quoi, comme je l'ai déjà dit plusieurs fois, j'aurais vraiment eu du mal à le caser. Ce qui n'a pas été le cas du tout.

Pour "l'apprenti écrivain", je ne sais pas... mais franchement, dire ça d'un texte plutôt bien ficelé, ça ne repose sur rien, sauf si on veut "casser de l'auteur", donc en fait, je retourne à ma première idée : envoyer (gratos, en plus !) des livres à ce type de chroniqueur est totalement contre-productif.

Bah, avec tout ce que j'ai écrit depuis, et la qualité de certaines de mes nouvelles, j'en ai rien à taper de son commentaire, mais juste : c'est pas vendeur...

Mon seul reproche, celui que je me fais est le suivant : la psychologie des personnages reste souvent en surface (et encore, en progressant dans la lecture, on s'aperçoit souvent que ce qui semble caricatural ne l'est pas... du tout, même... ).

D'autre part : avec SIX personnages traités dans le roman à parts égales, avec un tel "page turner", on ne peut pas faire de la psychologie approfondie pour chaque personnage, ni même pour un seul.

Par contre, mon second thriller va loin dans ce sens, mais là encore, il y aura toujours des gens à qui ça ne plaira pas, et tant pis.
Juste : c'est con que la ME donne un livre à un type pour que ce type démolisse publiquement le livre.

C'est une grosse erreur, je pense.
 
Maanilee
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  260
   Âge  :  35
   Date d'inscription  :  28/03/2018
    
                         
Maanilee  /  Autostoppeur galactique


Aucune des ME avec qui je suis partenaire chronique ne demande à ce que la chronique soit positive, ce serait une honte ! Autant acheter des likes et des faux avis sur Amazon !
http://www.marine-gautier.com
 
Epineuse
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  896
   Âge  :  30
   Localisation  :  Ne perd pas le Nord mais depuis le Sud
   Pensée du jour  :  Quelques (r)onces d'espoir
   Date d'inscription  :  18/09/2013
    
                         
Epineuse  /  Double assassiné dans la rue Morgue


Maanilee a écrit:
Aucune des ME avec qui je suis partenaire chronique ne demande à ce que la chronique soit positive, ce serait une honte ! Autant acheter des likes et des faux avis sur Amazon !

Je suis complètement de cet avis.

En plus, en tant que lectrice, je cherche personnellement des avis négatifs pour savoir si les défauts du roman (et ils en ont tous) sont de ceux qui me stopperaient dans ma lecture ou pas.

Sincèrement, un blog de chroniques ou une page d'avis sans retour négatif (à part les éventuels "je ne vous parlerai pas de tel livre parce que je n'ai pas accroché, éventuellement), je ne lui accorde pas confiance parce que je m'attends à ce qu'elle soit biaisée.

Or en tant qu'auteur, tu veux peut-être une chronique élogieuse mais en tant que lectrice, j'attends une critique honnête.
https://linktr.ee/r.senelier
 
Florence_C
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3737
   Âge  :  46
   Localisation  :  Suisse
   Date d'inscription  :  19/10/2014
    
                         
Florence_C  /  Sang-Chaud Panza


vendarion a écrit:
effectivement, voir la chronique avant de valider la publication est une bonne option.

Non, cela s'apparenterait à de la censure.
Je connais une "ME" qui est plutôt une autrice indépendante qui le fait. Et de manière assez ignoble.

Donc non. C'est le jeu des chroniques. Point barre.


A la recherche d'un éditeur ? Quelques infos pratiques ici...
Mes romans ? C'est par ici...
http://fcochet.wix.com/fcochet
 
Mardi
   
    Autre / Ne pas divulguer
   Nombre de messages  :  1877
   Âge  :  37
   Date d'inscription  :  19/03/2018
    
                         
Mardi  /  Journal du posteur


Exiger une chronique positive ne serait pas éthique, ça revient à de la publicité et ça doit être rémunéré.

Les ME sélectionnent leurs chroniqueurs, mais elles ne peuvent pas vraiment savoir à l'avance si le livre va leur plaire, même si certains critères permettent de mettre un max de chances de leur côté.
Comme ça a déjà été dit, c'est le jeu. Je suis également chroniqueuse et si les ME exigeaient d'avoir un regard, voire un droit de rectification sur mes chroniques, la réponse serait : va chier et paie des gens pour faire ta pub.
https://www.instagram.com/mardi.mardiii/
 
meganefan
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  457
   Âge  :  21
   Date d'inscription  :  31/03/2021
    
                         
meganefan  /  Pour qui sonne Lestat


Il ne faut pas confondre critique négative et manque de respect. Quand une critique est du genre : "ce livre est nul et n'a aucun intérêt." C'est un manque de respect et ça nuit à l'auteur. Alors que dire : "je n'ai pas aimé ce livre, j'ai trouvé la trame trop plate à mon goût." C'est peut-être négatif mais c'est plus respectueux du travail de l'écrivain.
Il y a aussi l'endroit où elle est publiée qui a son importance. Publier un "ce livre est nul" sur une publication Instagram est moins préjudiciable que sur un site de vente.
Tout est dans l'art et la manière de dire, et les bons chroniqueurs le savent bien. Les mauvais, eux, vont chercher à casser salement l'auteur ou le bouquin juste parce que ça les fait triper de jouer les méchants.
 
elopez7228
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1479
   Âge  :  41
   Date d'inscription  :  11/01/2019
    
                         
elopez7228  /  Roland curieux


Maanilee a écrit:
Aucune des ME avec qui je suis partenaire chronique ne demande à ce que la chronique soit positive, ce serait une honte ! Autant acheter des likes et des faux avis sur Amazon !

Je suis d'accord. Après on retombe dans "le tabou autour des mauvais livres".
C'est l'école des fans, tout le monde a 10 sur 10 et les lecteurs sont des pigeons.

METTEZ DES AVIS SINCERES.
Une fille a qui j'ai transmis "les amants interdits" en Service Presse n'a pas trop aimé. Elle m'a proposé de ne pas mettre son avis en ligne. j'ai insisté pour qu'elle le fasse. Un vrai livre reçoit de vrais avis, des bons, des mauvais.
Sinon, c'est une farce pour soigner son égo.

Florence_C a écrit:
Je connais une "ME" qui est plutôt une autrice indépendante qui le fait. Et de manière assez ignoble.

Serait-ce la même qui a menacé de m'intenter un procès parce que j'ai utilité un hashtag qu'elle a déposé?

Quelle truie.


Dernière édition par elopez7228 le Mar 29 Mar 2022 - 13:01, édité 1 fois
https://linktr.ee/emilie_goudin.lopez
 
Florence_C
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3737
   Âge  :  46
   Localisation  :  Suisse
   Date d'inscription  :  19/10/2014
    
                         
Florence_C  /  Sang-Chaud Panza


Sans doute.
Ne pas avoir peur, ne pas se laisser faire.


A la recherche d'un éditeur ? Quelques infos pratiques ici...
Mes romans ? C'est par ici...
http://fcochet.wix.com/fcochet
 
Verowyn
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  295
   Âge  :  36
   Date d'inscription  :  20/01/2013
    
                         
Verowyn  /  Autostoppeur galactique


Citation :
Les ME font cela : elles offrent des livres pour que leur promo soit faite, non pas pour que leur auteurs y soient à moitié démontés, non ?

Non.
Elle n'offrent pas des livres, elles procèdent à l'envoi de service presse. Ce n'est pas un cadeau, ni une forme de paiement. C'est un outil de travail. C'est tout.

De base, le SP est bien à destination de la presse. Les blogueurs, bookstagrameur, etc, c'est plus récent.
Est-ce que tu te verrais imposer au Monde des livres de ne publier que des critiques positives parce que les bouquins sont envoyés d'office à la rédaction du journal ?

Bref, le boulot de la ME, c'est de sortir des (bons) bouquins, et de faire en sorte que le public soit au courant de la sortie, en utilisant pourquoi pas un réseau de blogueurs.
Le boulot des chroniqueurs, c'est de faire une critique du livre, en leur âme et conscience. Pas de descendre gratuitement, évidemment, mais pas non plus d'être complaisants.

Quant au fait que ce ne soit "pas vendeur"... s'il y a bien un truc qui garantit que j'irai jamais acheter un bouquin, c'est pas une critique négative ou nuancée, c'est de savoir que la ME/l'auteur font pression sur les chroniqueurs pour n'obtenir que des louanges.
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1663
   Âge  :  102
   Localisation  :  Dans chacune des histoires que j'écris (je déménage beaucoup, donc... )
   Pensée du jour  :  Bof, bof...
   Date d'inscription  :  29/11/2017
    
                         
Plumerose  /  Tentatrice Alopécique


Bah, ça m'éclaire un peu, tout ça !

Car franchement, et on le sait tous : quand un auteur fait "de grosses ventes dans une grosse ME", comme par hasard, toute la presse l'encense, quel que soit le niveau de ce qui est publié (les gros sous sont derrière cela, ne cherchez pas... Twisted Evil ).

Ensuite, il y a "la petite presse" comme la presse locale qui se fout bien mal de ce que l'auteur a écrit, mais dresse un portrait de l'auteur avant tout, et son livre passe à la trappe. Chose que je n'ai pas comprise au début et qu'on m'a clairement expliqué : les lecteurs s'intéressent surtout à l'auteur... Sad pale

Dans le "petite presse", je peux inclure aussi ce qui est numérique (qui était parfois papier, "avant", comme la revue "Nouvelle Donne".
Alors là, tout dépend : je me souviens d'un article de leur part, élogieux sur mon premier recueil de nouvelles, certes, mais dont j'ai toujours eu plus ou moins honte.  Embarassed  Embarassed  Embarassed  Sad
Pourquoi ? Parce que l'équipe qui a fait l'article a manifestement lu mon livre à toute allure, a carrément mal compris les enjeux pourtant clairs d'une de mes nouvelles (je ne sais pas si je peux la mettre ici, j'aimerais bien, pour avoir vos avis, je posterai à ce sujet... ), et a zappé ce qui n'entrait pas dans "l'angle de l'article".

Alors, les éloges, je m'en tape si on lit les nouvelles du livre à toute allure et qu'on en ignore une partie de la substance...

Concernant les bloggeurs, instagrameurs, etc.. : oui, c'est plus récent, plus délicat, clairement.

Et j'ai moi aussi, je l'ai dit d'ailleurs, contacté l'une ou l'autre fois un auteur quand vraiment, ce n'était pas bon. Objectivement pas bon. Pas "je n'ai pas aimé".
Et du coup, je n'ai pas chroniqué car ils ou elles ne voulaient pas de quelque chose de négatif sous leur livre... ce que je peux comprendre aussi... : on doit laisser le négatif aux lecteurs ayant acheté le livre, ça viendra tout seul (ou pas ?). Wink

J'avoue qu'il m'est arrivé, à plusieurs reprises, de gommer le négatif quand il s'agissait d'auteurs que je connaissais.

Bref, mieux vaut chroniquer des inconnus...

Mais il y a la façon de dire, et dire "je n'aime pas parce que je trouve que... " est autre chose que de poser que "l'auteur serait un apprenti-écrivain ne maîtrisant pas ses chutes".

Ouais, ça, ça n'a pas passé mais je veux bien admettre que peut-être, utiliser les techniques de la nouvelle pour une partie de la chute d'un thriller peut déplaire. Je maîtrise mais c'est : trop osé ? trop subtil ? bizarre, tout simplement ? etc... ?
Je ne sais pas....

MAIS soyez-en sûrs et sûres : la grosse presse encensera presque toujours les gros auteurs des grosses ME.
Même si le fond est aussi vide que la forme, et croyez-moi, les journalistes le savent très bien... Twisted Evil

_______________________________________

AH, COMME JE VIENS DE REPONDRE ET QUE MA REPONSE COMME PAR HASARD NE PLAIRA PAS, ET COMME NON, JE NE CENSURE PAS, JE DIS AUSSI CE QUI EST : HOP, à la CORBEILLE !!!

Pfffff........... vraiment triste, ce petit "pouvoir à deux balles", vraiment minable.

Un sujet finit par s'éteindre de lui-même, il est à peine posté depuis quelques heures.

ALLEZ, VITE, à LA CORBEILLE !!!!
 Une bonne ME doit-elle systématiquement choisir des chroniqueurs qui diront du bien des livres qu'elle publie ? 1f606  Une bonne ME doit-elle systématiquement choisir des chroniqueurs qui diront du bien des livres qu'elle publie ? 1f606  Une bonne ME doit-elle systématiquement choisir des chroniqueurs qui diront du bien des livres qu'elle publie ? 1f606

Tiens, quand je n'arrivais pas à me connecter, j'ai même pensé qu'on m'avait viré du forum, pour "non politiquement correct", c'est dire.... What a Face
 
elopez7228
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1479
   Âge  :  41
   Date d'inscription  :  11/01/2019
    
                         
elopez7228  /  Roland curieux


C'est encore long, la crise d'ado ?
https://linktr.ee/emilie_goudin.lopez
 
   
    
                         
Contenu sponsorisé  /  


 

 Une bonne ME doit-elle systématiquement choisir des chroniqueurs qui diront du bien des livres qu'elle publie ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Ressources :: Édition et Autopublication-