PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Le deal à ne pas rater :
Cartes Pokémon 151 : où trouver le coffret Collection Alakazam-ex ?
Voir le deal

Partagez
Aller à la page : 1, 2  Suivant
 

 FIN d'un livre très travaillée et LECTEURS QUI N'AIMENT PAS...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
Plumerose
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  2232
   Âge  :  104
   Localisation  :  Dans chacune des histoires que j'écris (je déménage beaucoup, donc... )
   Pensée du jour  :  Demain, ça ira mieux !
   Date d'inscription  :  30/11/2017
    
                         
Plumerose  /  Tentatrice Alopécique


Je ne sais pas si c'est la bonne section, mais voilà :

un lecteur (ou lectrice) de mon thriller a aimé certaines choses et moins d'autres choses. Soit.

Que les ficelles soient "un peu grosses", oui, sans doute... mais ça, je le savais.  Du moins, dans l'enchaînement des choses. Rolling Eyes

Par contre, pour la fin : là, je capte pas : je lis "une fin digne d'un apprenti-écrivain"Shocked  alors que justement, j'en étais super-contente, je l'ai vachement travaillée pour qu'elle ne ressemble pas aux habituelles fins des thrillers nulles et plates.

C'est une fin très psychologique, où l'un des personnages se retrouve dans la même situation que son père, mais justement, lui arrive à ne pas répéter le schéma. Jusqu'au bout, on pense qu'il fera la même chose... Donc là, je ne comprends vraiment pas. pale

Bref, c'en est presque à se demander s'il ne faut pas servir une fin banale comme celle des habituels thrillers, où on expose bien tout le pourquoi du comment, et en général, je lâche ça avant la fin tellement c'est ch*ant...  

BOn, mon second bouquin est pareil au niveau de la fin, ce n'est pas une fin fade ou attendue, donc ça désarçonne, mais je maintiens ce type de fin comme les chutes des nouvelles.

Juste, je suis déçue, me dis que mince... se casser le bonnet pour faire "une bonne fin" et qu'elle ne soit, manifestement, pas comprise. What a Face Rolling Eyes  (après, c'est bien là qu'il manque les fameux trois tirets, au moment où il faut à tout prix comprendre que c'est un dialogue... mais quand même....  Sad  )

QUESTION : que faites-vous des commentaires où une partie est négative, ok, vous pouvez le comprendre, mais qui descend une partie du livre que vous savez être bonne ? scratch

Spoiler:


Dernière édition par Plumerose le Mar 29 Mar 2022 - 5:14, édité 1 fois
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


C'est comme ça. Ça n'est pas juste, peut-être, mais tes lecteur·rices ne te doivent pas d'aimer ta fin, toute travaillée soit-elle. Il y a peut-être des choses qui manquent ? N'oublie pas que ton·ta lecteur·rice n'est pas à ta place et que ce que toi tu perçois comme tel ne l'est pas forcément perçu de la même manière par lui·elle.
 
Plumerose
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  2232
   Âge  :  104
   Localisation  :  Dans chacune des histoires que j'écris (je déménage beaucoup, donc... )
   Pensée du jour  :  Demain, ça ira mieux !
   Date d'inscription  :  30/11/2017
    
                         
Plumerose  /  Tentatrice Alopécique


MOÏRA a écrit:
N'oublie pas que ton·ta lecteur·rice n'est pas à ta place et que ce que toi tu perçois comme tel ne l'est pas forcément perçu de la même manière par lui·elle.

Oui, sans doute... tout comme j'ai déjà été très surprise que certaines de mes nouvelles que je trouvais très moyennes soient hyper-appréciées, et que d'autres, vachement plus subtiles et mieux écrites, le soient moins.

Que ce soit d'ailleurs mes textes ou ceux des autres, vraiment, parfois, c'est un grand mystère, ce qui se passe du côté "lectorat".

Ce qui m'a piquée, c'est ceci, je cite : " pour arriver à la chute... digne d'un apprenti écrivain.".

Heu... là, je comprends bien que la personne se permet ce genre de choses car il est bien précisé que "ceci est mon premier thriller" : alors, on y va, on aime descendre un peu l'auteur.

Sauf qu'en termes de chute, non seulement je sais les faire, en tant que nouvelliste, mais aucune des trois ME n'a eu quoi que ce soit à y redire.
Du coup, ce genre de jugement fait pour "casser un peu du primo-auteur", je déteste et ça,What a Face je ne l'accepte pas.

En plus, c'est public. Coooool ! Twisted Evil

LE PIRE : à chaque bouquin, je m'arrête juste avant la fin, et laisse passer un tout petit temps pour concocter un truc vraiment chouette au lecteur : bah, ça me fait l'effet d'un cadeau tout joli et bien emballé qu'un gamin jette dans la poubelle en disant : "j'aime paaaaas !"  FIN d'un livre très travaillée et LECTEURS QUI N'AIMENT PAS...  1f615

____________________________________

EDIT :

Je ne sais pas si la ME ne choisit pas les bons chroniqueurs (car croyez-moi, Charleston par exemple, les choisit très bien, et ce sont même des "coups de coeur I love you  du libraire par ci et par là...  ), mais une autre auteur (de la même ME, donc), pourtant encensée par une critique de presse littéraire du Grand Est, s'est fait descendre mais juste "à mort". pale
J'ai pas d'autre mot, là. Sad
Mon thriller à côté, ce n'est rien du tout !

Franchement, je pense que c'est la ME qui choisit mal ses chroniqueurs : quand on n'aime pas un truc, on peut alors le dire et ne pas chroniquer.
Cela m'est arrivé l'une ou l'autre fois, j'ai contacté l'auteur en lui énonçant les gros problèmes de son livre, et je n'ai pas chroniqué.
 
Radischat
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  4279
   Âge  :  27
   Localisation  :  Bureau
   Pensée du jour  :  Pétit coucou
   Date d'inscription  :  13/05/2012
    
                         
Radischat  /  Guacamole de radis rouges


Faut pas se prendre la tête sur le retour d'un lecteur qui n'a peut-être pas juste compris les "subtilités" dont tu parles ; c'est dommage, mais voilà, c'est son avis. Quoi que tu fasses, je te conseillerais d'attendre avant de lui faire une quelconque réponse, parce qu'on sent que t'es encore bien salée de la remarque, donc, laisse reposer !
Tu peux demander des précisions, lui poser des questions sur ce qui lui semble être "gros" comme ficelles, mais je pense qu'il te l'a déjà dit, vu que tu vois très bien ce dont il parle (vu que tu le dis toi même, "tu le savais") donc, je sais pas si des précisions aideraient.
Il n'a pas aimé, ça arrive. Certains comms sont à côté de la plaque, ça arrive aussi. Si en plus tu ne te vois pas changer les "ficelles" et que toi tu penses que c'est subtil et original comme fin, bah, garde le texte tel quel. Pas la peine de se poser d'autres questions, si c'est une personne, sur un texte.


Citation :
ARTICLE L132-2 DU CPI : "Ne constitue pas un contrat d'édition, au sens de l'article L. 132-1, le contrat dit à compte d'auteur."


FIN d'un livre très travaillée et LECTEURS QUI N'AIMENT PAS...  Capture_decran_2021-10-24_a_18.21.26
 
Plumerose
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  2232
   Âge  :  104
   Localisation  :  Dans chacune des histoires que j'écris (je déménage beaucoup, donc... )
   Pensée du jour  :  Demain, ça ira mieux !
   Date d'inscription  :  30/11/2017
    
                         
Plumerose  /  Tentatrice Alopécique


Oui, merci RADISCHAT.

En fait, je viens de regarder un peu plus les choses : ce lecteur descend parfois à moitié, parfois en flèche certains bouquins.

Je vois que des livres publiés chez Flammarion sont descendus, ou même chez Gallimard, comme par exemple : "J'ai renvoyé Martha".

S'il s'agit de lecteurs qui bah, ont acheté le livre et ont été déçus, bon, ça arrive...

Mais là, il s'agit bien d'un chroniqueur choisi par la ME : pourquoi ma ME ne peut-elle pas faire comme Charleston, par exemple, et ne choisir QUE des chroniqueurs qui vont soit louer le livre (on veut vendre, hein !), soit ne pas chroniquer s'ils n'aiment pas ?

Là, je me dis : c'est con : la ME a offert un livre à un chroniqueur qui, loin d'aider à faire s'envoler les ventes, fait l'inverse. C'est vraiment dommage. What a Face

Moi, j'adore ma fin et je SAIS qu'elle est bonne. C'est une fin qui n'est pas écrite par "une apprenti".

Le reste n'est pas parfait, je l'admets.

Mais au fond, ce qui m'embête le plus, c'est que du coup, ma ME finit par faire le contraire de ce qui aiderait à faire vendre le livre, encore une fois, je pense qu'elle a un problème au niveau de : "Comment s'y prendre pour valoriser ses auteurs".

Quand je vois ça, je me dis que je fais bien d'envoyer la suite ailleurs...

PS : le lecteur, je ne lui dirai rien : je remarque qu'il peut descendre un bouquin sans motif valable, je veux dire, pas que le mien, hein ! Wink  (je suis allée vérifier Wink ).
Donc, là, je ne perds pas mon temps. Il faudrait surtout que ma ME comprenne qu'elle doit sélectionner autrement ses chroniqueurs.
______________________________________________________

EDIT :

J'ai relu la critique de mon thriller : globalement, elle est vachement bonne, comparée à ce qu'on trouve sous le très littéraire "J'ai renvoyé Marta" publié chez Gallimard où, c'est l'horreur, je cite pale :

- "Impossible d'aller au delà de 60 pages. Surtout à ne pas conseiller..."

- "J'ai globalement été déçue"

- "je n'ai pas aimé cette sensation de malaise pendant toute la lecture, cette impression de plonger dans la folie de quelqu'un d'autre."

- "Moi aussi je cherchais un livre drôle, mais là je suis déçue, car j'attends encore de rire, même de sourire."

Bref, le tout, à part une lectrice qui a adoré (et je pense, qui a compris le livre), le tout, donc, noté entre une à deux étoiles... affraid Du littéraire publié chez Galli, quoi... pale

Que dire... ? Sad
C'est juste une histoire d'attentes de lectures déçues, mais ce que je ne comprends pas, c'est qu'on note aussi mal un livre super bien écrit juste parce qu'on n'aime pas.

Normalement, quand c'est "bon", on note bien en disant qu'on a pas trop aimé mais que le livre a des qualités etc, etc... : c'est cela, évaluer objectivement, non ?
 
vendarion
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  54
   Âge  :  57
   Localisation  :  Belgique
   Date d'inscription  :  18/03/2022
    
                         
vendarion  /  Clochard céleste


Je ne vais pas détailler la question des chroniqueurs que tu évoques dans un autre sujet, mais j'interviens ici sur la "fin du récit", qui est à mon avis la partie la plus difficile à écrire: toutes les pistes ouvertes pendant l'intrigue principale doivent trouver leur conclusion (y compris par un "mystère" qui peut faire office de cliffhanger), la manière dont les derniers événements sont amenés doit apporter à la fois de la surprise pour le lecteur et en même temps rester cohérente par rapport aux informations données à l'avance.

Pour que la fin soit logique, il faut distiller des indices dans le récit pour que le lecteur accepte un retournement de situation (la trahison d'un personnage à la fin du récit peut être amenée par des conflits mineurs qui prennent de l'ampleur, la victoire de l'apprenti sur le champion est acceptable si on sait que Maître Jarnac lui a donné quelques leçons, etc.).

Or les lecteurs ne sont pas tous "égaux" devant ces indices... certains ont besoin qu'on en rajoute pour qu'ils acceptent la fin du récit, d'autres devinent aisément la conclusion de l'intrigue dès les premiers indices... et les chroniqueurs font généralement partie de cette seconde catégorie. A force de lire des tonnes de romans, on finit par deviner le contenu des derniers chapitres avant de les lire.

En tout cas, ça m'arrive assez souvent, et la tentation est grande de se dire: "la fin es trop prévisible, c'est nul."

Alors qu'en fait, ce n'est prévisible que pour le lecteur averti, qui lit avec une attention soutenue.
https://editionsduzebrycorne.wordpress.com
 
Plumerose
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  2232
   Âge  :  104
   Localisation  :  Dans chacune des histoires que j'écris (je déménage beaucoup, donc... )
   Pensée du jour  :  Demain, ça ira mieux !
   Date d'inscription  :  30/11/2017
    
                         
Plumerose  /  Tentatrice Alopécique


Non, non, la fin n'était pas prévisible, mes bêta-lecteurs devenaient dingues à la lecture, ils ne trouvaient pas QUI pouvait être à l'origine de tout cela...

En plus, il y a une double-fin tout comme les secrets sont "à double-fond".

Mon thriller est bien construit, de cela, je suis certaine. Absolument.

Je connais ses failles, mais elles se situent ailleurs.

Je suis furax, je regrette en un sens, de ne pas avoir signé avec l'autre ME intéressée.

Je viens de faire partir un mail à ma ME car là, trop, c'est trop.
 
Matrix
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  745
   Âge  :  34
   Localisation  :  Gard
   Date d'inscription  :  25/11/2010
    
                         
Matrix  /  Blanchisseur de campagnes


On écrit jamais pour les autres, écrit TON histoire, celle que tu as créé, que tu veux raconter. On peut critiquer la forme, par contre le fond... tu les emmerdes gentiment si ça leur plait pas, tant que toi tu es fier de ton histoire, aucune importance Wink
http://rapturestudio.fr
 
Plumerose
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  2232
   Âge  :  104
   Localisation  :  Dans chacune des histoires que j'écris (je déménage beaucoup, donc... )
   Pensée du jour  :  Demain, ça ira mieux !
   Date d'inscription  :  30/11/2017
    
                         
Plumerose  /  Tentatrice Alopécique


MATRIX : j'écris en partie pour les autres. Dans le sens de "pour passer un message", modifier leur appréhension du monde, les aider à porter un autre regard sur telle ou telle problématique sociétale...

Même si je kiffe d'écrire, mais si je rate cela, j'écris en quelque sorte pour rien... Sad (enfin, c'est mon profond ressenti, je me rends compte de cela, à quel point j'écris pour tenter de dire, de montrer, de dévier un regard qui serait figé sur la société et ses problématiques... ).
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Les gens ont-ils besoin de toi (ou de moi, ou de quiconque) pour regarder le monde ? (Attention je ne dis pas ça sur le ton du mépris ni même de façon désabusée). Quand on écrit, personne ne nous demande de le faire (sauf cas particulier des livres sur commande etc.). Peut-être que tu mets trop de toi dans la réception de ton livre, mais celle-ci t'échappera nécessairement. Tu attends beaucoup en retour, mais encore une fois, les personnes à qui tu penses t'adresser ne te doivent rien. Elles peuvent être complètement d'accord avec ton message, le rejeter violemment, y être absolument indifférentes, et ce sera comme ça.
 
Mardi
   
    Autre / Ne pas divulguer
   Nombre de messages  :  2966
   Âge  :  39
   Pensée du jour  :  /kick lundi
   Date d'inscription  :  19/03/2018
    
                         
Mardi  /  Roberto Bel-Agneau


Pour ma part c'est le reproche un peu violent fait à la ME que je ne comprends pas. Elle n'a aucun intérêt à sélectionner des lecteurs auxquels ton livre ne plaira pas, mais en fait, quel contrôle peuvent-elles avoir là-dessus ? Même si un lecteur est adepte du genre dans lequel s'inscrit ton roman de manière générale, il peut ne pas aimer le tien. C'est pas de bol, mais c'est tellement aléatoire et subjectif, la ME ne peut pas être tenue responsable de ça FIN d'un livre très travaillée et LECTEURS QUI N'AIMENT PAS...  1f605
A un moment, il faut juste savoir accepter qu'on ne plaira pas à tout le monde et que ça ne sera la faute de personne : ni de toi, ni de ton roman, ni du lecteur, ni de la ME.


FIN d'un livre très travaillée et LECTEURS QUI N'AIMENT PAS...  Tarepa10
Ta gueule, c'est cosmique.
https://www.instagram.com/mardi.mardiii/
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


+1

En plus, chaque lecteur comprend des choses différentes en fonction de ses valeurs, ressentis, émotions, expériences… j'ai eu des retours de bêta-lecteurs pour lesquels je me suis demandée si ils avaient bien lu le même manuscrit tellement leurs ressentis (au-delà des erreurs techniques, j'entends, mais bel et bien le ressenti sur l'histoire et les personnages) étaient différents ! Quand une bêta-lectrice de Roman 1 m'a dit avoir adoré les rebondissements j'étais là genre : "mais quels rebondissements ?!".

C'est normal. Les lecteurs s'approprient un livre. Chaque exemplaire est rigoureusement identique, et pourtant chaque lecteur lit une chose différente. Personne n'est responsable de ça.

On est bientôt 9Mds sur cette planète : on ne peut pas plaire à tout le monde. Et c'est parce que cette phrase est vraie que l'inverse est vrai aussi : on ne peut pas déplaire à tout le monde.
 
Hermès
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  2075
   Âge  :  32
   Localisation  :  Euh......... Un trou paumé je crois
   Pensée du jour  :  Je suis CUTE et JE le sais
   Date d'inscription  :  23/08/2011
    
                         
Hermès  /  Agent 006


Alors pour répondre à tes nombreux topics (je ne sais plus trop où répondre Laughing)

Pour ici : tu en recontreras des personnes qui vont te descendre gratuitement. Hélas c'est pas évident, mais bon ça arrive. Pourquoi te focaliser sur 1, alors que tu dis que les autres te complimentent ?

Pour " DIRE CE QU'ON PENSE VRAIMENT À SA ME OU SE TAIRE À JAMAIS... ?.." : juste à dire, pourquoi tu ne t'es pas renseignée sur ça avant de proposer ton texte à la ME ? :/

Pour "écrire dans le vent" : alors
Citation :
Est-ce qu'il faut vraiment accepter que les lecteurs soient incapables de lire, mais au point de ne même pas citer le bon prénom du personnage principal ?
J'ai pas eu envie de lire plus, car là tu descends ton lectorat en les traitant de débiles.

Et juste, un peu partout tu dis, et pourquoi ma ME fait pas comme cette ME, ou comme cette ME, c'est pas juste. Je redis "pourquoi tu ne t'es pas renseigné avant ?"

Enfin voilà, globalement, ça arrive qu'un lecteur descende quelque chose et ça nous révolte car on y a mis tout son coeur. Mais c'est la vie, on ne vit pas chez les bisounours hélas.

EDIT

Citation :
Je n'accepte pas ça "d'un lecteur de base", je peux l'accepter d'un lecteur qui a étudié la littérature à l'université, oui, ok, là, je peux....
Je viens de voir ça. C'est une blague j'espère ? Je préfère être sans commentaire à ce niveau là.
https://linktr.ee/alex.p.auteur
 
ed High Moon
   
    Autre / Ne pas divulguer
   Nombre de messages  :  81
   Âge  :  102
   Localisation  :  Légèrement à l'ouest
   Date d'inscription  :  18/10/2021
    
                         
ed High Moon  /  Pippin le Bref


Selon le support où cet avis de lecture est publié, son impact sera différent.

Comme tu n'as pas indiqué si c'était un bref avis sur page de réseau social, un gros pavé sur blog, etc. j'ai googlé la phrase, et cela ne m'a envoyée que sur Babelio.

Les avis Babelio ne sont pas à négliger, dans la promo-vente d'un livre, et les avis négatifs ne font jamais plaisir mais sur ce site, les avis se juxtaposent. Celui-là est donc un parmi d'autres.

L'avis en question est sévère sur son détail, mais commence tout de même par dire que le livre a été apprécié. C'est un avis nuancé, avec du "aimé" et du "dommage que".

Je ne vais pas dire que ça n'a aucune importance, mais si tu attaches une telle importance à tous les avis négatifs, tu vas te mettre les nerfs en charpie.

Par contre, il va falloir que je relise "le mystère de la chambre jaune" parce que j'ai l'impression que l'auteur.e de cet avis de lecture confond avec "les dix petits nègres"...
http://highmoon.canalblog.com
 
Profsamedi
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  3053
   Âge  :  75
   Localisation  :  Paris
   Pensée du jour  :   "Là où l'on brûle des livres, on finit aussi par brûler des hommes." Heinrich Heine (écrivain allemand du XIXᵉ siècle)
   Date d'inscription  :  27/01/2020
    
                         
Profsamedi  /  Didon de la farce


Je vais encore balancer une platitude, mais "on ne peut pas plaire à tout le monde".
Même Harry Potter a ses détracteurs. Ce dont l’auteur doit se moquer éperdument au vu de ce qu’elle engrange !

Je pense profondément qu’écrire, c’est accepter de plaire à certains et déplaire à d’autres.
Ce qui est vraiment important, ce sont les lecteurs à qui tu plais.

Ce qui je "gêne" le plus, c’est que la ME se tire une balle dans le pied en laissant des avis négatifs sur ce qu’elle édite.
Je vois mal son intérêt.

Pense à ceux à qui tu plais, ceux qui aiment ce que tu écris, et continue à écrire pour eux.

En toute amitié, Philippe.
 
   
    
                         
Contenu sponsorisé  /  


 

 FIN d'un livre très travaillée et LECTEURS QUI N'AIMENT PAS...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Ressources :: Écritoire-